Le vagabond des étoiles – D’après J. London

vagabondLe Vagabond des Étoiles ♥

Première partie

Riff Reb’s

Librement adapté de Jack London

NoCtambule

Soleil (2019)

*****

La 2ème (et dernière) partie sort le 21/10/2020

*****

Darrell Standing vivait à Berkeley, Californie, en cette année 1906 quand il tua un de ses amis, le professeur Haskell. Pourquoi ? Suite à un simple différent qui mit Darrell dans un état de rage et de colère inexplicable. Pris sur le fait, les mains encore pleines de sang, il fut condamné à la prison à vie pour ce crime. Mais c’est pour une toute autre raison, nous dit-il au début de cette histoire, qu’il va être pendu…

*****

Je ne peux pas dire que j’ai “aimé” les illustrations ou que je les trouve “belles”. Mais elles vont très bien avec l’univers dépeint. Les personnages ont des trognes pas possibles (dignes de vieux films américains !). Les planches monochromes ont des couleurs différentes selon les cas : verdâtres ou grises pour la prison, marrons pour certains souvenirs ou violets pour d’autres. Ces teintes ajoutent à l’ambiance sinistre qui règne dans la prison.

Les prisonniers ne sont pas tendres entre eux et les gardiens ne sont pas en reste. Pourtant, malgré les brimades, les punitions, la torture et la mise au cachot, Darrel va survivre. Il a une façon bien à lui de s’évader, de passer le temps, il devint un vagabond des étoiles…

Encore une très belle découverte faite grâce aux comparses de la BD de la semaine. J’ai hâte de connaître la fin de cette histoire à la fois tragique et fascinante… ♥

*****

Lire les premières pages.

Bio de l’auteur (qui est français contrairement à ce que pourrait laisser supposer ce nom !) sur le site du festival Quai des Bulles.

Si je ne vous ai pas convaincu, allez lire les avis de Mo’Sur mes brizées et Noukette

Cette semaine, c’est Noukette qui nous reçoit !

Les amoureux ♥ + Concours

amoureux Étre amoureux, ça veut dire quoi ?
Tout public

LES AMOUREUX

Victor Hussenot

La joie de lire (2019)

*****

Est-ce que ce sont des enfants ? Des ados ? J’aurai plutôt tendance, vu leur imagination bouillonnante et leur passion débordante pour le dessin, les jeux et les gâteaux, que ce sont des enfants. Mais peu importe. Ce sont des amoureux. Ils font la sieste, lisent, s’embrassent, courent, jouent, sautent, nagent, dessinent, se consolent, dansent, se font des câlins, imaginent des paysages fabuleux, se fâchent parfois, se battent même ! Mais une fois seul, l’autre manque. Et en cas de coup dur, on est plus fort à deux ! Et puis, quand on partage, on est tellement plus heureux…

*****

amoureux

Être amoureux… Qui ne s’est jamais posé la question de savoir ce que ça voulait vraiment dire ? En tous cas, sans une parole, on voit bien que ces deux là sont bien ensemble. Qu’il y a du plaisir dans tout ce qu’ils font (même s’ils se disputent parfois).

Le dessin m’a d’abord fait penser à l’alinéa (ce petit bonhomme tracé au crayon bleu qui n’arrête pas de râler après son dessinateur !) mais ici le dessin est parfois plus touffu. J’aime tout particulièrement la double page où une montagne donne sur une forêt luxuriante pleine de petits animaux cachés… Même s’il n’y a pas de texte, il faut parfois un peu de temps pour voir tout ce que cachent certains dessins !

Bref, c’est un album (BD ou pas ?) que j’ai trouvé très sympathique, plein de gaité, de fraîcheur et d’humour. Une histoire sur la force de l’amour, qui permet de franchir des montagnes ou encore de se réconcilier après une bagarre. Qui montre la puissance de l’imagination aussi.

Seul hic : comme il n’y a que deux couleurs, un trait rouge pour la fille et un trait bleu pour le garçon, j’ai très envie de colorier certaines pages… ;)

*****

Contrairement à Bouma, je ne connaissais pas cet auteur. Par contre, tout comme elle, j’ai eu un coup de cœur pour cet album plein de fraîcheur !

*****

Blog de Victor Hussenot

Cette semaine nous sommes chez Noukette

***

Concours

*

Comme c’est bientôt Noël, avec les éditions La Joie de Lire nous vous proposons un concours pour gagner ce bel album/BD !

Pour jouer, rien de plus simple, laissez-nous un commentaire en nous disant si vous connaissez cet éditeur et si l’un des titres de leur catalogue vous tente plus particulièrement.

Concours ouvert du mercredi 27 novembre au mercredi 4 décembre 2019. France Métropolitaine.

Pour ne manquer aucun concours inscrivez-vous à la newsletter ou suivez nous sur les réseaux sociaux !

Règlement des concours

EDIT / Bravo Julie – Les idées de Ju !

Tom haut comme trois pommes – Mois des Contes 4

TomMois des Contes et Légendes
A partir de 5/6 ans

Tom haut comme trois pommes
Carole Martinez
Renaud Martinez ” Laetitia Charlot (ill.)

Éditions Jérôme Millon (2012)

*****

Tom a une vie un peu particulière. Il vit seul avec sa mère et n’a jamais connu son père. Une mère qui ne veut ni console, ni ordinateur, ni télévision à la maison. Tom ne sait pas jouer au foot non plus, faute d’un père pour lui faire des passes. Du coup, à l’école, il trouve les récréations un peu longues, n’ayant pas grand-chose en commun avec les garçons de sa classe. Une inscription à la bibliothèque, où la bibliothécaire lui confie “le grand livre des dragons” un grimoire très singulier, va changer sa vie…

*****

Le joli conte que voilà ! Il m’a beaucoup plu. Et, comme d’ab, je me demande pourquoi je ne l’ai pas lu avant, alors que j’ai beaucoup aimé tous les romans de Carole Martinez que j’ai lu… La faute en revient, je pense, à la couverture. Je la trouve vraiment peu attirante ! Tout comme je n’ai guère apprécié les illustrations, dessins “enfantins” et plutôt tristounets…

C’est un “vrai” conte, avec dragon, sorcière, princesse et prince charmant !! Un conte où l’on peut avoir un pied dans la ré-a-li-té ! Comme dit si bien le dragon. A lire !

*****

De cette autrice, j’ai lu et beaucoup aimé : Le cœur cousu, Du domaine des murmures ♥ et La terre qui penche ♥

Et je viens de voir qu’elle a écrit une bande dessinée “Bouche d’ombre” dont 4 tomes sont déjà sortis… Et qui me tente beaucoup ! Voir ici une interview des deux autrices.

*****

Ceci est ma 4ème participation au Mois des Contes et Légendes chez Bidib.

Retour en Europe (France)

Vous retrouverez ici toutes mes prévisions de lectures pour ce mois.

Il participe aussi à Objectif Pal chez Antigone (il traîne dans ma Pal depuis bien longtemps !)

 

Le pays du fond de la classe – Album

paysOde à la rêverie…

Album

Le pays du fond de la classe ♥
Didier Lévy & Barroux

Éd. Frimousse (2017)

*****

“J’habite un pays lointain, près de la plante verte et des dictionnaires. Le pays du fond de la classe. J’y suis bien, presque transparent. Pour être presque transparent, il ne faut surtout pas essayer de se cacher de la maîtresse. Il suffit d’être là et de faire comme si de rien n’était. Pas un bruit. Pas un geste brusque. Respirer tranquillement…”

*****

Voilà une histoire qui m’a beaucoup plu !

Ayant moi-même assez souvent la tête dans les nuages, je suis très vite partie à la suite de ce petit garçon rêveur. A travers les quelques traits de son visage, on sent son plaisir, le bonheur qu’il a à se laisser porter par ses rêveries… Il se sent léger et nous aussi ! Il voyage, plane, survole les villes, les champs et les mers. Et il va de plus en plus haut, de plus en plus loin. Il rencontre d’autres voyageurs, d’autres rêveurs…

Évidemment, la maîtresse, pas dupe, va se charger (gentiment !) de lui ramener les pieds sur terre. Mais… Chut ! Je ne vous dis rien, vous verrez bien !!

Les illustrations sont un mélange de couleurs vives (beaucoup de vert et d’orange à l’image de la couverture) et de personnages juste esquissés au crayon (ou au stylo ou à la plume, je ne sais pas !). Le mélange des deux est amusant et participe à cette impression de légèreté.

Un bel album que je vous invite vivement à lire et / ou à offrir !

*****

Du même auteur : le magnifique “Tangapico” que j’avais adoré !

Illustré par Barroux, nous vous avons déjà présenté : Ogre, cacatoès et chocolat (2ème album de l’article)

Lien vers le site de l’illustrateur, Barroux.

L’avis de Blandine

*****

Il participe au challenge “Je lis aussi des albums 2019”.