Après le monde – Timothée Leman

Que faire quand tout le monde a disparu ?
BD jeunesse

après

APRÈS LE MONDE

Timothée Leman

Sarbacane (2020)

*****

Après une soirée à faire la bagarre avec son père et sa sœur, Selen se réveille seule. Il n’y a plus personne dans la maison.

Il y a des mois, des années ? Héli aussi s’est retrouvé seul dans la maison de ses parents un matin en se réveillant. Aujourd’hui c’est décidé, il va aller vers la tour blanche. Une de ces tours qui sont apparues un jour sans qu’on sache pourquoi ni comment. Mais c’est après leur apparition que les gens ont commencé à disparaître…

*****

Waouh ! Après le monde m’a franchement impressionnée. C’est la première BD de cet auteur, Timothée Leman, et c’est vraiment une réussite. Les illustrations sont douces et belles, dans une couleur sépia légèrement teintée de rose et plus rarement d’autres couleurs. Les personnages sont expressifs (ils ont de très grands yeux !) et le suspense est conservé jusqu’au bout. Les grincheux trouveront peut-être que ça manque d’explications. Pour une fois, je suis tout à fait satisfaite de celle que l’on nous donne !

Des éditions Sarbacane, je connaissais et appréciais les albums et les romans. Je constate qu’ils ont autant de goût pour le choix de leurs bandes dessinées.

Un jeune auteur à suivre !!

Et une BD à découvrir d’urgence bien sûr.

*****

Petite bio de l’auteur sur le site des Utopiales

Voir quelques planches sur le site de l’éditeur

De cette maison d’éditions, déjà présentés (il y en a d’autres, n’hésitez pas à chercher !) :

Côté Albums : Le magnifique “Alix et Alex“, le splendide “Les riches heures de Jacominus Gainsborough“, 3 non moins splendides albums de Max Ducos, Un week-end de repos absolu

Côté Romans : La fourmi rouge, Colorado Train, Amour, vengeance et tentes quechua, Songe à la douceur

Coté BD : Méa culpa, j’en ai déjà lu une ! Dans la forêt

Nous suivre et partager :

Mission en Sibérie – Histoire vraie !

Connaissez-vous Barthélémy de Lesseps ?
Roman à partir de 10 ans

sibérie

Mission en Sibérie

Élisabeth Rivoire

Collection Aventure

Oskar éditions (2020)

*****

Barthélémy de Lesseps, fils de diplomate, âgé d’à peine 19 ans, va vivre une aventure extraordinaire. Un ami de son père, ayant confiance en lui, lui demande d’emmener des lettres très importantes de St Pétersbourg à Versailles. A la cour, il va faire la connaissance du Capitaine de Lapérouse. Celui-ci, en s’apercevant que le jeune homme parle plusieurs langues, dont le russe, va l’embaucher comme interprète sur son bateau. Barthélémy va partager la vie de ces marins explorateurs pendant deux ans.

Lors d’une escale au Kamtchatka, le Capitaine de Lapérouse va lui confier une mission de la plus haute importance. Il devra apporter une malle contenant des documents (illustrations, compte-rendus, lettres secrètes écrites par le Capitaine) qu’il lui faudra remettre à Louis XVI.

C’est à dire qu’il va devoir parcourir environ 12 000 kms dont une bonne partie en Sibérie ! Rien que pour sortir de la péninsule du Kamtchatka (la petite partie en rouge, à droite sur la carte) il mettra 6 mois…

*****

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0d/LessepsJourneyAcrossRussiaToParis.png

Je ne suis pas particulièrement une lectrice de biographies ou de récits d’aventures,

mais j’ai été emportée par ce récit !

Ce jeune garçon n’a pas une minute de répit, et nous non plus ! Les deux ans en bateau ne sont qu’effleurés. Par contre, on traverse avec lui la péninsule du Kamtchatka, une partie de la Sibérie, la Russie… On apprend à connaître les différents peuples qui vivaient à ces endroits là, leurs habitations, leurs coutumes, leur nourriture. C’est tout à fait passionnant et je ne me suis pas ennuyée une minute !

On frémit parfois aussi, à l’évocation des dangers rencontrés : des bandits, des animaux sauvages, la glace qui se rompt sous le traîneau, les rochers vers lesquels son embarcation est emportée… Voyager en 1788 n’était pas une mince affaire ! Et il fallait certainement beaucoup de courage, de curiosité (et d’inconscience ?) pour se lancer dans de telles aventures.

*****

Une biographie de Barthélémy de Lesseps sur Trans’polair

Je triche un peu…

Ce n’est pas un roman de Noël, mais un roman hivernal tout de même !!

Je le mets dans le challenge de Mya

christmas time

Nous suivre et partager :

A la vie ! L’homme étoilé

Les soins palliatifs comme on ne les imagine pas !
Bande dessinée Adulte

vie

À la vie !

L’homme étoilé

Calmann Lévy Graphic (2020)

*****

Dans “A la vie !” Xavier, alias L’homme étoilé, nous raconte son quotidien. Il est infirmier en soins palliatifs dans un hôpital de Metz. On pourrait croire que c’est triste comme travail. Après tout, les gens qui atterrissent dans ce service vont souvent mourir. Mais l’homme étoilé voit les choses d’une autre façon. Il dit que dans “fin de vie”, il y a “vie”. Et qu’il y a encore moyen de passer de bons moments…. Alors il chante du Queen avec Roger, apprend à parler suédois avec Mathilde ou encore prépare une glace pas banale pour Edmond.

*****

Les soins palliatifs, j’ai connu ça avec le décès de ma belle-mère il y a une quinzaine d’années. Et c’est vrai que le personnel était très à l’écoute. On a pu, par exemple, apporter un repas et le manger tous ensemble à hôpital. Il y avait des endroits pour faire des “pauses” quand l’émotion était trop forte, la fatigue trop présente.

Mais j’avoue que cet homme étoilé donne un tout autre sens à ce service. Et je parie que vous ne penserez plus aux soins palliatifs de la même façon après avoir lu cette bande dessinée. Si tout le monde avait autant d’empathie… Le monde serait plus beau !

C’est plein d’humanité et d’émotions. Parfois triste bien sûr, mais parfois très drôle également ! Et si cela m’a autant touchée je pense, c’est parce qu’en ce moment je travaille avec des personnes âgées (très seules !). Et que j’essaie, à chaque fois que je peux, de les faire rire ou au moins sourire, de leur faire plaisir (parfois avec de très petites choses) ou encore de leur changer les idées.

Lire cette bande dessinée très émouvante vous tirera sans doute quelques larmes (ou alors vous êtes en bois !!) mais les émotions font partie de la vie et ces larmes-là font du bien !

Une très belle découverte !

*****

L’homme étoilé a également un compte instagram :

Lire quelques pages sur le site de l’éditeur

Une interview de Xavier, alias “L’homme étoilé”, infirmier en soins palliatifs

 

Cette semaine, c’est Stephie qui nous reçoit !
Nous suivre et partager :

Silver Batal et le dragon d’eau de K.D. Halbrook

La suite très réussie d’une saga fantasy pour la jeunesse

Silver Batal

Roman fantasy pour la jeunesse
dès 9 ans

Silver Batal 2

et la pierre de coeur

de K. D. Halbrook

Editions Lumen, juin 2020,

ill. d’Ilse Gort,

379 pages, 16 euros

Thèmes: amitié, dragons, danger, pierre, pouvoirs, glaciers

Présentation de l’éditeur: “Enfourchez votre dragon, et rendez-vous sur la ligne d’arrivée!

Après avoir échappé de peu aux griffes de la reine Imea, Silver Batal et son dragon d’eau sont forcés de fuir la cité royale de Calidia. Traqués par des mercenaires, les deux amis décident de quitter le désert et de trouver refuge au nord du continent. Or ces vastes étendues enneigées sont pleines de danger. (…)

Savant mélange de Dragons et des Royaumes de feu, Silver Batal et la Pierre de cœur est la suite d’une aventure épique entre déserts de glace et océans furieux, pleine de rebondissements. Plongez dans les mystères ancestraux d’un continent peuplé de dizaines de races de majestueux dragons!”

 

Avec Silver Batal et la pierre de coeur, nous retrouvons notre fougueuse héroïne dans une toute nouvelle aventure. Ce que j’ai le plus apprécié dans ce second volume, c’est la présence de beaucoup d’autres espèces de dragons. On en apprend également plus sur les origines des dragons d’eau. Notamment à propos des pouvoirs des pierres de cœur.

Le danger est toujours présent et l’auteur nous offre encore des courses-poursuites haletantes. Silver Batal et la pierre de coeur est donc un second tome très réussi. Il me semble même plus abouti que le premier Le caractère de chaque personnage est bien construit. On passe de bons moments aux côtés de Silver et de son équipe.

Autre point positif, les illustrations d’Ilse Gort sont toujours aussi belles! Chaque chapitre de “Silver Batal et la pierre de coeur” est illustré de croquis représentant différents dragons. C’est donc un bien bel objet que nous propose les éditions Lumen!

Une suite réussie donc et très plaisante. N’hésitez pas à enfourcher votre dragon…

 

~Melissande~

+ Ma présentation du premier tome “Silver Batal et le dragon d’eau” de K. D. Halbrook

L’école des dresseurs de dragons de Marc Cantin et Isabel (présenté par Nathalie)

20

Nous suivre et partager :