Dans l’abîme du temps d’après Lovecraft

tempsManga Seinen (15+)

Dans l’abîme du temps

Gou Tanabe

D’après Lovecraft

Ki-oon (2019)

*****

Une Lecture Commune avec Cristie

*****

Présentation de l’éditeur : En 1935, au fin fond de l’Australie, le Pr Nathaniel Peaslee recherche avec frénésie les traces d’une civilisation inconnue. Il ne comprend pas pourquoi, mais il connaît ces lieux, comme si un autre avait implanté des souvenirs en lui. Il sait que quelque chose d’aussi mystérieux que terrifiant se tapit, là, dans les profondeurs du sable du désert…

Son monde a été chamboulé près de 30 ans plus tôt. À l’époque, il enseigne à la prestigieuse université de Miskatonic. Il mène une vie paisible, entouré de sa femme et de ses enfants… jusqu’au jour où il s’effondre en plein cours. À son réveil, personne ne le reconnaît. Il a toujours la même apparence, mais semble avoir perdu la raison ! Il parle un dialecte inconnu et se comporte comme un étranger. Pire, il se prend de passion pour les sciences occultes, allant même jusqu’à se plonger dans l’étude du Necronomicon, ouvrage maudit entre tous…

*****

Lovecraft, c’est un nom que je connais. Mais je ne suis pas sûre d’avoir déjà lu un de ses récits. J’ai pourtant au moins 3 ou 4 de ses livres à la maison (5 après vérification). Alors pourquoi ? J’aime le fantastique et la SF, mais le peu que je connais de Lovecraft fait naître un sentiment de malaise chez moi je crois…

Je ne lis pour ainsi dire jamais de manga. Mais je me suis fait avoir par un extrait de quelques pages dans un magazine, qui m’a donné très envie de lire celui-ci ! Et par le livre en lui-même qui a une très belle couverture en simili-cuir en relief.

Au final, si j’ai bien aimé l’histoire (ça m’a donné envie de lire la nouvelle de Lovecraft du coup), j’ai été un peu déçue par les illustrations. Les personnages notamment semblent figés, inexpressifs. Et le texte, quand il n’est pas dans des bulles, est parfois difficile à déchiffrer… Les monstres et les paysages par contre, donnent une ambiance étrange et inquiétante qui va à ravir avec l’histoire.

*****

Mon 1er manga (en 2015) : Bonolon (manga « kodomo » à partir de 6 ans)

Le 2ème (en 2016) : les 3 premiers tomes de Kasane, la voleuse de visage (la série est aujourd’hui terminée et elle compte 14 tomes) un seinen (suspense / fantastique)

Cette semaine, nous sommes chez Moka, toujours Au milieu des livres

http://www.ki-oon.com/medias/ckefinder/images/news/Planche_1(1).jpg

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Le loup dans les albums Part 1

Pour ce rendez-vous album, c’est le loup qui guide nos pas dans la littérature jeunesse. Gentil, drôle, effrayant pour le challenge Halloween, tous les loups sont permis, et Nathalie en a prévu plein pour vous ! 
Loups

 Le loup

¤¤¤¤¤

Le loup et la mésange de Muriel Bloch et Martine Bourre

Collection A petits petons – Didier Jeunesse (2009)

Dans la forêt, traîne un loup, maigre et gris, un vieux loup plein d’appétit. Mais qui n’est pas prêt d’être rassasié…

Celui-là, je l’adore !

J’aime sonLeLoupetLaMésange format (carré, mais il s’ouvre par le bas), j’aime énormément ses illustrations faites d’un mélange de bois, laine, bouton et composants électroniques (si, si, regardez bien les griffes du loup et son ventre !), le livre une fois ouvert montre un arbre avec la mésange perchée à la cîme et le loup qui rôde au pied de l’arbre.

Le texte est amusant et « chantant », les répétitions accentuant le côté effrayant du loup (Viens petite mésange, viens que je te mange, mange, mange…)

Je l’aime tellement cet album que je suis très surprise de ne pas l’avoir encore présenté…

Vous pourrez regarder et écouter un extrait ici pour vous donner une idée.

Dans la même collection, un autre album très drôle également « Roulé le loup » que je vous ai présenté ici.

¤¤¤¤¤

Pierre et le loup de Serge Prokofieff (1936)

Pierre-et-le-loupProduit par Le chant du Monde (1956)

Raconté par Gérard Philippe

Pierre et le Loup est un conte musical pour enfants, écrit et composé par Sergueï Prokofiev (compositeur Russe).

La particularité de cette histoire, c’est que les personnages sont interprétés par des instruments :

Pierre : le quatuor à cordes / l’oiseau : la flûte traversière / le canard : le hautbois / le chat : la clarinette / le loup : les cors / le grand-père : le basson / les chasseurs : bois et cuivres (les coups de feu sont des coups de timbales et de grosse caisse)

Pierre, un jeune garçon, vit avec son grand-père. Un jour, il laisse la porte du jardin ouverte : Le canard sort en se disputant avec l’oiseau. Le chat s’approche mais Pierre prévient le canard et l’oiseau. Le grand-père, mécontent que Pierre soit sorti du jardin, le ramène car le loup n’est pas loin.

En film d’animation ici (C’est Peter Ustinov qui raconte l’histoire !)

J’ai toujours préféré lire moi-même qu’écouter les histoires. A deux exceptions près : Pierre et le loup et Piccolo et Saxo.

¤¤¤¤¤

Une bibliographie (albums loup) ici

Une autre ici et une autre (albums mis par facette du loup -gentil/méchant)

Celle de la Cité du Livre d’Aix en Provence bibliographie-loup

Et un long, loong, loooooong article ;) (avec plein d’albums) chez Laurette

SignatureNat

Article à suivre demain et après demain, avec en plus les liens des albums présentés par les autres participants à ce rendez-vous !

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k