La BD historique partie 3/5 – LE MOYEN-ÂGE

LA BD HISTORIQUE

*

3-LE MOYEN-ÂGE

*****

Période qui s’arrête en 1492, avec la découverte de l’Amérique.

*****

https://image-resizing.passculture.app/?size=858.375&filename=passculture-metier-prod-production-assets-fine-grained/thumbs/products/CYUSQ

Le trône d’argile (série en 6 tomes) de Jarry, Richemond et Théo – Delcourt (2006-2015)

L’histoire se passe en France en 1418. La guerre de cent ans contre les anglais dure depuis bien longtemps déjà. Les Armagnacs et les Bourguignons s’affrontent dans Paris dans de violents combats. Tanneguy du Châtel met tout en œuvre pour organiser la fuite du Dauphin, le futur Charles VII, qui n’a que 15 ans…

Des complots, des bagarres, de la politique, des traîtres… L’histoire de France quoi ! Le tout avec des dessins assez classiques mais qui mettent bien dans l’ambiance moyenâgeuse. Je lirai la suite.

Petit plus que je trouve très pratique : Le résumé des tomes précédents à chaque nouveau tome.

L’avis (beaucoup plus détaillé que le mien !) de Blandine

Le tome 4 de cette série a reçu le Prix Historia de la BD historique en 2010.

*****

moyen-age

Le Roy des Ribauds (4 tomes sortis, le T4 est le début d’un 2ème cycle) de Brugeas & Toulhoat – Akiléos (2015-2022)

C’est un polar médiéval assez sanglant.

Le scénario est intéressant. Dans le premier tome, “Triste Sire” (la “main” du Roi) est chargé, par le Roi, d’enquêter sur un meurtre qu’il a lui-même commis… J’ai eu un peu de mal au tout début de l’histoire, j’ai trouvé ça un peu confus. Mais ça n’a pas duré.

J’ai lu et beaucoup aimé les 4 tomes. Le dessin est beaucoup moins “classique” que dans “Le trône d’argile” mais l’ambiance est bien là aussi. J’ai adoré le côté “clair-obscur” des couvertures et de certaines planches. On croirait vraiment être éclairés à la bougie !

Une belle découverte.

*****

moyen-age

Tête de Chien de Brugeas, Toulhouat et Guillo chez Dargaud (T1 : 2023 / T2 : 31/05/2024)

Editeur : Josselin et Jehan sont deux chevaliers errants. De tournoi en tournoi, qu’il pleuve ou qu’il vente, ils tentent de gagner leur vie en triomphant de leur adversaire du jour. Paulin, l’écuyer de Jehan, les accompagne. Malin et débrouillard, il se révèle d’une aide précieuse.

Ils sont en quête de fortune et de gloire, comme tant d’autres. Cependant, il y a tout de même un détail qui les distingue : sous le haubert, Jehan se révèle être une jeune femme…

Des mêmes auteurs que “Le Roy des Ribauds”, c’est une série beaucoup moins sombre ! Il y a même pas mal d’humour. Les 3 personnages sont sympathiques et le début de l’histoire promet de bons moments à venir. Ça m’a beaucoup plu, vivement la suite (le 31 mai !)

*****

moyen-age

Arthur, une épopée celtique de Chauvel et Lereculey chez Delcourt (9 tomes de 1999 à 2006)

Résumé BDgest : An 500. Le royaume de Bretagne est assailli de toutes parts par des peuples ennemis. C’est dans cette terre ravagée par la guerre qu’apparaît un étrange enfant nommé Myrrdin, capable de parler dès sa naissance, doué de facultés divinatoires stupéfiantes. Devenu adulte, Myrrdin met ses pouvoirs au service du roi Emrys pour chasser les Lloegriens hors du pays…

J’ai eu beaucoup de mal. Tellement que je ne suis pas allée jusqu’au bout. Pourtant, c’est rare que j’abandonne un livre et une bd, ça doit se compter sur les doigts d’une main ! Mais c’est écrit tout petit et j’ai trouvé le texte un peu indigeste. Et puis ces couleurs !! J’adore les couleurs pourtant, mais là, c’était trop “bizarre”. Et le tout fait franchement vieillot. A réserver aux fans absolus du Roi Arthur.

*****

moyen-age

JE, FRANÇOIS VILLON de Luigi Critone d’après le roman de Jean Teulé chez Delcourt (2011)

Éditeur : Son père pendu, sa mère enterrée vivante, François Villon connaît les pires atrocités de la vie dès son plus jeune âge. Recueilli par le chanoine de Saint-Benoît, il est envoyé dans le meilleur collège de Paris. Mais à ses études, il préfère la poésie, l’hypocras et la fornication. Poète et ribaud à la fois, il commet tous les actes possibles, des plus sublimes aux plus abominables.

Si l’on en croit cette BD, on peut dire que cet homme n’a vraiment pas eu une vie facile…Je n’ai lu que le premier tome pour le moment, mais je compte bien lire la suite. Quelle vie terrible !!! J’ai bien aimé cette histoire, les illustrations et les couleurs employées.

*****

moyen-age

MEDICIS (5 T) de Peru, Lorusso et Jacquemoire aux éditions Soleil (2017/2018)

Éditeur : Une fresque violente et passionnée, mêlant histoire de l’art, guerre et complot, amitiés, amour et trahison. Oubliez les livres d’histoire, écoutez la voix de Florence, revivez l’épopée de ceux qui l’ont écrite… la saga des Médicis. Débute à Florence en 1407…

Série réservée à la bib il y a plus de deux mois et pas encore reçue…

Le peu que l’on voit sur l’extrait me plait bien et j’aime beaucoup les couvertures ! Je reviens vous donner mon avis dès que je l’aurai lue…

*****

D’autres séries se passant au moyen-âge, lues il y a bien longtemps, et probablement jamais terminées d’ailleurs !

*****

1) La BD historique : LA PRÉHISTOIRE

2) La BD historique : L’ANTIQUITÉ

3) La BD historique : LE MOYEN ÂGE

4) La BD historique : LES TEMPS MODERNES

5) La BD historique : L’ÉPOQUE CONTEMPORAINE

*****

Vous avez lu et aimé d’autres bd sur le moyen-âge ? N’hésitez pas à me donner les titres en commentaires. Merci.

Cette semaine, nous sommes chez Moka, Au milieu des livres

La COUR des MIRACLES – BD

courParis en 1667
BD Ado/Adulte

La COUR des MIRACLES

Stéphane Piatzszek & Julien Maffre

Coll. Quadrants

Éditions Soleil

*****

T1 : Anacréon, Roi des Gueux (2018)

T2 : Vive la Reine ! (2020)

T3: Le Crépuscule des miracles (2021)

*****

Dans ce Paris de 1667, Anacréon, Roi des Gueux, préside à la cour des miracles depuis longtemps. Il songe à trouver un successeur… Pour cela, il forme son fils. Car pour être le chef suprême des coquins, il ne suffit point de savoir mendier ou tirer les bourses des braves gens. Il faut également savoir s’entourer et savoir à qui graisser la patte (et combien donner !). Mais certains ont décidé dans les hautes sphères qu’il était grand temps que la racaille quitte la ville. Le grand ménage va commencer et ça va faire du vilain.

https://www.editions-soleil.fr/sites/default/files/styles/image_list/public/product/9782302079021-001-X.jpeg?itok=ZjP28eEo

*****https://www.editions-soleil.fr/sites/default/files/styles/image_list/public/product/9782302091528-001-X.jpeg?itok=5hUl5_lS

On se demande, en lisant cette trilogie, si la vie était vraiment ainsi, à Paris, à cette époque. Il est hélas probable que oui. Les uns croupissants dans la boue, les autres pétant dans la soie.  Mais est-ce que ça a vraiment changé ?? Quand on voit qu’en France, en 2023, des gens vivent encore dans la rue ou meurent de froid l’hiver… Bref. Là n’est pas le propos du jour.

J’ai adoré cette trilogie !

Si vous n’êtes pas friand des BD historiques, ne vous arrêtez pas à ça. C’est avant tout une grande aventure. Celle  de la rencontre de deux mondes qui ne peuvent pas vraiment cohabiter. La vie du petit peuple des mendiants, des voleurs, des handicapés, des vieillards ou des orphelins. Et celle des gens bien nés, des nobles, des nantis. Une rencontre violente qui tient parfois du film de cape et d’épées (d’ailleurs, on rencontre d’Artagnan !) On s’attache à certains personnages pourtant pas forcement recommandables… Et on découvre que même certains salopards ont une “âme” ou une morale…

Le scénario est vif et plein de rebondissements.

 Et j’ai beaucoup aimé les illustrations et les couleurs.

*****

Du même illustrateur : Stern, T1 : le croque-mort, le clochard et l’assassin ainsi que la trilogie Le tombeau d’Alexandre

Du même scénariste : Le maître des crocodiles

Cette semaine, nous sommes chez Moka, Au milieu des livres, comme toujours !

Nils – Trilogie BD jeunesse fantastique

NilsNILS

Trilogie

Hamon & Carrion

Coll. Métamorphose

Éd. Soleil

*****

Nils ne désire qu’une chose, avoir un faucon et le dresser, comme son père. Celui-ci désirant que Nils l’accompagne pendant ses recherches lui promet donc de l’emmener là où il y en a. Là où ils vivent tous les deux, plus rien ne pousse. Toute la nature semble en panne. Les légumes ne poussent plus depuis longtemps, les brebis ne mettent plus bas, les femmes n’ont plus d’enfants. Au cours de leur quête, ils vont rencontrer un groupe de femmes vivant dans une forêt et luttant contre Cyan, l’envahisseur, Cyan le destructeur…

*****

Si j’ai bien aimé cette trilogie dans l’ensemble, je ne suis pas super enthousiaste non plus. J’ai trouvé les illustrations beaucoup trop sombres par moments et le scénario un peu brouillon parfois…

Les illustrations sont plutôt belles, l’idée était bonne, ça commençait bien, mais il m’a manqué quelque chose…

Malgré ce que j’ai pu lire ici ou là, je trouve que le côté écologique n’est pas super flagrant (ok, les hommes ont tout détruit et après ?) et je ne connais pas assez Miyazaki pour dire si c’est “digne de son univers” ou non.

L’avez-vous lu ? L’avez-vous aimé ?

https://www.editions-soleil.fr/sites/default/files/styles/image_list/public/product/9782302064911-001-X.jpeg?itok=w9cDAKNd  https://www.editions-soleil.fr/sites/default/files/styles/image_list/public/product/9782302071575-001-X.jpeg?itok=nGdXzqFn

L’avis de Blondin, beaucoup plus détaillé que le mien, qui, s’il est plus enthousiaste que moi, note tout de même quelques “défauts”…

*****

Le loup des mers – Riff Reb’s

Bande dessinée Ado/Adulte

Riff

Le loup des mers

Riff Reb’s

D’après Jack London

Noctambule

Éditions Soleil (2012)

*****

Humphrey Van Weyden ne se doute pas, en prenant ce jour-là le ferry-boat pour traverser la baie de San Francisco, que sa vie va être bouleversée à tout jamais.  C’est un jeune homme de bonne famille qui rend visite à un ami pour disserter sur Nietzsche ou Schopenhauer… Hélas, il n’arrivera jamais à destination. Tombé à l’eau, il va être recueilli par le bateau de Loup Larsen en partance pour le Japon.

*****

Ce magnifique roman graphique est composé de 17 chapitres. Ils sont parfois entrecoupés d’une double page avec une illustration en noir et blanc (superbe !) Chaque chapitre ayant sa propre tonalité de couleurs.

Je le dis et le répète, si je n’avais pas découvert cet auteur grâce à la BD de la semaine, je ne serais pas allée de moi-même vers ce style d’illustration. Et pourtant elles dégagent une de ces forces !

J’ai été mouillée, j’ai eu froid, j’ai été ballotée par les vagues jusqu’à en avoir le mal de mer… Et j’ai été furieuse, triste ou heureuse selon les moments. Bref, j’ai vécu au rythme de ce bateau, de son équipage et de son capitaine !

Un capitaine terrible. Loup Larsen est à la fois beau et fort “La tête d’un roi babylonien  sur un corps de Titan“, instruit (il cite Kipling, Spencer ou Browning) mais aussi violent et sans pitié. Bref, il ne peut laisser indifférent. Tout comme le personnage du cuistot Thomas Mugridge, mais pas pour les mêmes raisons !

Quand j’écris mes billets de blog, je cherche des infos dans la BD, je la feuillète de nouveau. Et comme souvent lorsque j’ai beaucoup aimé une bd, je finis par la relire… Ce que je n’ai pas manqué de faire pour celle-ci !

Laissez-vous tenter par Riff Reb’s !

Comme disait autrefois une pub : l’essayer, c’est l’adopter ! ;)

*****

Du même auteur : Le vagabond des étoiles (T1/2) et Hommes à la mer

D’autres adaptations ou romans de Jack London : La piste des soleils / Construire un feu

Cette semaine, c’est Noukette qui nous reçoit dans sa bibliothèque