Sudoku Colors #Jeux

sudoku colorsJeu de réflexion
pour enfants dès 3 ans

Sudoku Colors

Diset
Educativa
14 Sudokus et 52 jetons,
3 niveaux de difficulté,
3 motifs

Matériel cartonné réutilisable.

Jeu de Sudoku pour enfant.

 

Sudoku Colors est adapté aux enfants, et c’est un jeu de Sudoku très chouette pour découvrir la logique : avec des chiffres ou des symboles l’enfant complète des grilles comme le Sudoku pour adultes, mais avec différents niveaux de difficultés : très simple (4×4) ou de plus en plus complexe (6×6).

sudoku colors

Les planches de Sudoku Colors comprennent soient des couleurs/motifs, soient de petits dessins, soient des chiffres, de quoi découvrir peu à peu le système numérique (mais il y a toujours les couleurs pour aider). C’est bien conçu, adapté aux enfants niveau taille et fonctionnement, puisque ce sont des cartes à compléter par de petits jetons, donc réutilisables autant de fois qu’on le souhaite, tout en laissant la place à l’erreur.

Ça demande de l’attention, de la réflexion, et mini hérissonne aime bien faire comme maman (j’adore les jeux de chiffres dans les magasines).
Le plus marrant c’est qu’elle réussit bien mais avec une sorte d’intuition naturelle, pas toujours dans le même ordre que ce que j’aurais fait ! Bien sûr de temps en temps elle coince sans voir une erreur mais ça lui laisse une marge de progression avec des planches encore un peu dures.

Il n’y a pas beaucoup de planches différentes dans Sudoku Colors (14), mais si l’on n’y joue pas tous les jours on oublie et on peut donc les refaire à l’infini ! Par contre c’est un chouette jeu à faire en solo, que ma mini hérissonne (4 ans) préfère faire avec nous, rater pour le moment de tranquillité pour faire mes propres jeux !

sudoku colors

 

Et vous quels sont les jeux de réflexion préférés de vos enfants ?

+ On a testé aussi Sheep Logic, et la Belle au bois dormant, on essaye de vous en parler très vite !

+ Peu de jeux de société présentés sur le blog, pourtant on adore ça… Vous les retrouverez dans la rubrique Loisirs en Famille, mais aussi sur Instagram !

Nous suivre et partager :
error0

La revanche de Sherlock Holmes-Téléfilm

revancheUn téléfilm plaisant dans les brumes de Londres

La revanche de Sherlock Holmes

De Simon Cellan Jones

Scénario d’Allan Cubitt

Produit par la BBC (2004)

Avec Rupert Everett, Ian Hart et Michael Fassbender

*****
Policier, Drame
Nationalité britannique

*****

Watson ayant remarqué que son ami Sherlock s’enfonçait de plus en plus dans des brumes opiacées, met sur sa route le cadavre d’une jeune femme trouvée sur les bords de la Tamise. En effet, ayant assisté à l’autopsie, il a remarqué plusieurs choses inhabituelles. Sherlock, en examinant le cadavre, découvre un bas de soie enfoncé dans la bouche de celui-ci. Ce corps, appartenant apparement à une jeune femme de la bonne société, porte des vêtements qui ne lui appartiennent visiblement pas… Sherlock et Watson se retrouvent sur la piste d’un dangereux criminel.

*****

La revanche de Sherlock Holmes est un téléfilm qui ne restera pas dans les annales si l’on en croit les quelques critiques que j’ai pu lire ici ou là. Pourtant, j’ai passé un bon moment devant ce film. Les décors sont beaux, la musique aussi. Les décors comme les costumes sont « réalistes ». Bref, on est bien dans l’ambiance brumeuse des bords de la Tamise propice aux enquêtes policières de Sherlock et Watson.

Il est vrai que le rythme est assez lent et que l’enquête patine au grand dam de Sherlock. Mais cela ne m’a pas gênée. Rupert Everett campe un Sherlock tourmenté et opiomane. Ian Hart quand à lui est un Watson moins « soumis » que dans d’autres films et qui possède plus d’humour. Un bon moment.

*****

Récompenses : Rupert Everett a été nominé deux fois pour son rôle dans ce téléfilm. La musique d’Adrien Johnston a été également nominée.

La bande annonce

Ce roman participe au Mois Anglais, organisé cette année (la 8ème !) par Lou et Titine.

https://thecanniballecteur.files.wordpress.com/2019/05/union_jack-9.jpg?w=584&h=365

Et merci à Belette pour le choix de logos !!

Voir par ici l’article des lectures prévues de Sophie pour ce mois anglais

Nous suivre et partager :
error0

Batapuzzle – Jeu de bataille dès 4 ans

batapuzzleJeu de société pour enfants

Batapuzzle

jeu de bataille

4-8 ans

Djeco

Dans les petites boites Djeco se cachent toujours des jeux qui plaisent à ma mini hérissonne. Batapuzzle ne fait pas exception. Dans ce jeu de bataille, il faut que l’enfant sache lire les chiffres de 1 à 6 (il n’y a rien à compter sur les cartes), et comprendre l’ordre de grandeur, puisque comme dans un jeu de bataille classique, il faut avoir la plus grande carte pour gagner le pli.

Le jeu se compose donc de 6 * 6 cartes de 1 à 6, que l’on divise entre les joueurs. Chaque joueur a donc des cartes, mais aussi un véhicule, et c’est là l’originalité du jeu. Ce véhicule représente un dessin, qu’il va falloir reconstituer à l’aide des cartes que l’on gagne, comme un puzzle. Il faut 6 cartes, numérotées de 1 à 6 pour reconstituer le dessin. Et c’est seulement en gagnant des cartes dans les plis de bataille qu’on peut les ajouter à notre puzzle.

Est-ce vraiment utile de compliquer la bataille ? Et bien oui, car cela donne un but beaucoup plus visible aux enfants, mais en plus cela permet des parties beaucoup moins longues, car dans la bataille, il est souvent bien dur d’arriver à la fin de la partie ! Là les parties durent 10 – 15 minutes, une durée parfaite pour les enfants de 4 ans, car au delà la concentration, au moins pour ma mini hérissonne, devient difficile et les défaites sont plus dures à encaisser (mauvaise perdante ma fille ? pas-du-tout !)

Batapuzzle est un petit jeu simple, dont les règles sont faciles à intégrer, surtout si l’enfant connaît déjà la bataille. La seule difficulté reste la lecture des chiffres, pas toujours complètement acquise à 4 ans (mais du coup c’est un bon exercice!)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

BLACKkKLANSMAN J’ai infiltré le Ku Klux Klan

Klan

Un film basé sur une histoire vraie !

BLACKkKLANSMAN
J’ai infiltré le Ku Klux Klan
Un film de Spike Lee

Avec John David Washington, Adam Driver, Topher Grace

*****

Ce film est inspiré de la vie et du début de carrière de Ron Stallworth, le premier officier de police afro-américain à avoir infiltré le Ku Klux Klan. Contre toute attente, l’agent Stallworth (John David Washington) et son partenaire Flip Zimmerman (Adam Driver) vont infiltrer les plus hautes sphères du Klan, afin de l’empêcher de prendre le contrôle d’une petite ville du Colorado…

*****

Ce film est une adaptation du livre du même nom, écrit par Ron Stallworth, et qui raconte son expérience de premier policier afro-américain dans un commissariat d’une petite ville des États-Unis.

Aussi étrange que cela puisse paraître avec un tel sujet, il y a beaucoup d’humour dans ce film et le personnage principal du film, Ron Stallworth (le policier noir) est éminemment sympathique. Les adhérents du Ku Klux Klan sont montrés comme de parfaits abrutis, dangereux parce qu’armés, mais pour la plupart totalement idiots. Je pense, hélas, que ce n’est pas forcement le cas pour tous…

Les critiques

contre Trump ou contre les groupes racistes ne sont pas forcement très « fines », on sent la volonté d’avoir un film engagé, mais grand public ! J’ai adoré les costumes des années 70 (et la coupe de cheveux de J. D. Washington, on en parle de sa coupe de cheveux ???) et la musique.

Les passages qui font le plus peur dans le film et nous font comprendre que la menace existe toujours sont les 5 minutes du documentaire final, des images d’archives montrant ce qui s’est passé à Charlottesville*en août 2017.  Après avoir bien rigolé, on redescend sur terre.

Et j’avoue qu’après avoir vu ce film, je suis très admirative face au travail des policiers qui font de l’infiltration !

En bref : un film qui dure 2h09, mais je vous garantie que vous ne les verrez pas passer !!

J’ai adoré ! ♥ 

*****

*Article du Monde du 12/08/2017 qui explique ce qui s’est passé

Qui est Ron Stallworth ? (Merci Wiki)

Bande annonce du film

Grand Prix du Festival de Cannes 2018

Ce film a reçu 2 prix et 25 nominations

*****

au Challenge African American History Month chez Enna – 5ème participation

*****

Nous suivre et partager :
error0