Je ne te crains plus Alycia ! Collection « Droits de l’enfant »

Alycia

Que faire contre le harcèlement ?
Roman jeunesse à partir de 9 ans

Je ne te crains plus Alycia !
Michèle Bayar

Coll. Droits de l’enfant
Oskar éditeur (2018)

*****
Harcèlement / Timidité

*****

Jade est contente de partir en colonie de vacances. Non seulement elle va échapper à ses parents, qui la prennent encore pour une petite fille alors que c’est une pré-ado (elle a 10 ans 1/2), mais elle va surtout échapper au harcèlement de sa nouvelle voisine, Alycia, qui passe son temps à l’humilier. Malheureusement, au moment du départ, elle s’aperçoit qu’Alycia fait partie du voyage…

*****

Un court roman (80 pages) facile à lire et qui permet de bien comprendre comment on peut se laisser piéger par un harceleur (timidité / honte). Et qui donne aussi des pistes pour sortir du harcèlement (se confier à quelqu’un par exemple !)

Un roman qui permettra peut-être aussi aux enfants de comprendre que « harceler » quelqu’un n’est pas un jeu et que cela a des conséquences… La première étant de « rendre malade » (y compris physiquement) la personne victime du harcèlement !

J’ai beaucoup aimé le personnage de Maélys, une jeune fille pleine de ressources !

*****

« Droits de l’enfant – New York 1989 », une collection qui comporte plusieurs titres : La spirale (Droit au refuge) / Je ne suis pas ton esclave (Maltraitance) / Lettre au Président du Monde (Exploitation des enfants)

*****

Lire le début de ce roman sur le site de l’autrice

C’est ma 13ème participation au Challenge 1% de la Rentrée Littéraire

Logo Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 – Picos/Shutterstock

Challenge classiques – bilan intermédiaire

classiques

Cette année je (re)lis des classiques

Challenge commun avec Blandine

*****

Pourquoi un bilan intermédiaire me direz-vous ? Et bien parce que je sais que moi, j’ai tendance à oublier un peu les choses au fur et à mesure que l’année s’écoule…

Et un bilan intermédiaire, c’est non seulement un moment pour faire le point, mais aussi une façon de vous rappeler l’existence de ce challenge !

Voici donc la liste des participant.e.s et leurs liens :

*****

« Pourquoi pas ? » – 1 lecture : il y a 7 participants dont 3 ont déjà donné leur lien.

Kobaitchi

Sophie : Réussi !

  1. Théâtre : Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand (1897) revisité avec « Blaise Cyrano : le raté magnifique » d’Arthur Ténor (2017)

Bidib : Réussi !

  1. Roman : Vipère au poing d’Hervé Bazin (1948)
  2. Nouvelles : 3 nouvelles : Contrebande sidérale de Kem Bennett (1953) – La machine à désintégrer de Conan Doyle (1912) et L’étoile d’H. G. Wells (1897)
  3. BD : Le fantôme de Canterville de Cornette et Hanze d’après Oscar Wilde (1887)- ajout d’octobre

Kiona

Alexielle

Agnès : Réussi !

  1. Roman : Persuasion de Jane Austen  (1818)
  2. Roman : Michel Strogoff de Jules Verne (1876)
  3. Roman : Le bal d’Irène Némirovsky (1930) – Ajout d’août

Lohann

————————————–

« J’aime l’idée » – 4 lectures et 4 participants : Là, ça se gâte !  Seule Isa a réussi son challenge pour le moment (mais bon, l’année n’est pas encore terminée !)

Charlotte

Itzamna

Alice

Xl

IsaRéussi !

  1. Roman : Germinal de Zola (1885)
  2. Roman : La Belle et la Bête. Jeanne-Marie LEPRINCE DE BEAUMONT (1757)
  3. Film : La Belle et la Bête. Adaptation avec Jean Marais (1946)
  4. Film : La Belle et la Bête. Adaptation avec Emma Watson (2017)
  5. Roman : Mon bel oranger. José MAURO DE VASCONCELOS (1968)
  6. Recueil de Poésie : Les fleurs du mal de Beaudelaire (1857) présentés d’une façon très originale ! – Ajout de Juillet
  7. Roman : Diloy le chemineau  de la Comtesse de Ségur (1868) – Ajout d’août

————————————–

« Je deviens accro » – 6 lectures et 7 participants : Seule Petite Noisette a réussi son challenge pour le moment…  Blandine la talonne et PatiVore n’a pas encore commencé !

Petite NoisetteRéussi !

  1. Manga : La Belle et la Bête, d’après Madame de Villeneuve, de Mallory Deace et Studio Dice (adaptation du Disney), Éd. Nobi Nobi (1740)
  2. Roman : La Belle et la Bête, Madame de Villeneuve, Éd. Gallimard, Folio (1740)
  3. Manga : Raison et sentiments, d’après Jane Austen, de Po Tse et Stacy King, ed. Nobi Nobi (1811)
  4. Manga : Le merveilleux voyage de Nils Holgersson, d’après Selma Lagerlöf, de Nori Ichikawa, ed. Nobi Nobi (1906)
  5. Roman : Hurlevent, Emily Brontë, ed. Gallimard (1847)
  6. Album : Bartleby le scribe d’Herman Melville et Stéphane Poulain (ill.) – 2013 (mais le texte date de 1853)
  7. Livre Cd : Giselle d’après le ballet du même nom créé en 1841 par Théophile Gauthier (texte) et Adolphe Adam (musique)
  8. BD : Croc-Blanc d’après Jack London (1906) par Caterina Mognato (Texte) & Walter Venturi (dessin)
  9. Manga : Emma, de Jane Austen, ed. Nobi Nobi, adaptation en manga de Po Tse et Crystal S. Chan (1815) – Ajout de juillet
  10. Album : Frankenstein, de Mary Shelley, ed. White Star kids, adaptation en album de Agnese Baruzzi (1818) – Ajout de juillet
  11. Manga : Les voyages de Gulliver, de Jonathan Swift, ed. Nobi Nobi, adaptation en manga de Kiyokazu Chiba (1721) – Ajout de juillet
  12. Manga : Voyage au centre de la Terre, de Jules Verne, ed. Pika, adaptation en manga de Kurazono Norihiko (1864) – Ajout d’octobre

Mylène

  1. Roman : Je suis une légende de Richard Matheson (1954)

PatiVore  Réussi et même plus que réussi !! ;)

  1. La BD d’auteur américaine en 80 albums avec les classiques de la BD américaine

2. Cinna de Pierre Corneille (théâtre, France, 1639-1643)

3. Clous d’Agota Kristof (poésie, Hongrie, poèmes écrits entre 1935 et 1956)

4. Dom Juan ou le festin de pierre de Molière (théâtre, France, 1665-1682)

5. Le Cid de Pierre Corneille (théâtre, France, 1637-1682)

6. Nous d’Evgueni Zamiatine (science-fiction, Russie, 1920-1952)

7. Le Novelliste #1 – les nouvelles anglaises (nouvelles, Angleterre, 19e siècle)

8. Ann Radcliffe contre les vampires (Ville-Vampire) de Paul Féval (roman gothique, France, 1874-1875)

9. Récit sur un ivrogne (nouvelle/conte, Russie, XVIIe siècle)

10. La fin de Sherlock Holmes de Sergueï Solomine (nouvelle, Russie, 1911)

11. Le vampire de John William Polidori (nouvelle, Angleterre, 1819)

12. Les montagnes hallucinées, 1 de Gô Tanabe (manga, Japon) d’après H.P. Lovecraft (roman, États-Unis, 1932) – Ajout d’octobre

Purple Velvet

  1. Roman : Pays de neige. Yasunari KAWABATA. (1961)
  2. Deux nouvelles : Le manteau – Le nez. Nikolaï GOGOL (1842).

NathalieRéussi !

  1. Roman : La mare au diable de George Sand (1846)
  2. Roman : La petite Fadette de George Sand (1849)
  3. Nouvelles : Le masque de la mort rouge d’Edgar Allan Poe (1842)
  4. Album : Le cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson (1886) illustré par Simon Moreau (2016) – Ajout de juin
  5. Roman : Persuasion de Jane Austen (1818) – Ajout de juin
  6. Album : Black Beauty adapté par Ruth Brown (2015) d’après le roman d’Anna Sewell (1877) – Ajout de juin
  7. Roman : Raison et sentiments de Jane Austen (1811) – Ajout d’août

Blandine : Plus que réussi ! ;)

  1. BD : L’Étranger. D’après le roman d’Albert Camus. Jacques FERRANDEZ. Ed. Gallimard (2013)
  2. Manga : La Porte. D’après le roman de Sôseki (1900) Daisuke INOUE. Éd. Philippe Picquier, (2018)
  3. Album : Bambi. D’après Félix SALTEN (1923). Texte de Kochka et illustrations de Sophie LEBOT. Ed. Père Castor / Flammarion Jeuness (2016)
  4. Album Livre-CD : Les malheurs de Sophie. La Comtesse de Ségur. Adaptation de Jean-Pierre KERLOC’H et illustrations de Christophe BESSE. Ed. Glénat Jeunesse (2017)
  5. Roman épistolaire : 84, Charing Cross Road. Helene HANNF (1969) Le Livre de Poche, 2001.
  6. Histoires illustrées. Huckelberry Finn et autres récits. Editions Usborne, 2018
  7. Film d’animation : Croc-Blanc. D’après l’oeuvre de Jack London (1906)
  8. Album Jeunesse : Les enquêtes de Sherlock Holmes – L’aventure du ruban moucheté. Arthur Conan DOYLE et Christel ESPIÉ. Éditions Sarbacane, 2009
  9. Album Jeunesse :  Les enquêtes de Sherlock Holmes – Le diadème de Béryls. Arthur Conan DOYLE et Christel ESPIÉ.
  10. BD : Le Roman de Renart. T1: Les jambons d’Ysengrin T2 : Le puits.– T3 : Le jugement de Renart. Scén. de J-M MATHIS. Dessin de Thierry MARTIN. Delcourt , 2008. – Ajout de Juin
  11. Manga : Dix nuits Dix rêves. D’après le roman de SÔSEKI. Yôko KONDÔ. Ajout d’octobre
  12. Album Jeunesse :  Si… Tu seras un homme mon fils. Rudyard KIPLING (1910) et Giovanni MANNA. Ajout d’octobre
  13. Roman jeunesse : Le tour du MONDE en quatre-vingts jours. Jules VERNE (1872) Ajout d’octobre
  14. Roman jeunesse : Sans famille. Hector MALOT (1878) – Ajout d’octobre
  15. Roman :  Raison et sentiments. Jane AUSTEN (1811) – Ajout d’octobre
  16. BD : Macabre. Adaptation de 7 nouvelles. XIXe siècle. – Ajout d’octobre
  17. BD :  Le Fantôme de Canterville. D’après Oscar WILDE. Elléa BIRD. Éditions Jungle Pépites, octobre 2018. – Ajout d’octobre
  18. BD : Robinson Crusoé. D’après l’œuvre de Daniel Defoe (1719). Christophe GAULTIER. Éditions Delcourt, 2008
  19. BD : Le vieil homme et la mer. D’après l’œuvre d’Ernest Hemingway (1952). Thierry MURAT. Éditions Futuropolis, octobre 2014.
  20. BD : Le tour d’écrou. D’après Henry James (1898) Hervé DUPHOT. Éditions Delcourt, collection « Ex-libris », mars 2009
  21. Album Jeunesse : Moby Dick. D’après Herman Melville (1851). Adaptation de Fouca DABLI et illustrations de Jame’s PRUNIER. Éditions Milan Jeunesse, 2004
  22. BD : Le joueur d’Échecs. D’après Stefan ZWEIG (1941). David SALA. Éditions Casterman, août 2017

 

Tom Tom La Tomate

————————————–

« On ne m’arrête plus » – 2 lectures de chaque thème (voir le premier article sur le challenge), soit 12 lectures – Pas de nouvelles de nos 3 candidates !

Adeline

Rita

Catherine Airaud

*****

Pour résumer : après 4 mois de ce challenge classiques, nous avons 21 participants et 26 lectures déjà effectuées !

Quand à moi, après en avoir lu 3 coup sur coup ou presque, j’ai marqué un petit temps d’arrêt… Mais je vais m’y remettre !! ;)

J’espère que ce petit rappel vous aura donné envie de nous rejoindre, ou, du moins, donné envie de lire -ou relire- des classiques.

classiques

Libérez l’ours en vous – Carole Trébor

Libérez l'ours en vousRoman pour adolescents, dès 13 ans
Vie quotidienne et théâtre

Libérez l’ours en vous

de Carole Trébor

Syros, 2018
9782748521306 – 17,95€

Loin de ses récits fantastiques comme Nina Volkovitch ou de science-fiction avec U4, Carole Trébor nous propose avec Libérez l’ours en vous un récit contemporain, une tranche de vie d’adolescents d’aujourd’hui. Petit clin d’oeil à la Russie tout de même, avec un personnage d’origine russe, Kolia, mais pour le reste, on est dans la campagne française. La campagne viticole, facilement raciste, ou tout du moins prompte à ne pas accepter l’étranger.

Libérez l’ours en vous est un récit complexe, avec trois histoires principales imbriquées. Celle d’un groupe de lycéens, impliqués dans un club théâtre. Celle de leur professeur de théâtre, cette année absente pour maladie. Et celle de la pièce de théâtre Merci l’ours écrite par cette professeur de théâtre, et qui raconte sa propre jeunesse. Trois histoires qui ne font que se couper, se mêler, s’entremêler. Des résonances apparaissent entre toutes ces histoires, entre toute ces personnalités et avec Merci l’ours, la pièce de théâtre que les adolescents vont découvrir peu à peu et monter. Les thématiques qui les rapprochent, les font bondir ou exploser…

Dans Libérez l’ours en vous, la galerie de personnages est très large, et tous sont les propres narrateurs, en alternance. Cette profusion de narrateurs, aux histoires complexes, m’a désarçonné. Si j’aime les récits alternés, j’ai trouvé ici que cela desservait parfois l’histoire, car on ne prend pas le temps de s’attacher aux personnages. Kolia par exemple, qui est un des personnages centraux, nous raconte une grande partie de sa vie : la perte de sa mère et de sa grand-mère, sa nouvelle belle-mère, son père qui ne comprend pas sa passion… Pourtant le tout manque d’un petit quelque chose pour que le déclic se fasse réellement. Finalement je crois que ce récit fonctionne un peu comme ça. Soit vous adhérez à Kolia (et Lisa), et vous adhérerez au livre, soit non, et le récit perd une partie de son intérêt.

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Lael, ce qui nous a permis d’échanger sur notre ressenti, et la problématique des personnages est vraiment celle qui me semble centrale dans l’appréciation de ce roman. Le côté théâtre, les thématiques abordées, tout le reste est intéressant et offre un beau récit, je regrette donc d’être restée sur ma faim, au point de préférer les petites soeurs aux personnages principaux… Les relations parents – enfants, souvent mises en avant par les personnages, l’immigration, l’humour, tout un tas de petites choses qui font que ce livre reste une belle lecture. Les modalités du récit sont variées, théâtre et narration bien sûr, mais aussi mail, sms, chanson, articles de presse… un mélange réussi.

Libérez l’ours en vous est un roman contemporain qui réussit habilement à allier théâtre et récit moderne, pour autant la galerie de personnage n’a pas réussi à m’entraîner au coeur de cette histoire.


+ la pièce Merci l’ours existe vraiment et a été écrite par Carole Trébor. On peut la retrouver via l’application Syros Live, de même que les chansons qui en font partie.

+ Découvrez l’avis de Lael, qui a, elle, apprécié le personnage de Kolia !

+ Pour la petite anecdote, chaque fois que je parle de ce roman, je veux l’appeler Libérez-vous de l’ours. Un lapsus sans doute révélateur d’une partie du récit, où l’ours n’est pas forcément celui qu’on croit !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

La plume de Marie – roman historique

plumeLa plume de Marie ♥

Clémentine Beauvais
Anaïs Bernabé (ill.)
Éd. Talents Hauts (2011)
*****

Nous sommes en 1650 au château du Baron de Rochecourt. La mère de Marie était servante au château. Après son décès, le baron et la baronne ont recueilli Marie et l’ont élevée avec leurs enfants, lui apprenant même à lire et à écrire (ce n’était pas le cas des domestiques à cette époque). Mais le jour où ils doivent recevoir Monsieur Pierre Corneille, le célèbre dramaturge, Marie, pourtant la plus enthousiaste (elle adore le théâtre et écrit de petites scènes), se voit rappeler son statut de fille de domestique et est priée de bien vouloir se faire toute petite. Pourtant, grâce à quelques ruses, et avec la complicité des autres enfants, elle réussira à parler à Mr Corneille…

*****

Un petit livre très original dans sa forme, car il est entrecoupé de petites scènes de théâtre pleines d’humour (écrites par Marie !)

C’est un texte très court (112 pages) et très rythmé qui se lit -non seulement facilement- mais avec beaucoup de plaisir. On ne peut s’empêcher de sourire aux ruses des enfants… « La plume de Marie » est un roman historique qui parle de théâtre mais aussi et surtout de la condition des domestiques ainsi que de celles des femmes à cette époque.

*****

Une histoire qui pourra permettre d’initier les plus jeunes au théâtre en leur proposant de jouer les actes écrits par Marie.

Ce roman a reçu le prix Unicef 2017

*****

Un extrait : « Monsieur Thomas souffle très fort en levant les yeux au ciel et claque la porte de la chambre. Vexée, Mademoiselle Margot se retient de respirer pendant au moins 2 ou 3 minutes, tandis que Mademoiselle Sophie continue tranquillement de vêtir sa poupée. Les joues déjà rubicondes de Mademoiselle Margot se gonflent de sang. Enfin elle abandonne la lutte et ses poumons se vident de leur air en un long et formidable sifflement. Quelques instants plus tard, le soulier manquant est déniché sous une armoire.

Nous sommes le 10 mais 1650, et ainsi commence une journée ordinaire au château de Rochecourt. »

*****

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté : Les petites reines, Songe à la douceur, La louve

Le blog de Clémentine Beauvais

D’autres images sur le site des éditions Talents Hauts

D’autres que moi ont aimé : Noukette, Jérôme