La cité lagune 2. A la recherche de Nella d’Anne Kalicky

Une suite où le passé des deux soeurs se révèle peu à peu…

Roman fantastique pour la jeunesse
à partir de 10 ans

La cité lagune
2. A la recherche de Nella

d’Anne Kalicky

Editions Flammarion jeunesse,
septembre 2020,
ill. de Sophie de La Villefromoit,
196 pages- 10,90 euros

 

Thèmes: Enquête, fraternité, pouvoir, aventure

 

Présentation de l’éditeur: “Dans les rues sombres de la cité lagune, deux sœurs sont prêtes à tout pour découvrir le secret de leur naissance… Nella a disparu, enlevée par d’étranges ombres. Sa sœur Mahaut se lance alors dans une quête captivante qui l’amènera à combattre de terrifiants esprits.”

 

Bien qu’une aura de mystère plane toujours, on en apprend un peu plus sur la “malédiction” des jumelles. Dans ce second tome de la Cité Lagune, l’auteure ne perd pas de temps. Très vite, Mahaut mène l’enquête afin de retrouver Nella.  A la recherche de Nella est selon moi un tome plus abouti.  Le premier m’avait semblé un peu plus lent. Mais c’est sans doute normal étant donné qu’il fallait planter le décor.

L’intrigue est donc mise en place en douceur et dans A la recherche de Nella, nous faisons plus ample  connaissance avec un ennemi tapi dans l’ombre. Grâce à l’intervention par télépathie de Nella, Mahaut sait comment déjouer le plan de cet adversaire invisible.

Plus de rebondissements donc et une quête de talismans à travers la ville; cette suite est beaucoup plus rythmée.  La plume d’Anne Kalicky est toujours aussi fluide. Ce roman se lit rapidement, l’intrigue est intéressante et on a envie de savoir le fin mot de l’histoire.  A la recherche de Nella est une histoire très accessible c’est pourquoi la tranche d’âge conseillée est de 10 à 13 ans.

L’illustration de couverture réalisée par Sophie de La Villefromoit est toujours aussi belle! Elle reflète parfaitement la nature surnaturelle des fillettes.

Ce second tome est donc une bonne suite. J’ai apprécié le fait que l’intrigue prenne un tournant décisif, on comprend mieux vers quoi l’auteure nous emmène.

En somme, une sympathique saga à découvrir ou à faire découvrir.

 

~Melissande~

 

+ Un petit rappel du tome précédent? C’est par ici

+  Le premier tome d’une autre  saga magique, présenté par Hérisson: Lily et la magie défendue de Holly Webb

 

 

Gaspard de Paris – L’attaque des automates

GaspardUne aventure rocambolesque !
Roman dès 8 ans

Gaspard de Paris

L’attaque des automates

Paul Thiès & Benjamin Strickler

Castor Romans

Flammarion (2020)

*****

Gaspard est un jeune orphelin de  13 ans qui vit à Paris. Il a été recueilli par le Père Socrate, un vieil antiquaire très gentil. Ils vivent tous les deux sur la butte Montmartre, un très joli coin avec de vieilles maisons et des jardins. La journée, Gaspard aide le Père Socrate à s’occuper du magasin et le soir il se promène sur les toits avec son hérisson pour nettoyer les cheminées. Il a plusieurs amis : il y a la princesse (Marguerite, fille d’un riche banquier) dont Gaspard est un peu amoureux, Dieudonné son meilleur ami et puis il y a… Une gargouille !!

*****

Le point négatif ? Je n’ai pas trop aimé les illustrations. Mais j’ai bien aimé la façon dont les numéros de pages sont enjolivés !

Je n’avais pas lu le tome 1 (j’ai gagné celui-ci sur Instagram) mais je n’ai eu aucun souci de compréhension, chaque tome peut se lire indépendamment des autres.

C’est une histoire que j’ai englouti en moins de deux ! C’est amusant, il y a du suspense, des rebondissements, des personnages sympathiques (heu… pas tous en fait !) et très différents les uns des autres. Bref, c’est une aventure très agréable à lire et qui plaira sans nul doute aux enfants. Une série qui promet de belles aventures !

Pour lire le début, c’est par ici

*****

Mélissande vous a présenté le tome 1 : Le monstre des toits (mais les tomes peuvent parfaitement se lire séparément)

Et le tome 3 est sorti en janvier.

Le blog de l’illustrateur Benjamin Strickler

Du même illustrateur, un livre jeu : Échappe toi de la tour aux dragons !

Blandine vous parle plus longuement que moi de ce tome 2.

Le coffret de Noel – Conte

coffretConte de Noël

Adulte

Le coffret de Noël

Richard Paul Evans

Flammarion (1995)

*****

Présentation de l’éditeur : “Ne vous êtes-vous jamais demandé quel avait été le premier cadeau de Noël ?… Non, Rick n’y avait jamais réfléchi. Débordé par son travail et par les soucis d’argent, il n’avait guère eu le temps, jusqu’ici, de penser à ces choses… Pas plus qu’il n’avait eu de temps à consacrer à son épouse, Keri, et à sa fille de quatre ans, Jenna. Peu à peu, pourtant, la devinette de Mary se mit à l’intriguer… Mary ? Une vieille dame adorable chez qui la famille fauchée avait trouvé à se loger contre de menus services. Mais une nuit, dans le grenier poussiéreux, une douce musique s’éleva d’un coffret de Noël. Un vieux coffret en noyer, rempli de lettres jaunies… Et cette musique et ces lettres soufflèrent la réponse…”

*****

L’écriture n’est pas désagréable, il y a un petit côté “vieillot”, pas mal de descriptions mais il ne se passe pas grand-chose au départ. On se demande si cela va déboucher sur une histoire fantastique ou un conte à la Dickens…

En fait, cela se termine par une histoire tragique et une morale plutôt “religieuse”. Même si je suis plutôt d’accord avec la morale de l’histoire (il faut passer plus de temps avec les gens qu’on aime, savoir reconnaître ce qui est réellement important dans la vie…), la façon dont c’est amené ne m’a pas vraiment plu.

Et attention, c’est une histoire triste, pas un conte de Noël pour enfant ! Du moins, je ne lirai pas une telle histoire à un enfant et encore moins à Noël, qui est censé être un moment joyeux.

*****

Voici ma 3ème participation au Challenge Christmas time proposé par Mya

christmas

Ce conte participe aussi challenge Contes et légendes chez Bidib

légendes

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Le quartier des petits secrets de Sophie Horvath

Un vent de fraîcheur et de poésie souffle sur un quartier peu ordinaire…

Roman sentimental pour adultes

Le quartier des petits secrets

de Sophie Horvath

Editions Flammarion, avril 2019
hors-collection, littérature française,
208 pages
18,50 euros
disponible en e-pub et en format pdf à 12,99 euros

***

Thèmes : secrets de famille, enfance, amitié, fleurs

***

“Clémentine est fleuriste à Bordeaux, dans un quartier en retrait de l’effervescence urbaine. Sa plus proche amie, Nicole, tient le café sur la place et, ensemble, elles s’amusent à observer les habitudes de chacun. (…)

Et puis il y a Viviane, bien sûr, qui s’échappe régulièrement de sa maison de repos pour venir passer un moment dans son jardin imaginaire – la boutique de Clémentine – où elle coupe, tranche, éventre… Viviane est adorable mais ses pertes de repères ne favorisent pas le commerce.

Pourtant, lorsque cette dernière ne se présente plus, Clémentine s’inquiète.
Une mauvaise chute empêche la charmante massacreuse de venir ratiboiser ses bouquets. Malgré sa faiblesse, elle trouve la force de dessiner une fleur étrange… que Clémentine ne parvient pas à identifier.

Quelle est donc cette variété qui semble tellement importante pour la dame âgée?

Il n’en faut pas plus pour que Clémentine commence son enquête.”

 

A l’origine, ce roman a été édité sous le titre “La fleur de Clémentine” en 2017.

“Le quartier des petits secrets” est une très belle découverte. Moi qui lis très peu de récits réalistes, j’ai été véritablement conquise! La plume de Sophie Horvath n’y est pas étrangère, de même que sa facilité à plonger le lecteur dans une intrigue basée sur des secrets de famille.  L’histoire est simple, émouvante et très bien construite.

Au départ, l’auteur commence par nous présenter les personnages un à un. Grâce à une sorte de narrateur omniscient, le lecteur connaît tout du passé des protagonistes. Je trouve ce procédé original car cela permet de faire avancer l’histoire sans faire intervenir les protagonistes pour chaque événement raconté.

“Le quartier des petits secrets”, c’est l’histoire d’une vie ordinaire ponctuée de rencontres extraordinaires. De ces rencontres qui vous changent une vie, permettent d’avancer mais aussi de se rendre compte de ce que l’on a perdu … ou gagné. L’héroïne principale est extrêmement attachante et les personnes gravitant autour d’elle ont chacune leur personnalité. On rencontre dans ce quartier des êtres fantasques, introvertis, altruistes, avec leurs qualités et leurs défauts.

Autre force de ce roman, on se laisse bercer par le destin de ces différents personnages aux souvenirs douloureux ou heureux.

En somme, “Le quartier des petits secrets” est un coup de cœur ! Une belle ode à la vie et à ses cadeaux.

A découvrir si ce n’est déjà fait !

~Melissande~

+ Autre oeuvre de Sophie Horvath présentée par Charthémiss: “A l’ombre du grand marronnier”

+ D’autres romans traitant de secrets de famille présentés sur ce blog par Hérisson et Nathalie: