BOREAL-EXPRESS – Conte de Noël

Boréal

Pour l’entendre, il faut y croire !
Album à partir de 6 ans

 BOREAL – EXPRESS

Chris Van Allsburg

L’école des Loisirs (1986)

*****

C’était la veille de Noël. Tranquillement allongé sur son lit, un petit garçon essayait d’entendre un son. Celui des clochettes tintinnabulantes du traîneau du Père Noël. Un de ses amis lui avait dit que le Père Noël n’existait pas mais le jeune garçon savait que ce n’était pas vrai.

Tard dans la nuit, il entendit des bruits : le sifflement de la vapeur et le grincement du métal. Il y avait un train arrêté devant sa maison !

Un chef de train regarda sa montre et cria : “En voiture !” Le garçon se précipita vers lui et lui demanda où allait le train. “Mais enfin, au Pôle Nord bien sûr ! Voici le Boréal-Express. Tu viens ?” lui répondit-il.

C’est ainsi que le jeune garçon monta à bord du train, où il y avait déjà des tas d’enfants en pyjama, prêts pour un étrange rendez-vous…

*****

Quel beau conte sur la “magie” de Noël !

L’histoire est très belle et les illustrations  (je ne sais pas si c’est du pastel ou de la peinture) sont très douces. Il m’a beaucoup plu !

Et vous allez pouvoir vous faire votre propre idée tout de suite en écoutant la lecture ci-dessous.

*****

Chris Van Allsburg a reçu la Médaille Caldecott pour cet album en 1986. (Il avait déjà reçu ce prix pour Jumanji en 1982) Des films ont été tirés de ces deux albums.

De cet auteur, Mélissande vous a déjà présenté : Le jardin d’Abdul Gasazi

Ci-dessous, une lecture de l’album par Lectures en partage.

Un album qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Ainsi qu’au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

Pour le thème de Décembre “Contes de Noël”

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

Le monde secret d’Adélaïde d’Elise Hurst

Elise Hurst, en admirable conteuse, nous offre un pur moment de magie!

Album pour la jeunesse dès 3 ans

Le monde secret d’Adélaïde

d’Elise Hurst

Ed. Deux, édition originale en anglais (Australie) parue en 2015, avril 2021 (Québec),

texte et illustrations d’Elise Hurst, 32 pages, 13 euros

 

Thèmes: solitude, amitié, imaginaire, art

 

 

Présentation de l’éditeur: “Au coeur de la ville, Adélaïde mène une vie paisible. La nuit, elle écoute le chant des étoiles, mais durant le jour, elle veille sur ceux qui lui ressemblent.  Ceux qui vivent en silence, qui dansent, ceux qui rêvent, solitaires (…)”

 

Quel magnifique ouvrage! Tout le talent d’Elise Hurst se révèle avec Le monde secret d’Adélaïde. C’est un véritable coup de coeur! Une fois de plus, les éditions Deux nous offre un véritable bijou de tendresse et de fantaisie.

Le monde secret d’Adélaïde c’est l’histoire d’êtres solitaires évoluant dans ce qui semble être une mégapole. Un endroit où êtres humains et animaux anthropomorphisés se croisent sans même se regarder. Ces derniers se cherchent, sans jamais se trouver.

Au fur et à mesure du récit, on découvre que la vie d’Adélaïde n’a pas toujours été aussi retirée du monde. En remontant ses souvenirs, on l’aperçoit enfant dans un atelier animé. On ne sait pas ce qui est arrivé aux employés entourant notre protagoniste mais on devine qu’elle était très aimée.

Notre lapine est une artiste. Elle observe le monde qui l’entoure et en capture l’essence en miniaturisant les scènes du quotidien. Un jour d’orage, tout bascule lorsqu’elle rencontre Renard. En effet, c’est un peintre et Adélaïde se rend compte qu’ils portent un regard identique sur le monde.

Les illustrations d’Elise Hurst sont à couper le souffle! Si on les examine attentivement, on repère quelques détails surréalistes disséminés dans le décor. D’ailleurs, c’est un univers coloré et féérique dans lequel on se plonge avec bonheur.

Le travail d’Elise Hurst est tout simplement fantastique! Etant d’origine australienne, il est heureux que les éditions Deux aient choisi de publier ses ouvrages. Vous l’aurez compris, je suis complètement sous le charme. Le monde secret d’Adélaïde m’a conquise!

Cela faisait longtemps qu’un album ne m’avait pas autant émue; sans doute parce qu’il me parle tout particulièrement. Le message est simple mais beau. De plus, j’aime beaucoup le surréalisme.

Un ouvrage à découvrir absolument!

 

~Melissande~

 

+ Pour découvrir l’univers d’Elise Hurst c’est ici

“Nuit étoilée”  , un album pour les grands

 

Le château des étoiles – BD Jeunesse ♥

châteauBD fantastique jeunesse

Le château des étoiles ♥

Alex ALICE

Rue de Sèvres, 2014

*****

Le château des étoiles. T1
1869 : La conquête de l’espace 

***

1868. La mère de Séraphin, Claire, est une exploratrice d’un nouveau genre. A l’aide de sa montgolfière, elle veut percer le secret de l’Éther, une sorte d’énergie contenue dans le ciel. Hélas, elle disparaît. Un an plus tard, Séraphin est toujours obsédé par l’Éther. Un soir, alors que les vacances d’été viennent de commencer, le facteur apporte un étrange courrier. La lettre contient un mot “J’ai retrouvé le carnet de bord de votre épouse…” et un billet de train avec un rendez-vous pour le lendemain…

*****

La très belle couverture “à la Jules Verne” m’avait déjà fait de l’œil à plusieurs reprises… Mais je vais plus souvent piocher mes lectures dans le côté BD adulte. Ceci dit, après avoir lu plusieurs avis élogieux, je me suis dit qu’il fallait que je tente l’aventure (car c’en est une !) Et j’ai bien fait !

Une seule chose m’a -légèrement- déplu : les traits trop “mangaïsés” à mon goût du jeune Hans !

Mais sinon, j’ai aimé tout le reste ! L’histoire est passionnante et addictive. Le mélange Histoire et Science Fiction fonctionne très bien. Les personnages ont leurs bons et leurs mauvais côtés, bref, ils sont humains (sauf peut-être le Roi ?) et donc crédibles. Et il y a un côté “merveilleux” dans cette aventure…

Après avoir lu le tome 1, j’ai englouti le tome 2 et les 3 autres tomes m’attendent à la bibliothèque. J’irai dès demain.

Ajout du 22/07 : Aussitôt récupérées, aussitôt lues ! Vivement le tome 6… ♥ ♥ ♥

Ajout du 23/11/21 : J’ai lu le tome 6, c’est toujours aussi bien !!

Laissez-vous tenter !

*****

Feuilleter les premières pages (site de l’éditeur)

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis (ou presque…)

Le vagabond des étoiles – D’après J. London

vagabondLe Vagabond des Étoiles ♥

Première partie

Riff Reb’s

Librement adapté de Jack London

NoCtambule

Soleil (2019)

*****

La 2ème (et dernière) partie sort le 21/10/2020

*****

Darrell Standing vivait à Berkeley, Californie, en cette année 1906 quand il tua un de ses amis, le professeur Haskell. Pourquoi ? Suite à un simple différent qui mit Darrell dans un état de rage et de colère inexplicable. Pris sur le fait, les mains encore pleines de sang, il fut condamné à la prison à vie pour ce crime. Mais c’est pour une toute autre raison, nous dit-il au début de cette histoire, qu’il va être pendu…

*****

Je ne peux pas dire que j’ai “aimé” les illustrations ou que je les trouve “belles”. Mais elles vont très bien avec l’univers dépeint. Les personnages ont des trognes pas possibles (dignes de vieux films américains !). Les planches monochromes ont des couleurs différentes selon les cas : verdâtres ou grises pour la prison, marrons pour certains souvenirs ou violets pour d’autres. Ces teintes ajoutent à l’ambiance sinistre qui règne dans la prison.

Les prisonniers ne sont pas tendres entre eux et les gardiens ne sont pas en reste. Pourtant, malgré les brimades, les punitions, la torture et la mise au cachot, Darrel va survivre. Il a une façon bien à lui de s’évader, de passer le temps, il devint un vagabond des étoiles…

Encore une très belle découverte faite grâce aux comparses de la BD de la semaine. J’ai hâte de connaître la fin de cette histoire à la fois tragique et fascinante… ♥

*****

Lire les premières pages.

Bio de l’auteur (qui est français contrairement à ce que pourrait laisser supposer ce nom !) sur le site du festival Quai des Bulles.

Si je ne vous ai pas convaincu, allez lire les avis de Mo’Sur mes brizées et Noukette

Cette semaine, c’est Noukette qui nous reçoit !