Avril enchanté – Roman printanier

avrilUn roman enchanteur et printanier

Avril enchanté ♥

Elizabeth Von Arnim

Éditions 10/18 (2011/1920)

*****

A Londres en février, il fait un temps maussade et pluvieux. Mrs Wilkins, une femme de condition modeste tombe sur la petite annonce suivante :

« A tous ceux qui aiment les glycines et le soleil. Italie. Mois d’avril. Particulier loue petit château médiéval meublé bord Méditerranée. Domesticité fournie. Répondre au Times sous la référence Z 1000. »

Et voilà qu’elle se prend à rêver… Elle a un peu d’argent de côté, peut-être pourrait-elle prendre un peu de vacances… Mais non, ce n’est ni raisonnable ni pensable et pourtant, cette idée ne veut pas s’en aller… Le soleil, les glycines, l’Italie en avril… C’est un doux rêve qu’elle ne souhaite pas vraiment abandonner.
Au moment de partir, elle aperçoit une dame de sa connaissance qui semble comme hypnotisée par le Times. En s’approchant, elle se rend compte que ladite connaissance, Mrs Arbuthnot, est fascinée par la même annonce.
Suite à une impulsion quasi incontrôlable, Mrs Wilkins se retrouve en train, non seulement d’adresser la parole à Mrs Arbuthnot, mais aussi de lui demander de venir en Italie avec elle. Les deux femmes n’étant pas très riches, décident de trouver deux autres femmes pour partir avec elles.

*****

4 femmes avec des caractères et des envies très différentes.

Qui vont toutes les quatre être transformées par ce séjour.
Franchement, on a très très très envie de trouver ce château et d’y séjourner !

Le château est presque le personnage principal : Situé dans un cadre enchanteur au bord de la mer, au milieu de jardins aux senteurs enchanteresses, il va aider à la transformation de ces dames. Elles vont s’ouvrir les unes aux autres au fil des pages et on va apprendre à les connaître, à comprendre leurs peurs et leurs attentes.
Ce roman est un vrai moment de plaisir, teinté d’un humour très fin, une bouffée d’air pur au doux parfum de glycine…

Enchantée, c’est bien le mot ! J’ai été enchantée par ce roman.

*****

Deux films ont été tirés de ce roman. Le 1er, d’Harry Beaumont est sorti en 1935. Si l’on en croit cet article, on peut s’en passer !

Le 2ème, de Mike Newell, est sorti en 1992. Les deux films ont gardé le titre du roman “Avril enchanté”. J’avoue que j’hésite à le voir…

Ayant lu ce roman il y a déjà quelques années, je vais peut-être le relire… Ou alors lire le premier livre de la même autrice “Elizabeth et son jardin allemand” (dans ma pal depuis… Au moins 2 ans !)

D’autres idées de romans plus ou moins légers pour l’été par ici.

Nous suivre et partager :

Hé ! La mer monte – Écologie et humour

MerComprendre le changement climatique
Doc Ado/Adulte

HÉ… LA MER MONTE !

Chronique d’une vague annoncée

Éric Chaumillon, Mathieu Duméry

et Guillaume Bouzard (Ill.)

Plume de carotte (2019)

En partenariat avec le Parc naturel régional du Marais poitevin

*****

Présentation de l’éditeur : Hé… LA MER MONTE ! c’est d’abord l’histoire d’un véritable « show scientifique » animé par le trio Éric Chaumillon, Mathieu Duméry et Guillaume Bouzard. Lors de ces conférences fortes et originales, sont exposés leurs regards croisés sur le changement climatique : le discours scientifique est agrémenté d’humour, le tout prenant vie dans des dessins drôles et efficaces.

Ce projet unique a donné naissance à ce livre. Il est un outil indispensable dans le monde d’aujourd’hui, pour comprendre le changement climatique et quel impact l’Homme a sur son environnement, particulièrement sur les côtes et le littoral. Mais pas de panique ! Vous apprendrez aussi que la nature nous offre des solutions, et que nous n’avons qu’à mieux l’observer…

*****

En 10 chapitres, qui vont du “temps géologique” à “restaurer et développer les zones humides littorales pour s’adapter”, les deux auteurs, Éric Chaumillon (la parole scientifique) et Mathieu Duméry (alias professeur feuillage) nous aident à comprendre le rôle joué par l’homme sur son environnement et le rapport avec la montée des eaux. Guillaume Bouzard illustre avec humour ce documentaire.

Au départ j’ai cru que c’était un documentaire jeunesse. Je me suis vite aperçue en commençant ma lecture que ce n’était pas le cas ! C’est intéressant, mais malgré les apports humoristiques, le sujet n’est pas simple. Vulgariser des sujets aussi complexes ne doit pas être évident. Ici, c’est plutôt réussi. Même si je ne suis pas devenue une experte de la question du changement climatique, j’en connais (un tout petit peu) plus sur la question.

Une lecture tout à fait d’actualité et qui vous permettra de mieux comprendre les relations entre les choses (le rôle des zones humides par exemple, ou celui des sédiments, le problème posé par les barrages ou par le pompage de sable en mer…)

A lire !!

*****

Feuilleter le livre sur le site de Plume de carotte

Du dessinateur Bouzard, nous vous avons présenté la BD : La grande aventure

Je vous invite également à aller regarder les vidéos écolos du professeur feuillage (Certaines blagues un peu salaces pourront en choquer certains mais si les sujets sont traités avec humour, le fond est malheureusement tout à fait sérieux).

Nous suivre et partager :

Tu vois, on pense à toi ! de Cathy Ytak

Tu vois, on pense à toi est un court roman épistolaire qui permet de partir sur les traces de deux copains en classe découverte sur une île.

tu vois, on pense à toiTu vois, on pense à toi

de Cathy Ytak

Syros, 2017
Tempo, 67 pages
9782748523126, 6,35 euros

***

Amitié, île, correspondance, épistolaire, mail, mer, voyage scolaire

***

Clément et Nolan partent en classe découverte sur l’île Scobier, laissant derrière eux leur amie Alwena, coincée à l’hopital. Ils décident alors de lui envoyer des mails pour lui faire vivre aussi leurs aventures… Alwena quant à elle est friande de ces nouvelles, et de savoir s’ils ont accomplis la mission demandée.

On oscille avec Tu vois, on pense à toi ! entre trois histoires, trois genres presque, et tout ça seulement en une soixantaine de pages.

Nous avons l’échange épistolaire d’une part, et uniquement cela, même si quand les garçons racontent leur journée, des dialogues sont présents. Ainsi pas de narrateur externe pour nous donner des informations sur les personnages ou la véracité de l’histoire, on est obligé de suivre le mouvement, de tourner les pages pour en savoir plus.

C’est Nolan qui y a pensé le premier, à t’écrire. Tu le connais : les bonnes idées, c’est toujours lui qui les a. Après, il faut qu’il trouve quelqu’un pour les mettre en pratique… Et là, c’est moi.

L’aventure, voire l’enquête menée par Clément et Nolan, est aussi un élément important de l’histoire, celui qui tient en haleine Alwena, qui lui permet d’être un peu avec eux sur l’île. Une histoire à la limite du merveilleux, qui étonne, questionne.

Enfin, il y a l’amitié, le secret d’Alwena, la boite bien lourde que Clément et Nolan transportent. Ce mystère ajoute encore une autre dimension au roman, le rendant doux et touchant. Une vraie ôde à l’amitié avec des mots très justes, des émotions simples, et des enfants touchants.

Un roman court mais très riche, avec les doux mots de Cathy Ytak et une imagination débordante d’enfants. Un texte court, facile à lire, mais très positif et intéressant dès 9 ans.


+ le site de Cathy Ytak

+ D’autres livres de Cathy Ytak à découvrir sur Délivrer des Livres :

LaSeuleFaçonDeTeParlerMains

Nous suivre et partager :

Le goéland qui fait miaou – Livre CD

goélandLe goéland qui fait miaou ♥

Récit et paroles de Jérôme Attal
Musique et chant de Constance Amiot
Illustrations de Sylvie Serprix
Raconté par Robinson Stevenin
Le label dans la forêt (2017)
^^^^^^^^^^

Une histoire simple, accessible dès 4 ans (le CD dure 34 minutes, il y a une histoire entrecoupée de 7 chansons).

^^^^^^^^^^

Kino est un bébé goéland très curieux. Il habite avec Maman et Papa goéland sur le toit d’une maison, non loin du bord de mer. En voulant regarder ce qui se passe ailleurs, il tombe du toit dans le jardin, en plein sur les demoiselles Hortensias ! Comme il ne sait pas encore voler, il va avancer dans le jardin, et en cherchant une solution pour retrouver sa maison il va rencontrer un ver de terre, une tortue, un hérisson… Et une petite fille, Cordélia.

^^^^^^^^^^

L’avantage d’un livre cd, c’est qu’on peut avoir plusieurs expériences avec : on peut commencer par lire l’histoire, puis l’écouter et enfin écouter l’histoire en la suivant dans le livre… Mais avec cette histoire là (et surtout les chansons !) je pense que vous aurez une expérience supplémentaire : vous aurez envie de danser !!

Tout m’a plu : Les illustrations, rondes, jolies, très colorées et pleine d’imagination, elles accompagnent à merveille le texte. L’histoire est amusante, avec un petit “suspense” (le vilain monsieur va t-il attraper le bébé goéland ??) et la musique et les chansons sont pleines de pep’s !

Une des chansons m’a fait penser à une chanson de Manu Chao (mais je ne sais plus laquelle !!)

^^^^^^^^^^^

En bref, “Le goéland qui fait miaou” est une histoire pleine de gaieté, rythmée et amusante !

^^^^^^^^^^^

Vous pourrez écouter une des chansons sur le site de l’éditeur Le label dans la forêt

Le label dans la forêt est une maison d’édition qui édite des livres disques créés par des auteurs, des chanteurs, des musiciens et des illustrateurs.

Dans un style un peu différent, je vous avais présenté un album qui parle aussi d’oiseaux du bord de mer avec humour (mais sans cd !) : Lulu la mouette

Nous suivre et partager :