WINTERHOUSE HÔTEL – Roman jeunesse

WinterhouseRoman ado
A partir de 11 ans

WINTERHOUSE HÔTEL ♥

Ben Guterson

Illustré par Chloe Bristol
Traduit par Anne-Sylvie Homassel
Collection Wiz

Albin Michel (2018)

*****

Trilogie (les 3 tomes sont parus)

*****

Quand Elizabeth rentra de l’école ce jour-là, elle vit une enveloppe scotchée sur la porte d’entrée. Elle comprit aussitôt que les nouvelles n’étaient pas bonnes. Elle ouvrit l’enveloppe et trouva un mot qui lui annonçait que son oncle et sa tante, avec qui elle vivait, étaient partis pour 3 semaines. Ils lui laissaient un billet de train pour rejoindre l’hôtel Winterhouse et trois dollars pour le voyage. Ainsi qu’un sac en plastique avec quelques vêtements de rechange. Ils lui avaient parlé de ce voyage, mais, jusqu’au bout, elle avait espéré pouvoir rester seule à la maison…

Après avoir noté dans son carnet : Dans la liste “Raisons pour lesquelles je n’aime pas mon oncle et ma tante“, au n°43 : “Parce qu’ils m’expédient dans un hôtel au milieu de nulle part pour les vacances de Noël, sans un sou et pratiquement sans affaires de rechange”, elle se mit en route pour attraper son train.

Elle n’avait en effet pas le choix. La maison était fermée et elle n’avait pas d’amis qui auraient pu l’héberger pendant trois semaines. En plus, elle craignait la colère de son oncle et sa tante si elle ne respectait pas leurs instructions.

Dans le train, Elizabeth essayait de ne pas se laisser aller au découragement…

*****

Quelle belle surprise ! Je ne m’attendais à apprécier autant ce roman.

Le personnage principal, Elizabeth, a perdu ses parents à l’âge de 4 ans. Et depuis 7 ans, elle vit avec son oncle et sa tante, qui sont très pauvres, et pas très gentils. Elle aime beaucoup lire et tous les jeux de lettres. A Winterhouse, elle va faire de nombreuses découvertes. Et nous aussi, bien évidemment. Si le début peut faire penser à Harry Potter (orpheline pas vraiment bien traitée par son oncle et sa tante…) la suite est tout à fait différente.

L’écriture est fluide, il y a de nombreuses surprises, l’ambiance est parfois tendue, ça fait (un peu) peur, les personnages sont ambigus… Un roman qui devrait plaire à tous les amoureux des livres et des mots, mais aussi à ceux qui aiment la magie et les enquêtes.

J’ai adoré les titres avec leurs “échelles de mots” (bravo à la traductrice, ça n’a pas dû être évident !) Une autre chose m’a beaucoup plu : Elizabeth partage avec nous ses lectures. De quoi augmenter encore notre PAL !

Du coup j’ai emprunté le 2ème tome à la bibliothèque et je me suis tout autant régalée !

Elizabeth dans le hall de Winterhouse. Image empruntée sur le site de l’auteur.

Site de l’auteur (en anglais)

*****

Un recueil qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Et à l’Objectif PAL chez Antigone

(encore un qui était dans ma pal depuis… 2 ans ?)

Petits contes de Noël

contesA partir de 8 ans

Petits contes de Noël

S. Corinna Bille

Illustré par Hannes Binder

La Joie de Lire (2019)

*****

Résumé éditeur : Dans La crèche de verre, l’auteure raconte l’histoire de cette petite fille fascinée par la crèche de sa grand-mère. Un jour, alors qu’elle appuie le front contre la paroi en verre de la crèche, celle-ci vole en éclats et la petite fille se retrouve avec les Rois Mages à chercher l’enfant Jésus…

Dans Les deux Marie, une jeune paysanne souhaite allumer pour Noël une bougie dans une chapelle abandonnée, ancien lieu de pèlerinage. Pour cela, elle doit traverser une forêt sombre et dense. Alors qu’elle se sent menacée par des corbeaux, une femme, qui dit s’appeler Marie comme elle, vient à son aide et la guide jusqu’à la chapelle…

Un père ouvrant à ses enfants pour la première fois le soir de Noël, le chalet de montagne qu’il a construit de ses mains ; un écureuil blanc impossible à attraper ; une chèvre frappant à une porte avec ses cornes pour demander de l’aide… autant d’histoires qui complètent le florilège de Noël !

*****

De jolies histoires, quoiqu’un peu trop “mystiques” pour moi, Noël oblige, (apparition de la Vierge, de Jésus). C’est un mélange de contes “traditionnels” et de fantastique. J’ai bien aimé l’écriture de l’autrice mais le tout ne m’a pas transporté plus que ça. Des contes trop courts pour moi peut-être. Les illustrations sont des gravures. C’est joli, mais pour un livre de Noël, je trouve que ça fait un peu triste, ça manque de couleurs…

Voir les illustrations (une pour chaque conte) sur le site de l’éditeur.

Pour terminer sur une note plus positive (parfois on ne lit pas un livre au “bon” moment !) voici l’avis de quelqu’un à qui il a beaucoup plu !

*****

Un recueil qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Ainsi qu’au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

Pour le thème de Décembre “Contes de Noël”

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

Et à l’Objectif PAL chez Antigone

(encore un qui était dans ma pal depuis 2 ans…)

BOREAL-EXPRESS – Conte de Noël

Boréal

Pour l’entendre, il faut y croire !
Album à partir de 6 ans

 BOREAL – EXPRESS

Chris Van Allsburg

L’école des Loisirs (1986)

*****

C’était la veille de Noël. Tranquillement allongé sur son lit, un petit garçon essayait d’entendre un son. Celui des clochettes tintinnabulantes du traîneau du Père Noël. Un de ses amis lui avait dit que le Père Noël n’existait pas mais le jeune garçon savait que ce n’était pas vrai.

Tard dans la nuit, il entendit des bruits : le sifflement de la vapeur et le grincement du métal. Il y avait un train arrêté devant sa maison !

Un chef de train regarda sa montre et cria : “En voiture !” Le garçon se précipita vers lui et lui demanda où allait le train. “Mais enfin, au Pôle Nord bien sûr ! Voici le Boréal-Express. Tu viens ?” lui répondit-il.

C’est ainsi que le jeune garçon monta à bord du train, où il y avait déjà des tas d’enfants en pyjama, prêts pour un étrange rendez-vous…

*****

Quel beau conte sur la “magie” de Noël !

L’histoire est très belle et les illustrations  (je ne sais pas si c’est du pastel ou de la peinture) sont très douces. Il m’a beaucoup plu !

Et vous allez pouvoir vous faire votre propre idée tout de suite en écoutant la lecture ci-dessous.

*****

Chris Van Allsburg a reçu la Médaille Caldecott pour cet album en 1986. (Il avait déjà reçu ce prix pour Jumanji en 1982) Des films ont été tirés de ces deux albums.

De cet auteur, Mélissande vous a déjà présenté : Le jardin d’Abdul Gasazi

Ci-dessous, une lecture de l’album par Lectures en partage.

Un album qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Ainsi qu’au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

Pour le thème de Décembre “Contes de Noël”

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

La balade de Yaya – BD jeunesse

YayaA partir de 8 ans

La balade de Yaya

Omont – Girard – Marty (scénario)

Golo (dessin)

Les éditions Fei (2012)

*****

Shangaï, 1937. Yaya est une petite fille qui adore jouer du piano. Elle vit dans un environnement privilégié, une grande maison, des parents riches, une gouvernante. Ce jour-là, elle apprend qu’elle ne pourra pas aller à son concours de piano le lendemain parce que la guerre entre la Chine et le Japon a commencé. Elle est terriblement déçue. Et comme Yaya est une petite fille assez têtue, elle décide d’y aller quand même, en se sauvant par la fenêtre… Bien évidemment, elle ne va pas arriver au conservatoire.

Et c’est là qu’intervient Tuduo, un jeune orphelin qui vit de ses acrobaties et qui est sous la coupe d’un homme sans scrupules, Zhu. Après avoir déposé son petit frère chez les Sœurs pour lui éviter les coups de Zhu, Tuduo va sauver Yaya qui est inconsciente au milieu des ruines.

Les deux enfants vont partir pour Hong Kong, à la recherche des parents de Yaya. Ils vont vivre de nombreuses aventures, plus ou moins tragiques.

*****

J’ai lu à la suite les 3 intégrales. C’est une bd dont j’ai entendu parler à plusieurs reprises depuis plusieurs années, et je ne sais vraiment pas pourquoi je ne me suis pas décidée à la lire avant ! Je crois que c’est à cause du dessin, je ne suis pas très fan de manga.

C’est une belle histoire que cette quête de deux enfants dont l’un, Tuduo, aide l’autre, Yaya à chercher ses parents à travers la Chine. Ils vont rencontrer beaucoup de gens sans scrupules et vivre de nombreuses aventures, pas toujours agréables. Malgré mes “à priori” sur les mangas, j’ai apprécié les illustrations (mis à part les visages !) et les couleurs, plutôt douces et variées.

J’ai oublié un personnage important : L’oiseau Pipo qui est très malin et avec qui Yaya discute.

Une belle histoire, à lire !

https://static.wixstatic.com/media/2f02f3_ed6e919cf1844d1e89a8ee88ccc2a5de.jpg/v1/fill/w_646,h_875,al_c,q_85,usm_0.66_1.00_0.01/2f02f3_ed6e919cf1844d1e89a8ee88ccc2a5de.webp

+ Quelques mots de Sophie Hérisson : c’est une bd qui me semble importante à avoir en CDI et bibliothèque, car sa couverture attirera les lecteurs qui découvriront une bande dessinée plus fournie qu’elle ne parait ! Ce n’est pas un succès fou en général dans le CDI de mon collège ( j’ai très peu de lecteurs de bande dessinée autre que humour) mais dès que je la remet en présentation, elle est empruntée !

D’autres pages sur le site de l’éditeur

Une bd qui a reçu de nombreux prix comme vous pourrez le voir sur le site de l’éditeur.

*****

Cette semaine, nous sommes chez Stephie