Le trésor de Youlo – Album jeunesse

trésor

Album (6 ans et +)

Le trésor de Youlo

Nadine Croguennec-Galland

Émilie Camatte (ill.)

Éd. Cépages (2014)

*****

Youlo est une jeune tibétaine de 11 ans. Quand elle écrit, sur son cahier les mots ont l’air de danser. Ils sont parfois au-dessus de la ligne, parfois en dessous… Le maître a convoqué ses parents pour leur dire qu’elle n’y arrivera pas malgré ses efforts et qu’elle leur serait plus utile dans les prairies, à surveiller les troupeaux. Les parents de Youlo sont déçus mais ils écoutent l’avis du maître. Youlo est triste. Elle se sent responsable de son échec. Pourtant c’était une élève très sérieuse. Le jour du départ pour la transhumance arrive. Youlo est un peu inquiète, elle va quitter sa famille pour plusieurs mois. Heureusement, elle a un petit trésor avec elle, une petite turquoise donnée par sa grand-mère, un porte-bonheur.

*****

Dans l’interview ci-dessous, Nadine Croguennec-Galland explique que cette histoire lui a été inspirée par une histoire vraie (comme toutes les histoires de cette collection « Racines du monde » d’ailleurs). Elle est prof de français et intervient auprès de jeunes du monde entier dont les histoires lui ont déjà inspiré un livre que je lirai un de ces jours :  « La classe au bout du voyage « .

Le trésor de Youlo est une histoire qui m’a beaucoup plu, même s’il y a un côté un peu triste quand on pense à tous ces enfants qui sont dans le même cas que Youlo et qui vont devoir arrêter leur scolarité malgré eux.

Au passage, on en apprend un peu plus sur la vie quotidienne au Tibet. La transhumance des troupeaux par exemple, mais on a aussi, grâce aux très belles illustrations, des informations sur les vêtements portés, la décoration intérieure des maisons, un mariage traditionnel…

Une jolie lecture qui donne envie d’en savoir un peu plus sur le Tibet !

*****

Le blog de l’illustratrice

Les éditions Cépages

Voir aussi : l’avis de Blandine

Cette lecture participe au Challenge « Je lis aussi des albums » 2019 !

Elle participe aussi au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Prénom !

Interview de Nadine Croguennec-Galland (le son n’est pas très fort !)

Nous suivre et partager :
error0

Super espions (malgré nous) de Christine Saba

Une aventure décalée dont les ingrédients principaux sont l’humour et le mystère.

super espions malgré nous

Roman pour enfants dès 9 ans

Super espions (malgré nous)

de Christine Saba

Editions Poulpe fictions, avril 2019,
illustrations de Mioz Lamine
broché 9,90 euros
disponible en format Kindle à 6,99 euros

Thèmes: espionnage, secrets, musée, Angleterre

 

Présentation de l’éditeur: «Depuis que Nathan a mis les pieds à Londres pour y retrouver sa cousine, des événements étranges se succèdent, sans parler du comportement plus que louche de sa famille d’accueil. Et si les cousins se trouvaient en fait dans un nid d’espions? Propulsés, un peu malgré eux, dans une mission de la plus haute importante, ils devront déjouer des cambriolages, de la National Gallery à Buckingham Palace, tout en enquêtant sur leur propre famille!»

 

Dans «Super espions (malgré nous)», nos jeunes espions en herbe Juliette et son cousin Nathan se retrouvent confrontés à une dangereuse bande organisée: les Black Shadows. Les voilà embarqués dans une folle aventure d’espionnage, sur fond de vols de musées, de gadgets sophistiqués et de plans secrets.

Cette enquête est très amusante et en même temps, les dangers encourus par les protagonistes ne sont pas banalisés. Ce qui confère assez de suspense et de tensions pour faire de ce premier tome un bon roman policier, adapté à un jeune public.

De plus, l’intrigue de «Super espions (malgré nous)» est vraiment très bonne. Grâce à certains rebondissements, on ne s’ennuie pas un seul instant. Tout au long du récit, l’auteur invite les lecteurs à émettre des hypothèses et la fin est assez inattendue.

Les illustrations de Mioz Lamine sont parfaitement adaptées au style du récit. Sous ses traits de crayon, Juliette et Nathan ont l’air de vrais espions avec leur mine de conspirateurs…

En somme, «Super espions (malgré nous)» est un roman frais et léger. Parfait donc pour passer un bon moment de lecture !

J’attends la suite avec impatience !

~Melissande~

 

+Pour feuilleter un extrait c’est par ici

+D’autres romans sur le même thème:

« Samantha Spinner et les plans super secrets » de Russel Ginns que je vous ai présenté dernièrement

–  « Espionne de sa majesté » de Mary Hooper  présenté par Hérisson

« Bonaventure » de Johan Heliot et « La maîtresse est agent secret » de Roger Judenne présentés par Nathalie

 

Nous suivre et partager :
error0

Taxi baleine – Album jeunesse

taxiAlbum dès 3 ans

Taxi baleine ♥

Sandra Le Guen & Mauréen Poignonec

Little Urban (2019)

*****

Juno et Majé sont frères et sœurs. Avec eux, il y la baleine. Le taxi baleine qui les emmène, patiemment, l’un après l’autre, d’une rive à l’autre. Majé s’entraîne pour les jeux olympiques. Il nage déjà bien, il n’a plus de bouée mais il a besoin du taxi baleine pour se rassurer… Mais Juno aussi veut quitter ses brassards !

*****

Quel joli album ! Je crois avoir déjà dis à plusieurs reprises que j’aime beaucoup les illustrations de Mauréen Poignonec. Je les trouve vraiment fraîches, mignonnes, rigolotes… Elles sont en plus très colorées et pleine de vie. Les bouilles des enfants, avec leurs grands yeux noirs et leurs joues toutes roses sont adorables !

Quand à l’histoire, j’avoue que j’ai bien ri en voyant la chute ! (et ça m’a rappelé des souvenirs… Hum) Une belle histoire qui parle de natation, de jeu mais aussi d’enfants qui grandissent et deviennent autonomes… Et d’autre chose encore, mais je ne vais pas tout vous dire, il faut garder un peu de surprise et Sandra Le Guen raconte ça beaucoup mieux que moi, avec poésie et tendresse.

*****

Le site de Sandra Le Guen

Que vous connaissez peut-être sous le nom de Drawoua du blog Maman Baobab

Illustré par Maurèen Poignonec, nous vous avons déjà présenté : La classe de mer de Monsieur Ganèche, Quart de frère, quart de sœur et tout le monde sait faire du vélo

Le blog de l’illustratrice

Cet été, chez Little Urban, il y a un concours photo avec plein de livres à gagner !

*****

Cette lecture participe au Challenge « Je lis aussi des albums » 2019« !

Nous suivre et partager :
error0

L’espoir sous nos semelles – Roman Ado

espoirFeriez-vous 1000 kms pour sauver votre famille ?

Premier Roman (Ado 13+)

L’espoir sous nos semelles ♥

Aurore Gomez

Magnard Jeunesse (2018)

*****

Adélaïde Décembre dite « Juno » a décidé de tenter le « trek du Pownal » une course en montagne. Depuis la mort de sa mère, deux ans auparavant, son père s’est laissé couler. Juno a dû arrêter ses études et travailler à l’usine de poissons pour nourrir la famille. Au départ, elle avait pris le règlement du trek dans le supermarché pour s’occuper le temps que la pluie cesse. Puis, en voyant le montant remporté par le vainqueur, elle s’était prise à rêver et à envisager sérieusement d’y participer. Une façon rapide (mais pas si simple !) de sortir sa famille de la crise.

*****

L’espoir !

C’est ce qui les porte tous. L’espoir d’une vie meilleure, grâce à l’argent. Pour certains, celui de faire des études. Pour d’autres, faire vivre ses proches, ou les guérir. D’autres encore rêvent d’être reconnus à leur juste valeur. Certains espèrent pouvoir partir « ailleurs ». Juno, elle, espère gagner pour améliorer sa vie et celle de sa famille. Et pour pouvoir reprendre des études aussi. Pourtant, c’est un espoir d’un tout autre genre qui l’aidera à avancer dans les moments de doute ou de ras le bol.

J’ai lu ce roman en moins de deux jours. Juno est très attachante et malgré qu’il y ait peu d’espoir dès le début, on espère qu’elle va y arriver, qu’elle va gagner. Même si c’est un roman d’aventure (avec aussi un peu d’amitié, d’amour et de rebondissements), j’ai presque envie de dire que c’est un roman sur la motivation. Qu’est-ce qui peut pousser quelqu’un à se surpasser ? A aller chercher ses limites, quitte à se mettre en danger ? Chacun va apporter sa réponse. A la fin, je me suis demandée ce qui me motiverait suffisamment pour aller au bout d’un truc pareil…

Un très bon moment de lecture !

*****

Extrait (p. 8)

4.2. Chaque concurrent se voit remettre par l’organisation, la veille du départ :

  • un bracelet à fonction de balise GPS, monitorage de santé en temps réel, bouton SOS. En cas de casse ou de perte du bracelet, le concurrent doit envoyer via sa tablette un message avec une brève description de son état de santé ;
  • une caméra embarquée, fixée sur harnais ventral ;
  • une tablette connectée uniquement au profil du concurrent sur la plateforme technique et sur le site Internet du trek du Pownal ;
  • une fusée de détresse.

*****

D’autres avis : Bob et Jean-Michel, Blandine

Lire les 15 premières pages :

Ce roman participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Objet !

Et vu que ce roman traînait dans ma PAL depuis plus d’un an…

Il participe aussi à l’objectif PAL du 31 août chez Antigone !

Nous suivre et partager :
error0