Cabane en péril ! Roman jeunesse

cabaneJusqu’où peut-on aller pour sauver son enfance ?
Dès 8 ans

Cabane en péril !

Jean-Claude Lalumière

La Joie de Lire (2019)

*****

Bernard, que tous ses amis appellent Bernie, Félix, Pierre, Simon et Hugo ont un secret. Ils se sont construit une cabane dans le petit bois près de chez eux.

Un endroit magique où ils peuvent jouer à leurs jeux préférés : les chasseurs de nazis (même si personne ne veut jamais faire le nazi), les super héros, les pirates ou encore la guerre des étoiles.

Malheureusement, des adultes ont décidé de faire passer une autoroute en plein dans le petit bois… Adieu leur cabane ! Les 5 amis vont se creuser la tête pour éviter cette catastrophe et sauver leur terrain de jeu. Et ils vont avoir des idées parfois un peu farfelues.

*****

Parfois, quand je lis un roman pour enfant (8/11 ans) je trouve ça un peu… Disons que je trouve que j’ai passé l’âge (depuis longtemps il est vrai).

Mais il m’arrive aussi de tomber sur de vraies pépites comme “Le journal de Gurty”  qui me font bien rire.

Et j’avoue que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire cette histoire de “cabane en péril !“. C’est drôle, avec un humour qui m’a fait penser par moment à celui du “Petit Nicolas”. Une bande de copains qui jouent et font des bêtises. Mais derrière l’aventure vécue par ces cinq amis, il y a aussi une histoire de préservation (ok, juste une cabane ! mais quand même) et on y parle d’écologie. On y apprend ce qu’est une ZAD et ce que font des zadistes, mots que les enfants ont certainement entendu avec l’affaire de “Notre Dame des Landes”. Mais ont-ils tous compris ce que c’était ?

Bref, un bon moment de lecture que je conseille à tous à partir de 8 ans.

*****

Et pour en savoir plus sur cet auteur, c’est par ici

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez lire un extrait

***

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Edmond le film d’Alexis Michalik

filmComédie théâtrale
Ado/Adulte

EDMOND ♥

Film d’Alexis Michalik

Gaumont (2018)

*****

Nous sommes à Paris, en décembre 1897. Edmond Rostand est dans une mauvaise passe, il n’a rien écrit depuis 2 ans. Sa femme le soutient toujours mais commence à se lasser de faire crédit chez l’épicier. C’est qu’ils ont deux enfants à nourrir…

Son amie Sarah Bernhardt lui propose de rencontrer le grand acteur Constant Coquelin. La rencontre se fait et laisse Edmond quelque peu abasourdi car on ne lui donne que quelques jours pour écrire une comédie en 3 actes ! De plus, pour changer, son ami Léo est amoureux et le supplie de l’aider.

*****

Ce film, comme la BD, est tiré de la pièce écrite par Alexis Michalik. Quelle bonne idée que de remonter à la source de la création d’une pièce aussi célèbre et connue que Cyrano de Bergerac

Car qui n’a jamais entendu parler de la fameuse tirade du nez ? Même les bébés y ont droit (ce n’est pas une blague mais un super album de Thierry Dedieu).

Les décors, les costumes, les acteurs et le texte bien sûr, tout m’a plu ! ♥

“Je n’ai pas, c’est évident,

le génie d’Edmond Rostand.

Ni celui de Michalik.

Je n’ai qu’une chose à vous dire,

Pour savourer les répliques,

je vais aller les relire…”

Si vous n’avez pas encore vu ce film, courez vite le voir :

Bonne humeur garantie !

Et maintenant j’ai encore plus envie de voir la pièce… En attendant, je vais la relire.

*****

Le texte de la pièce “Cyrano de Bergerac” d’Edmond Rostand

La BD de Léonard Chemineau, d’après la pièce d’Alexis Michalik

Et pour en savoir plus, ce site consacré à Cyrano de Bergerac.

La pièce à l’origine du film et de la BD se joue toujours au Théâtre du Palais-Royal.

Extrait du film (sorti le 9 janvier 2019)

Nous suivre et partager :

L’année 2019 en BD et en coups de coeur

2019Mes coups de cœur de l’année 2019

La BD de la semaine

Tout au long de cette année 2019 nous avons été reçus par

Noukette, Moka et Stephie

Un grand merci à elles !

*****

https://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2019/01/fonduAuNoir-201x300.jpgobsolescenceBlacksad

 

 

 

 

Janvier

La plus cinématographique de l’année : Fondu au noir

Février

La plus inattendue : l’obsolescence programmée de nos sentiments

Mars

Un classique incontournable : Blacksad

Edmond

Rosa-T2

distances
fourmis
Avril : le mois des coups de cœur !

La plus théâtrale (et drôle !) : Edmond

Pour la libération de la femme (et quelles “gueules” !) : Rosa

La plus évanescente (et belle aussi) : Les petites distances

La plus mignonne : Là où vont les fourmis

Saga

Minuscule

 

Mai

Une série Comics incontournable : SAGA

Juin

Deux auteurs à découvrir d’urgence : Amour minuscule

Juillet et Août : rien à signaler.

Scarface

Parker

patient

 

Septembre

Deux polars bien noirs : Scarface et Parker

Octobre

Celle qui m’a le plus agacée (pour sa fin) : Le patient

vies
Gemma
aventure
amoureux

 

 

 

Novembre (encore un mois faste !)

Celle qui questionne : Les deux vies de Pénélope

Elle m’a donné envie de lire Mme Bovary (un exploit, il m’est tombé plusieurs fois des mains) : Gemma Bovery

Sans texte mais avec beaucoup d’humour : La grande aventure

BD ou album ? Je ne sais pas, mais on s’en fiche ! : Les amoureux

Décembre

Et pour finir l’année, une série jeunesse : Supers

Supers

Cette année 2019 se termine bientôt, j’espère qu’elle vous a apporté de belles lectures ! Je souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année à mes comparses de la BD de la semaine ainsi qu’à tous ceux qui liront ce billet. Moi j’ai découvert cette année encore de nouveaux auteurs, illustrateurs, de nouvelles maisons d’éditions et j’en suis ravie !

Nous suivre et partager :

Edmond – Bande dessinée théâtrale ♥

EdmondOu les aléas de la création théâtrale…

BD Ado/Adulte

EDMOND ♥

Léonard Chemineau

D’après la pièce d’Alexis Michalik

Rue de Sèvres (2018)

*****

Paris. 1895. Edmond a 27 ans, il est marié, a deux enfants et c’est un jeune poète, qui, comme le dit gentiment un critique, ne fait que des “fours”… Heureusement pour lui, il est “parrainé” par la grande Sarah Bernhardt. Après une représentation, assez catastrophique, de sa dernière pièce, “La princesse lointaine”, il n’arrive plus à écrire… Pendant deux ans, il va chercher l’inspiration sans la trouver. Il va la “retrouver” par hasard, en entendant un patron de bistrot mettre dehors un client désagréable. Et c’est le début de “Cyrano de Bergerac”, car Edmond, c’est bien entendu Edmond Rostand !

*****

Quel plaisir ! Mais quel plaisir de lire cette bd ! Je me suis régalée.

Ça m’a donné envie de relire la pièce d’Edmond Rostand.

Et j’ai aussi envie d’aller voir celle qui a été à l’origine de cette bande dessinée (et qui a reçu, au passage, 5 molières en 2017).

De (re)voir le film de Jean-Paul Rappeneau avec Gérard Depardieu sorti en 1990 et de voir, aussi, le film (extrait ci-dessous) réalisé par Alexis Michalik et qui est sorti en 2019.

C’est une histoire rythmée, très dynamique et vraiment très drôle. De péripéties en quiproquo, la façon dont “Edmond” réussi à écrire sa pièce ne peut que forcer l’admiration ! Tous les lecteurs à qui je l’ai conseillée l’ont adoré.

*****

Voir quelques pages de cette bd sur le site de l’éditeur

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté : Le travailleur de la nuit

Le blog de l’auteur

Le texte de la pièce “Cyrano de Bergerac” d’Edmond Rostand

Elles m’ont donné envie de lire cette bd : Audrey, Mylène, Soukee

Cette semaine, nous sommes chez Noukette

La pièce se joue toujours au Théâtre du Palais-Royal.

Extrait du film (sorti le 9 janvier 2019)

Nous suivre et partager :