Enquête d’identités – Roman Ado

identités

Vol + amnésie + cirque = une drôle d’histoire !

Roman Policier Ado

ENQUÊTE D’IDENTITÉS ♥

Nicolas Gerrier

Le Lamantin (2014)

*****

Julien et Noémie, deux ados de 15 ans, sont amis depuis leur naissance dans la même maternité. Un sujet les divise pourtant : qui est supérieur à l’autre ? L’homme ou la femme ? Le jour de leurs 12 ans, ils se sont lancés dans un challenge. Celui qui gagnerait le plus de défis en 3 ans serait reconnu être le plus intelligent (ainsi que ses semblables).

A quelques kilomètres de là, Frank Lefranc, 24 ans, tout juste sorti de l’école de Police, se retrouve en binôme avec le commissaire Jacques Lefranc, 60 ans, proche de la retraite. Aucune famille en commun, juste une coïncidence ! Pour leur première affaire ensemble, ils vont devoir faire preuve de discrétion et de vivacité d’esprit.

Jean-François Leberger quand à lui, s’apprête à vivre son rêve : il va passer la semaine suivante aux États-Unis !

*****

Qui est cet homme mystérieux trouvé par Julien et Noémie ? Qui a cambriolé la banque ? Et surtout, comment ? A peine à la moitié du bouquin, je pense avoir compris la fin (j’en suis page 123/347). Bon ben en fait, rectificatif, je n’avais rien compris du tout !!!

Enquête d’ identités…

est un roman policier « ado » surtout parce que les deux héros qui enquêtent (en plus des « vrais » policiers) sont des adolescents de 15 ans. Mais c’est une histoire très bien ficelée, que vous pourriez avoir plaisir à lire même sans être ado ! La preuve, ça m’a beaucoup plu et cela fait bien longtemps que je n’ai plus 15 ans…

Il faut bien lire les dates en début de chaque chapitre, c’est important parce qu’il y a de nombreux flash backs.

Les personnages sont tout à fait crédibles, que ce soient les enfants ou les policiers.

Une lecture facile et agréable et du suspense jusqu’à la fin !

*****

De cette maison d’édition, Le Lamantin, nous vous avons déjà présenté : Seconde nature et Sortilèges interdits

Pour lire le début, c’est par ici (lien à télécharger)

Il est dans ma pal depuis si longtemps que je n’ose même pas le dire…

donc il participe au challenge Objectif PAL chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0

Le trésor de Youlo – Album jeunesse

trésor

Album (6 ans et +)

Le trésor de Youlo

Nadine Croguennec-Galland

Émilie Camatte (ill.)

Éd. Cépages (2014)

*****

Youlo est une jeune tibétaine de 11 ans. Quand elle écrit, sur son cahier les mots ont l’air de danser. Ils sont parfois au-dessus de la ligne, parfois en dessous… Le maître a convoqué ses parents pour leur dire qu’elle n’y arrivera pas malgré ses efforts et qu’elle leur serait plus utile dans les prairies, à surveiller les troupeaux. Les parents de Youlo sont déçus mais ils écoutent l’avis du maître. Youlo est triste. Elle se sent responsable de son échec. Pourtant c’était une élève très sérieuse. Le jour du départ pour la transhumance arrive. Youlo est un peu inquiète, elle va quitter sa famille pour plusieurs mois. Heureusement, elle a un petit trésor avec elle, une petite turquoise donnée par sa grand-mère, un porte-bonheur.

*****

Dans l’interview ci-dessous, Nadine Croguennec-Galland explique que cette histoire lui a été inspirée par une histoire vraie (comme toutes les histoires de cette collection « Racines du monde » d’ailleurs). Elle est prof de français et intervient auprès de jeunes du monde entier dont les histoires lui ont déjà inspiré un livre que je lirai un de ces jours :  « La classe au bout du voyage « .

Le trésor de Youlo est une histoire qui m’a beaucoup plu, même s’il y a un côté un peu triste quand on pense à tous ces enfants qui sont dans le même cas que Youlo et qui vont devoir arrêter leur scolarité malgré eux.

Au passage, on en apprend un peu plus sur la vie quotidienne au Tibet. La transhumance des troupeaux par exemple, mais on a aussi, grâce aux très belles illustrations, des informations sur les vêtements portés, la décoration intérieure des maisons, un mariage traditionnel…

Une jolie lecture qui donne envie d’en savoir un peu plus sur le Tibet !

*****

Le blog de l’illustratrice

Les éditions Cépages

Voir aussi : l’avis de Blandine

Cette lecture participe au Challenge « Je lis aussi des albums » 2019 !

Elle participe aussi au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Prénom !

Interview de Nadine Croguennec-Galland (le son n’est pas très fort !)

Nous suivre et partager :
error0

Super espions (malgré nous) de Christine Saba

Une aventure décalée dont les ingrédients principaux sont l’humour et le mystère.

super espions malgré nous

Roman pour enfants dès 9 ans

Super espions (malgré nous)

de Christine Saba

Editions Poulpe fictions, avril 2019,
illustrations de Mioz Lamine
broché 9,90 euros
disponible en format Kindle à 6,99 euros

Thèmes: espionnage, secrets, musée, Angleterre

 

Présentation de l’éditeur: «Depuis que Nathan a mis les pieds à Londres pour y retrouver sa cousine, des événements étranges se succèdent, sans parler du comportement plus que louche de sa famille d’accueil. Et si les cousins se trouvaient en fait dans un nid d’espions? Propulsés, un peu malgré eux, dans une mission de la plus haute importante, ils devront déjouer des cambriolages, de la National Gallery à Buckingham Palace, tout en enquêtant sur leur propre famille!»

 

Dans «Super espions (malgré nous)», nos jeunes espions en herbe Juliette et son cousin Nathan se retrouvent confrontés à une dangereuse bande organisée: les Black Shadows. Les voilà embarqués dans une folle aventure d’espionnage, sur fond de vols de musées, de gadgets sophistiqués et de plans secrets.

Cette enquête est très amusante et en même temps, les dangers encourus par les protagonistes ne sont pas banalisés. Ce qui confère assez de suspense et de tensions pour faire de ce premier tome un bon roman policier, adapté à un jeune public.

De plus, l’intrigue de «Super espions (malgré nous)» est vraiment très bonne. Grâce à certains rebondissements, on ne s’ennuie pas un seul instant. Tout au long du récit, l’auteur invite les lecteurs à émettre des hypothèses et la fin est assez inattendue.

Les illustrations de Mioz Lamine sont parfaitement adaptées au style du récit. Sous ses traits de crayon, Juliette et Nathan ont l’air de vrais espions avec leur mine de conspirateurs…

En somme, «Super espions (malgré nous)» est un roman frais et léger. Parfait donc pour passer un bon moment de lecture !

J’attends la suite avec impatience !

~Melissande~

 

+Pour feuilleter un extrait c’est par ici

+D’autres romans sur le même thème:

« Samantha Spinner et les plans super secrets » de Russel Ginns que je vous ai présenté dernièrement

–  « Espionne de sa majesté » de Mary Hooper  présenté par Hérisson

« Bonaventure » de Johan Heliot et « La maîtresse est agent secret » de Roger Judenne présentés par Nathalie

 

Nous suivre et partager :
error0

Les murs bleus – Roman ado

murs

Pour un aperçu de la Guerre d’Algérie

Roman ado

Les murs bleus

Cathy Ytak

Le Muscadier (2018)

*****

C’est une réédition. Ce roman était déjà paru en 2006 chez Syros et il avait reçu plusieurs prix :

Prix « 15-17 ans de la foire du livre de Brive 2006 ».
Le Prix « NRP, collège, 2007 ».
et « Le prix des lycéens allemands 2008 »

*****

Antoine et Aline étaient mariés. Puis la guerre d’Algérie est arrivée, et Antoine, instituteur, a dû quitter ses petits élèves pour aller servir la France. Une « drôle » de guerre, qu’Antoine, dégoûté, refusera de faire en désertant et en partant pour le Brésil. Condamné à mort en France puis amnistié, il rentre plusieurs années plus tard pour accompagner un jeune garçon de cinq ans, Loirinho, qui vient en France pour une opération des yeux. Et aussi pour signer les papiers du divorce.

*****

Je l’avoue, le thème de la guerre d’Algérie ne me tentait guère... Et pourtant il aurait été  dommage de passer à côté de ce très joli roman, qui, certes, a des moments très durs, mais également de jolis moments de poésie (les doux yeux maquillés des ânes qui rappellent à Loirinho ceux de Mamina…).

Au travers des cauchemars d’Antoine, de ceux de son ami Louis, déserteur lui aussi, on comprend pourquoi les français ne parlent que très peu de cette guerre. Nous n’avons pas eu le beau rôle dans celle-ci. Nous n’avons pas été la victime, mais bel et bien l’attaquant, le colonisateur.

La paisible présence du petit enfant, Loirinho, permet d’adoucir la violence de l’histoire. C’est un très joli personnage qui m’a beaucoup touché !

Un roman qui permettra aux ados et aux jeunes adultes d’avoir un aperçu d’une histoire assez récente tout de même (Guerre d’Algérie : 1954-1962) mais dont on parle bien peu…

*****

Le site de Cathy Ytak

D’autres livres de Cathy Ytak à découvrir sur notre blog :

LaSeuleFaçonDeTeParler

tu vois, on pense à toi

ca change tout

MainsÉditions Le Muscadier

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges, Plastique apocalypse, Dysfférent, jours de soleil (nouvelles) et Sur le dos de la main gauche (nouvelles)

*****

Ce recueil de nouvelles participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie : Couleur

Et vu que ce recueil traînait également dans ma PAL depuis plus d’un an…

Il participe aussi à l’objectif PAL du 31 août chez Antigone !

Nous suivre et partager :
error0