Les yeux fermés de Catherine Latteux

Un album à la beauté subtile et envoûtante!

Album pour la jeunesse dès 3 ans

Les yeux fermés

de Catherine Latteux

et Célina Guiné

 

Ed. Deux, ill. de Célina Guiné, novembre 2021, 32 pages- 18,95 $

 

Thèmes: nature, poésie, différence

 

Présentation de l’éditeur:

“Moe joue de la musique pour son amie. Au milieu d’un silence, la fillette se lève.

– Que fais-tu Lily?

Mais déjà Lily ne l’écoute plus. Elle disparaît au bout de l’allée…”

 

Cet album respire la poésie! C’est un récit de toute beauté que nous offre Catherine Latteux. Avec Les yeux fermés, le lecteur porte un regard différent sur le monde qui l’entoure. La nature devient un lieu d’exploration magique. Les enfants tout comme les adultes seront séduits par ce récit atypique.

Avec beaucoup de fantaisie, Célina Guiné nous fait découvrir le monde de Lily. Dans Les yeux fermés, les images enchanteresses se succèdent. Peu à peu, le texte faisant écho aux délicates illustrations, on devine que Lily a une particularité (je ne vous dévoilerai évidemment pas laquelle). C’était une belle surprise, même si le titre aurait pu me mettre la puce à l’oreille.

 

De plus, les tons sont délicats et harmonieux. Dans Les yeux fermés, les illustrations sont loin d’être conventionnelles. Certaines sont même métaphoriques. Célina Guiné a vraiment fait du très beau travail pour accompagner les mots de Catherine Latteux! Je pense notamment aux 2ème et 3ème de couvertures très soignées: une délicate brise emporte plumes et plantes par-delà des massifs fleuris.

 

En somme, cet album est un coup de coeur que je vous invite à découvrir!

 

~Melissande~

 

+ Hérisson vous a présenté un autre album de Catherine Latteux : Leo et Lionnie (illustré par Mattéo Gubellini)

+J’ai adoré le travail de Célina Guiné sur cet album que je vous ai présenté il y a un moment : Le glacier qui refusait de fondre d’Hélène Gloria

Imagine une ville d’Elise Hurst

Une artiste à découvrir si ce n’est déjà fait!

Album pour la jeunesse dès 3 ans

Imagine une ville

d’Elise Hurst

Editions Deux, texte et illustrations d’Elise Hurst, 2021 (2014 pour l’édition originale), 32 pages, 16 euros

 

Thèmes: ville, voyage, imaginaire, surréalisme, animaux

 

Présentation de l’éditeur: “Tu viens t’asseoir avec moi tandis que les gargouilles sirotent un thé?”

 

Quel plaisir de retrouver l’univers surréaliste d’Elise Hurst! La phrase inscrite au dos de la couverture d’Imagine une ville à elle seule annonce la couleur. Tout comme dans le magnifique Le monde secret d’Adélaïde, l’auteure s’amuse une fois de plus à mêler aux êtres humains des animaux anthropomorphisés. A cela s’ajoutent les songes de jeunes enfants avides d’explorer le monde et d’en découvrir tous les mystères.

Dans leurs rêves, passé et futur s’entremêlent afin de nous offrir un panel de trésors. Véritable éloge des apports de la culture et de la littérature, Cette oeuvre d’Elise Hurst en séduira plus d’un!

Imagine une ville est un album en noir et blanc dont l’illustration de couverture arbore une petite touche colorée. En effet, seuls le parapluie; le pull et les souliers de la petite fille sont rouges. La double-page intérieure d’un beau sépia nous invite à entrer dans un univers onirique.

Les illustrations d’Elise Hurst sont superbes, soignées et extrêmement précises. D’ailleurs, je me suis beaucoup amusée à observer les différents arrière-plans afin d’y déceler des détails apportant leur petit plus au récit.

 

 

En somme, Imagine une ville est un très bel objet-livre. Comme toujours, les éditions Deux nous offre un ouvrage de qualité et visuellement très réussi!

Laissez-vous transporter par le talent d’Elise Hurst!

 

~Melissande~

 

+ Du même auteur: Le monde secret d’Adélaïde que je vous ai déjà présenté

+ Un autre album jeunesse au ton surréaliste, présenté par Nathalie: Le parc de Marguerite de Sara Stefanini

LE BARRAGE- Album

BarrageAlbum à partir de 5 ans

LE BARRAGE

David Almond

Illustré par Levi Pinfold

Traduit par Christiane Duchesne

Éditions Deux (2020)

*****

Cet album parle d’une histoire vraie. Celle de la construction d’un barrage pour créer le plus grand lac artificiel du Royaume-Uni, Kielder Water dans les années 70/80.

Un père réveille sa fille et lui demande de prendre son violon. Le jour se lève à peine, ils descendent vers la vallée. Au cours de cette promenade, le père montre à sa fille tout ce qui va disparaître à cause du barrage. Les plantes, les fleurs, les animaux et les insectes qui ne pourront plus vivre à cet endroit. Les souvenirs de chants et de danses. Et puis les maisons que les habitants ont dû quitter. Ils entrent dans chaque maison et la petite fille joue du violon.

Puis le barrage achevé, les eaux montent  et recouvrent tout. Mais cela crée un nouvel endroit.

*****

Une disparition puis une renaissance. Un album assez nostalgique au début, qui devient plus gai à la fin. Le père et l’enfant emplissent les lieux de musique. Un album très poétique.

Les illustrations sont magnifiques, un peu sombres et mélancoliques au début, elles se parent de jolies couleurs pastels après la création du lac.

*****

Le site de l’illustrateur

Des éditions d²eux nous vous avons déjà présenté :

Kathryn Tickell (écouter ci-dessous), une compositrice et interprète de musique folklorique et son mari Mike, chanteur et parolier, ont raconté cette histoire à David Almond.

Un album qui participe au Challenge Petit Bac d’Enna

1ère ligne – Catégorie Lieu

Le monde secret d’Adélaïde d’Elise Hurst

Elise Hurst, en admirable conteuse, nous offre un pur moment de magie!

Album pour la jeunesse dès 3 ans

Le monde secret d’Adélaïde

d’Elise Hurst

Ed. Deux, édition originale en anglais (Australie) parue en 2015, avril 2021 (Québec),

texte et illustrations d’Elise Hurst, 32 pages, 13 euros

 

Thèmes: solitude, amitié, imaginaire, art

 

 

Présentation de l’éditeur: “Au coeur de la ville, Adélaïde mène une vie paisible. La nuit, elle écoute le chant des étoiles, mais durant le jour, elle veille sur ceux qui lui ressemblent.  Ceux qui vivent en silence, qui dansent, ceux qui rêvent, solitaires (…)”

 

Quel magnifique ouvrage! Tout le talent d’Elise Hurst se révèle avec Le monde secret d’Adélaïde. C’est un véritable coup de coeur! Une fois de plus, les éditions Deux nous offre un véritable bijou de tendresse et de fantaisie.

Le monde secret d’Adélaïde c’est l’histoire d’êtres solitaires évoluant dans ce qui semble être une mégapole. Un endroit où êtres humains et animaux anthropomorphisés se croisent sans même se regarder. Ces derniers se cherchent, sans jamais se trouver.

Au fur et à mesure du récit, on découvre que la vie d’Adélaïde n’a pas toujours été aussi retirée du monde. En remontant ses souvenirs, on l’aperçoit enfant dans un atelier animé. On ne sait pas ce qui est arrivé aux employés entourant notre protagoniste mais on devine qu’elle était très aimée.

Notre lapine est une artiste. Elle observe le monde qui l’entoure et en capture l’essence en miniaturisant les scènes du quotidien. Un jour d’orage, tout bascule lorsqu’elle rencontre Renard. En effet, c’est un peintre et Adélaïde se rend compte qu’ils portent un regard identique sur le monde.

Les illustrations d’Elise Hurst sont à couper le souffle! Si on les examine attentivement, on repère quelques détails surréalistes disséminés dans le décor. D’ailleurs, c’est un univers coloré et féérique dans lequel on se plonge avec bonheur.

Le travail d’Elise Hurst est tout simplement fantastique! Etant d’origine australienne, il est heureux que les éditions Deux aient choisi de publier ses ouvrages. Vous l’aurez compris, je suis complètement sous le charme. Le monde secret d’Adélaïde m’a conquise!

Cela faisait longtemps qu’un album ne m’avait pas autant émue; sans doute parce qu’il me parle tout particulièrement. Le message est simple mais beau. De plus, j’aime beaucoup le surréalisme.

Un ouvrage à découvrir absolument!

 

~Melissande~

 

+ Pour découvrir l’univers d’Elise Hurst c’est ici

“Nuit étoilée”  , un album pour les grands