Le malotru – Album jeunesse

malotruAlbum à partir de 4 ans

LE MALOTRU

Bernard Villiot & Léo Méar

Éd. Margot (2021)

*****

Au bout d’une longue rue, en haut d’un gigantesque tas de détritus, vivait un malotru. Un grossier personnage, barbu et bourru, qui habitait une maison biscornue. Avant d’être un malotru, l’odieux individu avait été un malappris. Un gamin malpoli qui ne disait jamais “bonjour” ni “merci”. Un enfant mal élevé et capricieux qui ne savait ni manger ni boire sans faire de bruit, et qui exigeait pas moins de six histoires avant d’aller au lit. Sa chambre était un tel fouillis qu’une chatte n’y aurait pas retrouvé ses petits…

*****

Ainsi commence cet album.

La première chose qui m’a plu (après les chouettes couleurs de la couverture) ce sont les rimes ! J’adore ça. Elles donnent un côté “musical” et du rythme à l’histoire. Je me suis d’ailleurs lu cette histoire à voix haute pour en tester la sonorité. Et je suis sûre que cet album plaira beaucoup aux enfants ! Moi je me régalerai à la raconter. D’autant plus qu’elle est très drôle.

J’ai bien aimé les illustrations aussi, avec les enfants aux bouilles toutes rondes et la multitude de détails à chaque page. Elles sont de plus très colorées.

Nul doute enfin que les réponses “fleuries” du malotru ne fassent beaucoup rire les enfants !

*****

De Bernard Villiot nous vous avons déjà présenté : Le dompteur de ventMonsieur Django et Lady Swing Le souffleur de rêves

Site de l’illustrateur Léo Méar

Le site des éditions Margot (plus à jour à priori, mais ça permet de voir leurs anciennes parutions)

Folles saisons – Album coloré

follesAlbum à partir de 5 ans

Folles saisons

Jean-François Chabas et David Sala

Casterman (2013)

*****

Folles saisons ! Normalement, les saisons se suivent. Il y a le printemps, puis l’été, puis l’automne et enfin l’hiver. Mais un jour, l’été fit un caprice.Il s’ennuyait. Il pouvait parfois discuter un peu avec le printemps ou l’automne. Par contre, il ne rencontrait jamais l’hiver. Cela aurait créé trop de désordre. Mais cet été là était un peu rebelle. Il enjamba l’automne sans même lui dire bonjour et arriva chez son frère l’hiver.

*****

J’ai acheté cet album pour deux raisons : sa couverture magnifique et ses deux auteurs.

En effet, j’aime beaucoup l’écriture de Jean-François Chabas à la fois amusante et poétique et j’adore les illustrations de David Sala. Elles sont fines, délicates, colorées et ici il y a des effets de transparence magnifiques.

A lire et à contempler !

*****

Pour lire les premières pages, c’est ici

De J.F. Chabas nous vous avons également présenté : Les lionnes, Sortilège, Récits extraordinaires, Le Tsar et Les sorcières de Skelleftestad

Le site de Jean-François Chabas

Sur le site de l’illustrateur David Sala vous pourrez voir d’autres illustrations de cet album splendide !

Des deux auteurs, nous vous avons déjà présenté : FéroceLe bonheur prisonnier

Le gardien de l’arbre – Album

Une histoire pour découvrir une œuvre d’art !
Album à partir de 5/6 ans

Le gardien de l’arbre

Myriam Ouyessad & Anja Klauss

Éd. l’élan vert (2017)

*****

Djalil était un jeune garçon curieux. Il aimait aller chez Minoa. Elle lui racontait des tas d’histoires. Elle avait des tonnes de boîtes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Chaque boîte contenait une graine. A chaque fois qu’il allait là-bas, Djalil avait le droit de choisir une boîte. Il la donnait à Minoa et elle lui parlait alors de l’arbre d’où provenait la graine, des fruits qu’il portait et du pays d’où il venait.

Mais ce jour-là, Minoa, considérée par certains comme une sorcière, avait elle-même choisit la boîte. Djalil en sorti une drôle de graine. Il ne le savait pas encore, mais il était devenu le gardien…

*****

Quand j’ai vu la couverture de cet album à la médiathèque, je n’ai pas hésité une seule seconde pour l’emprunter ! Je la trouve tout bonnement magnifique.  Tout comme les illustrations intérieures d’ailleurs. Anja Klauss s’est librement inspirée du travail de Gustav Klimt et c’est très réussi. Très beau, riche de détails, de motifs et de couleurs. (Et en plus il est grand ! 24 x 32 cm…)

Et si le but de cet album* était de faire connaître Klimt et de donner envie de (re)découvrir son œuvre, je trouve que c’est tout à fait réussi ! A la fin du livre une double page documentaire parle de Klimt, de la vie à Vienne à son époque et de la naissance de cet album.

 

Une belle histoire portée par de merveilleuses illustrations.

*La collection “Pont des arts” : Des histoires pour découvrir des œuvres d’art.

*****

Je vous incite vivement à aller voir cette collection “Pont des arts“, il y a de magnifiques albums !

https://www.elanvert.fr/media/showtime/storage/2021/04/07/178/main/gardien-klimt.jpg?1617802196

Carton d’étude pour la mosaïque murale de la salle à manger du palais Stoclet – Gustav Klimt

La vidéo ci-dessous vous donnera une idée des illustrations et des couleurs !

Antigone – le mythe revisité pour les enfants

AntigoneAdaptation du célèbre mythe
Album à partir de 8 ans

Antigone

Yann Liotard & Marie-Claire Redon

Éd. La ville brûle (2017)

*****

Résumé de l’éditeur : Il était une fois, dans un pays lointain, une jeune fille qui s’appelait Antigone. C’était une jeune fille comme les autres sauf qu’elle était princesse. Une princesse compliquée, née dans une famille compliquée. Une jeune fille qui osait, dans un monde d’hommes, être elle-même et marcher le front haut. Une jeune fille qui osait dire non.

*****

L’histoire est entrecoupée par les réflexions de rats (à la manière du théâtre grec nous explique t-on à la fin) et ce découpage donne beaucoup de rythme à ce texte. Je pense que la lecture à voix haute doit être très agréable ! L’histoire est tragique, comme, à priori, toutes les mythes de cette époque mais Antigone est une héroïne forte et qui va au bout de ses convictions.

Le dessin est très fin, très détaillé, il m’a beaucoup plu ! Je pensais que c’était du stylo à bille, mais en fait c’est de l’encre. Ajout du 23/08/21 : L’illustratrice confirme que c’est bien du stylo bille ! ;)

Un album qui m’a donné envie de lire l’histoire d’origine, la pièce de Sophocle. Et ça tombe bien, elle est sur mes étagères.

♥ Une belle lecture que je vous conseille vivement ! ♥

*****

Le blog de Marie-Claire Redon (avec de nombreuses illustrations de cet album !)

La bio des deux auteurs sur le site de l’éditeur

De cette maison d’édition, nous vous avons présenté : On n’est pas des poupéesOn n’est pas des super-héros (3ème livre présenté)