Et à la fin, il meurent – BD

finET À LA FIN,

ILS MEURENT

La sale vérité sur les contes de fées

Lou Lubie

Delcourt (2021)

*****

Éditeur : De l’Antiquité à Perrault et Grimm, Lou Lubie présente les versions authentiques et croustillantes des contes, où la fin heureuse s’arrose à la vodka et le prince n’est pas si charmant. À travers ces récits savoureux, l’autrice aborde avec humour une réflexion sur l’éthique des contes : violence, sexisme, racisme… une exploration culturelle et littéraire passionnante !

*****

Cartonné, doré sur tranche avec un signet en tissu, l’ouvrage est magnifique ! On dirait un “vrai” livre de contes de fées. Sauf qu’à y regarder de plus près, sur l’illustration de couverture, le petit chaperon rouge a un sourire carnassier. Et la princesse n’a plus de bras. Le prince quant à lui, a les yeux crevés !!

Mais qu’est-ce que c’est que ce conte ???

Alors en fait, pour être tout à fait honnête, ce n’est pas un conte. C’est un essai. En BD. Ce qui, en soit, est déjà plutôt original. Mais en plus, c’est humoristique. Et apprendre des trucs en rigolant, je ne sais pas vous, mais moi, j’adore !!

Dans ce livre, vous apprendrez par exemple que Cendrillon vient de Chine et que c’est un conte qui a plus de 1200 ans ! Ou encore les différentes versions d’un même conte selon la personne qui l’adapte. Tout le monde connaît Perrault (le moralisateur), les frères Grimm (plus réalistes) ou Disney (qui les as bien “lissés”), mais connaissez-vous Basile (Contes pour adultes) ou Mme d’Aulnoy  (qui a inventé le terme de “conte de fées”) ?

Bref, j’ai adoré cette lecture !

C’est instructif, plein d’humour et très documenté (5 pages de références tout de même !!) que vous faut-il de plus ?

J’oubliais : En bonus, vous pourrez lire le premier conte écrit par Lou Lubie à l’âge de 12 ans. Et sur certaines pages, une grenouille vous indique que vous pouvez avoir plus de détails grâce à une application.

*****

Lire les 20 premières pages sur le site de l’éditeur (si je n’ai pas réussi à vous convaincre de le lire, Lou Lubie devrait y arriver !)

Le site de Lou Lubie

Ses autres BD présentée sur ce blog : Goupil ou Face (sur la cyclothymie, super intéressant !) et La fille dans l’écran

Cette semaine, ça se passe chez Moka, Au milieu des livres

*****

SOLO Chemins tracés T1 Fortuna

FortunaBD Ado/Adulte

SOLO

Chemins tracés

T1 : Fortuna

Oscar Martin & Alvaro Iglesias

Delcourt (2019)

*****

Fortuna est une jeune chatte qui voyage avec ses parents et son petit frère. Chaque jour, lorsqu’ils s’arrêtent pour manger ou se reposer, elle voit son père écrire dans un livre.  En fait, il prend note de toutes les marques qu’il laisse sur le sol ou dans la pierre. La petite Fortuna sait que ce livre lui permettrait de retrouver son grand-père si elle se retrouvait seule.

Ce qui va lui arriver bien entendu, on le sait dès la 2ème page. Et l’on va donc faire avec elle le chemin du retour vers le grand-père, alternant entre le présent pas toujours (rarement) facile et ses souvenirs.

*****

J’ai bien aimé cette alternance passé/présent, facile à discerner grâce aux différences de colorisation. En effet, le passé, les souvenirs sont tout gris et le présent est en couleurs. Pas de problème non plus pour identifier les “gentils” et les “méchants”, les vilains ont bien la “tête de l’emploi” !!

C’est un tome 1, la mise en place d’une histoire longue donc. Mon bémol : On ne voit pas assez le passage du temps, j’ai trouvé que ça allait un peu trop vite.

Rien à redire sur les dessins (ça fait parfois un peu “dessin animé”) ou les couleurs, très douces, ça m’a beaucoup plu. A la fin de l’album, il y a 6 pages de croquis + 2 autres pages qui nous parlent plus longuement des livres des chats ainsi que leur écriture.

En fait, cette nouvelle histoire est un “spin off” (une série dérivée ?) d’une série qui s’intitule également “Solo” mais dont les héros sont des rats (et dont scénario et dessins sont réalisés par Oscar Martin). Comme je n’ai pas lu l’histoire de départ, il y a sans doute des choses qui m’ont échappé…

Malgré mon bémol, j’ai envie de lire la suite (et la série d’origine !)

*****

Feuilleter les premières pages (éditeur)

Une autre BD d’aventures fantastiques : Les 5 terres ♥

La BD de la semaine, c’est chez Fanny – du blog Mes pages versicolores

D T1 : Lord Faureston – Halloween 5

LordVampire ? Vous avez dit Vampire ?

D

T1 : Lord Faureston

Ayroles – Maïorana (Ill.)

Le Prévost (Coul.)

Delcourt (2009)

*****

Éditeur : De retour d’expédition, l’explorateur Richard Drake hante clubs et salles de bals de la haute société victorienne. Il s’éprend de Miss Catherine Lacombe, charmante Lady au caractère bien trempé. Le séduisant Lord Faureston a lui aussi jeté son dévolu sur la jeune femme. Mais une aura de mystère entoure ce ténébreux dandy. Catherine serait-elle en danger ? C’est en tout cas ce que prétend Mister Jones, un obscur employé de banque qui, la nuit venue, devient chasseur de vampires !

*****

Tout m’a plu dans cette bande dessinée, sauf une chose : Je n’ai pas le 3ème et dernier tome !!!

Une histoire qui se passe dans la bonne société Londonienne, avec un explorateur bourru et costaud -Richard Drake- qui se fait voler l’élue de son cœur par un dandy, -Lord Faureston- ça commence bien. Cette bande dessinée, sans être d’une folle originalité, m’a beaucoup plu pour son ambiance et certains de ses personnages (le “chasseur” de vampire est un excellent second rôle !)

J’ai également apprécié le dessin, les décors sont superbes, les costumes aussi, et les couleurs, vives ou grisâtres selon les moments. Le suspense reste entier jusqu’à la fin du premier tome : Lord Faureston est-il, oui ou non, un vampire ? Vous le saurez en lisant cette trilogie qui mérite le détour.

Une belle BD d’ambiance pour Halloween !

Le tome 2 s’intitule “Lady D’Angerès” (2011) et le tome 3 “Monsieur Caulard” (2014)

*****

D’Alain Ayroles, je vous ai déjà présenté un coup de cœur : Les Indes fourbes et je vous encourage vivement à lire également sa magnifique série “De cape et de crocs“.

C’est ma 5ème lecture (sur 13 prévues !)

Pour le challenge Halloween proposé par Lou et Hilde

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Suzette ou le grand amour

SuzetteSuzette

ou le grand amour

Fabien Toulmé

Delcourt/Mirages (2021)

*****

Suzette vient de perdre son mari Bernard. En sortant du cimetière, elle dit à sa petite fille : “je n’arrive même pas à être triste”. Le dimanche suivant, Noémie lui demande ce qu’elle a voulu dire par là. Sa grand-mère se contente de lui dire que “c’est compliqué”.

Puis, lors d’une autre visite de sa petite fille, elle lui explique comment elle a connu son mari, Bernard et comment ils se sont mariés. Quelle jeune fille “innocente” elle était à l’époque. Bref, tout ce qu’elle lui raconte surprend Noémie et l’amène à réfléchir à sa propre vie avec son amoureux, Hugo.

*****

Suzette ou le grand amour est une histoire qui m’a bien plu. C’est beaucoup plus “léger” que les deux autres romans graphiques que j’avais lu de Fabien Toulmé, mais il y a tout de même pas mal d’interrogations sur la vie.

Et sur la façon dont on se mariait autrefois. Sans se connaître l’un l’autre, sans connaître son corps, sans avoir eu d’explications sur l’acte sexuel… Et comment on restait mariés, même si on ne s’aimait plus parce que ça ne se faisait pas de divorcer…

Le dessin est très simple avec assez peu de détails en arrière-plan et assez peu de couleurs différentes (jaune, orange et bleu la plupart du temps, rouge et gris pour le passé). Mais les personnages sont tout de même expressifs. Et il y a de l’humour !

Une jolie lecture !

*****

Lire un extrait (site de l’éditeur)

Du même auteur : L’Odyssée d’Hakim et Ce n’est pas toi que j’attendais♥

Son blog

Et cette semaine, LA BD de la semaine est Dans la bibliothèque de Noukette