Pig Island – Polar

PigPig Island

Mo Hayder

Traduit de l’anglais par Hubert Tézenas
Pocket

Presses de la Cité (2007)

*****

Lecture Commune avec Hilde du Livroblog

*****

Éditeur : Joe Oakes est journaliste et gagne sa vie en démystifiant les prétendus phénomènes paranormaux. En débarquant sur Pig Island, îlot perdu au large de l’Écosse, il est fermement décidé à vérifier si la trentaine d’allumés qui y vivent en vase clos vénèrent le diable, comme les en accusent les gens de la côte.  Et, surtout, il veut tordre le cou au mythe du monstre qui aurait élu domicile sur l’île, une mystérieuse créature filmée deux ans plus tôt par un touriste à moitié ivre.
Mais rien, strictement rien ne se passe comme prévu. Joe est confronté à des événements si atroces qu’ils bouleversent à jamais son idée de la peur et du mal…

*****

C’est le premier roman de Mo Hayder que je lis. Ce ne sera pas le dernier. Même si j’ai trouvé quelques longueurs à ce polar, il y a une ambiance, une façon de décrire les personnages qui m’a bien plu.

Une chose m’a surprise : Arrivée vers la page 200, j’ai eu l’impression que l’enquête était terminée. On arrive à la fin de quelque chose. Et puis ça repart. Jusqu’à la fin, plutôt inattendue.

Aucun personnage n’est vraiment sympathique. On ne comprend pas bien ce que veut Joe. On comprend très bien ce que veut sa femme Lexie par contre (qu’est-ce qu’elle m’a agacée !!) Quand à Angeline, on la plaint… C’est une histoire plutôt sombre avec des personnages assez énervants (mais très humains finalement !) et des côtés un peu “malsains”…

Bref, il me restera un sentiment mitigé. J’ai essayé de deviner “le dessous des cartes”, de comprendre ce qui se passait et je me suis totalement fait avoir. En cela, c’est plutôt réussi.

*****

Un roman qui participe au challenge

LE TOUR DU MONDE EN 80 Jours LIVRES

proposé par Bidib (Royaume Uni)

monde

et au challenge “Polar & Thriller” chez Sharon

Va’a – Une saison aux Tuamotu – BD

saisonJe veux y aller !!!!
BD documentaire/Récit de voyage

VA’A – Une saison aux Tuamotu

Benjamin Flao & Troubs

Futuropolis (2014)

*****

Les deux auteurs partent pour quelques mois dans l’archipel des Tuamotu suivre un projet original. Julien Girardot et Ato Lissant* veulent remettre la pirogue à voile dans la vie quotidienne des habitants. Les Tuamotu, c’est un archipel de 78 îles ou atolls, dans l’océan Pacifique. Un endroit où l’on se déplace forcement en bateau. Mais avec le temps, les pirogues à voile ont été remplacées par les bateaux à moteur. L’idée, c’est qu’il y a des avantages économiques et écologiques à reprendre la voile mais ce sont également des retrouvailles avec le patrimoine culturel local.

*****

J’ai été un peu surprise au départ, parce que je m’attendais à une BD “classique”, un peu comme Kililana song (lien plus bas). Mais en fait, les deux auteurs nous ont fait partager leur quotidien plutôt tranquille…

Ne surtout pas courir après le temps, mais se laisser gentiment pousser par lui.

C’est poétique, calme, tranquille, il fait chaud, on a envie de se baigner. Ça fait vraiment rêver ! (bon sauf les moustiques). Tout le monde a la parole dans cette bd. Les requins et les poissons, les moustiques, les poules, les agaves et même le bateau. Ce qui est plutôt amusant.

Une belle bd, franchement relaxante, qui donne envie de partir tout de suite (d’autant plus si, comme aujourd’hui, la pluie a dégringolé sur le velux toute la journée- Petite précision, j’ai écrit ce billet il y a quelques semaines…).

J’ai aussi appris plein de trucs. Pourquoi les gens ont changé de mode de vie notamment (l’argent du nucléaire) et comment ils vivaient avant (plutôt sympa).

Bref, un album dépaysant avec lequel j’ai passé un très bon moment

(et je ne suis fan ni de pêche, ni de voile !)

*****

De Benjamin Flao, déjà présenté sur ce blog : Le secret de Zara♥Kililana song♥

*Je mets le lien vers la page FB de l’association, mais ça n’a plus l’air d’être actif depuis 2019…

La BD de la semaine est en pause pour la période estivale.

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis (et parfois d’autres jours aussi !).

L’incroyable histoire du coq qui ne voulait pas…

CoqRoman à partir de 9 ans

L’INCROYABLE HISTOIRE DU COQ QUI NE VOULAIT PAS FERMER SON BEC

Thomas Gerbeaux & Pauline Kerleroux

Collection Hibouk

La joie de lire (2021)

*****

Aujourd’hui c’est mercredi. Normalement, Jeanne reste à la maison avec son père ce jour là, sauf qu’aujourd’hui… il ne peut pas s’occuper d’elle, il doit partir.

Du coup, il la confie à la secrétaire de rédaction du journal dans lequel il travaille. Ancien vétérinaire, il écrit une chronique qui parle d’animaux et qui s’intitule “Pas si bête”.

Dans la salle de rédaction, Jeanne va faire la connaissance de Marguerite Duras, une journaliste que tout le monde appelle Margot.

Celle-ci est en train d’enquêter sur une étrange affaire et son article commence ainsi : “Le coq de l’île aux moutons est-il forcément coupable ?

Jeanne est originaire de cette île. Elle est donc très intéressée par cette enquête…

*****

Toute cette histoire est partie d’un fait divers réel : En 2019, le coq Maurice de l’île d’Oléron a été autorisé à chanter au terme d’un procès très médiatique devant le Tribunal correctionnel de Rochefort (Lire l’article du Monde). Je me souviens que j’avais été assez agacée en entendant parler de ça…

Quand on habite en ville, il y a le bruit des voitures, des avions, des gens, du métro… Et à la campagne, il y a du bruit aussi. Les animaux, les tondeuses, les gens, les voitures. Qui peut échapper au bruit aujourd’hui ? A moins d’habiter dans un endroit très isolé, et encore, il y aura toujours un chien pour aboyer ou un avion qui passe dans le ciel. Si on commence à faire des procès à tout ce qui fait du bruit, on n’a pas fini !! Bref, fin de la parenthèse.

Pour en revenir à ce roman, il est plutôt rigolo. Le narrateur est une fille de 11/12 ans, Jeanne et c’est elle qui va mener l’enquête.

Deux choses ne m’ont pas plu, mais ça n’a rien à voir avec l’histoire. Et ça ne dérangera probablement pas la plupart des enfants à qui est destiné ce roman (et c’est bien le principal !). Ce qui m’a déplu, ce sont les couleurs ! Elles sont super “flashy“, on dirait que c’est coloré au surligneur… Et puis le texte écrit en bleu assez clair sur du blanc, j’avoue que ça m’a un peu gêné aussi.

Mais sinon, les dessins sont amusants, très simples, stylisés. Et une partie du sujet est importante, c’est “faut-il croire tout ce qu’on voit sur les réseaux sociaux ?

Bref, une lecture intéressante et très chouette malgré ces couleurs qui m’ont “piqué” les yeux !! ;)

*****

Pour lire quelques pages (et voir quelques illustrations) c’est sur le site de l’éditeur

L’avis de Pépita

Recueil de Contes des îles

recueil

Voyagez d’île en île…
A partir de 7/8 ans

Recueil de Contes des îles

Rolande Causse

Nane et Jean-Luc Vézinet

Zaü (Ill.)

Éd. Circonflexe (2011)

*****

Ce recueil contient 12 contes

Le pacte du premier homme (Cuba) – Qui a mangé les pois ? (Antilles) – L’oiseau chanteur (Madagascar) – Le grand guérisseur (Comores) – Le secret de la reine des anguilles (Nouvelle-Calédonie) – L’île de Mahoki (Tahiti) – Les deux blessures (Chypre) – Trois tuent un, un tue trois, trois tuent sept (Haïti) – La femme-dauphin (Micronésie) – La princesse et le miroir magique (îles grecques) – La géante et la barque de pierre (Islande) – Carpe comme un rêve (Japon)

*****

Dans ce recueil, les histoires sont assez courtes, elles font 3 à 4 pages au maximum avec de grandes illustrations.

Et comme bien souvent dans les contes, certains ont une “morale”, c’est le cas de “Qui a mangé les pois ?” Une morale que je vous livre ici “Aimer fruits et chocolat, pourquoi pas ! Mais la vérité si tu ne l’avoues pas, puni tu seras !

Et comme toujours dans les recueils, j’ai aimé certaines histoires plus que d’autres, certaines sont un peu mélancoliques, comme “La femme dauphin“, d’autres plus amusantes, comme “le grand guérisseur” par exemple, qui m’a bien fait rire !

En plus, j’ai appris des choses. Savez-vous ce qu’est un bancoulier  ou une cassave ? A quoi ressemble le kapokier ? Où trouve t-on la Micronésie ? En lisant tous ces récits, vous le saurez !

Les illustrations, vives et colorées, ont un côté un peu naïf que j’ai trouvé agréable et assez doux.

*****

Fiche Wikipédia de Rolande Causse

Petites bios de Nane et Jean-Luc Vézinet et Zaü sur Ricochet

Un autre recueil : 10 contes du Japon (avec des liens vers d’autres contes !)

Un recueil qui participe à différents challenges

Le Tour du Monde en 80 livres (Bidib) – L’Objectif PAL (Antigone) et, bien sûr, Le challenge Contes et Légendes (Bidib)

 monde    légendes