Un flingue et du chocolat – Polar jeunesse

flingueRoman policier jeunesse japonais
A partir de 10/11 ans

Un flingue et du chocolat

Otsuichi

Traduit du japonais par
Yoshimi Minemori & Patrick Honnoré

Milan poche (2010)

*****

Le jeune garçon de cette histoire a perdu son père quelques mois auparavant. Il vit modestement avec sa mère. Comme tous les enfants de l’école, il est passionné par l’enquêteur Royce. Celui-ci pourchasse le célèbre voleur Godiva qui fait la une de tous les journaux. Accompagné d’un autre enfant, le narrateur va se retrouver embarqué dans une drôle d’aventure. Une enquête bizarre, où les villes ont des noms gourmands, mais où les flingues ne sont pas en chocolat !

*****

C’est mon premier roman jeunesse japonais ! Si vous en connaissez d’autres, je suis preneuse, n’hésitez pas à me laisser les titres en commentaires.

Pour l’amatrice de chocolat que je suis, amatrice de polars aussi qui plus est, ce titre était très attirant ! Et le livre lui-même, avec sa belle couverture gourmande et sa boite en carton autour, avait attiré mon œil. Malheureusement, je suis un peu mitigée. Il y a des moments que j’ai beaucoup aimé, d’autres… pas du tout. En fait on dirait presque que ça été écrit par deux personnes différentes.

Certains personnages sont attachants (comme le jeune Debailleul), d’autres assez inconsistants. Et arrivé à la fin du livre, je n’ai toujours pas compris le rapport avec le chocolat ! Un roman que je vais faire lire à Gabin, 10 ans, très gros lecteur. Je reviendrais vous donner son avis !

*****

L’avis de Lirado (meilleur que le mien !)

Un roman qui participe au Challenge “Un mois au Japon

Chez Lou et Hilde

D’autres enquêtes à partir de 9 ans (moins imposantes que le roman d’aujourd’hui) :

Les enquêtes de Ninon et Paul (avec un côté historique), Mystère à la cantine, Enquêtes au Muséum, Le chat des archives, Les enquêtes d’Anatole Bristol

*

Intime idée de Nicolas Dagorn

Intime idéeIntime idée est un roman touchant malgré des personnages en demi-teinte, à découvrir pour ses thèmes forts !

Roman pour adolescents

Intime idée

de Nicolas Dagorn

Hugo ROman, 2018
New Way
978-2755637670

Thème ; famille, handicap, violence, violence urbaine, foyer, enfant placé

Présentation de l’éditeur :
Le grand gagnant du concours Young Adult Fyctia-New Way !

Roxane vit dans un quartier tranquille d’une petite ville. Son quotidien : les copines, l’école et une vie de famille un peu tourmentée. Depuis quelques mois, le handicap de Noah, son plus jeune frère, chamboule la donne à la maison. Heureusement, son frère cadet Alex, jeune sportif au grand coeur, endosse le rôle de protecteur face à une mère effacée et un père distant.
Sur le trottoir d’en face, le foyer. Hugo vient d’y être placé par le juge pour enfants. Tant bien que mal, il découvre son nouvel environnement où popularité et pouvoir se gagnent à coups d’alliances et d’intimidations… Le tout orchestré par Enzo, éternel chef de bande, prêt à tout pour conserver son trône. Deux trajectoires bien distinctes. Deux destins que rien ne prédisposait à s’entrechoquer. Et pourtant, Roxane et Hugo vont être malgré eux les témoins de la rivalité opposant Enzo et Alex. De part et d’autre de la rue, ils devront apprendre à panser les blessures indélébiles que la vie inflige parfois.

Intime idée c’est le récit croisé de deux adolescents, de deux périodes. L’alternance des deux points de vue, celui de Roxane d’un côté et celui de Hugo de l”autre, permettent de retracer cette histoire. Dès le début on sait à quoi s’attendre et il y a assez peu de surprises, pour autant cela permet de dépeindre la vie des foyers de l’intérieur avec des adolescents placés très différents mais touchants. Le personnage de Hugo est vraiment bien campé, et ses réflexions sur ceux qui l’entourent sont particulièrement affinées, matures. C’est vraiment un personnage qui a su me toucher, contrairement à celui de Roxane que je n’ai jamais réussi à comprendre vraiment.

Intime idée est un roman intéressant, et l’écriture de ce roman est agréable, elle permet de se plonger dans l’histoire sans en faire trop dans le côté adolescents. Mais j’ai trouvé l’ensemble un peu long surtout que tout est prévisible puisqu’annoncé… On ne s’attache pas aux personnages, même s’ils ont des caractéristiques intéressantes. Roxane semble souvent simple spectatrice de l’histoire, c’est sans doute pour cela. La couverture enfin, ne représente pas bien le livre selon moi, et ne m’attire pas.

Au final Intime idée est un récit lu il y a plus d’un an, dont j’avais commencé l’avis et que j’ai tenu à finir car malgré le temps écoulé je me souviens de ces personnages, de leurs interactions, de ces beaux moments et des tragiques, des adultes parfois absents mais parfois si touchants eux aussi… Un récit en demi teinte mais aux sujets intéressants, qui reste une belle lecture, à partager.

La boîte à musique – BD jeunesse

boîteBD Jeunesse

A partir de 6 ans

La boîte à musique

Gijé & Carbone

Dupuis

*****

T1 : Bienvenue à Pandorient (2018)

Aujourd’hui, Nola a 8 ans. Elle n’a pourtant pas très envie de fêter son anniversaire. Sans sa Maman, décédée 3 mois plus tôt, ce n’est pas la même chose. Mais son père insiste et lui offre une boîte à musique qui appartenait à Annah, la mère de Nola. La petite fille est ravie de ce cadeau. Elle se prélasse, écoutant la musique, regardant cette étrange boite, quand tout à coup… A l’intérieur de la boîte, quelque chose a bougé !

T2 : Le secret de Cyprien (2018)

Malgré les mises en garde de ses amis, Nola a très envie de retourner à Pandorient retrouver ses amis. Son père devant s’absenter pour aller travailler, elle en profite pour y retourner grâce à sa boîte à musique.

T3 : A la recherche des origines (2019)

Quelqu’un a vu Nola retourner chez elle. Il la suit et cela va ouvrir la porte à quelques complications… Mais du coup, Nola va en apprendre davantage sur Pandorient.

T4 : La mystérieuse disparition (2020)

En aidant son père à ranger des cartons d’affaires appartenant à sa mère, Nola fait une étrange découverte…

T5 : Les plumes d’Aigle douce (oct 2021)

La série est en cours.

*****

Une série jeunesse que j’ai lu avec plaisir. Les histoires sont rythmées, les personnages attachants et le monde de Pandorient fait rêver ! Je ne suis pas spécialement fan de ce type de dessin façon “manga” (grands yeux ronds, grandes bouches, expressions exagérées…) très à la mode en ce moment, mais j’ai bien aimé les couleurs et le monde de Pandorient.

https://www.dupuis.com/v5/img/visuels_resume_bd/1173190_BAM1.jpg

*****

Vous pouvez lire intégralement le tome 1 sur le site de l’éditeur

Le site de la scénariste, Carbone

Celui de l’illustrateur, Gijé

De Carbone, nous vous avons déjà présenté “Le pass’temps

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis (ou presque…)

Venise, bises, cerises – Roman jeunesse

bises
La vie d’une ado d’aujourd’hui…
Roman ado

Venise, bises, cerises

Nancy Guilbert

Éditions Oskar (2020)

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRR6QKbXdAXesOd9mF7l6WGn98LZ1Xo7LiC6IWO6TyFyVFsFtglEFmKQVfw0oIu5cwN6nI&usqp=CAU

Venise a 12 ans, elle est fille unique et elle est en 5ème option “arts créatifs” au collège Chateaubriand à Paris. En plus d’un prénom original, elle est orpheline de mère depuis l’âge de 3 ans et elle vit avec son père, danseur classique à l’Opéra. Ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes parfois. Au collège notamment. Quand elle dit qu’il est danseur, on lui répond : “Un danseur, pour de vrai ?”

– Il danse, mais c’est quoi son vrai métier ?

– Pas danseur classique avec les collants et tout quand même ?

Venise aime ses copines, Kenza et Zélie, la cerise bien mûre de juillet, les cookies aux pépites de caramel, les chansons et les vêtements vintage qu’elle customise elle-même…

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRR6QKbXdAXesOd9mF7l6WGn98LZ1Xo7LiC6IWO6TyFyVFsFtglEFmKQVfw0oIu5cwN6nI&usqp=CAU

Un joli roman que l’on engloutit aussi vite qu’une poignée de cerises ! Et avec autant de plaisir. Comme toujours dans les romans ado de Nancy Guilbert (ceux que j’ai lu en tous cas !), de nombreux thèmes importants sont abordés. Ici, il y a le harcèlement scolaire, la discrimination, l’homophobie, le deuil, les violences conjugales. Malgré cela, le roman n’est pas plombant, bien au contraire.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Venise, il “sonne” juste. Et les personnages secondaires sont attachants également. On ressent bien les émotions, les ressentis des uns et des autres. N’écoutant qu’assez peu de musique maintenant, je ne connaissais pas la plupart des morceaux qui ouvrent chaque chapitre (bon sauf tous ceux qui datent d’avant les années 2000 en fait !), mais j’ai apprécié de pouvoir lire les paroles des chansons.

Une bien jolie lecture !

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRR6QKbXdAXesOd9mF7l6WGn98LZ1Xo7LiC6IWO6TyFyVFsFtglEFmKQVfw0oIu5cwN6nI&usqp=CAU

De cette autrice, déjà présentés sur ce blog :  Les mots d’Hélio (Roman ado) /Le sourire du diable (13+) / Mission dinosaure (7+) / L’oiseau Lyre (Alb 5+) / Deux secondes en moins (Roman ado) / Point de fuite (Roman +15)

Son site “Rêve de plume”

Une interview de Nancy, où elle explique comment est née Venise et plein d’autres choses !

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRR6QKbXdAXesOd9mF7l6WGn98LZ1Xo7LiC6IWO6TyFyVFsFtglEFmKQVfw0oIu5cwN6nI&usqp=CAU