Les autodafeurs de Marine Carteron ♥

autodafeursRoman pour adolescents
Trilogie

Les autodafeurs

1- Mon frère est un gardien
2- Ma soeur est une artiste de guerre
3- Nous sommes tous des propagateurs

de Marine Carteron

Editions du Rouergue, 2014/2015
14,90€ papier
9,99€ ebook

Auguste Mars est un adolescent comme les autres, qui découvre à la mort de son père qu’il fait partie d’une Confrérie millénaire, qui se bat contre les Autodafeurs. Il va peu à peu découvrir cet univers, et de nombreuses aventures vont s’imposer à lui.

Une vraie aventure pleine de rebondissements, mais avec un vrai côté humain, très fort.

Auguste nous raconte, dans le premier tome, comment il a découvert l’existence de cette confrérie, et l’on voit, peu à peu, tout ce qui l’entoure prendre un sens différent… plus dangereux aussi ! Ses aventures sont entrecoupées par le journal de sa petite soeur, Césarine. Un point de vue différent sur cette aventure, mais aussi sur la vie, qui apporte une touche très juste aux événements. En effet, Césarine est autiste, atteinte du syndrome d’Asperger. Forcément, dans son journal, elle nous explique ses raisonnements, qui montrent à quel point son frère est un idiot.

Autour de ces deux personnages charismatiques, qui nous font beaucoup sourires avec leurs réflexions, se trouve toute une galerie de personnages. Leur famille, qui cache bien des secrets, un professeur et d’autres enfants et adolescents. Des gentils, des carrément méchants, d’autres qu’on ne sait pas trop où classer au premier abord… bref, une galerie qui fait la force de ce roman. En effet, ce sont les personnages, et leurs interactions, qui offrent un tel regard, puissant, sur, les événements du livre.

L’histoire est intéressante, bien sûr, avec du suspense, du danger, du combat, de l’amour, le tout toujours avec une pointe d’humour… Pourtant, à elle seule, elle ne déclencherait pas un coup de coeur, comme c’est le cas ici, car les événements sont parfois tirés par les cheveux…

Un roman vraiment puissant, qu’il est impossible de lâcher, et qui nous lasse sur notre faim à chaque fois, car la lecture de la trilogie est vraiment indispensable ) l’histoire. Les deuxième et troisième tomes sont moins dans la présentation, et offrent beaucoup d’action. Ils sont eux aussi vraiment prenants, mais l’histoire dérive parfois un peu loin… Heureusement, on fait connaissance de nouveaux personnages qui viennent une fois de plus pimenter le récit !

+ Sélection du Prix des Incorruptibles 5e/4e – 2015 2016

+ Challenge YA#5
+ Challenge Petit Bac

+ La page facebook Les autodafeurs

Premiers romans

Premiers romans

Nathan (2015)

≈≈≈≈≈

La collection Premiers Romans, à lire dès 6 ans, s’enrichit d’une dizaine d’ouvrages cette année. En voici 4 :

≈≈≈≈≈

Premiers romans Clodomir Mousqueton

Clodomir Mousqueton

La brigade de la poésie
C. Naumann-Villemin & C. Devaux (ill.)
 
Un groupe d’enfants a donné un défi à Clodomir : le vieil ours mal léché doit écrire un poème… Pas si facile !
Clodomir a beau y mettre tout son cœur, ses poèmes sont ridicules. Comment trouver l’inspiration ?
De quel sujet parler ? Et comment ?
Pour plaire à la « Brigade de la Poésie », Clodomir demande de l’aide à Marcel, son petit voisin.
.
(Amitié – Humour- Poésie- Relations enfant/adulte)
 
≈≈≈≈≈
Dans la série “Le buveur d’encre”
 
Le buveur de dictionnaire
Eric Sanvoisin & Olivier Latyk (ill.)
 
*
Contient l’histoire gagnante du concours “Plumes en herbe” (CE2)Premiers romans Buveur Dictionnaire
*

Tout le monde sait que c’est interdit, mais Odilon a bien envie de goûter le dictionnaire… Mauvaise, très mauvaise idée ! 

Il tombe immédiatement malade : désormais, il parle complètement « de travers ». Draculivre et Carmilla l’emmènent voir un orthopailleur !

Pour le spécialiste, aucun doute, une rééducation s’impose.

(Fantastique – Humour – Livres – Vampire)

 ≈≈≈≈≈

Henri lit têteH.E.N.R.I lit dans ma tête
Yves Grevet & Jess Pauwels
 –
Cette semaine, il y a un nouveau dans la classe.
Il a l’air gentil… et un peu bizarre, aussi !
Manon se rend compte que son nouvel ami Henri arrive à transmettre des idées par la pensée.
Elle cache tant bien que mal les incroyables capacités de son copain à ses camarades, mais sa meilleure amie Lucie est jalouse… et les suit partout !
 
H.E.N.R.I respire sous l’eau HENRIRespireSousLEau
Yves Grevet & Jess Pauwels
 
Lucie, la meilleure copine de Manon, sait maintenant que Henri a des pouvoirs phénoménaux.
Mais Lucie est bavarde, et Manon doit sans cesse réparer ses gaffes.
Et avec la séance de piscine, Manon a de plus en plus de mal à cacher les dons d’Henri. Mais voilà que le garçon oublie son sac de piscine à l’école.
Il va falloir aller chez lui ! Que va découvrir Manon ?
.
(Fantastique – Amitié – école – piscine)
≈≈≈
Mon avis : J’ai trouvé ces quatre histoires très amusantes et sympathiques !
Beaucoup d’humour avec “Clodomir” le vieux grincheux : ceux qui ont lu le premier tome, intitulé “Clodomir Mousqueton” le retrouveront sans doute avec plaisir !
Le fantastique arrive avec le “buveur d’encre”, une chouette série dont vous avez certainement entendu parler car elle existe depuis 1996.
.
Avec “H.E.N.R.I” nous entrons dans le domaine du paranormal et du fantastique (il lit dans les pensées et respire sous l’eau tout de même !) mais c’est surtout une très jolie histoire d’amitié et de confiance.
.
Attention quand vous choisirez vos titres, les H.E.N.R.I et Clodomir sont à partir de 6 ans (histoires assez courtes et grosse police de caractères) par contre, le buveur d’encre est à partir de 7 ans (police de caractère plus petite et texte beaucoup plus long). Après, tout dépend du niveau de lecture de votre enfant…
Les illustrations m’ont beaucoup plu également (couleurs vives et gaies), franchement aucune mauvaise surprise dans cette collection, même si je ne les ais pas tous lus, vous avez ici des auteurs et des illustrateurs connus et reconnus !

Pour voir les autres titres de cette collection, rendez-vous ici
plus de 160 titres à ce jour, vous allez bien trouver votre bonheur !
***
SignatureNat

RDL #Albums lus en 2014

Avant de les oublier dans les tréfonds de mes carnets, voici quelques mots sur des albums lus au cours de l’année 2014, mais dont je n’ai pas pris le temps de vous parler…

La maison en petits cubes

♥ Coup de coeur pour cet album !

Les illustrations très fines et pastelles donnent le ton de cet album magnifique. L’histoire est celle d’une ville inondée où l’eau monte sans arrêt. A chaque fois que l’eau monte une nouvelle maison est construite sur l’ancienne. Pourtant quand le vieux monsieur doit retourner sous l’eau chercher l’outil qu’il a fait tomber il va revivre à chaque étage les différents souvenirs de sa vie : femme, enfants, quand il y avait encore des fêtes… et avant l’eau. Un album onirique, où chacun pourra faire sa propre lecture, et qui offre un véritable voyage !

+ Existe aussi en court métrage
+ L’avis de Liyah

de Kenya Hirata et Kunio Katô, Nobi-Nobi, 2012 – dès 5 ans

 

Coppélia / Claude Clément ; Daniela Cytryn.- Seuil Jeunesse, 2012Coppélia

Ce très grand album, à la superbe couverture rouge, est vraiment un petit bijou graphique. Cette interprétation du ballet Coppélia, offre l’histoire d’un jeune fiancé qui s’ennamourache d’une jeune fille juste apperçue. Elle se révèle être un automate, et la fiancé souhaite se venger… Une magnifique histoire d’amour et de trahison, mais une histoire complexe à appréhender pour les enfants.

Un album à réserver aux plus grands, même si tous ne manqueront pas d’apprécier les splendides illustrations qui offrent une nouvelle vie à ce ballet.

+ L’avis de Liyah

Claude Clément et Daniela Cytryn, Seuil jeunesse, 2012 – dès 9 ans

Une fois encore 

Je vous parle souvent d’albums d’Emily Gravett, car j’aime beaucoup cette auteure illustratrice. Cet album, Une fois encore, est l’histoire d’un petit dragon qui demande une histoire avant d’aller dormir. Et là comme par magie le livre d’histoire s’ouvre et le lecteur peut à son tour lire les histoires que découvre le petit dragon. A chaque fois que cela semble être la fin, le petit dragon demande la suite, et nous connaissons donc la suite…

Les interactions progressives entre la scène et le livre sont très intéressantes jusqu’à une scène finale mémorable car n’oublions pas que notre jeune héros est un dragon…

Pour tous les enfants qui veulent encore et encore lire des histoires, pour ceux qui aiment les mises en abîme, les jeux avec l’objet livre… même si d’autres albums d’Emily Gravett sont encore plus savoureux, les trois dernières pages, sans texte, de cet album valent vraiment le coup de découvrir cette histoire!

d’Emily Gravett, Kaleidoscope, 2011 – dès 3 ans

 

Fourmi

Un album cartonné pour les tout petits, très graphique qui joue sur ce qui est caché, entre un ours blanc et une fourmi… Car quelques pattes de fourmi cela peut faire beaucoup de choses… Comme dans sa version de Boucle d’or, Olivier Douzou joue avec les ours, qui se retrouvent aux prises avec les fourmis !

Un très beau travail graphique, à la fois simple et saisissant, avec un jeu intéressant sur les couleurs et une très “jolie” fin. De l’humour, de l’art, tout est réuni pour plaire autant aux tout petits qu’aux parents !

 + Existe en application 

de Olivier Douzou, Rouergue, 2012 – dès 2 ans

Où vont-ils quand il pleut ? 

Une promenade comme découverte de la nature, le ferme, la mare, et puis surtout la pluie qui arrive. On découvre alors où sont les animaux quand il pleut : araignée, moustique, chien, oie… On découvre aussi l’arc en ciel. Complété par une partie scientifique, cet album offre une double approche intéressante.

Un ensemble très soigné, un peu à l’ancienne avec une histoire très conventionnelle mais qui permet de découvrir de nombreuses petites choses intéressantes autour de la nature et de la météo.

de Gerard Muller, Ecole des Loisirs (collection Archimède), 2002 – dès 7 ans

Voilà quelques titres, bien que j’en ai quelques dizaines d’autres dont je dois vous parler…

+ Participations au Challenge Je lis aussi des albums 2015 ainsi qu’au Challenge Petit Bac 2015

 

Le voisin lit un livre

Album jeunesse autour des livres

Le voisin lit un livre

de Koen van Biesen

Alice jeunesse, 2013
Histoires comme ça,
9782874261916, 12,90€

***

Dans cet album, nous entrons dans la vie de deux voisins. A gauche, une petite fille bruyante, à droite un voisin qui aimerait lire. Alors il cogne contre le mur, mais rien n’arrête la petite fille avide d’occupations.

Un album aux illustrations surprenantes, qui ne m’a tout d’abord pas attiré. Le personnage du voisin, même s’il veut lire, n’est guère attachant, et les textes, très répétitifs ne sont pas très attrayants de prime abord. Et puis tout change avec l’énervement du voisin, on découvre alors de plus en plus la petite fille, qui ne semble pas vouloir énerver son voisin mais bien s’occuper. Heureusement, le voisin revient à la raison, et se rend chez elle pour lui offrir un cadeau. Dès cet instant, la paix semble revenue entre les deux voisins. Enfin presque !

Si l’on excepte le côté peu crédible de l’histoire, où une petite fille semble totalement livrée à elle-même à longueur de journée et de nuit, l’auteur propose une belle rencontre, plusieurs belles rencontres même !

Un album qui commence de façon peu attrayante, mais qui propose ensuite un univers autour du livre et une complicité intéressante, une belle façon de dire aussi aux enfants que les activités calmes permettent aussi des moments de partage. Si les illustrations, épurées parfois, photographiques en partie et colorées dans les détails sont étranges, elles accompagnes finalement plutôt bien cette histoire à l’univers décalé et peu réaliste, d’autant plus que certains détails permettent de prédire les pages suivantes !

+ Les avis de Kik et Sophie

+ Challenge Je lis aussi des albums