ARBORAMA – Documentaire

arboramaDécouvre et observe le monde fabuleux des arbres
A partir de 8 ans

ARBORAMA

Lisa Voisard

Éd. Helvetiq (2021)

*****

Résumé éditeur : Saviez-vous que le Gingko Biloba était déjà là au temps des dinosaures ? Qu’il faut 50 ans à l’Arole pour produire ses premiers fruits ? Ou encore que le Mélèze d’Europe est le seul conifère qui perd ses aiguilles chaque hiver ?

Dans Arborama, découvrez 50 portraits d’arbres que vous pouvez trouver autour de chez vous : dans les villes, les parcs et jardins, en montagne ou en forêt. Chaque portrait est accompagné d’illustrations réalistes, d’un guide d’observation détaillé (feuilles, fleurs, écorce) et d’une foule d’autres informations utiles.

Enfin, un chapitre supplémentaire vous dévoile tous les secrets du monde des arbres : comment respirent-ils, se reproduisent-ils, communiquent-ils entre eux ? Devenez un pro des arbres !

*****

Tout, tout, tout vous saurez tout sur le zi les arbres, bien sûr !! Qu’appelle t-on un arbre tout d’abord ? Et comment nomme-t-on ses différentes parties? Combien de temps peuvent-ils vivre selon les espèces ? A quoi servent leurs fleurs, leurs fruits, leurs feuilles ou encore leurs cônes ? Où est-ce qu’ils aiment vivre ? Mais aussi leurs formes, à quel groupe ils appartiennent ou encore comment ils se reproduisent.

Pour chaque espèce présentée, 4 pages. Sur la première à gauche, une illustration en pleine page. En face, une “carte d’identité” de l’arbre. La 3ème page indique si l’arbre se modifie selon les saisons et comment, ainsi que des infos sur son écorce et l’endroit où on le trouve. Sur la 4ème page enfin, un guide d’observation permet d’examiner plus en détail une branche, les fleurs et les fruits de l’arbre en question.

Un chapitre est consacré aux arbres “étonnants” à cause de leur âge, leur forme ou encore leur taille. Puis un petit guide explique comment identifier un arbre.

La présentation est claire, aérée, on retrouve facilement les informations (il y a un index à la fin ainsi que les sources utilisées) et les illustrations précises et jolies.

C’est un documentaire très complet et très intéressant qui m’a beaucoup plu !

*****

Une très belle idée de cadeau à mettre sous le sapin pour tous les petits curieux !

https://products-images.di-static.com/image/lisa-voisard-arborama/9782940673292_2-475x500-1.webp

Sur le même modèle, Lisa Voisard avait déjà fait un documentaire sur les oiseaux : Ornithorama qui à l’air également magnifique.

D’autres livres qui parlent de l’importance des arbres : Une forêt et Gaya et le petit désert

Haumont 14-16 L’or et la boue

HaumontDès 11/12 ans (collège)

Haumont 14-16

L’or et la boue

Christophe Lambert

Coll. Les romans de la mémoire

Nathan (2002)

*****

Décembre 1914, du côté de Verdun. Casimir, 20 ans, vient d’être blessé. Pas très gravement, il n’a que quelques éclats d’obus dans le derrière. Mais il est totalement sonné et a envie de dormir. Un autre soldat, à peine plus vieux que lui, vient le secouer. C’est Martin, un soldat chargé de tirer les lignes téléphoniques. Ils vont devenir inséparables. Un jour, sur une carte, Martin voit quelque chose qui le laisse bouché bée. Il lui est revenu à l’esprit une histoire qu’on lui a raconté, concernant un trésor…

La recherche de ce trésor va leur permettre de survivre, de garder espoir dans cet environnement où il y en a si peu. La boue, la pluie, le vent, le froid, le bruit, le manque de sommeil, la crasse, les totos (les poux), tout ça va être atténué par l’espoir de trouver ce trésor.

*****

C’est un petit livre (115 p.) très vivant et qui se lit très facilement. On suit avec beaucoup d’intérêt la vie quotidienne de ces deux soldats. J’aime décidément beaucoup l’écriture de cet auteur, à la fois vivante et imagée.

A la fin, 4 pages documentaires expliquent comment la guerre a démarré.

*****

Dans la même collection : Verdun 1916 Un tirailleur en enfer

De cet auteur, nous vous avons présenté plusieurs romans fantastiques : “Soul breakers” et “le dos au mur”  et “Si tu vois le Wendigo

Son blog (plus à jour depuis 2013)

D’autres récits jeunesse sur le même sujet et déjà présentés sur le blog :

Soldat PeacefulIl s’appelait comme moi14-14Le petit cœur rougeLe journal d’AdèleLe violoncelle poiluCouleur BarbeléInfirmière pendant la première guerre mondiale

***

Un petit récit qui participe au challenge de Blandine sur la première guerre mondiale

Logo 1ere guerre 2021

Sinus et Disto

SinusLivre + CD
A partir de 5 ans

Sinus & Disto

Nicolas Frey & Pauline Kerleroux

Musique d’Elvett et Simon Aeschimann

La Joie de Lire (2020)

*****

Présentation éditeur : Sinus est un jeune lapin qui rêve d’être chanteur et de devenir la star de la forêt. Disto, un vieux loup, est un producteur déchu en quête de renommée perdue. Ensemble, les deux amis vont traverser la forêt et s’apercevoir qu’elle est peuplée de sons étranges qu’ils peuvent capturer.

*****

Ce petit ouvrage aux couleurs “flashy” se compose d’une histoire et d’un cd de chansons. Au fur et à mesure que se déroule l’histoire, une étoile jaune fluo vous indique qu’il faut écouter la chanson correspondant au numéro noté dans l’étoile en question.

Si j’ai trouvé l’histoire plutôt amusante, je dois dire que je n’ai apprécié ni le style des illustrations, ni les couleurs (j’aime les couleurs vives, mais là, c’est carrément fluo !)

Et la musique électro-pop, ce n’est pas trop mon truc non plus !! Mais tout ça est une question de goût et les enfants prendront sûrement plaisir à tourner ces pages très colorées et pleines d’onomatopées. Les chansons, très rythmées et rigolotes devraient leur plaire également.

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pouvez écouter une chanson

C’est aussi un spectacle, voir ici

Un album qui participe au Challenge d’Antigone Objectif Pal

Eugénie et les mystères de Paris – BDJ

EugénieBD jeunesse

Eugénie et les mystères de Paris

T1 : On a volé la Liberté !

Éric Summer & Miriam Gambino

Vents d’Ouest (2021)

*****

Paris, février 1885. Eugénie, abandonnée par sa mère, vit chez son oncle Edmond, commissaire de police, avec sa petite cousine Charlotte. Elle a deux amis : Arthur, fils d’un vitrier violent et Charles, un orphelin qui vit dans la rue. Ils décident de monter un club car ils aiment tous les trois mener des enquêtes.

Eugénie a des talents de déduction, Arthur a la mémoire des détails et Charles est débrouillard, très agile et connaît bien la ville. A eux trois, ils seront “La confrérie de Vidocq“. Et ils ne vont pas avoir à attendre très longtemps pour exercer leurs talents. La statue de la Liberté, qui devait être livrée par bateau aux américains, a été volée !! Et l’oncle Edmond compte bien sur sa nièce pour l’aider à la retrouver…

*****

En lisant cette histoire, j’ai tout de suite pensé à la série “Les Quatre de Baker Street” que j’avais bien aimée. C’est le même genre d’histoire. Des enfants débrouillards et malins qui mènent des enquêtes dans une grande ville.

Les illustrations sont “dynamiques” et colorées, avec un petit côté “manga” par moments dans les sourires ou les yeux (c’est très à la mode depuis quelques temps dans les BD jeunesse !) et plutôt lumineuses. La mise en page est sympathique également, avec des cases de différentes formes et différentes tailles, parfois décalées ou superposées et des personnages qui sortent des cases. L’ensemble a du pep’s !

Le tome 2, “Les Korrigans d’Austerlitz” sort le 27 octobre 2021.

Bref une bd très agréable à lire, avec ce qu’il faut d’action et de mystère.

Je lirai la suite avec plaisir.

*****

Lire quelques pages (site de l’éditeur)