Haumont 14-16 L’or et la boue

HaumontDès 11/12 ans (collège)

Haumont 14-16

L’or et la boue

Christophe Lambert

Coll. Les romans de la mémoire

Nathan (2002)

*****

Décembre 1914, du côté de Verdun. Casimir, 20 ans, vient d’être blessé. Pas très gravement, il n’a que quelques éclats d’obus dans le derrière. Mais il est totalement sonné et a envie de dormir. Un autre soldat, à peine plus vieux que lui, vient le secouer. C’est Martin, un soldat chargé de tirer les lignes téléphoniques. Ils vont devenir inséparables. Un jour, sur une carte, Martin voit quelque chose qui le laisse bouché bée. Il lui est revenu à l’esprit une histoire qu’on lui a raconté, concernant un trésor…

La recherche de ce trésor va leur permettre de survivre, de garder espoir dans cet environnement où il y en a si peu. La boue, la pluie, le vent, le froid, le bruit, le manque de sommeil, la crasse, les totos (les poux), tout ça va être atténué par l’espoir de trouver ce trésor.

*****

C’est un petit livre (115 p.) très vivant et qui se lit très facilement. On suit avec beaucoup d’intérêt la vie quotidienne de ces deux soldats. J’aime décidément beaucoup l’écriture de cet auteur, à la fois vivante et imagée.

A la fin, 4 pages documentaires expliquent comment la guerre a démarré.

*****

Dans la même collection : Verdun 1916 Un tirailleur en enfer

De cet auteur, nous vous avons présenté plusieurs romans fantastiques : “Soul breakers” et “le dos au mur”  et “Si tu vois le Wendigo

Son blog (plus à jour depuis 2013)

D’autres récits jeunesse sur le même sujet et déjà présentés sur le blog :

Soldat PeacefulIl s’appelait comme moi14-14Le petit cœur rougeLe journal d’AdèleLe violoncelle poiluCouleur BarbeléInfirmière pendant la première guerre mondiale

***

Un petit récit qui participe au challenge de Blandine sur la première guerre mondiale

Logo 1ere guerre 2021

Les Passiflore et la maison hantée

passifloreBientôt Halloween !
Album à partir de 3 ans

Les Passiflore et la maison hantée

Geneviève Huriet et Loïc Jouannigot

éd. Milan (2002)

*****

Les Passiflore sont une famille de lapins à qui il arrive toutes sortes d’aventures. Dans cet album-ci, Romarin et Mistouflet Passiflore ont perdu leur cerf-volant, emporté par le capricieux vent d’avril. Avec leurs amis Pirouette, Agaric et Dentdelion, ils vont devoir grimper jusqu’en haut de la colline pour le rattraper. Arrivés en haut, ils sont bien essoufflés ! Mais quelle vue magnifique !! Ils sont tout près d’une maison en ruines, le manoir du Roc-Fendu. Certains disent que c’est une maison hantée… Les enfants, intrigués, décident d’aller jeter un coup d’œil à l’intérieur. Ils vont entendre des bruits, voir des choses… Qui vont beaucoup les effrayer ! Mais ont-ils bien compris ce qu’ils ont vu ?

*****

Une jolie histoire pour se faire peur (juste un petit peu !) et vivre une aventure intrigante avec ces jeunes lapins.

Au fil du récit, en plus de l’histoire principale, les enfants pourront s’amuser à chercher les petites souris qui se promènent dans les pages.

Une histoire très mignonne avec ce qu’il faut de suspense et de très jolies illustrations !

*****

Cette série compte plus de 30 albums parus entre 1987 et 2007, en voir quelques uns sur le site des libraires indépendants

Petite bio de l’illustrateur sur le site des Imaginales

Cette série a également été adaptée en dessin animé

Un autre album “qui fait peur” pour les plus jeunes : Le Club de l’épouvante (très drôle)

*****

Un album qui participe au #ChallengeHalloween2021

chez Lou et Hilde

https://lelivroblog.files.wordpress.com/2021/09/img-20210801-wa0000-01.jpg?w=378&h=377

La Maîtresse des épices – Les Étapes Indiennes

épices
Roman

LA MAÎTRESSE DES ÉPICES

Chitra Banerjee DIVAKARUNI

Traduit de l’anglais par Marie-Odile Probst

Picquier poche (2002/ vo 1997)

*****

Résumé de l’éditeur : Pour les familiers qui fréquentent le lieu clos et magique de son épicerie, Tilo est maîtresse dans l’art ancestral des épices. Elle a reçu ce savoir de ” Première mère ” sur une île secrète de sa terre natale, l’Inde, au prix de l’obéissance à des règles strictes et dans le respect du service et de la dévotion : elle possède le don de faire chanter les épices, mais aussi de guérir comme une véritable thérapeute.

C’est ainsi que dans ce quartier d’immigrés d’Oakland, en Californie, elle se penche humblement, secrètement, sur les malheurs de ses clients. Elle pratique les mélanges et les incantations, cherche pour chacun l’épice-racine, clef intime qui restaure l’équilibre du corps et de l’âme. Mais Tilo, au cœur généreux et plein de compassion, violera un à un les interdits, dont celui de l’amour, au risque de remettre en cause ses pouvoirs.

*****

Le début de ce roman m’a un peu surprise et même déroutée. Puis je me suis laissée envoûter par la voix de cette conteuse et par cette histoire colorée au parfum d’épices. Une histoire qui mêle les coutumes et les traditions, celles de l’Inde, et la vie quotidienne d’immigrés dans l’Amérique moderne. Les choix à faire entre traditions et modernité. Les souffrances dues à la qualité d’immigré. Celles dues au fait d’être une femme. Il y a beaucoup de souffrance, mais beaucoup d’amour aussi dans ce très joli conte !

A lire si vous aimez les épices, les histoires d’amour, l’Inde et sa cuisine bien sûr.

Un joli roman qui m’a beaucoup plu !

*****

Chez le même éditeur : Mes sacrées tantes (nouvelles)

Un roman lu dans le cadre du challenge

#lesetapesindiennes (Instagram)

Les étapes Indiennes (Facebook)

https://image.over-blog.com/thy1CqL02cBt88sFphaK8BjxWOo=/filters:no_upscale()/image%2F0776537%2F20210509%2Fob_2f9cc3_logo-hilde-et-moi-3.jpg

Chez Blandine et Hilde

Un roman qui participe aussi à l’Objectif PAL chez Antigone

car il était sur mes étagères depuis plus d’un an.

25 Noëls du Monde – Contes

Petits contes de Noël
A partir de 10 ans

25

25 Noëls du Monde

Collectif

Actes Sud Junior (2002)

Le Monde (2001)

*****

Novembre 2001 : 5 grands quotidiens européens (El Païs / Publico / La Repubblica / Le Monde et Algemeen Dagblad) invitent leurs lecteurs à écrire un conte de Noël d’une vingtaine de lignes. Près de 5000 personnes vont relever le défi !

En 2002, Actes sud Junior prolonge cette aventure collective en choisissant 25 récits et en demandant à 25 dessinateurs de les illustrer.

*****

Chaque double page présente le conte à gauche et une illustration pleine page à droite. Il y a autant de styles que d’auteurs et les illustrations sont également toutes très différentes. Mes préférées sont celles d’Amélie Jackowski p.27 (et j’adore le conte qui va avec, très drôle !!) et celle d’Olivier Latyk p.45 (conte plein de magie) pour leur douceur…. Celle de Brigitte Perez p. 52 “Une planète dorée” est naïve et mignonne (et l’illustration de Robert Barborini qui l’accompagne est magnifique).

J’ai ce livre depuis au moins 2 ans. J’avais commencé à le lire l’an dernier et je ne l’ai jamais terminé. Pourquoi ? Mystère… La plupart de ces petits contes sont mignons, amusants, tristes, étonnants ou tout simplement originaux ! Certains sont enchantés, d’autres au contraire désenchantés.

Du 1er au 24 décembre, tout au long de l’avent, vous pourrez lire une histoire par jour. Vous assisterez ainsi à l’assassinat d’un sapin ou comprendrez d’où vient le nom du Père Noël !

*****

Un recueil qui participe à 3 challenges : l’objectif PAL chez Antigone, car je devais déjà le lire l’an dernier pour le Christmas Time chez Mya ainsi qu’au challenge Contes et légendes de Bidib.

christmas time http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes.jpg