Sam et le pouvoir des mots de Marjorie Danna et Nicolas Haverland

Un chouette ouvrage pour découvrir la communication non violente avec les enfants!

Album pour la jeunesse (développement personnel basé sur la communication non violente)

Sam et le pouvoir des mots.

Mieux communiquer en famille

et à l’école

avec la Communication Non Violente

de Marjorie Danna et Nicolas Haverland

Editions Pera, coll. Les aventures de Madame Com’ Com’,
janvier 2020, 74 pages -13,50 euros

Thèmes: Communication Non Violente, famille, école

 

Présentation de l’éditeur: « Ce matin, Sam se réveille, mais la journée commence mal. Comme souvent, il faut se dépêcher, recevoir des ordres, essayer de se faire comprendre des autres… Si seulement il existait un génie pour lui venir en aide… Ça, c’est une mission pour Madame Com’ Com’ »

 

Sam et le pouvoir des mots est parfaitement adapté à un jeune public. Grâce à un langage simple et imagé, Marjorie Danna démontre qu’il est possible de communiquer avec bienveillance dans n’importe quelle situation. Pour ce faire, elle utilise la méthode OSBD (comprenez Observation- Sentiment- Besoin- Demande) ainsi que la communication en “je”. Pour les personnes qui connaissent la méthode PPR (c’est-à-dire les Pratiques Préventives Restauratives), il s’agit du même procédé. La personne est invitée à s’exprimer en “je” et à extérioriser son ressenti face à la situation. L’auteure a eu l’idée très originale de représenter le négatif et le positif à l’aide de deux marionnettes. Ainsi le chacal Tukitu est la face sombre de notre raisonnement tandis que Gigi la girafe trouve toujours les bons mots.

Le héros de cette histoire, Sam, va être confronté à différentes difficultés de la vie quotidienne. Grâce à sa rencontre avec Madame Com’ Com’, il va découvrir qu’il n’y a rien de mieux pour se sentir bien que de s’exprimer à coeur ouvert.

Marjorie Danna entre parfois en interaction avec le lecteur par le biais de Madame Com’ Com’. Cette dernière lui demande par exemple de réfléchir par rapport à l’attitude de sam afin de trouver les bons mots pour mieux communiquer.

Quant aux illustrations de Nicolas Haverland, elles sont très dynamiques et les décors sont sobres.  Cela apporte du rythme à l’histoire, un peu comme dans une bande dessinée.

A la fin, le lecteur trouvera les annexes suivantes: Tukitu et Gigi, une liste des sentiments et des besoins, une fiche OSBD, une chanson OSBD et une bibliographie d’ouvrages de référence en Communication Non Violente.

 

En somme, Sam et le pouvoir des mots est un chouette album pour enseigner la Communication Non violente aux enfants. C’est un ouvrage ludique et accessible. A lire et à partager sans modération!

 

~Melissande~

 

+ Un extrait et d’autres surprises sur le site de l’éditeur

+ Un autre ouvrage de développement personnel pour les enfants, présenté par Hérisson: Panda family. Le livre des secrets de Laure Girardot, Fabrice Guieysse et Julie Olivier

 

*~*~*

Concours

 

A gagner : 1* Sam et le pouvoir des mots

Pour participer il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :

1- quel livre des éditions Pera vous tente le plus !

 

+ Chances supplémentaires

* participer sur Instagram

* S’abonner à la newletter (voir colonne de droite)

* Relayer ce concours sur un réseau (donner le lien direct)

(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)

 

***

 

Concours ouvert jusqu’au 31.01.21 France M. Règlement

 

Retrouvez tous les concours du Calendrier de l’après ici et sur Instagram !

Nous suivre et partager :

Les étoiles brillent plus fort en hiver – Comédie

Comédie de Noël
Roman Ado/Adulte

étoiles

Les étoiles brillent plus fort en hiver

Sophie Jomain

Charleston (2020)

*****

Agathe Murano, décoratrice aux Galeries Hartmann, contemple son œuvre d’un œil satisfait. Le magasin est quasiment prêt pour les “Féeries” qui se dérouleront à partir de la semaine suivante jusqu’à la veille de Noël. Voilà 5 ans qu’Agathe travaille ici et elle adore son métier et cette période de l’année. Un grand bouleversement va cependant se produire. Le vieux Monsieur Hartmann étant décédé, c’est son fils Alexandre qui va reprendre les galeries. Et le fils n’a pas les mêmes goûts que le père. Il trouve même la décoration affreusement surchargée ! Il va donc obliger Agathe à refaire une bonne partie de son travail. Et elle ne va pas apprécier !!

*****

Alors oui, on se doute un peu de ce qui va se passer. Puis… on doute. On s’amuse des échanges entre les deux protagonistes. On rit, on pleure… Et on est parfois bien surpris !

En tous cas, moi, j’ai marché à fond !

Une histoire dans laquelle on parle d’amour filial, d’amour maternel, d’amour tout court, mais aussi de la famille et des différents problèmes qu’on peut y rencontrer… On passe un bon moment avec cette comédie de Noël (pas si légère que ça) et n’est-ce pas ce dont on a le plus besoin en ce moment ? Un peu de magie et d’évasion, moi, ça m’a fait du bien !

*****

Le site de l’autrice

Un roman très agréable qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

christmas time

Nous suivre et partager :

Amour de Matt de la Peña et Loren Long

Un album emprunt de poésie aux illustrations époustoufflantes!

amour

Album pour la jeunesse dès 3 ans

Amour

de Matt de la Peña

et Loren Long

Editions d’eux, avril 2020,

ill. de Loren Long, 32 pages-

22,95 $

 

 

Thèmes: émotions, famille, valeurs, société

 

Présentation de l’éditeur: “Au commencement,

il y a la lumière

puis, au pied de ton lit,

deux personnes aux yeux écarquillés.

Et, ce que tu entends dans leur voix,

c’est l’amour.

Avec des illustrations vibrantes et un texte poétique apaisant, cette célébration sincère de l’amour dépeint les multiples manières de vivre ce lien universel.”

 

En ouvrant Amour, je m’attendais à tout autre chose. Je n’ai pas été déçue mais il ne faut pas vous attendre à trouver de réel fil conducteur, hormis bien entendu le thème. En effet, l’auteur nous offre ici non pas un récit mais bien des séquences de vie. Ces dernières sont très touchantes et les illustrations de Loren Long sont justes magnifiques! D’ailleurs vous pouvez déjà en juger par vous-même rien qu’en admirant la couverture. Dans des tons colorés, très vifs, Loren Long fait vivre les protagonistes de Matt de la Peña.

Amour est un petit bijou, les illustrations à elles seules racontent un pan de vie de chaque personnage. Et le texte de Matt de la Peña, empreint de poésie, nous emmenène à la rencontre de l’amour. Un sentiment ordinaire, merveilleux mais identique quelque soit les coutumes ou les cultures. Celui qui franchit tous les obstacles, qui renaît de ses cendres après un deuil ou une tragédie.

Amour est donc un album très particulier qui a su m’émouvoir. Je vous recommande chaleureusement ce voyage haut en couleurs, à la découverte de ce précieux sentiment.

 

~Melissande~

 

+ Une histoire d’amour singulière présentée par Nathalie: Une histoire d’amour de Gilles Bachelet

+ Un album atypique présenté par Hérisson: La tour Eiffel est amoureuse d’Irène Cohen-Janca

Nous suivre et partager :

Rose – Bd fantastique jeunesse

RoseRose

É. Alibert, D. Lapière et V. Vernay

Dupuis

*****

T1 : Double vie (2017) / T2 : Double sang (2017) / T3 : 1+1=1 (2019)

*****

Depuis toujours, Rose à la faculté de “sortir” de son corps. C’est comme si elle laissait sur place son enveloppe charnelle et qu’elle devenait un fantôme. Quand elle a voulu en parler, personne ne l’a cru. Ni son père, ni les médecins, ni les psys. Alors elle a arrêté d’en parler. Elle a pensé qu’elle avait une maladie “spéciale” ou inconnue… Au commencement de cette histoire, Rose vient de perdre son père. Il a été assassiné.

*****

Au départ, je n’ai emprunté cette bd que parce qu’elle parlait de fantômes, pour participer au challenge Halloween. Mais je n’ai vraiment pas regretté ! Dès le premier tome, on est intrigué par cette jeune femme et par les quelques éléments qui nous sont révélés. Je me suis fait “avoir” plusieurs fois par le scénario, croyant que… et puis non !

Les dessins sont très doux, les couleurs aussi. Et j’ai bien aimé l’utilisation des dégradés de gris pour séparer le monde des fantômes du monde réel.

Bref, une histoire qui tient la route + des dessins agréables
= une trilogie avec laquelle j’ai passé un très bon moment !

Une lecture que je vous conseille donc si vous aimez les enquêtes et/ou les histoires de fantômes.

*****

Le blog de l’illustratrice Valérie Vernay

Une autre BD présentée sur ce blog et illustrée par Valérie Vernay : La mémoire de l’eau

Cette semaine, nous avons rendez-vous chez Stephie pour Mille et une Frasques

Une lecture qui participe également au Challenge Halloween chez Hilde et Lou

Nous suivre et partager :