La BD historique partie 1 : LA PRÉHISTOIRE

https://img.freepik.com/vecteurs-libre/illustration-paleolithique-dessinee-main_23-2150066165.jpg

Image provenant de Freepik

*

LA BD HISTORIQUE 

*

LA PRÉHISTOIRE

*****

La préhistoire est une période qui s’arrête à l’invention de l’écriture en 3300 avant JC.

*****

Sur cette période, deux séries sont très connues, même si elles “datent” un peu : Rahan (il a eu 50 ans en 2019) et Silex and the city (c’est plus “récent”, le tome 1 date seulement de 2009)

Sinon, j’ai entendu beaucoup de bien de deux trilogies d’Emmanuel Roudier à plusieurs reprises mais je ne les ai pas encore lues : Les connaissez-vous ?

  • Neandertal (Trilogie 2007-2011 / Intégrale en 2022)
  • et Vo’Houna (Trilogie 2002-2005 / Intégrale en 2013 avec T4)
*****

Préhistoire

Par contre, j’ai lu et bien aimé « Le signe de Pao » de Jean-François Chanson et Juliette Vaast (2021) – One shot

Éditeur : Le jeune Wu voyage dans des paysages enneigés, propageant les découvertes techniques de son temps de tribu en tribu. Parti du bord de la Méditerranée, il atteint un jour le littoral atlantique. Alors qu’il remonte un fleuve, il est attaqué et se réfugie auprès d’une tribu menée par la jeune Pao, dont le front porte un signe appelé aujourd’hui « signe du Placard ». Wu montre à la tribu de nouvelles techniques, l’aiguille à chas, l’hameçon et le propulseur. Pao envisage d’utiliser cette nouvelle arme pour se libérer du joug de leurs voisins menés par le cruel Sar.

Il est admis que l’Histoire commence à l’invention de l’écriture. Mais est-ce que les dessins des hommes préhistoriques ne seraient pas une forme d’écriture ? C’est à partir de ces dessins que le scénariste de Le signe de Pao, a inventé une histoire et plus précisément à partir du signe du Placard et de dessins d’hommes transpercés de sagaies, tels que ceux que l’on peut voir sur la couverture de la bande dessinée.

PRIX DE LA BD JEUNESSE D’ARCHEOLOGIE décerné par les Rencontres d’Archéologie de la Narbonnaise en 2021.

*****

https://www.planetebd.com/dynamicImages/album/cover/large/53/01/album-cover-large-53013.jpg Ayant beaucoup aimé la saga “Les enfants de la Terre” de J. M. AUEL, je suis très curieuse de découvrir son adaptation en bande dessinée. (pas encore lue…)

AYLA Le Clan de l’Ours des Cavernes (oct 2023) – Moog, Camille (Aperçu dispo ici)

Parmi le groupe d’hommes, de femmes et d’enfants qui compose le Clan, une petite fille ressort. Elle n’a pas la même structure de visage que les autres, est plus grande et élancée que les enfants de son âge et parle un langage étrange.

Cette petite fille, c’est Ayla. Trouvée agonisante et adoptée par la guérisseuse du Clan, certains disent que cette gamine attirera le malheur et la colère des esprits. D’autres, peut-être plus avisés, ont perçu en elle l’étincelle d’un feu nouveau.

*****

https://www.bdtheque.com/repupload/T/T_7017.JPG L’âge de raison de Mathieu Bonhomme (2002) – (pas encore lue…)

L’âge de raison raconte les premiers pas sur terre de l’être humain. Matthieu Bonhomme joue avec talent d’une riche palette de couleurs pour traduire la variété des situations vécues par son personnage, ponctuant son récit de grognements en guise de dialogues. Et la chute savoureuse, constitue sans doute le tout premier gag de l’histoire de l’humanité. Bedegest.

Je reviens vous donner mon avis dès que j’aurai mis la main dessus.

Angoulême 2003 : Alph Art du meilleur 1er album

****

https://www.albin-michel.fr/sites/default/files/styles/extra_large/public/couvertures/9782226448453-j.jpg?itok=_mHJJXoP  Sapiens (série en cours – 3 tomes parus) de Harari, Vandermeulen et Casanave

Animal insignifiant parmi les animaux et humain parmi d’autres humains, Sapiens a acquis il y a 70 000 ans des capacités extraordinaires qui l’ont transformé en maître du monde.

Harari, Vandermeulen et Casanave racontent avec humour la naissance de l’humanité de l’apparition d’Homo sapiens à la Révolution agricole. Adaptation du roman de Harari.

J’en ai lu un tiers, et pour le moment, je me régale ! Drôle et instructif, what else ?  Je l’ai terminé et j’ai trouvé ça très intéressant !

*****

Penss ou les plis du monde de Jérémie Moreau : Un coup de cœur présenté ici.

À l’époque des chasseurs-cueilleurs, chacun a son rôle à jouer dans la survie du clan. Il faut mériter sa pitance. Et malheur à qui refuse de se plier à cette règle. Pourtant, Penss fait bande à part. Pendant que les autres traquent le gibier et récoltent des plantes, il reste là, à regarder. Il est fasciné par le monde qui l’entoure, qu’il contemple inlassablement. Son inutilité attise la colère de ses compagnons qui finissent pas l’abandonner avec sa mère. Il décide alors de se lancer dans un projet fou : créer sa forêt nourricière.

*****

https://www.la-boite-a-bulles.com/assets/CatalogueArticle/617/9782849534045_16462_R400.jpg  TASSILI : Une femme libre au Néolithique de Fréwé, Maadiar et Le Quellec J-L

À la fin du paléolithique, un clan de chasseurs-cueilleurs évolue au cœur du Tassili, une région saharienne alors riche en faune et en flore. Au sein de ce groupe vit Djané, une jeune femme avide de liberté, d’amour et de changement. Djané est une jeune femme habile de ses doigts : elle aime confectionner des outils et a découvert que les plantes pouvaient se semer, la terre se travailler… Mais n’est-ce pas là contrarier les esprits ?

Djané aime Doro, un vaillant chasseur. Mais comme toutes les femmes du clan en âge de procréer, elle n’a le droit de se donner qu’à Ghat, le meilleur guerrier de la famille.

J’ai bien aimé la préface, le dossier documentaire et les dessins et couleurs, moins l’histoire (cette petite tribu est une famille, ils font des enfants entre frères et sœurs, il y a des viols…)

*****

La grande aventure (BD humour sans texte) de Bouzard (2019) – Présenté sur ce blog

La Grande aventure met en scène, via huit récits d’une vingtaine de strips, deux hommes de Cro-Magnon dialoguant par pictogrammes. Une bd pleine d’humour qui m’avait bien plu.

*****

2) La BD historique : L’ANTIQUITÉ

3) La BD historique : LE MOYEN ÂGE

4) La BD historique : LES TEMPS MODERNES

5) La BD historique : L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

*****

Vous avez lu et aimé d’autres bd sur la préhistoire ? N’hésitez pas à me donner les titres en commentaires. Merci.

Cette semaine, nous sommes au milieu des livres, chez Moka !

Les illuminés – Poésie

Une BD qui parle poésie, ça vous dit ?
Biographie romancée

LES ILLUMINÉS

de LF Bollée & Jean Dytar

Delcourt/Mirages (2023)

*****

Les illuminés, ce sont Arthur Rimbaud, Paul Verlaine et Germain Nouveau. L’histoire commence un jour de septembre 1872. Germain Nouveau vient d’arriver à Paris. Dans un café, il rencontre Cézanne avec plusieurs de ses amis. Ils discutent, boivent de l’absinthe, fument. La conversation dérive sur Verlaine. Tous parlent de son escapade à Bruxelles avec Rimbaud.

Dans le même temps, dans la partie basse de la page (voir quelques planches sur le site de l’éditeur), nous assistons au voyage de Rimbaud et Verlaine. Ils ont quitté Bruxelles pour aller à Douvres. Ils sont maintenant dans le train pour Londres où ils se disputent.

*****

Cette couverture, verte, un peu étrange, ne m’attirait pas trop, même si je trouvais belle l’illustration (j’aime les couleurs chaudes !) Puis j’ai vu le nom de Jean Dytar. Il y a, comme ça, un certain nombre d’auteurs ou d’illustrateurs à qui je fais confiance les yeux fermés. Dytar en fait partie. J’ai aimé tout ce que j’ai lu de lui. C’est à dire “La Vision de Bacchus” et “Florida” !

Je ne connaissais pas Laurent Frédéric Bollée par contre. Mais en cherchant ce qu’il avait fait, je me suis aperçue que j’ai une de ses bd dans ma PAL… “Deadline” un western qu’il a réalisé avec Rossi ! Et j’ai très envie de lire “La bombe” album sorti en 2020.

Bref. Pour en revenir à nos illuminés, j’ai tout aimé. L’histoire, la mise en page, les illustrations, les couleurs même ! Et le papier aussi. Son “grammage” doit être élevé, parce qu’il est épais et presque “granuleux”. Un beau papier. Un autre “détail” que j’ai aimé aussi : la très jolie écriture des dates en haut de page, lors des changements de chapitres. Réalisées par Marjolaine Leroux (vous avez une très belle écriture Madame !!)

Un maxi coup de cœur ♥

(qui donne envie de lire de la poésie !)

*****

Le site de Jean Dytar (qui ne semble pas avoir été mis à jour depuis 2021 ?)

La page FB de LFB

Cette semaine, nous sommes dans la bibliothèque de Noukette

L’ombre des lumières T1 – Trilogie

lumières

Trilogie épistolaire
BD Ado/Adulte

L’ombre des lumières

T1 : L’ennemi du genre humain

Alain Ayroles & Richard Guérineau

Delcourt (2023)

♥ ♥ ♥

Eunice de Clairefont est une charmante jeune femme qui se veut aimante, fidèle et dévouée à son mari.  Mais elle a également de l’esprit, cherche à se cultiver. Pour autant, cette soif de connaissance et cette liberté d’esprit ne font pas d’elle une libertine. C’est ainsi qu’une lettre du chevalier de Saint-Sauveur à Mme de *** décrit cette jeune personne le 29 mai 1745…

Le 25 juin, Mme de Clairefont écrit à son amie, Mme de Chevreuse : “J’ai rencontré ce matin un de nos voisins. Un ami du Baron de Féranville, qui lui octroie pour l’été la jouissance de sa gentilhommière.” Le Baron de la Tournerie et Mme de Clairefont vont se lier d’amitié. Ils se promènent, discutent, expérimentent…

♥ ♥ ♥

La couverture a attiré mon regard et puis j’ai vu le nom du scénariste. Comment résister ? Je me suis tellement régalée avec “Les Indes fourbes” et “De cape et de crocs”… Une fois encore, je n’ai vraiment pas été déçue. C’est fin, amusant et piquant à la fois, un régal vous dis-je !

Dès la couverture, on est au siècle des lumières. Les pages de garde ressemble à de la Toile de Jouy. Et cela se poursuit page après page, avec un réel soin du détail (jusque dans l’adresse de l’éditeur sur la page de titre !) Bref. Le livre est fort beau.

L’histoire est drôle, les dialogues savoureux. Et le tout est fort bien servi par les belles illustrations du sieur Guérineau.

Une histoire inspirée des “liaisons dangereuses” et qui reprend la structure du roman avec un “avertissement de l’éditeur” puis une “préface du rédacteur”. Il faut que je me décide à le lire ce roman !

J’ai tout aimé dans cette bd :

La façon de raconter l’histoire, ce récit épistolaire et libertin, le “ton” du XVIIIème et les illustrations aux couleurs plutôt douces (sauf à certains passages !!)

Et j’ai déjà envie de la relire !

Vivement la suite…

♥ ♥ ♥

D’Ayroles, déjà présenté sur ce blog : Les Indes fourbes et D T1 : Lord Faureston

Également auteur de la superbe série “De cape et de crocs” (12 volumes, à lire !!)

Feuilleter les premières pages (site éditeur)

D’autres l’ont lu : BrizeEimelle

Reprise la semaine prochaine !

Europa T1 : La lune de glace

Bulles SF et autres mondes
Ado  Adulte

EUROPA

T1 : La lune de glace

Leo – Rodolphe – Janjetov

Delcourt (2023)

*****

Suzy, ou plutôt l’officier Suzanne Saint-Loup, a un cv long comme le bras. Elle a été reçue brillamment à tous ses examens théoriques et pratiques. Pourtant, malgré ses grandes qualités professionnelles, elle est au chômage et hébergée par sa sœur et son beau-frère.

Son problème ? Des difficultés relationnelles, une forme d’autisme. Elle n’a pas “l’esprit d’équipe” et préfère souvent rester dans son coin. En plus, elle a une fâcheuse tendance à dire ce qu’elle pense, y compris à ses supérieurs hiérarchiques…

Alors quand on lui propose de piloter une navette pour aller sur Jupiter en mission de sauvetage, elle est tout de suite d’accord. Grâce à elle, le vaisseau va se poser sans encombre sur Europa, une lune de Jupiter. Et ils vont chercher à savoir ce qui est arrivé à l’équipe précédente, qui ne répond plus…

*****

La première édition de cette bd date de 2021 et a une autre couverture. Celle que je vous présente est une réédition réalisée pour les 48h BD avec une couverture différente. A priori le nombre de pages est le même (48), donc, à part la couverture, il ne doit pas y avoir de différences. (Je dis ça car il m’est arrivé d’avoir de mauvaises surprises avec des bd “incomplètes” faites spécialement pour cette manifestation).

Il s’agit du premier tome d’une série de 5. C’est donc un tome où l’on fait connaissance avec les personnages, et où l’histoire s’installe.

Europa

Ce que j’ai aimé : L’histoire est intrigante (il y a aussi une sombre histoire de complot), la mise en page variée et les illustrations soignées (celles de l’espace sont belles !!).

Sauf : Pour les visages… Qui sont très figés et qui ressemblent à des acteurs vintage (Mitchum ou encore Peter Graves). Ça donne un côté un peu démodé (on pense à de vieux téléfilms) alors qu’on est en plein futur, c’est un peu bizarre.Europa

Mais : J’ai très envie de lire la suite et d’en savoir plus sur ce mystérieux océan sous la glace…

Le tome 2 est paru en février 2023 (et le tome 3 devrait paraître en février 2024…)

*****

Feuilleter quelques planches (site éditeur)

Des mêmes auteurs déjà présenté ici : Centaurus

Et de Rodolphe et Leo, Sophie vous a déjà présenté des tomes de Namibia et Survivants

 Cette semaine, nous sommes chez Moka au milieu des livres…