Le loup dans les albums Part 4

silhouette-313660_1280Le loup, toujours le loup…

ÒÓ ÒÓ 

Aujourd’hui, je vous présente un album qui a déjà quelques années, une version du Petit Chaperon Rouge un peu spéciale ! Une version sans texte (ou si peu) mais qu’on comprend très bien tout de même… Un mix entre pac-mac et les légo, en noir, blanc et rouge : ça vous rappelle quelque chose ?

LePetitChaperonRougeRascalLe Petit Chaperon ROUGE

Rascal

Pastel – L’école des Loisirs (2002)

L’histoire, c’est celle du petit chaperon rouge, classique, sauf qu’il n’y a pas de texte (à part « Toc toc toc » !). Ceci dit, d’une part, tout le monde ou presque connaît cette histoire et d’autre part, c’est tellement bien fait, tellement visuel, imagé que ça se passe très bien de mots…

Un album qui plaît beaucoup aux instits, pardon, aux professeurs des écoles de maternelle, si j’en crois les nombreux sites qui montrent des réalisations d’enfants « à la manière de »… Rascal !

LePetitChaperonRougeRascal2 LePetitChaperonRougeRascal3

ΞΞΞΞΞ

Le 2ème album, très différent, est aussi un conte. La couverture devrait vous mettre sur la piste avec ses 3 gros derrière en l’air et leurs queues tire-bouchonnées ! Il s’agit bien sûr d’une version détournée des 3 petits cochons.

LePlusGrandChasseurDeLoup Le plus grand chasseur de LOUPS de tous les temps

Christine Naumann-Villemin & Marianne Barcilon

Kaléïdoscope (2006)

3 petits cochons, Hector, Tortellini et Bigoudi, vivraient parfaitement heureux dans leur belle maison en béton armée (avec serrure blindée !)  si Hector, l’aîné, ne se fâchait pas tout le temps… Mais aujourd’hui, Hector est parti faire les courses ! Il a laissé des instructions à ses deux jeunes frères, leur demandant de ne pas faire de bêtises et de s’occuper intelligemment. Vous pourrez constater, grâce à l’image ci-dessous, à quel point ils sont obéissants…LePlusGrandChasseurDeLoup2

Par contre, s’ils ne sont pas obéissants, ils sont très malins (même pas peur !) et le pauvre loup (qui lui, n’a pas l’air très futé quand même…voir ci-dessous) va avoir la peur de sa vie…

le-plus-grand-chasseur-de-loups-de-tous-les-temps

Une histoire vraiment très drôle, avec deux petits cochons plein de ressources et d’imagination ! Les dessins ajoutent à la drôlerie du texte (les illustrations montrant les petits cochons dodus qui s’amusent à faire toutes sortes de bêtises dans la maison sont très réussies !) et j’ai adoré voir la tête du loup aux différentes étapes… Très sûr de lui au départ, un peu perplexe ensuite, puis… Bon j’arrête, il ne faut pas tout raconter non plus ! Je n’ai pas eu l’occasion de le raconter à voix haute celui-ci, mais j’aurai adoré car les enfants doivent bien rigoler !

SignatureNat

Encore plus de loups ?
Lisez les autres sélections de Nathalie :
Partie 1Partie 2Partie 3 – Partie 4 – Partie 5 (demain!)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Sacré Raoul ! ♥

Sacré Raoul♥  Sacré Raoul ! ♥

De Marie-Ange Guillaume & François Roca (Ill.)

Seuil Jeunesse (2002)

A partir de 6 ans

***

Ce livre est inspiré des fables de La Fontaine.

Elles sont magnifiques.

Jean de La Fontaine portait des bas et une perruque.

Raoul le taxi est habillé comme vous et moi. Pour le reste, rien n’a changé. Les animaux parlaient en vers, les voitures parlent en prose, mais c’est toujours le même bazar.

Sacré Raoul 2

Mon avis : Je me promenais dans une brocante quand mon regard fut attiré par le haut d’un album qui avait l’air (contrairement à beaucoup d’autres !) en très bon état. Je plonge pour attraper l’album et je me retrouve face à face avec cette mignonne bagnole toute en rondeur ! Qu’auriez-vous fait ? Moi j’ai craqué, je l’ai acheté sans même le feuilleter tellement la couverture me plaisait ! Arrivée à la maison, c’est le premier que j’ai lu.

J’ai tout d’abord été un peu surprise par l’abondance de texte avant de m’apercevoir que c’était une parodie des fables de la Fontaine. Le texte est moderne, plein d’humour tout comme les « moralités » de fin d’histoire.

Mes yeux se sont bien régalés et moi, j’ai bien rigolé !

Pour vous faire une « vraie » idée des dessins (et de la première histoire), allez donc voir cette petite vidéo, vous ne le regretterez pas ! Sacré Raoul 3

+ L’avis de Ricochet

Du même illustrateur, Sophie vous avait présenté « Le pompier de Lilliputia » et « Anouketh »

 

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

Série « Les Rois les Reines »

Série « Les Rois les Reines »

Alex Sanders

Collection Giboulées

Gallimard Jeunesse

 

Roi HardiHardi Le Roi Hardi ! Hardi ! (2002)

Messire Hardi! Hardi! était un bon roi, noble et courageux. Il ne se séparait jamais de son cheval ni de son armure. Jamais il n’avait enlevé son masque de fer car il se trouvait trop laid. Le jour ou il perdit son heaume le révéla roux, avec des taches de rousseur. C’était de cela dont il n’était pas fier, alors que toutes les reines lui trouvèrent un charme fou…

Le Roi NonNon (2003)

Sur l’austère château du roi des grincheux, il pleuvait de jour comme de nuit. Sa Majesté NonNon y régnait avec une permanente mauvaise humeur. Il reRoi NonNongardait avec envie briller le soleil sur les royaumes voisins. Un jour, après avoir reçu une goutte de trop au beau milieu de son château, il prit enfin la décision d’en sortir et de se faire déposer au milieu d’un pré ensoleillé. À l’endroit même où l’armée de la Reine PanPanCuCu défiait celle de la Reine GuiliGuili ! Ce fut l’occasion d’une rencontre entre la Reine PanPanCuCu et le Roi NonNon… 

La Reine BisouBisou (1997)

Tout lReine BisouBisoue monde aimait la douce, la gentille Reine BisouBisou. Elle-même était tout le temps amoureuse : le matin du Roi DoDo, à midi du Roi BoumBoum ou du Roi MiamMiam. Un jour, cependant, il n’y en eut plus qu’un dans son cœur : c’était le Roi ZinZin. Lui ne comprenait pas bien ce qu’elle lui voulait et elle, aveuglée, n’avait pas vu qu’il était le roi des dingos. Comment allait-il résister aux petits baisers en forme de cœur de la Reine BisouBisou?

Roi ZinZinLe Roi ZinZin (2004)

Sa Sérénissime Altesse Impériale le Roi ZinZin était un grand roi. Il avait peint lui-même son château et tout le monde le trouvait affreux. Un jour, il tomba amoureux d’une horrible sorcière qu’il trouvait plus ravissante qu’une fleur. Celle-ci lui proposa en ricanant de lui préparer une de ses spécialités…

∴ ∴ ∴ ∴ ∴

Autant vous le préciser tout de suite pour le cas où vous vous poseriez la question, les enfants adorent cette série !! Ils aiment aussi beaucoup retrouver les personnages d’un livre à l’autre…

Le côté répétitif du nom les amuse aussi énormément ! Au dos de l’album « La Reine BisouBisou » il y a les vignettes de plein d’autres livres de la collection… Il a fallu que je les lise tous et pour certains, plusieurs fois… Non, non, je ne vous dis pas lesquels, vous allez tout de suite comprendre en voyant les titres !

Si l’on regarde sur de nombreux sites, ces albums sont conseillés à partir de 3/4 ans. Mais je les ai testés avec une petite fille de 2 ans (qui parle bien et a l’habitude des histoires) et son grand-frère de 5 ans et ils ont beaucoup aimé !

+ Sophie a déjà présenté Le roi Foot Foot

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

La souris et le voleur #album

La souris et le voleur POCHE_SOURIS VOLEUR_COUV.indd

Jihad Darwiche & Christian Voltz

Ed. Didier Jeunesse (2002)

Collection « A petits petons »

Thèmes : Animaux, argent, ruse, justice, humour

L’auteur : Jihad Darwiche est né en 1951 au Liban. Il est d’abord journaliste, puis professeur d’arabe avant de devenir conteur.

L’illustrateur : Christian Voltz est né à Strasbourg en 1967. Affichiste et illustrateur, il collabore également à la presse jeunesse.

L’histoire :  Quelle veinarde cette souris ! En faisant le ménage, elle a trouvé un sou. Mais pendant la nuit, un voleur lui dérobe la moitié de la viande qu’elle a achetée. Un conte drôlissime, d’origine libanaise.

 Ce que j’en pense : Je peux difficilement être très objective, d’une part parce que j’adore cette collection (non, non, je ne suis pas payée par Didier Jeunesse !), d’autre part, j’adore les contes et pour finir, les illustrations de Christian Voltz, si je ne les trouve pas « belles », me font beaucoup rire… (il y a plein de détails qu’on ne voit pas forcement au premier coup d’oeil : par exemple, dès qu’il y a une fenêtre, il y a quelqu’un qui regarde derrière…) et puis, vous avez vu la tête des différents personnages ??

En plus, les polices de caractères, de différentes tailles et différentes couleurs, facilitent la lecture à voix haute et permettent de donner du rythme au texte, même si l’on n’est pas un « pro » de la lecture à haute voix…

N’hésitez pas à aller voir les autres titres de cette collection !

SourisVoleur

Conte, à partir de 5 ans.

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0