Peau de Mille Bêtes – Conte en BD

“Peau d’âne” revisité
Ado/Adulte
Mille

Peau de Mille Bêtes

Stéphane Fert

Delcourt (2019)

*****

La “Belle” était désirée par tous les hommes du village. Personne ne l’appelait par son prénom. On se fichait de savoir si elle en avait un ou nom d’ailleurs. Mais comme elle attirait tous les regards, elle était appelée ainsi par tous. Nul ne se préoccupait de ses envies. Alors, un soir, elle prit ses jambes à son cou… et dans le noir, elle s’enfuit sans un sou. Elle suivit une nuée de lucioles et arriva jusqu’au Roi de la forêt, le Roi Lucane. Il lui proposa de l’épouser. Elle refusa. Mais elle accepta de rester à ses côtés. De cette étrange union naquit une princesse que l’on appela “Ronces“. Mille bêtes furent chargées de s’occuper d’elle quand…

*****

Si vous connaissez le conte de “Peau d’âne” vous pouvez vous douter  (un peu) de la suite… Mais pas de la fin ! Car si cet album s’inspire bel et bien du conte de Charles Perrault (1695), l’histoire contient beaucoup de thèmes très modernes !! Et ne respecte pas toujours le “code” des contes de fées… Mais, comme dit la Princesse Ronces “Plus on rentre dans le moule, plus on ressemble à une tarte !” Car oui, j’ai oublié de le préciser, en plus de l’amour, il y a de l’humour !!

Je n’en dis pas plus pour ne pas vous priver du plaisir de la découverte.

La couverture est un peu étrange et effrayante, comme cette histoire d’ailleurs. Mais bizarrement, les dessins sont plutôt doux même lorsque l’ambiance est triste ou ténébreuse. J’ai beaucoup aimé les couleurs utilisées et la façon dont les illustrations semblent “fondre” parfois…

Certains dessins rappellent les peintures de Matisse ou de Paul Klee.

C’est très beau et très original.

Du coup, j’ai très envie de découvrir son album précédent “Morgane” !

*****

L’auteur sur tumblr

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Également présenté sur ce blog : Le petit théâtre de Peau d’âne

*****

Encore une belle découverte faite grâce aux copains de la BD de la semaine : Noukette, Les lectures d’Alexielle, Un amour de BD

Cette semaine, nous sommes reçus par Moka – Au milieu des livres

Une lecture qui participe à également à deux challenges :

Le challenge Halloween de Lou et Hilde

https://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2020/01/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

Le challenge Contes et Légendes chez Bidib

*****

Nous suivre et partager :

ALGUES VERTES – L’histoire interdite

AlguesBD Documentaire
Enquête journalistique

ALGUES VERTES

L’HISTOIRE INTERDITE

Inès Léraud

Pierre Van Hove (ill.)

La Revue Dessinée

Delcourt (2019)

*****

Présentation de l’éditeur

Pas moins de 3 hommes et 40 animaux ont été retrouvés morts sur les plages bretonnes. L’identité du tueur est un secret de polichinelle : les algues vertes. Un demi-siècle de fabrique du silence raconté dans une enquête fleuve.

Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés avant d’être autopsiés, des jeux d’influence, des pressions et un silence de plomb. L’intrigue a pour décor le littoral breton et elle se joue depuis des dizaines d’années. Inès Léraud et Pierre Van Hove proposent une enquête sans précédent, faisant intervenir lanceurs d’alerte, scientifiques, agriculteurs et politiques.

*****

Voilà plusieurs fois que je vois passer cette BD. Je l’avais même empruntée à la bibliothèque, puis rendue sans l’avoir lue. Il faut dire que je trouve la couverture vraiment affreuse ! Je ne m’étendrai pas sur les couleurs. Quand au dessin, il est simple et permet d’alléger le propos, mais ce n’est pas pour lui que j’ai lu cette bd.

C’est une bd documentaire pure et dure. Une enquête mise en images. Je pense que je n’aurai peut-être pas lu un ouvrage sur les algues vertes (avec des dates, des chiffres, beaucoup de noms…) mais il faut bien avouer qu’avec le format bd, ça passe tout seul !

Et c’est édifiant…

Je me fait souvent traiter de “Bisounours” pour ma grande naïveté, mais là, je suis vraiment tombée de ma chaise ! On connait le problème (et les dangers !) des algues vertes depuis plus de 50 ans, mais il y a une espèce d’omerta, de loi du silence imposé par des lobbys qui fait… qu’on ne fait rien !

Si. On montre du doigt les agriculteurs (les “pollueurs”) qui sont en fait également victimes du système mis en place après guerre (le remembrement).

Bref, lisez cette enquête très instructive, offrez-là, prêtez-là, faites la connaître ! Il faut que cesse ce scandale !

La Bretagne est une terre magnifique, protégeons-là !

*****

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Cette bande dessinée a reçu Le prix de la BD Bretonne Penn Ar BD

Ci-dessous, une présentation vidéo :

D’autres que moi l’ont lue et appréciée : Gambadou, Caro, Alice

Cette semaine, nous sommes dans la bibliothèque de Noukette

Nous suivre et partager :

L’Odyssée d’ Hakim – De la Syrie à la Turquie

HakimDe pépiniériste à migrant
Roman graphique

L’ODYSSÉE D’HAKIM

Fabien Toulmé

Delcourt /Coll. Encrages

*****

T1 : De la Syrie à la Turquie (2018)
T2 : De la Turquie à la Grèce (2019)
Le 3ème et dernier tome “De la Macédoine à la France” est paru en juin 2020

*****

En 2016, Fabien Toulmé, s’interroge sur notre “froideur” face aux noyades de migrants essayant de traverser la Méditerranée (3500 morts en 2015 !) alors que l’on réagit beaucoup plus quand un avion s’écrase. Il se dit que pour avoir de l’empathie pour les gens, pour ressentir de la compassion, il faut les rencontrer, connaître leur histoire. Que ce ne soit pas que des chiffres en fin de journal TV. Il a donc rencontré Hakim, un syrien, et lui a demandé comment et pourquoi il était arrivé là, en France.

Après un rapide état des lieux de la situation en Syrie, nous suivons Hakim dans un long retour en arrière…

En fait, Hakim n’a jamais particulièrement souhaité venir en France.

En 2011, il avait 25 ans, était chef d’entreprise et avait une pépinière dans laquelle il adorait travailler. Il gagnait bien sa vie, avait une voiture neuve et venait de s’acheter un appartement. Mais il n’habitera pas longtemps dedans. Des jeunes voulant plus de liberté (et on les comprend !) se mirent à manifester dans les rues. Et parce que l’on avait trouvé un masque (utilisé pour pulvériser les pesticides !) dans sa voiture, Hakim va être arrêté, interrogé et torturé…

*****

A cause de son sujet, j’ai longtemps hésité avant d’ouvrir ce roman graphique.

Mais les critiques étaient élogieuses et j’avais vraiment beaucoup aimé la première BD de cet auteur.

Alors je me suis plongée dedans ! Et j’ai bien fait. Ce n’est pas une histoire drôle, mais on sourit à de nombreux moments. Fabien Toulmé a un don d’empathie certain et aussi le don de raconter les histoires. Hakim est un jeune homme extrêmement sympathique. Et petit à petit, au fil des pages, on comprend comment on “devient migrant”…

Ce n’est vraiment pas un choix dans le cas d’Hakim, c’est le moins qu’on puisse dire ! Après tout ce qu’ils ont traversé, j’espère pour lui et sa famille qu’ils vont bien maintenant (et j’aimerai qu’il en soit de même pour toutes les personnes qui traversent de telles situations d’ailleurs… Oui, je sais, je suis un bisounours).Hakim

C’est une histoire passionnante ! (même si cette situation est bien évidemment dramatique) et dans laquelle on apprend plein de choses.

J’ai vraiment hâte de lire le tome 3 !

Ajout d’octobre 2020 : J’ai lu le 3ème tome et c’est toujours aussi bien ! Instructif, humain, poignant…

Une BD qui devrait être présente dans tous les CDI de lycées et dans toutes les bibliothèques.

*****

De cet auteur, nous vous avons déjà présenté le très beau : Ce n’est pas toi que j’attendais

Son blog

Petite bio sur le site de l’éditeur

*****

C’est bientôt le retour de la BD de la semaine !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Baker Street – BD Mois Anglais 5

BakerBD Humoristique
Ado/Adulte

BAKER STREET

T1 : Sherlock Holmes n’a peur de rien

Veys & Barral

Delcourt (1999)

*****

Cette bd a obtenu le prix Groom 99 décerné par la Société Sherlock Holmes de France.

*****

Baker Street est un recueil d’histoires “très librement inspiré des personnages de Sir Arthur Conan Doyle” comme indiqué sur la page de titre. Il se compose de 5 histoires dans lesquelles, il faut bien le dire, Sherlock passe un peu pour un crétin, loin de l’homme au QI super élevé qu’on a l’habitude de côtoyer dans les romans ou les séries. Ici, c’est plutôt Watson qui tire son épingle du jeu !

L’incident sur la Tamise

Lord Beverage raconte à Sherlock et Holmes comment, alors qu’il remontait la Tamise sur son voilier, quelque chose le frappa avec une telle violence qu’il passa par dessus bord. Sherlock aura tôt fait de résoudre cette énigme (ou pas…)

Ophiophobie

L’inspecteur Lestrade, interrompant la méditation (digestive) de Holmes et Watson, vient quémander leur aide pour résoudre le meurtre du Colonel Norton. Une histoire de serpents.

Tossing the caber

Loin de Baker Street, Holmes et Watson ont pris des vacances et pêchent tranquillement dans un Loch écossais. Mais l’inspecteur Lestrade a vite fait de les retrouver, car il y a urgence, la vie de la Reine serait en danger ! Une histoire de méduses et de whisky dans laquelle Watson n’a peur de rien !

Le bois rouge de Pernambouc

On appâte Sherlock avec un mystère à sa mesure : un vol dans lequel on n’a dérobé que des objets rouges ! Malheureusement pour lui et Watson, il va résoudre cette énigme…

Rançon pour une momie

Lestrade, toujours lui, vient chercher Holmes. En effet, Moriarty a dérobé la momie de Chepset au British Museum…

*****

Vous l’aurez compris, c’est à une parodie des enquêtes de Sherlock Holmes et du Dr Watson que se livrent les deux auteurs. Assez surprenant quand on ne s’y attend pas, mais c’est plutôt drôle de voir Sherlock “faire son intelligent” et se gourer à chaque fois ou presque ! Alors même que Watson arrive à résoudre des énigmes en enquêtant tranquillement, ce qui, bien sûr, énerve beaucoup Sherlock !!

Un Sherlock colérique, hargneux, irritable, ridicule… Bref, Sherlock comme vous ne l’aurez jamais vu !

Et pour compléter le tout, il est moche !! Les illustrations vont bien avec le texte, elles sont amusantes et expressives.

Il existe 4 autres tomes dans cette série.

*****

L’avis de Belette alias The Cannibal Lecteur et grande spécialiste de Sherlock !

Autres bandes dessinées lues dans le cadre de ce Mois Anglais :

Cette semaine, nous sommes accueillis par Stephie

***

C’est ma 5ème lecture pour ce Mois Anglais 2020

organisé par Lou et Titine

et relayé sur Instagram par Lamousmé

Logo réalisé par Belette alias Cannibal Lecteur

Nous suivre et partager :