Le journal d’Aurore 3 : rien ne va plus de Marie Desplechin

Le journal d’Aurore tome 3 – Rien ne va plus

 


journaldaurore3.gif
 

  Auteur : Marie Desplechin 

  Editeur : Ecole des Loisirs

     septembre 2009
  326 p.
  11 €
  ISBN
  978-2-211-09718-5
 

 


  Roman adolescent

 

 

Thèmes : Adolescence, Amour, Famille,

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’éditeur : 

  “11 octobre : Areski a trouvé un nom pour le groupe.
Blanche-Neige et les sept nains. Ce n’est pas que ça m’ennuie de faire Blanche-Neige, mais les garçons ne sont que cinq. Donc,
inutile d’y penser plus longtemps, voilà ce que j’ai dit. Mais justement, a répondu Areski, c’est comme pour les trois mousquetaires. Un clin d’oeil. Un clin d’oeil ? – Je ne vois même pas de
quoi tu parles. – Des trois mousquetaires. -Et alors ? – Ils étaient quatre. – Comment tu le sais ? – Tu n’as pas lu le livre ? – Quel livre ? – Les Trois Mousquetaires, bien sûr.

– C’est le titre ? – Ben oui, c’est le titre. Qu’est-ce que tu veux que ce soit ? – Je ne sais pas, moi… Les auteurs ? J’en ai
plein le dos, de tous ces bouquins que je ne connais pas. Areski était mort de rire. Il a raconté l’histoire aux autres nains au fur et à mesure qu’ils arrivaient de la mine. Et tous les nains de
se gausser joyeusement.”

 

 

 

Avis :

En reposant le livre, après quelques heures en train, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire. Parce que ce livre est
un condensé de petits bonheurs, pour Aurore comme pour nous… Ce livre c’est tout simplement la vie, l’adolescence…

Heureusement cette ado n’est pas une de mes élèves ! Car dans ce tome 3 on retrouve Aurore aussi folle que dans les tomes précédents. Ici les thèmes principaux sont la chanson, puisqu’Aurore fait
parti d’un groupe, le chomage, et l’amour. 

Je n’ai pas vraiment apprécié la partie sur le chomage de sa mère, le licenciement… que j’ai trouvé assez
surfaite, mais pour le reste c’est un vrai plaisir. Les chansons qu’écrit Aurore sont très ado, mais bien dans le thème du livre. Et puis les histoires d’amour sont bien décrites, elles ne
paraissent pas de trop. La fin ne m’a pas convaincu cependant, un peu “jettée” à mon goût.

Une mention particulière pour la vision de la lecture par Aurore ! Auteur, titre, pas de différence; Roméo et
Juliette, Tristan et Iseult, La princesse de Clèves… même combat ! Tous des livres sans images, et ses avis, quand ils ne sont pas copiés sur Internet vallent vraiment le coup (voir
extrait).

Un ensemble très drole, plaisant à lire, bien écrit… Un roman pour jeune fille bien sûr, mais où les jeunes adultes trouveront également leur compte !

 

 

Lu dans le cadre du Prix Mauprat de George

 

Les membres du jury donnent leur avis sur ce roman :

Edelwe ; George ; Jérôme ; Agnès ;