Cléopâtre vue par une ado de Cécile Alix et Chadia Loueslati

Du fun, une bonne dose d’humour, un vrai régal avec Cléopâtre vue par une ado !

Cléopâtre vue par une ado

 

Roman pour la jeunesse dès 9 ans

Cléopâtre vue par une ado

de Cécile Alix

et Chadia Loueslati

Ed. Poulpe fictions, ill. de Chadia Loueslati, octobre 2020
11,95 euros

***

Thèmes: Egypte antique, Cléopâtre, Histoire, biographie

***

 

Présentation de l’éditeur: ” Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie de Cléopâtre, raconté avec humour! Rencontrez Imène, 12 ans, fan de son chat et flemmarde professionnelle! Hello, moi c’est Imène, flemmarde professionnelle et passionnée par Cléo alias Cléopâtre, dernière reine d’Égypte. Tu l’imagines comme une pharaonne girly, fan de bains au lait d’ânesse? Détrompe-toi! Dès que tu connaîtras sa vie, tu seras comme moi: dingue de cette star historique mondiale, douée, géniale, stylée et tellement puissante!”

 

Cléopâtre vue par une ado est une biographie comme je les aime: fraîche, qui n’hésite pas à briser quelques codes et débordante d’humour. Il est certain que nos ados préféreront cette version à celle de leur livre d’histoire.

Par le biais d’une préadolescente, on en apprend plus sur cette reine dont le glamour dissimulait une réelle intelligence. Très bien documenté grâce aux illustrations et aux liens menant à des vidéos sur Internet, Cléopâtre vue par une ado est plus un récit documentaire qu’un roman à proprement parler.

Maîtrisant à la perfection l’art de la séduction, cette célèbre reine dégageait une sorte de magnétisme irrésistible. De plus, elle éblouissait son entourage par de réelles capacités intellectuelles. Sensuelle et puissante, son nom a traversé les siècles sans prendre une ride.

Cléopâtre vue par une ado c’est aussi une mine d’informations sur les coutumes antiques. On en apprend également plus sur les luttes de pouvoir sévissant à cette époque. D’ailleurs, Imène narre avec beaucoup de détails les intrigues et les trahisons. Ce roman illustré est enrichi grâce à des photos en noir et blanc, cela permet de mieux situer certains événements. C’est intéressant et vraiment passionnant!

Quant à la plume de Cécile Alix, elle est fluide et très agréable à lire. Le texte est accessible, on ne s’ennuie pas un seul instant malgré les nombreuses références chronologiques.

En somme, Cléopâtre vue par une ado est une lecture bien sympathique et très instructive!

 

~Melissande~

 

+Un court roman présenté par Hérisson: Mystère au Caire de Karine Giordana

+ La pyramide rouge de Rick Riordan, premier tome présenté par Nathalie

+ Dans la même série retrouvez aussi Léonard de Vinci, vraiment super aussi (conseil de Sophie !)

Pikkeli Mimou d’Anne Brouillard

Pikkeli Mimou est un album parfait pour les fêtes de fin d’année.

Pikkeli Mimou

Album pour la jeunesse dès 6 ans

Pikkeli Mimou

d’Anne Brouillard

Ed. L’école des loisirs,
coll. Pastel, ill. Anne Brouillard,
2020-12,50 euros

 

***
Thèmes : amitié, anniversaire, hiver, neige, forêt
***

 

Présentation de l’éditeur: “La première neige de l’hiver arrive avec l’anniversaire de Pikkeli Mimou l’ami de Killiok. Il décide de lui rendre visite. La terre entière paraît figée dans la neige et le froid. (…)”

 

Pikkeli Mimou, quel nom étrange… Tout comme Killiok  la créature que l’on suit dans cette aventure. Au sein de la forêt, enneigée et silencieuse, Killiok se dirige bravement vers la maison de son ami pour lui organiser une belle fête d’anniversaire. Le message de Pikkeli Mimou est simple, un ami véritable ne recule devant aucun obstacle pour fêter son meilleur ami.

 

Avec cet album très poétique, Anne Brouillard illustre à la perfection les sentiments engendrés par une amitié à la loyauté indéfectible. C’est beau et fort à la fois.

 

Les illustrations sont douces et la chaleur réconfortante du foyer accentue le sentiment de calme et de sérénité d’une froide nuit d’hiver. Avec Pikkeli Mimou, Anne Brouillard peint avec minutie les décors somptueux des montagnes et la solitude sereine des forêts profondes.

 

Pikkeli Mimou c’est aussi un récit d’aventure où Killiok affronte la solitude des bois et risque de perdre son chemin à la tombée de la nuit. Mais là où elle aurait pu devenir un obstacle, la neige au contraire se fait alliée. Grâce à la lueur émanant de cette dernière, notre sympathique créature retrouve son chemin.

 

Petit plus, à la fin de l’ouvrage, Anne Brouillard a ajouté la recette du gâteau d’anniversaire réalisé par Killiok.

A découvrir, douillettement installé(e)…

 

~Melissande~

 

+ Nathalie présente une chouette BD à découvrir : Sous les arbres. Le frisson de l’hiver de Dav

+  Un album atypique sur des saisons pas comme les autres, présenté par Nathalie : Folles saisons de Jean-François Chabas et David Sala

Le monde secret d’Adélaïde d’Elise Hurst

Elise Hurst, en admirable conteuse, nous offre un pur moment de magie!

Album pour la jeunesse dès 3 ans

Le monde secret d’Adélaïde

d’Elise Hurst

Ed. Deux, édition originale en anglais (Australie) parue en 2015, avril 2021 (Québec),

texte et illustrations d’Elise Hurst, 32 pages, 13 euros

 

Thèmes: solitude, amitié, imaginaire, art

 

 

Présentation de l’éditeur: “Au coeur de la ville, Adélaïde mène une vie paisible. La nuit, elle écoute le chant des étoiles, mais durant le jour, elle veille sur ceux qui lui ressemblent.  Ceux qui vivent en silence, qui dansent, ceux qui rêvent, solitaires (…)”

 

Quel magnifique ouvrage! Tout le talent d’Elise Hurst se révèle avec Le monde secret d’Adélaïde. C’est un véritable coup de coeur! Une fois de plus, les éditions Deux nous offre un véritable bijou de tendresse et de fantaisie.

Le monde secret d’Adélaïde c’est l’histoire d’êtres solitaires évoluant dans ce qui semble être une mégapole. Un endroit où êtres humains et animaux anthropomorphisés se croisent sans même se regarder. Ces derniers se cherchent, sans jamais se trouver.

Au fur et à mesure du récit, on découvre que la vie d’Adélaïde n’a pas toujours été aussi retirée du monde. En remontant ses souvenirs, on l’aperçoit enfant dans un atelier animé. On ne sait pas ce qui est arrivé aux employés entourant notre protagoniste mais on devine qu’elle était très aimée.

Notre lapine est une artiste. Elle observe le monde qui l’entoure et en capture l’essence en miniaturisant les scènes du quotidien. Un jour d’orage, tout bascule lorsqu’elle rencontre Renard. En effet, c’est un peintre et Adélaïde se rend compte qu’ils portent un regard identique sur le monde.

Les illustrations d’Elise Hurst sont à couper le souffle! Si on les examine attentivement, on repère quelques détails surréalistes disséminés dans le décor. D’ailleurs, c’est un univers coloré et féérique dans lequel on se plonge avec bonheur.

Le travail d’Elise Hurst est tout simplement fantastique! Etant d’origine australienne, il est heureux que les éditions Deux aient choisi de publier ses ouvrages. Vous l’aurez compris, je suis complètement sous le charme. Le monde secret d’Adélaïde m’a conquise!

Cela faisait longtemps qu’un album ne m’avait pas autant émue; sans doute parce qu’il me parle tout particulièrement. Le message est simple mais beau. De plus, j’aime beaucoup le surréalisme.

Un ouvrage à découvrir absolument!

 

~Melissande~

 

+ Pour découvrir l’univers d’Elise Hurst c’est ici

“Nuit étoilée”  , un album pour les grands

 

Lewis. Caméléon métis de Justine Jotham et Sophie Hirsch #roman

Lewis Caméléon métis : Une belle manière d’aborder le thème de l’appartenance à un groupe

Lewis caméléon métis

Roman pour la jeunesse dès 8 ans

Lewis
Caméléon métis

de Justine Jotham
et Sophie Hirsch

Ed. Poulpe fictions, ill. de Sophie Hirsch, août 2020, 168 pages- 9,95 euros

Thèmes: deuil, identité, racines, différence, voyage, immigration, tolérance

 

Présentation de l’éditeur: “Adopté par la joyeuse famille des Dupont-Durand, Lewis pourrait avoir la vie douce si les autres animaux du quartier ne se moquaient pas sans cesse de sa drôle de démarche ou de sa couleur de peau (jamais la même et, pourtant, jamais la bonne, selon eux). Né d’une mère lézard et d’un père caméléon qu’il n’a jamais connu, Lewis s’interroge sur ses origines. Il n’a qu’une hâte : découvrir la Gwaraïbe ! Surprises et amitiés l’y attendent, dans ce voyage qui pourrait bien changer sa vie.”

 

Lewis caméléon métis est un chouette roman explorant divers thèmes tels que l’adoption, l’identité ou encore le retour aux sources. Bien que Lewis soit un animal, il est très facile de s’y identifier. Notre lézard-caméléon est un personnage attachant en quête de reconnaissance. En effet, c’est auprès de ses pairs qu’il cherche des réponses à ses questions existentielles.

Le récit est accessible aux plus jeunes grâce à l’écriture fluide et sans fioritures de Justine Jotham. Petite originalité supplémentaire, un proverbe créole introduit chaque chapitre. C’est tout simplement génial!

Avec beaucoup d’humour et de légèreté, Lewis caméléon métis livre un message universel: celui de l’acceptation de soi. Quant aux illustrations de Sophie Hirsch, elles renforcent le côté humoristique tout en apportant une petite touche de fraîcheur.

Lewis et ses amis sont tout simplement adorables! Mine de rien, de nombreuses thématiques actuelles sont évoquées comme par exemple l’expatriation. Même si l’ensemble du récit reste une aventure parfois cocassse, le fonds lui est plutôt sérieux. En somme, une manière sensible et délicate de traiter d’évènements dramatiques survenus dans certains endroits du monde.

Lewis caméléon métis est une belle découverte. C’est le tome 8 d’une série éditée par les éditions Poulpe fictions, série nommée “Nos amies les sales bêtes” (ce qui est plutôt comique vous en conviendrez).

Il me tarde de lire les autres tomes!

 

~Melissande~

 

+ Un autre album sur le thème de la différence, présenté par Hérisson: La différence de Jeanne Willis et Tony Ross

+ Pour découvrir le travail de Sophie Hirsch, c’est par ici