Le petit Ziryâb. Recettes gourmandes du monde arabe de Farouk Mardam-Bey et Julie Guillem

Le petit Ziryâb : un univers raffiné et gourmand à portée de main!

Recueil de recettes (album) pour enfants dès 9 ans

Le petit Ziryâb.
Recettes gourmandes du monde arabe

de Farouk Mardam-Bey
et Julie Guillem

Ed. Actes Sud Junior, novembre 2020, illustrations de Julie Guillem,
88 pages, 18 euros

***
Thèmes: cuisine, enfants, monde arabe, gastronomie

 

Présentation de l’éditeur: “Ziryâb fut un musicien, modiste et gastronome du XIe siècle qui vécut à Bagdad puis à Cordoue. (…)C’est sous son patronage qu’a été écrit ce livre qui présente la richesse de la cuisine moyen-orientale avec des anecdotes et des recettes faciles à réaliser en famille! (…) De quoi mettre l’eau à la bouche des lecteurs gourmands et gourmets!”

 

Cet album est en réalité un livre de recettes illustré et adapté pour les enfants (et leurs parents) désirant découvrir les saveurs orientales.

L’auteur nous emmène dans un voyage gustatif à travers différentes destinations. Le petit Ziryâb est un concentré du raffinement de la cuisine issue de nombreuses cultures arabes.

Qu’il s’agisse d’entrées, de plats ou de desserts; les créations culinaires présentées dans ce livre de recettes sont plus alléchantes les unes que les autres! De plus, en consultant cet ouvrage, on en apprend davantage sur certains  légumes et épices. C’est pourquoi j’ai beaucoup apprécié découvrir ce recueil de recettes.

Saviez-vous que Ziryâb était le surnom d’un musicien et modiste gastronome du IXème siècle? Je l’ignorais également et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire les différentes anecdotes annexées aux recettes.

Remarquablement illustré par Julie Guillem, Le petit Ziryâb permettra aux enfants d’appréhender la richesse du monde arabe à travers de nombreuses expériences olfactives et gustatives.

D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé les dessins délicats de Julie Guillem. Les tons vifs, énergiques tranchent sur les fonds bleus ou blancs.

L’album est très stylisé et les textes de Farouk Mardam-Bey sont accessibles et ludiques grâce aux informations supplémentaires annexées aux recettes proprement dites.

 

Le petit Ziryâb est donc un très beau livre à découvrir pour cuisiner en famille tout en s’instruisant!

 

~Melissande~

+ Hérisson vous présente Un carnet de recettes bonnes à croquer de Seymourina Cruse et Carole Chaix

+La cuisine des pays celtes de Riwanon Kervella, présenté par Nathalie

+ Le site de l’illustratrice: Julie Guillem

 

Sur le bout de la langue – Le plaisir du mot juste

languePar l’auteur de “La parole est un sport de combat”

Doc adulte

Sur le bout de la langue

Le plaisir du mot juste

Bertrand Périer

JC Lattès (2019)

*****

Présentation de l’éditeur : « Les mots sont mes plus chers compagnons. Chaque jour, je joue avec eux, je les manie avec délectation. Ils offrent une infinité de portes ouvertes sur le monde pour le décrire, le transformer, s’en échapper. Choisir comme dans une boîte à outils le mieux adapté, le plus exact, le plus inattendu : quel bonheur !
C’est ce goût des mots que je m’efforce de transmettre aux jeunes que je forme à la prise de parole en public ou que je rencontre à l’occasion de ces concours d’éloquence qui, partout, fleurissent depuis quelques années. »

*****

A l’aide d’anecdotes, Bertrand Périer nous présente le vocabulaire de huit “domaines” très différents : La loi (il est avocat), la gastronomie, la musique, la foi, la jeunesse, la politique, le sport et l’amour.

J’ai diversement apprécié chaque chapitre.

Celui sur la loi m’a bien plu et il m’a appris beaucoup des choses. Tout un vocabulaire et une façon de parler que l’on ignore totalement si on n’a jamais fait de droit (ou eu affaire à la justice).

Le chapitre sur la gastronomie étrangement, m’a beaucoup moins intéressée, alors même que je suis très gourmande. Je pense que c’est parce que, connaissant une grande partie du vocabulaire employé, je n’y ai pas fait de grande découverte.

La 3ème partie est consacrée à la foi, un domaine dans lequel je suis totalement ignare et qui ne m’intéresse guère que dans les grandes lignes, en tant que “culture générale”. Un thème qui ne m’a guère passionné.

Vient  ensuite la jeunesse des mots ou les maux de la jeunesse suivi des mots politiques, deux thèmes qui m’ont amusés et intéressés. J’ai, par contre, lu le suivant en diagonale, car il parle de sport, sujet qui ne me captive guère.

De petits jeux originaux sont proposés à chaque fin de chapitre. Pour s’entrainer à argumenter tout en s’amusant, enrichir son vocabulaire, apprendre à réguler son débit de paroles, à mieux articuler ou encore jouer avec les mots.

C’est un ouvrage à déguster à petites bouchées. J’ai commencé par le lire comme un roman, mais ce n’est pas une bonne idée, je me suis vite lassée. Je l’ai beaucoup mieux apprécié quand j’ai fractionné ma lecture, en lisant un chapitre de temps en temps.

Vu la variété des sujets traités, il serait étonnant que vous n’en trouviez pas au moins un ou deux à votre goût !

*****

Pour lire un extrait, c’est ici

Sur le thème des mots également : un album pour les plus jeunes, Méandre

“La nature. 120 découvertes scientifiques” de Gilles Harpoutian

Un guide étonnant à propos de Dame Nature, qui n’aura de cesse de vous surprendre!

 

Documentaire sur le monde animal et végétal

La nature. 120 découvertes scientifiques

de Gilles Harpoutian

Editions Tredaniel, mai 2019,

254 pages -19,90€

***

Thèmes : nature, insolite, découvertes scientifiques

***

 

Présentation de l’éditeur: “Dans un présent futuriste où l’innovation radicale et la disruption technologique deviennent le fer de lance de la recherche scientifique, des biologistes partent à la rencontre du monde vivant tel qu’il existe depuis des millions d’années. Gilles Harpoutian nous propose de s’émerveiller avec lui en découvrant la fourmi qui a oublié de vieillir, l’araignée qui allaite ses petits, Authaï l’éléphant qui compte aussi bien que vous et moi, d’observer les singes qui ont fraternisé avec les loups ou de savoir si votre chat sera centenaire (…)”

 

Dans cet ouvrage, vous découvrirez quantités d’informations insolites. Divisé en différentes parties, “La nature. 120 découvertes scientifiques” est un livre ludique et très instructif. Certains animaux sont incroyables et même parfois effrayants (je pense à un certain parasite qui prend le contrôle de son hôte).

On se rend compte combien la nature développe de stratagèmes pour que tout fonctionne à merveille. J’ai appris énormément de choses toutes plus fascinantes les unes que les autres. En lisant “La nature. 120 découvertes scientifiques”, on remarque que les êtres humains ont beaucoup à apprendre des autres êtres vivants. Bien que l’ouvrage se veut scientifique, il est tout à fait accessible. Tout est vraiment très bien expliqué et les images sont superbes, à l’image de la couverture avec cet adorable écureuil.

“La nature. 120 découvertes scientifiques” est donc très bien pensé, j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. Dame nature nous réserve bien des surprises! C’est fascinant de voir que la faune et la flore disposent de ressources jusqu’ici insoupçonnées.

Un livre indispensable pour mieux comprendre notre monde.

 

~Melissande~

 

+ Un autre ouvrage de Gilles Harpoutian: 120 découvertes scientifiques récentes présenté sur Francenetinfos

+ La collection des 120 découvertes aborde les thèmes importants de notre époque. Déjà parus dans la même collection : 120 Découvertes scientifiques récentes, drôles, sérieuses, curieuses et extraordinaires.

+ Des albums pour les tout- petits pour découvrir la nature, présents par Hérisson : Regarde dans l’herbe, Super tracteur et A la ferme

 

 

Vivre mieux sans croissance – P. Rabhi

vivreEnquête journalistique sur un enjeu qui nous concerne tous

Doc Adulte

Vivre mieux sans croissance

Pierre Rabhi & Juliette Duquesne

Collection Carnets d’Alerte

Presses du Châtelet (2019)

*****

Vivre mieux sans croissance fait partie de la collection “Carnets d’alerte

*****

La croissance, on en parle quotidiennement dans les journaux, à la télévision. C’est elle qui permettrait que tout le monde mange à sa faim, que tout le monde ait du travail…

Mais est-ce vraiment la réalité ? Et depuis quand existe t-elle ? Est-elle réellement indispensable ? C’est à ces questions et bien d’autres encore que tente de répondre cette enquête. Pierre Rabhi préface l’ouvrage et le conclut dans un entretien avec Juliette Duquesne, journaliste indépendante. A la fin du livre, plusieurs pages de notes, la liste des personnes interrogées, un lexique et une bibliographie.

*****

Si j’ai ouvert ce livre, j’avoue que c’est grâce à la “caution” de Pierre Rabhi, parce que je ne connaissais pas du tout cette journaliste. L’économie n’est pas un sujet qui me passionne, mais dans notre société actuelle, il est difficile d’en faire totalement abstraction !

Une chose est sûre, c’est bien d’avoir un contrepied aux journaux télévisés. Et d’avoir, pour une fois, de “vraies” explications avec de “vrais” experts. Des explications avec des exemples aussi, de choses qui se font et qui fonctionnent. Sans pour autant nous dire que c’est facile ou que tout va marcher partout. Bref, un livre qui donne des pistes de réflexions intéressantes !

Face aux changements, je trouve qu’il est bon de réfléchir à ce que chacun de nous peut faire pour améliorer les choses. Et cette collection peut certainement nous y aider.

A lire !

*****

Le site de Pierre Rabhi

Celui de Juliette Duquesne, journaliste indépendante

Vidéo dans laquelle elle présente le livre

Carnets d’alerte, c’est aussi une association.

*****