RESILIENCE – BD série terminée

resilienceSi la terre se mourrait, combattriez-vous ?
BD anticipation écologique

RESILIENCE

Lebon & Poupelin

Casterman (2017-2020)

*****

Série terminée en 4 tomes

*****

Ça commence comme ça : Septembre 2068, l’Europe est devenue un vaste désert agricole. Les pâturages, les forêts et les villes ont été presque intégralement rasés et remplacés par d’innombrables champs de céréales transgéniques. Les frontières ont été dissoutes, un gouvernement unique réside désormais dans la capitale surpeuplée, et des “cités agricoles” ont été implantées dans chaque région.
C’est DIOSYNTA une puissante multinationale qui exploite 90% des terres et fait respecter ses droits de propriété à l’aide de la nouvelle armée européenne : les F.S.I. (Forces de Sécurité Intérieure). Rongée par la malnutrition et les maladies génétiques, la population vit dans des camps misérables au bord des champs. Elle a perdu tout contrôle sur son alimentation et s’en remet aux aides humanitaires.
Pour lutter contre la famine et reconquérir le droit de se nourrir dignement, un réseau clandestin qui s’est baptisé LA RESILIENCE organise un trafic de semences et tente de soigner les sols à l’agonie. (Texte des deux premières pages de la BD)

*****

Au début de cette histoire, nous rencontrons Adam et Agnès, deux jeunes gens en train de s’occuper du potager des parents d’Adam, deux résilients acquis à la cause. Mais les choses se gâtent vite. Les parents d’Adam ont été arrosés de pesticide et meurent devant la maison. Adam et Agnès doivent fuir…

Le plus triste dans cette histoire, c’est que c’est de la fiction en train de devenir réalité…

Mon seul bémol : La fin, que j’ai trouvé un peu trop rapide et un peu trop “facile”… Mais c’est une série qui m’a bien plu, tant pour les illustrations que l’histoire.

 

 

 

 

 

 

 

*****

Plus de planches sur le site de l’éditeur

La BD de la semaine est en pause pour la période estivale

Patrice LUMUMBA – Doc jeunesse

LumumbaPatrice LUMUMBA

La parole assassinée

Yves Pinguilly

Coll. Histoire & Société

Oskar éditions (2020)

*****

Lire ce documentaire vous apprendra qui était Patrice Lumumba et quel a été son combat. Mais aussi comment les grands espaces intérieurs de l’Afrique ont été découverts et par qui (David Livingstone, Pierre Savorgnan de Brazza, Mary Kingsley ou encore Richard Burton (non, pas l’acteur !)

Puis vous verrez comment les grandes puissances Européennes, sous prétexte d’apporter la “civilisation”, vont coloniser le continent africain. En 1880, plus de 80% de l’Afrique est gouverné par des rois, reines ou chefs de clans. En 1914, elle est entièrement colonisée, à l’exception du Libéria et de l’Éthiopie.

*****

Je dois bien l’avouer, ma connaissance de l’histoire, de la géographie et de la politique africaine est assez réduite. L’histoire de Patrice Lumumba, assassiné en 1961, n’était pas parvenue jusqu’à moi avant que ce petit documentaire jeunesse ne m’éclaire quelque peu.

Ce livre m’a beaucoup plu. D’une part parce qu’il m’a appris plein de choses et d’autre part, parce qu’il m’a donné envie d’en savoir davantage sur l’histoire du Congo et de l’Afrique ainsi que sur la colonisation. Il est, de plus, facile à lire, vraiment instructif et très vivant.

L’ouvrage se termine par un dossier sur la décolonisation en Afrique et une interview de l’auteur, amoureux de ce continent. Suite à cette lecture, j’ai noté de lire “Au cœur des ténèbres” de Joseph Conrad.

*****

Du même auteur, sur ce blog : Verdun 1916, un tirailleur en enfer

Dans cette collection Histoire & Société :

La femme noire qui montra le chemin de la libertéAu ghetto de Varsovie nous avons combattuLes 9 de Little RockLes histoires de Louise 1936Oradour sur glane, Je suis un homme Martin Luther King

La collection Histoire & Société présentée par le site Histoire d’en lire

***

Dans ma pal depuis décembre 2020

Il participe donc à l’Objectif PAL chez Antigone


***

Indépendance Cha Cha est une chanson créée le 20 janvier 1960 par Joseph Kabasele, alias Grand Kallé et l’African Jazz. Elle célèbre l’indépendance de la République démocratique du Congo, ancien Congo belge, le 30 juin 1960. La chanson fut créée alors que le groupe se trouvait à Bruxelles en janvier et février 1960 en marge de la table ronde devant décider de l’avenir du Congo belge. L’auteur de cette chanson, Roger Izeidi, y intègre notamment des paroles en lingala, tshiluba et kikongo, en commentant ladite table ronde. Enregistrée rapidement dans la capitale belge, elle devint instantanément un grand succès, via notamment Radio Congo Belge, qui disposait de l’émetteur radio le plus puissant d’Afrique.

En Avril sur Instagram

En avril sur @herissonfamily je vous ai présenté :

Le splendide : Mon amie la Chenille, de Marion Janin

Atelier du Poisson soluble
Le tout doux : Matin minet d’Anne Herbauts, Pastel, 2021


Le fabuleux voyage Une journée au Japon de Sandrine Thommen chez Picquier Jeunesse (avril 2022)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Le documentaire pour tout petit: Tout un monde, la mare  chez Larousse
A retrouver sur @herissonfamily sur Instagram


Mais aussi un jeu de société dès 7 ans que nous adorons : Roi et Compagnie de Haba,

et un retour global sur la collection Couleurs jardin aux éditions du Diplodocus

 

Enfin un petit album sur l’autonomie d’une petite fille qui met bien la pagaille dans la cuisine : Perla casse des oeufs de Susie Morgenstern et Charlotte Roederer, aux éditions Nathan.
A lire ici sur Instagram @herissonfamily

J’irai cracher sur vos tombes – BD ♥

cracherAdaptation de roman
BD Adultes

J’IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES

J. D. Morvan (scénario)

Rey Macutay – Rafael Ortiz – Scietronc

D’après le roman de Vernon Sullivan alias Boris Vian

Glénat (2020)

*****

Sud des États-Unis. Lee Anderson, 26 ans, quitte sa ville natale après un “problème” avec un gosse. On ne sait pas tout de suite quel genre de problème.

(Je vous déconseille fortement d’aller lire le résumé de l’éditeur, il dévoile toute l’histoire !!)

Il arrive à Buckton, une petite ville où il trouve du travail dans une librairie grâce à un ami. Lee est un beau garçon, bien fait de sa personne, il distribue l’alcool généreusement et joue de la guitare. Il parvient sans mal à séduire la plupart des jeunes filles. Avec des jeunes en manque d’idéaux mais très portés sur le sexe et l’alcool, il mène une vie quelque peu dissolue. Sans toutefois perdre de vue son véritable objectif…

*****

Wahou, quelle claque !!

C’est noir, très noir, c’est violent, c’est terrible. Quelle haine ! Quelle colère ! Tellement rentrée, contenue, retenue qu’elle finit par exploser.

Je n’ai rien dit des illustrations. Je n’aimais pas trop la couverture, j’ai emprunté cette bd parce que c’était l’adaptation d’un roman. Que je n’avais pas lu. Mais que j’ai très envie de le lire maintenant pour voir si cette adaptation est fidèle. Et les illustrations ? Elles vont bien avec le texte !

De Boris Vian, je n’ai lu que l’écume des jours, que j’avais moyennement apprécié.

Mais j’ai adoré cette adaptation !! ♥

*****

Feuilleter quelques pages (site de l’éditeur)

De Jean-David Morvan et Tanigushi : Mon année 1.Printemps

Cette semaine, nous sommes avec Moka Au milieu des livres

*

Une BD qui participe également au challenge d’Enna, l’African American History Month

https://lh3.googleusercontent.com/NJnOLTnUE8fkiZsVl1i1izT7vOHXNGOPHLQjqRId1JpfEFqKWAcUwN5n7GBF_e58zQILzh0WGngvDgQS7ipzPnq9H67GtMd2qXxvM9zbKIbK_MQ3_JAAldd8gaT1e7A3aGkZOMXBvjNJgJZlVIaJ2ATzFmtXj99njz-Et0r3dZ4THrCRoy_YbsiQ7fSYXRv0jyFRP-cYo9yrOw1F__P_zwu6bT0jzmZMF14ZCqb6n9Zz3x0jbt7DYh3OG3VQtqiRyWq5rcm2oI3OQIRVT4GvZXKW-4SyeXbYRAcg5ULbp8QTzveC_2a3NHvwpM5qtgbC0z4XoSSvjTcmO1pxLDrTSFF5fiLh_k_XRaydonBbOofIkq454r8re2zHzgpCLyVwRsvlDPDOoDT_exPnPqM8PFBqZJIXEH_rIe8vt9pZ_3i-YNaqssjQ-ucvhjNVg3XWErvt3XlJpnpfxrU-YGBrykRPrtRiKfXdYecBMXdtE2aw55_lZbv94o058_3V7qw9ovoNWHlwZyTCIYj4YuVSsfkmZxfwrUgVt2WrY0OlW_o2X7JhdY6OlRkWvMobupkxBuGk5pWynXfj1bmXegYuyYl66dl4esZ-rJCgvH01dIMRZquQ28bawqjhlidFq8mkCOjRWrMW_Z46OeCQtp1sRNOt4aWUHVNz=w960-h480-no

*

ainsi qu’au challenge 2022 en classiques

2022