Voyage à Birmingham de Christopher Paul Curtis

Un texte qui donne à réfléchir…

Roman pour la jeunesse à partir de 11 ans

Voyage à Birmingham  Voyage à Birmingham

de Christopher Paul Curtis

Editions Ecole des loisirs,

coll. Medium Poche, 2021

(éd. originale parue en 1977)

6,90 euros

***

Thèmes: Etats-Unis, 20ème siècle, histoire, Martin Luther King, racisme

***

Présentation de l’éditeur: ” La vie quotidienne de la famille Watson, dans l’état du Michigan au début des années 60, est celle d”une famille noire des plus normales (…)  Mais Byron, le fils aîné, est en train de mal tourner. Alors, pour lui apprendre à vivre tant qu’il en est encore temps, les parents décident de l’emmener en pension chez sa grand-mère du Sud (…) C’est l’été 1963. Il fait chaud. Dans 15 jours, le 15 septembre, Martin Luther King prononcera son immortel discours: “J’ai fait un rêve…”

 

D’après la quatrième de couverture de Voyage à Birmingham, on se doute un peu de la tournure des événements. Le quotidien de la famille Watson va en effet être troublé par un contexte politique et historique devenu célèbre. Il y est question, entre autres, de la lutte pour les droits civiques des Noirs Américains à l’été 1963. Mais pas que.

Voici donc les Watson en route pour le sud des Etats-Unis. La psychologie des personnages est très bien construite. Christopher Paul Curtis nous conte les relations (souvent difficiles) qu’entretiennent les différents membres de la famille. J’ai été surprise de découvrir à quel point Byron, l’aîné, est cruel et calculateur. Je n’ai vraiment pas apprécié ce personnage. Au fil du récit, on assistera à plusieurs de ses méfaits, il sera même parfois puni très sévèrement.

J’avoue que l’histoire de Voyage à Birmingham n’est pas du tout celle à laquelle je m’attendais. Les événements en lien avec le discours de Martin Luther King arrivent tardivement et je n’ai pas trouvé les personnages très sympathiques. Néanmoins, Christopher Paul Curtis écrit très bien. Il saisi à merveille les différents aspects de l’être humain.

Voyage à Birmingham est un roman qui pourrait intéresser nombreux adolescents et leurs parents. C’est une lecture qui fait réfléchir.

 

~Melissande~

 

+ Un album traitant de la ségrégation aux USA: Ruby tête haute d’Irène Cohen-Janca et Marc Daniau, présenté par Nathalie

+  Nathalie nous présente deux romans-documentaires sur Martin Luther King: Martin Luther King expliqué aux enfants

+ Sophie a présenté The Hate U give / Nathalie aussi !

 

Le garçon en fleurs de Jarvis

Un album touchant et unique qui illustre parfaitement le concept de l’empathie

 

Album pour la jeunesse dès 3 ans

Le garçon en fleurs

de Jarvis

Ed. Kaléidoscope (L’école des loisirs), mars 2022,

ill. de Jarvis,

13 euros

Thèmes: amitié, maladie, fleurs, émotions, empathie

 

Présentation de l’éditeur: “Il s’appelle David. C’est le garçon aux cheveux fleuris, et c’est aussi mon meilleur ami. Mais, un jour, alors que j’arrosais les cheveux de David, un de ses pétales m’est resté dans la main. “

La couverture cartonnée est originale! Très sobre, on y aperçoit en gros plan le visage de David et les tiges fleuries lui servant de chevelure. Ces dernières se découpent sur un fonds blanc et leur relief donne une impression de mouvement.

Dans Le garçon en fleurs, la différence est à l’honneur. En effet, en plus de David, on compte parmi les camarades de classe du narrateur une petite fille en fauteuil roulant. Tous les enfants sont solidaires et grâce à l’intervention de son ami, David va peu à peu recouvrer sa joie de vivre. Le garçon en fleurs est donc avant tout une histoire d’amitié. Car, grâce à l’affection que lui porte son meilleur ami, David va pouvoir surmonter une épreuve douloureuse (on ne saura jamais laquelle mais c’est un procédé intelligent pour que l’enfant puisse s’identifier plus facilement).

Jarvis a trouvé une belle façon de transmettre son message: Le garçon en fleurs raconte tout en pudeur le désarroi mais aussi le retour de l’espoir dans le coeur d’un petit garçon pas comme les autres.

Les couleurs vives apportent beaucoup de joie, le contraste est d’autant plus renforcé lorsque David arbore ses branches dénudées. C’est simple mais efficace!

 

Une pépite à placer entre toutes les petites mains!

 

~Melissande~

 

+ un album pour les plus jeunes sur le thème de la différence: La différence de Jeanne Willis et Tony Ross, présenté par Hérisson.

 

+un album adulte tout en sensibilité: La différence invisible de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline, présenté par Nathalie.

 

Le grignoteur de Frédéric Laurent

Un album désopilant et monstrueusement original!

Album pour la jeunesse dès 5 ans

Le grignoteur Le grignoteur

de Frédéric Laurent

 

Ed. Balivernes, mars 2021,

48 pages, 14 euros

Thèmes: livres, monstres, mots, orthographe, humour

 

Présentation de l’éditeur: “Savez-vous que des monstres s’attaquent parfois aux livres? Il y a le Dislexus qui mélange impitoyablement les lettres, le Conjugator , qui désaccorde les verbes, l’Orthographios… Mais le plus terrible de tous est bien pire encore!”

 

Avec Le grignoteur, l’Indiana Jones des mots est né! Il est question d’un explorateur donc, aux allures loufoques, chassant des monstres aux noms déroutants. C’est drôle, ludique et novateur.

J’ai beaucoup aimé la chute!

le grignoteur extrait

Dans Le grignoteur, Frédéric Laurent énumère avec beaucoup d’humour (et de talent) les différents obstacles liés à l’apprentissage de la lecture. C’est simple mais très efficace. C’est un chouette album à découvrir avec les enfants et en tant qu’adulte, on se laisse facilement prendre au jeu.

En lisant Le grignoteur, j’ai passé un agréable moment et l’objectif de l’album m’a séduite.

A découvrir absolument!

 

~Melissande~

 

+ Un autre album mais sur la conjugaison cette fois: Hugo et les rois Etre et Avoir d’Anne-Marie Gaignard, présenté par Hérisson

+ Un beau livre documentaire adulte sur la beauté des mots :  Sur le bout de la langue. Le plaisir du mot juste de Bertrand Périer, présenté par Nathalie

+ Sur l’Instagram spécial bookstagram de Sophie Hérisson, retrouvez plein de Premières lectures.

 

Les chaussures de l’hippopotame de David Dumortier et Pierre Pratt

Des séquences de vie poétiquement absurdes, Les chaussures de l’hippopotame est un régal!!!

les chaussures de l'hippopotame

Album pour la jeunesse dès 6 ans

Les chaussures de l’hippopotame

de David Dumortier

et Pierre Pratt

 

Ed. Motus, ill. de Pierre Pratt,
coll. Pommes pirates papillons,
mars 2021, 64 pages -12,50 euros

 

Thèmes: nature, poésie, humour, imaginaire, fantastique absurde

 

Présentation de l’éditeur: “Des ciseaux mal écrits par un enfant sont devenus des oiseaux. Maintenant ils coupent le vent tout ça à cause d’un enfant qui faisait des poèmes dans ses fautes.

30 poèmes magiques pour s’étonner, sourire des petits riens qui font tout et de tout le reste qui n’est pas rien…”

 

J’adore ce style d’album! Les chaussures de l’hippopotame est l’une des oeuvres les plus originales découvertes ces deux dernières années. David Dumortier nous offre une bulle hors du temps, les instants volés d’un quotidien peu banal…

Quant aux illustrations de Pierre Pratt, elles permettent à ses  poèmes de prendre leur envol. C’est délicieusement absurde et on en redemande!

La première de couverture est très colorée mais par la suite, ce sont plutôt les tons ocres, noirs, blancs et orangés qui dominent dans cet album.

Dans un numéro de magicien, Un homme se transformait, En hippopotame. Quand il redevenait un homme. Ses chaussures étaient toujours. Pleines de boue.

Petit plus, l’objet livre est très agréable au toucher grâce au papier granuleux et le petit format est pratique. L’esthétique de cet album a été très bien pensé!

Bref, Les chaussures de l’hippopotame est un chouette recueil de poèmes à découvrir!

 

~Melissande~

 

+ Pour découvrir le travail de Pierre Pratt via son site officiel, c’est par ici

+L’avis de Nauriles du blog Les lectures de Naurile

+ Pour d’autres hippopotames, c’est par là ;)