La reine des neiges (Livre audio) Audible

Redécouvrir La reine des neiges lors des longs trajets en voiture, sans avoir besoin d’une tablette, c’est possible et c’est sur Audible !

Reine des neiges couvertureLivre audio jeunesse

La reine des neiges

de Walt Disney

lu par Emmylou Homs

sur la plateforme Audible
10,35€ ou gratuit avec l’offre d’essai

J’écoute peu de livres audio, faute de trajets quotidien en voiture, de course à pied ou de repassage… mais lors des longs trajets en voiture j’aime beaucoup proposer à mes enfants des activités calmes sans écran. Le livre audio de la Reine des neiges est parfait pour cela !

Mini hérissonne, 4 ans, a déjà vu plusieurs fois le dessin animé de la reine des neiges, elle n’a donc pas de mal à s’imaginer les personnages prendre vie derrière la voix d’Emmylou Homs qui nous conte, avec les dialogues, cette histoire d’aventure, de lutte, d’amitié, d’amour qui ne manque pas de fantastique… et d’humour ! Le livre audio dure un peu plus de 2h, soit un peu plus que le film, et nous l’écoutons généralement en deux fois. Si à la maison ma fille est comme moi et n’aime pas rester assise « juste » à écouter un livre, en voiture c’est parfait !

Le livre audio de la Reine des neiges reprend vraiment le film presque mot pour mot (au niveau des dialogues) et ajoute une narration qui permet de palier l’absence d’images. Seul point négatif pour ma fille (et la plupart des enfants – mais pas les parents-), il n’y a pas les chansons ! Les paroles sont là aussi parlées, et c’est forcément beaucoup moins entrainants (sans doute un problème de droits). C’est le seul écueil de ce livre audio qui sinon plait beaucoup à ma fille. Nous l’avons déjà écouté en entier deux ou trois fois.

Audible est une plateforme de livres audio dématérialisés (c’est à dire sans support physique type CD), appartenant à Amazon. Audible permet via des achats au livre ou des abonnements d’avoir accès à des livres audio dans tous les domaines. On y trouve rapidement les sorties littéraires papiers, mais aussi de nombreux essais, livres pour enfants et même des podcasts. Certains contenus sont gratuits, d’autres payants (avec des prix de 1 à 30 euros environ), mais un abonnement à 9,95€ par mois est possible qui permet d’accéder à un titre mensuellement. Utile si vous écoutez régulièrement des titres récents en audio, car le prix est alors intéressant. Pour les titres jeunesses, il y a des contenus gratuis ou peu chers. Dans le même ordre d’idée que La reine des Neiges, Vaiana est diponible à 8€, c’est notre prochaine lecture mais vous trouverez aussi des classiques comme Le petit Nicolas ou Harry Potter pour les plus grands !

 

Nous suivre et partager :
error0

AMOUR MINUSCULE – Roman graphique adulte

Minuscule

Une histoire d’amour et de tolérance

Roman graphique ado/adulte

AMOUR minuscule
T. Radice – S. Turconi

Coll. Treize Étrange
Glénat (2018)

*****

Un amour minuscule commence en Italie en avril 2013. Iris et Ismaïl s’installent dans la maison de famille d’Iris pour commencer une nouvelle vie. Ils se sont rencontrés quelques années auparavant en Syrie. Iris effectuait un visite touristique et Ismaïl était son guide. Ils sont heureux et amoureux. Mais Ismaïl repart en Syrie pour régler quelques affaires. Malheureusement, là-bas, tout ne va pas se passer comme prévu… Iris s’aperçoit peu après son départ qu’elle attend un bébé, un amour minuscule. On va suivre leurs deux histoires en parallèle : Iris qui est dans l’attente, à la fois du bébé qui grandit dans son ventre et d’Ismaïl dont elle n’a aucune nouvelle. Et Ismaïl, qui a été enlevé, s’est enfuit et essaie désespérément de retourner en Italie.

*****

Un roman graphique dense, touchant, poignant, plein d’humanité, de tendresse… Qui contient beaucoup de citations : poétiques, musicales, philosophiques et de réflexions. Je suis certainement passée à côté de beaucoup de choses, il va falloir que je le relise !

De nombreux sujets sont abordés : l’amour, la maternité, les secrets de famille, la transmission, la guerre, les migrants, les religions, l’art, la beauté ou encore la poésie… La vie quoi ! Quand je vous dis que c’est dense…

Les illustrations, très belles et différentes selon le pays ou la période évoquée, permettent de suivre les nombreux retours dans le passé et d’appréhender toute l’histoire familiale d’Iris.

Mon unique (et minuscule) bémol : Le format (assez petit) de ce roman graphique… qui fait que l’écriture des bulles est trop petite pour mes yeux fatigués !

Un gros coup de ♥

*****

Des mêmes auteurs : Le port des marins perdus , Violette autour du monde (BD jeunesse pleine de pep’s !)

Découvrir quelques pages sur le site de l’éditeur

D’autres avis : Mes petites Madeleines, Noukette

Cette semaine nous sommes chez Noukette

Nous suivre et partager :
error0

La Princesse de Clèves – Roman classique !

ClèvesEntre roman psychologique et romance historique ?

La Princesse de Clèves
Madame de La Fayette

Éd. Claude Barbin (1678)

Livre de poche (1985) pour mon édition

*****
Préface de Michel Butor
Commentaires de Béatrice Didier
*****

1558, à la cour du Roi Henri II. Melle de Chartres fait son apparition à la cour : « La blancheur de son teint et ses cheveux blonds lui donnaient un éclat que l’on a jamais vu qu’à elle ; tous ses traits étaient réguliers et son visage et sa personne étaient pleins de grâces et de charmes. » Lorsque le Prince de Clèves la rencontre par hasard chez un bijoutier, il tombe instantanément amoureux d’elle. Mais il n’est pas le seul à être attiré par les charmes de la belle, qui se trouve également « convoitée » par  le chevalier de Guise et le duc de Nemours. Mais c’est le Prince de Clèves qu’elle va épouser, suivant les conseils de sa mère Mme de Chartres. Hélas, elle va ensuite s’apercevoir de son inclinaison pour le beau duc de Nemours

*****

J’avoue avoir peiné pour lire les 50/60 premières pages ! Il y a plein de personnages historiques, avec leurs alliances, leurs familles, s’ils sont proches ou non de la cour… Ne connaissant pas particulièrement cette période, j’ai trouvé ça un peu barbant…

Il m’a également fallu un peu de temps pour m’adapter au style (ce roman date quand même de 1678 et ça se sent !)

Bref, il a vraiment fallu que je m’accroche pour le lire jusqu’au bout. J’avoue que, quelques passages mis à part, je n’ai guère pris de plaisir à cette lecture. Le personnage principal, La Princesse de Clèves, m’a beaucoup agacée et encore plus à la fin !!

Les sentiments des personnages sont très bien décrits, mais pour moi, ils sont franchement obsolètes et totalement verrouillés par les conventions.

Un roman bien écrit, certainement bien documenté au niveau historique (je ne suis pas assez calée pour en douter !) mais qui m’a profondément ennuyée !

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à m’expliquer en commentaire ce qui vous a plu !

*****

Un livre qui participe à notre challenge : Cette année, je relis des classiques

Classique

Pour le lire en PDF

Une présentation que j’ai trouvé intéressante :

Nous suivre et partager :
error0

SAGA – Comics de Space Fantasy

Saga

Naissance d’une famille dans un monde en guerre

Saga
Brian K. Vaughan & Fiona Staples

Urban Comics

*****

Alana (ma mère) vient de Continent, la plus grande planète de la galaxie. Marko (mon père) est né sur Couronne, une lune satellite de Continent. Moi, Hazel (leur fille), je suis née sur la planète Clivage, là où se sont rencontrés mes parents (soldats de 2 armées ennemies).

Le truc, c’est que mes parents sont de deux « espèces » différentes (l’un a des cornes, l’autre des ailes et moi… Vous verrez bien !) et qu’ils ne combattaient pas dans le même camp. Du coup, ils sont pourchassés à travers toute la galaxie, non seulement par leurs deux camps, mais également par tout un tas de mercenaires plus vilains les uns que les autres… Une vraie Saga, quoi !

*****

Raconté comme ça bien sûr, ça ne doit pas vous faire rêver. Encore une histoire d’amour impossible entre deux « espèces », pensez-vous. Mais c’est que vous n’avez pas vu (et lu) l’inventivité dont font preuve les deux auteurs !

Que ce soit pour les personnages (et il y a un paquet d’espèces extra-terrestres), les planètes, la faune très étonnante ou la flore variée…

Et vous n’imaginez sûrement pas non plus comment être un couple de jeunes parents peut parfois être épuisant. Il faut dire que ces deux-là sont en fuite, pourchassés par tous à travers un univers en perpétuelle guerre. Heureusement, pour les aider, ils ont trouvé une étrange mais très efficace Baby-sitter !! Un personnage que j’adore ? Le CM, le Chat Mensonge… Comme son nom l’indique, il détecte les « mensoooonges » ! Pratique, non ?

Une histoire aux multiples rebondissements et surprises, avec de l’humour, de l’amour, des valeurs (pacifisme, humanité, tolérance…) et une inventivité sans limites !

J’aime beaucoup les illustrations également, les différentes espèces sont très expressives.

Bref, je ne sais pas si ça vous plaira, mais moi, j’ai adoré Saga !

Ah, une dernière chose… C’est clairement une série pour adultes ! Il y a des gens nus, du sexe, de la violence… A partir de 15 ans, quoi !

Pour un résumé plus « sérieux » et surtout pour voir les jolies couvertures des 9 tomes parus, la page de l’éditeur.

De Brian K. Vaughan, nous vous avons déjà présenté « Paper girls« .

Une intéressante interview des deux auteurs sur ActuaBD

Cette semaine, ça se passe chez Moka, Au milieu des livres

Nous suivre et partager :
error0