Cavale – conte à vivre

cavaleConte
A partir de 7/8 ans

Cavale

Stéphane Servant & Rébecca Dautremer

Didier Jeunesse (2017)

*****

“On l’appelle Cavale parce que Cavale court tout le temps. Il a déjà fait cent fois le tour de la Terre sans rien en voir. Car Cavale court sans s’arrêter. Il ne craint rien, sauf Fin, qui un jour le rattrapera. Montagne, elle, préfère rester silencieuse et immobile. Pour échapper à Fin, elle aussi. Et quand Cavale trouve sur son chemin Montagne qui lui barre la route, il est bien obligé de s’arrêter…”

*****

Encore un album choisi pour sa couverture, puis ses auteurs.

” Cavale ” est une jolie allégorie de la vie. Ou plutôt des gens. Il y a ceux qui fuient, de peur d’être rattrapé par le temps qui passe et donc par la mort. Et puis ceux qui restent immobiles, font les morts pour qu’on les oublie… Mais quand celui qui court et celle qui ne bouge pas vont se rencontrer, quelque chose va se passer.

C’est une histoire plutôt amusante et qui m’a beaucoup plu.

Les illustrations “sépia” sont originales, à la fois douces, amusantes et très expressives.

*****

Vous pourrez voir quelques pages sur le site de l’éditeur.

De Stéphane Servant, nous vous avons déjà présenté plusieurs albums très chouettes : “Cinq minutes et des sablés“, “Boucle d’ours” et “Le crafougna” trois albums drôles ou tendres que je vous invite vivement à découvrir ! Ainsi qu’un roman ado “Sirius” un coup de cœur pour Sophie comme pour moi !

Son blog (avec une très jolie bio)

De Rebecca Dautremer, nous vous avons déjà présenté : Elvis, Le livre qui vole, Swing Café  et le magnifique “Les riches heures de Jacominus Gainsborough

Le site de Rebecca Dautremer

légendes

Un livre qui participe au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

Spécial confinement – Albums lus à haute voix

confinementAlbums lus

Par leurs auteurs ou non

Spécial confinement

*****

Cette période de confinement pèse à tout le monde. Mais si vous avez des enfants en bas âge vous devez en plus les occuper toute la journée.

Plusieurs maisons d’éditions ont eu l’idée de mettre leurs albums en vidéo.

Voici les liens que j’ai trouvé. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les laisser en commentaire, je les ajouterai au fur et à mesure. L’heure est plus que jamais au partage des ressources ! Portez-vous bien et prenez soin de vous et de vos enfants.

*****

L’école des loisirs

 

Didier Jeunesse

 

La Martinière Jeunesse

(une nouvelle histoire chaque semaine)

 

Le Seuil Jeunesse

(Une nouvelle histoire chaque semaine)

 

Little Urban

 

Sarbacane

 

Syros (Contes)

 

Les lectures confinées de Simon Roguet

Libraire à la Librairie M’Lire (Laval)

(avec son aimable permission)

Voir aussi sa chaine Youtube : La télé d’Onlikoinou (il n’y a pas que des lectures d’albums, il y a aussi des présentations de romans jeunesse)

     *****

D’autres lectures… A écouter !

L’école des Loisirs : environ 40 histoires à écouter

Chaîne Youtube d’une institutrice : Tu peux me lire une histoire ?

Tous les soirs à 17h30, sur son compte Instagram, la comédienne Josiane Balasko lit des contes.

Sur Twitter, Fabrice Luchini lit les Fables de La Fontaine.

Sur France Culture, vous pouvez réécouter Lectures d’enfance (pour les plus grands)

France Inter propose Une histoire et Oli

*****

Cet article sera probablement éphémère et les liens sûrement “brisés” une fois le confinement terminé.

Alors profitez-en maintenant pour vous et vos enfants !

Je vous souhaite de très belles découvertes.

***

Le confinement s’allonge… Mon billet aussi ! (Toujours en cours…)

Le roi de la montagne en hiver

montagneUne fin surprenante !!
Contes 8-12 ans

Le Roi de la montagne en hiver

Sylvie Delom & Aurélia Fronty

Coll. Contes du Monde

Didier Jeunesse (2013)

*****

Il y avait au village près de la montagne, une femme aigrie qui vivait avec ses deux filles. Sa fille aînée lui ressemblait : laide, méchante et paresseuse. La petite, elle, ressemblait à son père : belle et joyeuse ! Sa mère la détestait. Un soir de janvier froid et glacial, la mère envoya sa plus jeune fille chercher des violettes pour sa sœur. La jeune fille essaya de refuser, sachant qu’elle n’en trouverait pas et qu’elle allait mourir de froid. Mais rien n’y fit, il fallu sortir. Épuisée, engourdie par le froid, elle allait se laisser tomber dans la neige quand elle vit une lumière, un feu. Ses dernières forces lui servirent à l’atteindre. Autour du feu, assis sur 12 pierres, il y avait 12 hommes. C’était les mois de l’année. La jeune fille demanda la permission de réchauffer auprès de leur feu…

*****

La suite ? Comment ça ?

Vous ne croyez tout de même pas que je vais vous raconter toute l’histoire…

Cet album, je l’ai vu passer sur les blogs et sa jolie couverture m’a attirée. Alors je n’ai pas hésité à l’emprunter quand je l’ai vu à la bibliothèque.

L’histoire est inspiré par deux contes traditionnels, un anglais (Les saisons et les mois) et l’autre russe (Le gel craquant). Toute l’histoire se déroule comme un conte classique, mais la fin est franchement inattendue et m’a bien fait rire !

montagne

Quand aux illustrations d’Aurélia Fronty, je les trouve très belles. Il y a un côté naïf, presque enfantin pour certaines choses comme les sapins ou les maisons. D’autres pages sont pleines de détails, de petits points et des dessins apparaissent presque comme un filigrane ou de la dentelle.

Le tout a un côté très “russe” (les foulards, les bonnets pointus).

*****

Pour voir d’autres illustrations, c’est sur le site de l’éditeur

Le site de l’illustratrice

De cette illustratrice, déjà présenté sur ce blog : La belle et la bête (coup de cœur de Sophie)

Un album qui participe au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

 

 

Les plus belles comptines allemandes

Laissez vous porter par la découverte de ces comptines allemandes traditionnelles, mises en perspectives avec nos comptines françaises !

Album avec CD, pour tous les âges

Les plus belles comptines allemandes

32 Kinderreime

Claire Abbis-Chacé
et Marion Colonna d’Istria et Angelica Eggert

illustré par Rémi Saillard et Olivier Latyk

Didier jeunesse, août 2019
Les petits cousins, avec CD
17,70€ EAN 9782278098002
réédition

L’album les plus belles comptines allemandes s’accompagne d’un CD (ou d’une version numérique), et permet de partir à la découverte des comptines allemandes. D’une langue à l’autre les comptines se répondent : allemand / français, réunies par mélodies, ou par thèmes, ces associations sont intéressantes pour l’adulte, et étonnent l’enfant qui se rend compte que les comptines sont parfois universelles.

Il n’existe pas que la version allemande de ses petites comptines (il y a par exemple italien), mais j’avoue que j’étais ravie de réécouter certaines comptines allemandes que j’écoutais quand j’étais hébergée dans des familles allemandes avec enfants. Bien que ce soit une langue considérée comme dure dans ses sonorités, je trouve intéressant de la faire écouter à mes enfants et de développer leurs oreilles à ses différences entre les langues.

Mini hérissonne écoute d’une oreille attentive, mais apprécie aussi les belles illustrations qui accompagnent les textes dans l’album, tandis que mon micro hérisson (14 mois) se contente de jouer et de pousser des petits cris quand une comptine lui plait plus que les autres.

Un bel album par sa qualité et ses illustrations, mais surtout un CD parfait pour écouter tant à la maison qu’en voiture, et changer des habituelles comptines tout en français – d’autant plus qu’il y a aussi des comptines en français, donc les enfants peuvent chanter régulièrement ! C’est d’autant plus mignon que les comptines sont interprétées par des enfants bilingues, ce qui a beaucoup intrigué ma mini hérissonne au départ.

Pour les parents, tout un accompagnement en fin d’ouvrage explique à la fois l’intérêt de ce livre bilingue, mais aussi traduit, explique, raconte l’histoire des comptines une par une. Le livre donne aussi les clés des gestes ou danses quand il y a des rituels associés à ces comptines allemandes traditionnelles !

A découvrir en allemand donc, mais aussi en Anglais (2 volumes), en américain, en espagnol et en italien ! J’espère des versions plus exotiques, telles russes ou japonais, car j’aime beaucoup découvrir ces cultures de l’enfance.

 

+ disponible sur les plateformes d’écoute en ligne (mais nécessite un abonnement…)

+ sur le site de l’éditeur avec des extraits