Mon passage secret

passage
Album à partir de 5 ans

Mon passage secret

Max Ducos

Sarbacane (2021)

*****

Ce drôle d’album commence ainsi : “Cette histoire commence par un dimanche pluvieux. Dans la grande maison de Papou et Maminou, Liz et Louis s’ennuient à mourir.

” C’est vrai qu’on ne peut rien faire ! affirme Liz.

– Et on ne peut même pas  jouer dehors !” soupire Louis. “Papou, qu’est-ce qu’on pourrait faire ? On s’ennuie terriblement !

– J’ai une idée pour vous occuper : cherchez mon passage secret. Vous allez voir, c’est extraordinaire !”

Il n’en faut pas beaucoup plus pour motiver les enfants, qui adorent les mystères !  Liz et Louis se précipitent à la recherche du passage secret de Papou. Vont-ils le trouver ? Vous le saurez en lisant cet album amusant !

*****

En cherchant le fameux passage secret du grand-père, les enfants vont faire toutes sortes de superbes découvertes. Dans la chambre du grand-père, dans la salle de bains, dans la bibliothèque, ils vont chercher partout ! Du coup, le temps va passer beaucoup plus vite.

Une histoire dynamique avec une chute rigolote et des illustrations colorées. Voilà qui devrait plaire aux petits (et aux grands ! Je n’ai plus 5 ans depuis longtemps, mais ça m’a bien plu.)

passage

*****

Nous vous avons déjà présenté 3 albums de Max Ducos (Jeu de piste à Volubilis – L’ange disparu et Vert secret) – J’ai également lu et bien aimé (à la bibli, pas présenté sur ce blog) Le carnaval des dragons.

Prix Landerneau 2022 de l’Album jeunesse.

Une interview dans laquelle Max Ducos parle de son nouveau projet :

Les dames de Kimoto – BD Japon

damesSaga familiale pour le mois du Japon
BD Ado/Adulte

LES DAMES DE KIMOTO

Cyril Bonin

D’après le roman de Sawako Ariyoshi
Éd. Sarbacane (2022)

*****

Les dames de Kimoto se déroule au Japon, à la fin du XIXème, début du XXème siècle. Grâce à sa grand-mère Toyono et malgré la tradition, Hana a bénéficié des mêmes avantages que son frère. Elle a eu le droit de poursuivre ses études.

Mais l’heure est arrivée de se marier et de quitter la maison familiale et sa grand-mère. Elle va avoir deux enfants. Un garçon, Seiichirô, puis une fille, Fumio.

C’est la vie de celle-ci que nous allons suivre après celle d’Hana. Fumio va se marier et avoir des enfants, dont une fille Hanako.

Au travers l’histoire de cette famille, de ces trois générations, nous allons voir les traditions, les modes de vie évoluer… Et chaque nouvelle génération se révolter d’une manière ou d’une autre contre la génération précédente.

*****

Cette bande dessinée est un cadeau de mon fils pour mon anniversaire. Il ne le savait pas, mais elle est arrivée juste pour le mois du Japon ! En plus, je l’avais déjà repérée sur quelques blogs et j’avais très envie de la lire. Je ne connais pas le roman dont cette bd est l’adaptation.

J’ai beaucoup aimé cette histoire ! Au point qu’en la terminant, j’étais vraiment déçue. J’avais envie d’en savoir plus sur la vie d’Hanako. Trois femmes, trois vies très différentes malgré le poids des traditions. Ce poids, qui pèse beaucoup sur les femmes, s’allège au fil des ans et des générations. Les femmes veulent être plus libres, choisir leurs maris, faire des études ou encore travailler. Et qui pourrait les en blâmer ?

Si j’ai toujours un peu de mal avec les visages dessinés par Cyril Bonin, j’ai par contre adoré les couleurs employées ici. A l’image de la couverture, c’est très doux, avec beaucoup de rose et de vert.

Une belle découverte !
*****

Lire une dizaine de pages (site éditeur)

Le site de Cyril Bonin

De cet auteur, j’ai déjà lu : “Comme par hasard”, “Chambre obscure” (2 tomes, j’ai bcp aimé !)

L’avis de Noukette (fan absolue de Cyril Bonin, Zidrou va être jaloux…)

Une autre BD qui parle de traditions au Japon : Ama, le souffle des femmes

Cette semaine nous sommes chez Stephie du blog Mille et une frasques

*

Une BD qui participe également au Mois du Japon

Chez Lou et Hilde

L’homme à la lèvre tordue – Sherlock Holmes ♥

lèvreAlbum grand format !!!

LES ENQUÊTES DE SHERLOCK HOLMES

L’homme à la lèvre tordue ♥

Arthur Conan Doyle

Anton Lomaev – Illustrations

Thibault Vermot – Traduction

Éditions Sarbacane (2020 / VO 1891)

*****

Texte intégral

*****

A la demande d’une amie de sa femme, Watson se rend dans les bas-fonds de Londres rechercher le mari de celle-ci. En effet, c’est un fumeur d’opium et il a tendance à perdre la notion du temps… Qu’elle n’est pas sa surprise, en arrivant dans la fumerie d’opium, d’y retrouver son ami Sherlock Holmes !  Grimé en vieillard, celui-ci écoute les divagations des fumeurs pour les besoins d’une enquête. Enquête à laquelle il mêle aussitôt Watson. Une dame a demandé à Sherlock de retrouver son mari disparu de façon très étrange. Au cours de cette enquête, ils vont être confrontés à un étrange mendiant à la lèvre tordue…

*****

L’homme à la lèvre tordue est une histoire assez courte (61 pages) et prenante. Même si je me suis un peu doutée de quelque chose à la moitié de l’histoire, je n’avais ni le pourquoi, ni le comment et je l’ai lue avec plaisir jusqu’au bout.

Si vous me “connaissez” un peu, vous ne serez pas étonné de savoir que la première chose qui m’a plu, c’est le grand format (26 x 37,2 cm)  de ce magnifique album ! (Je t’entends rire Blandine !!) J’adore m’immerger dans les illustrations, et quand elles sont aussi belles qu’ici, c’est un très grand plaisir.

Quand aux illustrations… Ce sont de vraies peintures ! Le “jaune” de certaines pages m’a fait penser à des tableaux de Turner… Rien d’étonnant ceci dit, quand on sait qu’Anton Lomaev est peintre. Il a su rendre aussi bien l’atmosphère de Londres, les rues pauvres, enfumées… Que les intérieurs cossus des plus riches. Les couleurs, les détails, la lumière, tout est superbe !

L’illustration que j’ai mise ci-dessous est une double page (il y en a plusieurs !), c’est splendide.

Même si vous n’avez pas l’intention de l’acheter, faites-vous plaisir, allez le feuilleter chez votre libraire préféré.

https://editions-sarbacane.com/media/pages/albums/les-enquetes-de-sherlock-holmes/f8bc09ed99-1593621401/lhomme-a-la-levre-tordue-16-17-1400x.jpg

Pour voir d’autres (magnifiques !!) illustrations, rendez vous sur le site de l’éditeur, ici

*****

Pour en savoir plus sur Sir Arthur Conan Doyle (en anglais)

Sherlock encore : Le diadème de Beryls (Alb), en bd (3ème bd présentée), en film, en bd jeunesse

Lire le texte dans une autre traduction (pdf)

Courte bio d’Anton Lomaev (Sarbacane) –  Il a illustré 2 autres albums dans cette collection (Les chasseurs de loup et Moby Dick), j’ai hâte de les lire !

De Thibault Vermot, en tant qu’auteur, nous vous avons présenté son premier roman : Colorado train (que je vous conseille si vous ne l’avez pas encore lu !)

*****

Un album qui participe à l’objectif PAL, au Mois anglais et au challenge Cette année sera classique

   

Ama le souffle des femmes – BD ♥

AmaAma, les sirènes du Japon
Bande dessinée Ados/Adultes

ama

Le souffle des femmes

Franck Manguin & Cécile Becq

éd. Sarbacane (2020)

*****

Japon, 1962. Nagisa arrive de Tokyo. C’est la nièce d’Isoé, une ama de l’île d’Hegura. Jeune fille de la ville, elle va mettre un certain temps à s’acclimater. Au départ, on ne sait pas pourquoi elle est là. On sait juste que sa mère a écrit à sa sœur -perdue de vue depuis 20 ans- pour lui demander de l’accueillir.

Les ama sont des femmes libres, avec un franc parler, elles vivent nues et ce sont elles qui font vivre le foyer grâce au produit de leur pêche. A l’opposé donc du rôle traditionnel de la femme japonaise. Malgré le décalage avec sa vie de citadine, Nagisa va s’accrocher, s’habituer à la vie sur l’île et devenir une vraie pêcheuse. Jusqu’au moment où…

*****

Au premier abord, cette couverture assez “froide” ne m’attirait pas plus que ça. Mais plusieurs camarades de la BD de la semaine l’ont lue et m’ont convaincue de la lire !

Et je ne regrette pas du tout, ça a été une très belle découverte ! J’ai vraiment passé un très bon moment avec cet album dépaysant. Le trait délicat de Cécile Becq m’a beaucoup plu et les couleurs vont très bien avec cette histoire qui se passe au bord la mer. Le scénario est découpé en plusieurs chapitres correspondants à 4 époques : 1962, 1966, 1968 et 2003. J’ai juste trouvé l’épilogue un peu rapide, mais j’étais déçue d’être déjà arrivée à la fin de l’histoire, j’aurai bien lu encore quelques pages… Car les pêcheuses ont de sacrés caractères !

Une jolie découverte que je vous recommande. ♥

*****

Un article sur les dernières Amas du Japon

*****

Voir plusieurs planches sur le site de l’éditeur

D’autres avis : Fanny,

Et d’autres livres pour continuer le voyage au Japon : Les carnets de voyage de Florent Chavouet

Cette semaine, nous sommes chez Noukette