La Ferme des animaux – D’après G. Orwell

fermeBD jeunesse
Adaptation de roman

LA FERME DES ANIMAUX

L’Hermenier, Labourot & Parada

Textes “pour aller plus loin” : Éléonore de Gé

D’après George Orwell

Jungle Pépites (2021)

*****

Éditeur : Dans une ferme d’Angleterre, les animaux, exploités par les hommes, décident de se révolter et de chasser les fermiers. Ils organisent alors une ferme gérée par les animaux eux-mêmes et instaurent un nouveau régime, l’Animalisme, qui promet égalité et prospérité pour tous les animaux.

Mais rapidement des désaccords naissent entre l’idéaliste Boule de Neige et son rival Napoléon. Ce dernier fait de lui un traître, le chasse de la ferme et y installe un régime totalitaire dans lequel les cochons ont tous les pouvoirs.

La vie pour les animaux devient de plus en plus dure, et les cochons adoptent progressivement le comportement si déplaisant des êtres humains. C’est ainsi que l’utopie démocratique de départ se transforme, car “Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres”.

*****

En le lisant je me suis dit que j’avais dû lire le roman parce que je connaissais l’histoire… Mais en fait non, j’ai lu “Le château des animaux” (génial !) une adaptation en plusieurs tomes de La ferme des animaux. Adaptation que j’ai préféré à celle-ci, beaucoup plus simple et enfantine.

J’ai tout de même passé un bon moment avec cet album. Les traits des animaux sont expressifs et ils ont, pour la plupart (cochons mis à part !), de bonnes bouilles. J’ai également bien aimé les couleurs et les cases sans cadres, ainsi que la mise en page, plutôt dynamique.

A la fin il y a quelques pages d’explications (qui était Orwell, le fonctionnement d’un moulin à vent) et de jeux (carnet rédigé et validé par des enseignants). La couverture est très belle aussi avec son liseré doré. Le tout est visiblement solide (pages cousues et collées) et il y a même un signet pour marquer sa page.

Bref, un album parfait pour faire découvrir cette histoire aux plus jeunes (et les amener à lire le roman plus tard ?)

*****

De Maxe L’Hermenier et Parada, une autre adaptation : Les misérables

De Thomas Labourot : Aliénor Mandragore et Garance

***

Une BD qui participe à plusieurs challenges

La BD de la semaine – chez Moka, Au milieu des livres

2022 en Classiques sur ce blog et chez Blandine (Vivrelivre)

2022

*

Le tour du monde en 80 livres (Angleterre) chez Bidib

monde

*

Sans oublier le Mois Anglais chez Lou et Titine

La brigade des cauchemars – T1 : Sarah

Et si on pouvait aller visiter vos cauchemars ?
BD jeunesse fantastique
brigade

La brigade des cauchemars

T.1 : Sarah

Franck Thilliez & Yomgui Dumont

Jungle (2020)

*****

Série en cours – 4 tomes parus

*****

Une lecture commune avec Blandine, Bidib et  Jojoenherbe

*****

Esteban et Tristan, comme tous les ados de leur âge ou presque, sont au lycée. Mais quand ils rentrent chez eux, ils ont une vie très différente de leurs congénères. En effet, à eux deux, ils forment la brigade des cauchemars. Sous la férule d’Albert, le père de Tristan, ils entrent dans les rêves (ou plutôt les cauchemars !) des enfants et tâchent de trouver ce qui cloche. Mais ils doivent faire très attention : en effet, ce qui leur arrive quand ils se promènent dans les rêves est pour eux la réalité ! Et dans les cauchemars, le danger rôde…

*****

Paru à l’origine en 2017, j’ai découvert ce 1er tome grâce aux 48h BD, cette manifestation annuelle qui œuvre pour la promotion de la bande dessinée et que je vous ai déjà présentée en 2014, 2015, et en 2016.

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas vraiment apprécié le dessin. Surtout les personnages en fait. Les têtes sont parfois disproportionnées par rapport aux corps, certains ont de grands yeux globuleux… Bref.

Malgré tout, je me suis laissée prendre par l’histoire et l’ambiance (bien ressentie grâce aux couleurs aussi). La mise en page “bouge” beaucoup, il y a des cases de toutes tailles et formes, c’est assez dynamique. J’aurai pourtant aimé que certains choses ne soient pas si “faciles”. Cette histoire aurait mérité d’être un peu plus étoffée. Mais je lirai la suite à l’occasion !

*****

Mo’ en avait déjà parlé

Sélection de BD jeunesse spécial Halloween : ZombilléniumChocola & VanillaSixtineMortelle AdèleAliénor MandragoreMélusine

Cette semaine, nous sommes reçus par Moka, Au milieu des livres

Une lecture qui participe également au Challenge Halloween chez Hilde et Lou

Les misérables – Adaptation BD

misérablesAdaptation BD

Ado / Adulte

LES MISÉRABLES

T1 : Fantine

L’Hermenier, Looky & Samh

Jungle Pépites (2019)

*****

D’après l’œuvre de Victor Hugo (1862)

à lire en pdf ici

*****

Après 19 ans de bagne, Jean Valjean est enfin libéré. Il a marché pendant 4 jours, il aimerait manger et se reposer. Malheureusement, à cause de son passeport jaune (qu’on donnait aux bagnards libérés) aucune auberge ne souhaite l’accueillir. Monseigneur Myriel l’accueille à sa table, sous son toit et le traite comme tous ses invités, avec gentillesse et respect. Grâce à cet homme, qui lui a fait confiance, Jean Valjean va devenir un autre homme : Monsieur Madeleine. De son côté, Fantine a été abusée par son amour pour un jeune homme. Celui-ci rentre chez ses parents, la laissant seule avec un enfant à naître.

*****

Les Misérables :

Si je connais cette histoire, ce n’est pas parce que j’ai lu le roman (bien que le tome 1 de l’intégrale soit dans ma pal) mais grâce au film avec Gérard Depardieu (ainsi qu’aux multiples adaptations réalisées d’après cette œuvre, que ce soit les films, pièces de théâtre ou bandes dessinées, dont j’ai pu lire les résumés ou voir des extraits).

A première vue et avec le peu de connaissances dont je dispose, je dirais que l’histoire d’origine à l’air d’avoir été respectée, même si on se doute qu’elle a été un peu “compressée”. Dans la BD, la rencontre entre Jean Valjean et Petit Gervais a lieu à la page 16. Dans le roman, c’est à la page 131…

Bien évidemment aussi, ce qui fait des “Misérables” un classique de la littérature française, c’est l’écriture de Victor Hugo. Mais ce que j’aime dans les adaptations, c’est qu’elles peuvent donner envie de lire l’œuvre d’origine ! Ce que j’ai fait à plusieurs reprises…

J’ai bien aimé les couleurs plutôt vives et les illustrations. Sauf que j’ai trouvé que les visages manquaient parfois un peu d’expression. Par contre j’ai bien aimé les décors, les costumes et la mise en page, variée (les cases). Je lirai la suite !

http://www.editions-jungle.com/IMG/png/pages_de_les-miserables-t01-int-light_page_1.png

Le cahier final m’a bien plu, c’est une bonne idée, mais il aurait pu être un tout petit peu plus étoffé. Il a été réalisé par Éléonore de Gé, qui propose une courte biographie de Victor Hugo, une petite présentation de l’époque et des jeux pour les plus jeunes. La bd en elle-même est un bel ouvrage, solide et avec un signet, bien pratique !

Voir par ici l’avis de Blandine

Une bd qui participe à deux challenges :

https://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2017/11/Logo-Rouge-BD-de-la-semaine-250x250.jpg Cette semaine, c’est chez Stéphie

*

Cette année, je (re)lis des classiques

Les gardiens de la pierre – BD jeunesse

gardiens

LES GARDIENS DE LA PIERRE
T1 Duel au Mont-Saint-Michel

Greg Newman & Dom

Jungle (2019)

Éditions du patrimoine

Centre des Monuments Nationaux

*****

Présentation de l’éditeur : Le Dr Lamuerté, savant cupide et colérique, va tenter l’impossible : voler l’archange perché en haut du Mont St Michel, une statue de près de cinq mètres pour un poids de 520kg. Grâce au minerai ultra violet, il dispose d’un avantage redoutable et pourrait bien réussir. Mais c’est sans compter sur Emma, Léa et Enzo qui sont sur place en classe de découverte. Les trois amis, fans d’exploration urbaine, ne le laisseront pas faire même si la venimeuse Katy fera tout pour se mettre en travers…

*****gardiens

Les gardiens de la pierre, c’est le trio de collégiens formé par Emma, Enzo et Léa. Sympathiques, mais pas toujours très gentils !

Ce que je n’ai pas trop aimé : J’ai eu du mal à voir à quelle tranche d’âge se destine cet album. D’un côté il y a tout un vocabulaire scientifique (bidon, certes, mais avec des mots “compliqués”) mais d’un autre côté l’histoire est très simple et sans réelles surprises.

Ce que j’ai aimé :  Tout ce qu’on apprend sur le Mont St Michel, que ce soit au cours de l’histoire ou dans le cahier pédagogique de 5 pages situé à la fin de la bd. Je ne suis pas super fan des dessins (les visages surtout), mais j’ai bien aimé la colorisation et la mise en page plutôt originale avec des cases très différentes selon les pages. Autre “originalité” : c’est la “méchante” qui raconte, une méchante pas si méchante que ça d’ailleurs, plutôt une gamine qui fait de mauvais choix…

*****

Un petit roman pour jeunes lecteurs qui se déroule au Mont-Saint-Michel également : Sabotage au Mont-Saint-Michel