LE SERPENT ET LE COYOTE – BD

coyoteBD Ado/ Adulte (15+)

LE SERPENT ET LE COYOTE

Matz & Xavier (ill.)

Jérôme Maffre (couleurs)
Collection Signé

Le Lombard (2022)

*****

Éditeur : USA, 1970. Joe se balade en camping-car dans les grands espaces du Far West. Il y fait des rencontres : un petit coyote, pour commencer, mais aussi des gens plus ou moins bien intentionnés — des voyous locaux, des agents du FBI, un U.S. Marshal, d’anciens amis plus ou moins fréquentables… Mais qui est vraiment ce bon vieux Joe ? Ceux qui croisent son chemin ont tendance à voir leur espérance de vie se réduire dangereusement…

*****

Le serpent et le coyote est à mi-chemin entre le western (on traverse l’Arizona, l’Utah, le Nevada…) et le film de maffieux (style les affranchis).  C’est une BD dans laquelle j’ai plongé avec un réel plaisir. La balade en camping car dans des décors dignes des films de Sergio Leone est superbe avec cet homme solitaire mais plutôt sympathique et son “chien”.

Il n’y a pas de texte dans les 8 premières pages. Juste une date, un lieu. Juste des paysages qu’on rêve (moi en tous cas !) d’aller voir un jour, ce camping-car qui trace tranquillement sa route, cet homme au visage buriné qui s’arrête parfois pour admirer le paysage en buvant un coup.

Qui est Joe ? Que fait-il là ? Pourquoi est-il seul ? Grâce à ce chien qu’il trouve dans le désert, on va finir par tout savoir. Car la solitude est parfois lourde à porter et Joe est heureux d’avoir quelqu’un à qui parler, même si ce quelqu’un est un chien.

Petit à petit, l’histoire dérive. On apprend qui est vraiment Joe, ce qu’il a fait, pourquoi il est là. Mais ça, les auteurs de cette belle bd vous le raconteront bien mieux que moi !

Une belle découverte et une BD originale !

*****

Illustré par Philippe Xavier et déjà présenté sur ce blog : XIII L’enquête (2ème partie) et Hyver 1709

Son blog

Pour la BD de la semaine, nous sommes aujourd’hui chez Stephie

ELLES T1 : La nouvelle (s) – BDJ

ellesBD d’aventure fantastique
A partir de 10/11 ans

ELLES

T1 : La nouvelle (s)

Kid Toussaint & Aveline Stokart

Le Lombard (2021)

*****

Elle” vient d’arriver dans son nouveau collège. Dès le premier jour la jeune fille se fait des amis. Il y a Maëlys qui l’a aidé à trouver son chemin dans les couloirs du collège. Et qui la présente à son groupe d’amis : Linotte, la bien nommée, très tête en l’air ; Otis, attiré par toutes les filles. Et Farid. Une petite bande très sympathique.

Jusque là, c’est assez classique. Sauf qu’une fois “Elle” endormie, on s’aperçoit qu’une autre personnalité (aux cheveux bleus)  essaie de prendre le contrôle du corps. Et qu’il y a plusieurs personnalités très différentes dans la tête de “Elle” ! Tout au long de l’histoire, on reconnaît ses différentes personnalités à leur couleur de cheveux.

Elles sont toutes très différentes : Il y a Blondie (cheveux blonds) qui ne lâche rien. Elle, la personnalité “principale” a les cheveux roses. Il y en a une qui a les cheveux verts, une autre les cheveux châtains… Bref, je vous laisse les découvrir par vous même !

*****

Je n’étais pas très attirée par la couverture au premier abord. Et puis j’ai vu plusieurs avis positifs et je me suis dit que j’allais tenter le coup. Et j’ai bien fait, parce que j’ai envie de lire la suite !

Les dessins, que je trouvais un peu trop “lisses” au premier regard sont finalement plutôt agréables, très doux, avec de jolies couleurs plus ou moins vives selon les moments. Et ce côté “lisse” (fait par ordi ?) n’empêche pas que les visages soient expressifs !

En plus, des bandes dessinées qui parlent de personnalités multiples ou de dédoublement de personnalité, je n’en connais pas beaucoup. A part Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher (plutôt Adulte).

Et j’en connais encore moins en jeunesse (si vous avez des titres sur ce sujet, adulte ou jeunesse, n’hésitez pas à les indiquer en commentaires)

Une lecture que je vous conseille si vous aimez les aventures un peu fantastiques avec des personnages mystérieux dont on ne sait pas grand-chose au départ !

*****

Ce tome 1 a reçu plusieurs prix – voir ici (site éditeur)

Le tome 2 est sorti en avril 2022.

https://www.lelombard.com/uploads/highlight/_thumbLarge/line.png

Line, ses grandes lunettes et sa petite bouille toute ronde de rêveuse…

*****

De Kid Toussaint, déjà présenté sur ce blog : 40 éléphants

Les avis de Mylène et Caro

*****

La BD de la semaine est en pause pour la période estivale.

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD toutes les semaines.

Quelqu’un à qui parler – Adaptation ♥

parlerAvez-vous trahi vos rêves d’enfant ?
BD Ado/Adulte

Quelqu’un à qui parler

Grégory Panaccione

D’après le roman de Cyril Massarotto (2017)

Le Lombard (2021)

*****

Samuel est célibataire. Il a un boulot alimentaire et une vie qui ne lui apporte aucun plaisir. En plus, ce soir, il est seul pour fêter son anniversaire. Qu’à cela ne tienne, il souffle ses bougies, s’enfile une bouteille de champagne et la totalité du gâteau. Puis il appelle Armelle, une ex (qui l’a quitté 8 ans auparavant !) Et en ouvrant une deuxième bouteille de champagne, il inonde son téléphone portable tout neuf…

Résultat : Pas d’invités, pas d’amis, plus de téléphone et personne à qui parler. Et bien sûr, les numéros étant enregistrés sur les portables, impossible de se souvenir du moindre numéro de téléphone.

Sauf… En fait, le seul numéro que Samuel connaisse encore par cœur, c’est celui de ses parents, quand il était petit. Et comme il a désespérément besoin de parler à quelqu’un, il tente sa chance, se demandant si quelqu’un va répondre. Et oui, quelqu’un répond…

*****

Bon. La meilleure preuve que cet album m’a plu, c’est qu’en reprenant le début pour écrire le résumé, je me suis fait avoir. Je l’ai relu entièrement ! Il y a beaucoup de choses dans cette BD. De l’humour, de l’amour, de la tendresse et un peu de tristesse et une réflexion sur nos rêves d’enfants…

Une bien jolie lecture que je vous recommande chaudement ! ♥

Cet album a déjà reçu 2 prix : Prix Landerneau BD 2021 et Prix Slumberland BD World “FeelGood” 2021

*****

Lire les premières pages

Le blog de Grégory Panaccione

En tant qu’illustrateur, il a fait “Un océan d’amour(que j’ai a-do-ré !!!)

De Cyril Massarotto, Sophie vous avait présenté : Je suis l’homme le plus beau du monde

 

Cette semaine, nous sommes avec Stephie du blog Mille et unes frasques

Le convoyeur – Monde post-apocalyptique

convoyeurViolence d’un monde post-apocalyptique
BD Ado/Adulte

LE CONVOYEUR

Armand & Roulot

Le Lombard (2021)

*****

Série en cours- 2 tomes parus

T1 : Nymphe – T2 : La cité des mille flèches

*****

Le convoyeur était enfant lorsque la rouille est arrivée. La rouille, cette bactérie qui a modifié le fer, le rendant fragile, friable. Celui présent dans les armatures des bâtiments, des voitures, des armes. Et aussi celui présent dans le sang des êtres vivants, amenant de terribles mutations chez les humains. Pour survivre, certains se sont isolés, d’autres se sont mis en bande pour piller plus facilement ou monnayer leur protection. Le convoyeur, lui, livre des colis ou retrouve des personnes. Et il respecte toujours ses contrats. “Sa parole est sa loi”. En échange, il n’a qu’une seule exigence : que les personnes lui ayant demandé un service avale un œuf…

*****

J’ai bien aimé ce premier tome. Armand est un illustrateur que j’aime beaucoup, tant pour ses paysages souvent dévastés, que pour ses personnages, qui ont de vraies “gueules”. L’univers de cette histoire est sombre mais je crois que c’est une bd qui plaira aux amateurs de westerns tragiques ou de thriller fantastique. Quand au héros de l’histoire, le convoyeur, on a du mal à savoir qui il est en réalité. De quel côté penche t-il ? Le bien, le mal ? Ou est-ce qu’il essaie simplement de survivre comme les autres ? On ne sait pas non plus exactement ce que font ses “œufs” aux personnes qui les avalent… Bref, j’ai hâte de lire la suite, et comme le tome 2 est à côté de moi…

Un univers très sombre, un personnage mystérieux mélange de “cow-boy solitaire” et de Mad Max et un premier tome  qui nous laisse avec de nombreuses questions…

Ajout du 14/10/22 : J’ai été très déçu par le 3ème tome… L’histoire d’amour ne m’a pas convaincue.

https://www.lelombard.com/uploads/actualite/BD-CONVOYEUR-DimitriArmand-TristanRoulot-Extrait-A.jpg

Voir quelques pages (site de l’éditeur)

Illustré par Dimitri Armand, nous vous avons déjà présenté : Texas Jack et Sykes

Le blog de Dimitri Armand (plus en service ?)

Une interview des deux auteurs

Cette semaine nous sommes Au milieu des livres chez Moka