Passionnée de lecture depuis que je sais lire. J'ai rarement passé une journée sans lire au moins quelques lignes ! J'aime la littérature jeunesse, les bandes dessinées, les romans (y compris polars et SFFF).

La louve boréale – BD

boréaleLa louve boréale

Núria Tamarit

Sarbacane (2022)

*****

Sur le vieux continent, Joana a tout perdu. Elle vend le peu qui lui reste pour acheter un billet afin de traverser l’océan pour rejoindre le Nouveau Monde. En effet, elle a entendu parler d’un Eldorado, un endroit d’où les hommes reviennent avec de l’or plein les poches. Mais le monde des orpailleurs est un monde dur, cruel et sans pitié. Et c’est un monde d’hommes.

Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’elle se retrouverait seule et qu’il ferait aussi froid… Seule, elle ne le restera pas longtemps. Elle libère une chienne d’un maître violent, et celle-ci va l’accompagner. Une femme, puis une autre, vont aussi la rejoindre. Arriveront-elles à rentrer avant que la neige ne recouvre tout ? Heureusement, l’une d’elles connaît la flore boréale. Mais cela suffira t-il à les sauver ?

*****

J’ai mis un certain temps pour me décider à lire cette BD. La couverture m’attirait et je la trouvais très étrange à la fois. Il faut dire aussi que jusqu’à hier j’étais en pleine période d’examens et que je n’ai pas beaucoup lu (mis à part des lectures “pro”) depuis début décembre…Bref.

Je n’aurai pourtant pas dû hésiter parce qu’elle m’a beaucoup plu finalement !

On ressent bien la brutalité de ce monde. Les hommes, avides et violents, le froid mordant et la nature sauvage… On finit par savoir ce que Joana a perdu, et comment. Et pourquoi elle est venue se fourvoyer dans une quête qui ne lui ressemble pas.

Au départ les illustrations ne m’attiraient pas trop, mais je m’y suis habituée (les couleurs par contre, m’ont plu dès le départ).

Et au final, c’est une belle découverte que cette histoire de quête, d’entraide et de respect de la nature !

*****

Voir quelques illustrations (site de l’éditeur)

Elle est l’illustratrice de Géante (que je vais lire très bientôt !!)

Et cette semaine, c’est dans la bibliothèque de Noukette que nous nous réunissons.

2023 sera classique

2023

2023 sera classique

(ou ne sera pas !)

*****

Blandine et moi vous proposons de repartir, cette année encore, à la découverte des classiques.

Le challenge court sur toute l’année, du 1er janvier au 31 décembre 2023 inclus.

*****

Longtemps j’ai hésité, avant d’ouvrir un livre appelé “classique“. Me disant que ce n’était pas pour moi, que je n’allais rien comprendre, que je n’avais pas les bases suffisantes… Alors oui, il y a sans doute parfois des références qui m’échappent. Et alors ? Si je prends du plaisir à lire, n’est-ce pas le principal ? Et j’ai souvent beaucoup de plaisir à lire ces œuvres bien écrites !

*****

Pour cette 6ème année (déjà ???), nous avons décidé, avec Blandine, de garder des mois thématiques (mais c’est facultatif), des lectures communes et des rendez-vous inter-challenges.

L’idée est toujours la même : sortir nos vieux classiques des étagères poussiéreuses où ils s’ennuient, les lire et partager nos ressentis, bons ou mauvais ! Donc vous lisez comme vous pouvez, comme vous voulez et ce que vous voulez ! Les classiques eux-mêmes, ou leurs adaptions, que ce soit en pièce de théâtre, en livre audio, en album, en BD ou autre.

Notre vision des “classiques” est large : nous acceptons tous les livres publiés avant 1970.

***

Pour participer ?

C’est sur nos blogs (Sous ce billet ou LA) – Sur le groupe Facebook (CLIC) – Sur Instagram avec le hashtag #2023seraclassique

*****
Des mois thématiques et des Lectures Communes sont en préparation !

Pour chaque thème, nous vous proposerons des titres, des auteurs, soit parce que nous les avons lus (il y a un lien vers nos billets), soit parce qu’ils sont jugés “incontournables” (par qui, ça, je ne sais pas ;) )

*****

Janvier : Présentation du challenge et PAL

Blandine : C’est par ici !

Nathalie : Sur Instagram

Mais libre à vous de commencer vos lectures !

*

Février : L’Amour ! Toujours l’amour… ♥♥♥ ou des nouvelles ou un roman court (< 250 p.) (mois court = lectures courtes)

Blandine : Aux bords du Gange. Rabindranath Tagore (1925) (Avec les Etapes Indiennes)

Nathalie : Dans la peau d’un noir (1962) roman court qui participera aussi à l’AAHM (African American History Month) chez Enna

Autres idées de lecture :

Jane Eyre de Charlotte Brontë (1847) / Roméo et Juliette de William Shakespeare (1597) / Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos (1782)

*

Mars : Lire au féminin ou théâtre ou poésie

Blandine : Persuasion. Jane AUSTEN (1818) / Madame Bovary de Gustave FLAUBERT (1856)

Nathalie : Cyrano de Bergerac (1897)

Des autrices : George Sand / Pearl Buck / Jane Austen / Les sœurs Brontë /Virginia Woolf / Marguerite Duras / Karen Blixen /Simone de Beauvoir

Lire cet article de la Bnf pour encore plus d’idées !

Pour trouver des poèmes classiques (je ne suis pas une grande lectrice de poésie et pourtant, qu’est-ce que c’est beau !)

et pour le théâtre, c’est ici !

*

Avril : Le japon (avec Hilde et Lou) ou une lecture insulaire

Blandine :

Nathalie : L’enfant d’Hiroshima (1959) ou Les belles endormies (1970) / Contes des Antilles

Autres idées de lecture :

*

Mai : Un conte, une légende ou un mythe (En lien avec le challenge Contes et Légendes de Bidib) 

 

Nathalie : Contes des mers du Sud (1911)

Autres idées de lecture :

*

Juin : Un classique de la littérature Anglaise (En lien avec le challenge “Le mois anglais” chez Lou et Titine ?)

Blandine : Persuasion. Jane AUSTEN (1818) / Le chien des Baskerville d’Arthur Conan Doyle (1902) / La Hurlevent de Jeanne CHAMPION (Sur Emily Brontë) / Oliver Twist de Charles DICKENS (1838) / BD Virginia Woolf de Gabriele LIUBA (Tout ça ???)

Nathalie : Rebecca (1938)

Autres idées de lecture :

Les sœurs Brontë / Virginia Woolf / Daphné du Maurier / Somerst Maugham…

*

Juillet : L’Inde en contes ou roman (En lien avec les Étapes Indiennes chez Hilde et Blandine et le challenge Contes et Légendes chez Bidib

Blandine : Le Ramayana (Inde)

Nathalie :

Autres idées de lecture : Si vous avez des idées, je suis preneuse !

*

Août : Un classique de la littérature de voyage, qu’il soit terrestre, aérien ou maritime

Blandine : BD) A la recherche de Moby Dick. D’après Herman Melville. Sylvain Venayre et Isaac Wens

Nathalie : Le vieil homme et la mer (1952) – Ce sera, je pense, mon dernier essai avec Hemingway !

Autres propositions de lecture :

Jules Verne / Jack London / Moby Dick de Melville

*

Septembre : Un classique de la littérature Américaine (En lien avec le mois Américain ?)

Blandine : L’Adieu aux armes. Ernest HEMINGWAY (1929)

Nathalie :

Autres propositions de lecture :

Caldwell / Faulkner / Steinbeck

*

Octobre : Pour Halloween, un roman d’horreur ou gothique ? (En lien avec le challenge Halloween d’Hilde et Lou ) Ou une enquête avec le British Mysteries (Lou et Hilde)

Blandine : Jekyll et Mr Hyde. Robert Louis STEVENSON (1886)

Nathalie : L’étrange cas du Dr Jekyll et M. Hyde. Robert Louis STEVENSON (1886) (une version bilingue, mais je la lirai en français !)

Autres idées de lecture :

Un roman de Lovecraft / Dracula de Bram Stoker (1897) / Le Moine de Matthew G. Lewis (1796)/Frankenstein de Mary W. Shelley (1818)

*

Novembre : La 1ère Guerre Mondiale (En lien avec le challenge de 14-18 à nous de Blandine) ou l’adaptation d’un classique

Blandine : J’ai saigné. Blaise CENDRARS (1938)

Nathalie : L’Alsace à tout prix (BD 1ère guerre) et Le Horla (BD)

Autres propositions de lecture :

Ceux de 14 de Maurice Genevoix (1949) / Les croix de bois de Roland Dorgelès (1919) (Blandine)/ Le feu d’Henri Barbusse (1916- Prix Goncourt)

*

Décembre : Noël bien sûr ! Avec Les challengesChristmas timede Mya et Il était 11 fois Noëlde Chicky Poo et Samarian Ou l’hiver

Blandine : Au pied du sapin, recueil de contes de Noël de Kessel, Maupassant, Andersen, Daudet ou encore Dickens !

Nathalie : Philipok d’après Léon Tolstoï (1837) / Le Noël d’Hercule Poirot (1946)

Autres propositions de lecture :

Dickens / L’arbre de Noël de Michel Bataille (1967) /

Toutes nos lectures pourront aussi participer au challenge de Bidib : Le Tour du Monde en 80 Livres

*****
Les participant(e)s

J’ai inscrit d’office les participants de l’an passé, mais si vous ne voulez plus participer, pas de soucis !

Anne
  1. Thérèse Desqueyroux de François MAURIAC (1927) – Roman

 

Bidib
Blandine
DF
Eimelle
Hilde
Isabelle (Ribambelle d’histoires)
Jojo en herbe
Kiona

Ses articles sont visibles sur sa page Facebook

  1. La petite Fadette de George SAND (1849) – Roman
Manika
Nathalie (c’est moi !)
Passage à l’Est !
  1. Le nœud de vipères de François Mauriac (1933) -Roman
Passion culture
Pativore
  1. Les secrets de la princesse de Cadignan d’Honoré de Balzac (1839) – Nouvelle
Purple velvet
Ta d loi du ciné
  1. Destins de François MAURIAC (1928) – Roman
  2. Thérèse Desqueyroux de François MAURIAC (1927) – Roman
  3. La fin de la nuit deFrançois MAURIAC (1935) – Roman
*****

2023

Merci à Mezzgarth pour les logos
*****
Bilans des années précédentes
  2018 –  2019202020212022

*****

Pour vous aider dans ce challenge, n’hésitez pas à fréquenter assidument les librairies ou les bibliothèques, mais également le net avec Ebook gratuit Français

Nous vous souhaitons de belles lectures et de belles découvertes,

Blandine et Nathalie

Les éléphants, éditeur engagé

éléphants

LES ÉDITIONS DES ÉLÉPHANTS

plouf

Une course folle… Mais pourquoi ?

*****

Depuis que j’écris sur ce blog, en plus de parler de livres, je vous ai parfois présenté des auteurs ou des illustrateurs. Plus rarement des éditeurs. Parce qu’il faut être honnête : la plupart des gens qui ne travaillent pas dans les métiers du livre ne s’intéressent pas plus que ça aux maisons d’éditions.

Et pourtant ! Les maisons d’éditions jeunesse indépendantes (et elles ne sont pas si nombreuses) choisissent avec soin les livres de leur catalogue.

Et c’est le cas DES ÉDITIONS DES ÉLÉPHANTS dont je vais vous parler aujourd’hui. N’hésitez pas à aller voir comment les éditrices présentent leurs choix sur leur site.

*****
éléphants

Un album très drôle pour les petits

Je connais cette maison d’édition spécialisée dans la littérature de jeunesse illustrée depuis plusieurs années. Elle présente une quinzaine de livres par an depuis 2015 et son catalogue se compose aujourd’hui de plus d’une centaine de titres. Et j’ai dû en lire seulement une quinzaine.

Alors pourquoi vous présenter cet éditeur en particulier ?

 

Parce que j’ai déjà lu et apprécié plusieurs de leurs albums et albums documentaires, j’aime leurs valeurs, l’intelligence des textes et la douceur des illustrations et je trouve leur travail soigné (couverture, reliure, papier).

Et en plus, j’ai eu la possibilité de discuter avec l’une des éditrices, Caroline Drouault, ce qui a renforcé mon avis déjà très favorable sur cet éditeur.

Cette maison d’édition est née de la rencontre de deux femmes. Ilona Meyer a monté le projet, mais c’est ensemble qu’elles ont démarré. Leur volonté de départ était de ne pas dépasser 15 titres par an, afin de pouvoir continuer à s’occuper de chaque livre avec autant de soin. Et c’est ce qu’elles continuent de faire aujourd’hui.

Elles choisissent toujours leurs titres à deux et il faut qu’elles soient toutes les deux touchées, à la fois par le texte et par les images. Il faut qu’il y ait du sens. Et je trouve que cela se ressent dans leur catalogue. Elles travaillent seules, aidées par une stagiaire et externalisent les tâches qu’elles ne peuvent faire elles-mêmes.

Sans le savoir, vous avez sans doute déjà croisé leur route : “Cité Babel, le grand livre des religions“,  “Ruby tête haute” ou encore la série “Igor et Souky“, ça ne vous dit rien ? Si vous ne les connaissez pas, je vous invite vraiment à aller parcourir leur catalogue, il y a de belles pépites à découvrir (vous pouvez commencer par regarder ceux que j’ai aimé !).

Il y a des albums sensibles et intemporels, qui ont du sens, font passer des messages :

  • de solidarité et de partage (La roulotte de Zoé)
  • qui parlent de la société de consommation (Top Car)
  • de ségrégation (Ruby tête haute)
  • du droit à la différence (Diane danse)
  • d’écologie et de protection de la nature (Tancho)
  • et de manière générale, de valeurs humaines, d’ouverture au monde, aux autres…

aventuriers  Ruby  diane  roulotte  huîtres

 Cette maison d’édition a une autre particularité : elle ne “pilonne” pas ses ouvrages. Vous avez certainement déjà entendu parler de ces livres neufs qui sont détruits pour laisser la place aux nouveaux arrivants… C’est une réalité chez de nombreux éditeurs. Ilona Meyer et Caroline Drouault ont fait le choix de défendre tous les livres de leur catalogue.

Néanmoins, il arrive parfois que les droits d’un livre arrivent à échéance et qu’il reste des exemplaires. C’est le cas cette année pour le titre « La tornade » dont les droits avaient été acquis pour 7 ans. Donc, si cet album vous tente, dépêchez-vous, bientôt il n’existera plus…

J’espère vous avoir donné envie de faire plus ample connaissance avec cette maison d’édition jeunesse indépendante !

*****

Déjà présentés sur ce blog (oui, il y a beaucoup de “coups de cœur” ! :

Albums : Les aventuriers du soir / Les lapins et la tortue / Tancho / Au fil du temps / Ruby tête haute / La roulotte de Zoé / Top car / Diane danse

Albums documentaires : Un million d’huîtres au sommet de la montagne / Les pieds dans la terre /

éléphants

Soixante printemps en hiver – BD

soixanteSoixante printemps en hiver

De Jongh & Chabbert

Aire Libre

Dupuis (2022)

*****

Aujourd’hui est un jour spécial. C’est l’anniversaire de Josy, elle a soixante ans. Son mari, ses enfants et ses petits enfants sont réunis pour l’occasion. Alors qu’on lui apporte son gâteau avec les bougies allumées, Josy refuse de souffler. Pour faire une annonce qui surprend tout le monde : après 35 ans de mariage, elle part, elle reprend sa liberté.

Et elle le fait aussitôt. Elle prend la valise préparée le matin même, monte dans le vieux minibus et c’est parti. Dans son équipée, elle va rencontrer plusieurs personnes plus ou moins heureuses, plus ou moins bien insérées socialement. Il y a Camélia, une jeune mère célibataire qui vit dans une vieille caravane avec son fils d’un an, Tom. Et puis Christine aussi…

*****

La seule chose que je trouve ratée dans cet album, c’est la couverture. Je trouve qu’elle ne donne pas envie de la lire. Et s’il n’y avait pas eu le nom des deux autrices, je pense que je ne l’aurai pas ouverte. Et ça aurait été dommage, parce que j’ai bien aimé l’histoire de cette femme qui réalise un jour que la place qu’elle “occupe” ne lui convient pas. Que sa vie ne l’intéresse pas. Et qui décide de partir, tout simplement.

J’aime beaucoup le titre aussi que je trouve très beau, très poétique. C’est une histoire avec beaucoup de tendresse, de tristesse aussi.

Une belle histoire de vie !

https://www.dupuis.com/v5/img/visuels_resume_bd/1347370_60printemps.jpg

*****

D’Aimée De Jongh, j’ai déjà lu et apprécié le magnifique “Jours de sable“. Elle a également illustré : L’ obsolescence programmée de nos sentiments

Son site

D’Ingrid Chabbert, nous vous avons déjà présenté : Mon pépé (Alb), Artus et Lubin (Alb BB), Au feu les pompiers (3ème livre du billet), Tout le monde sait faire du vélo et La mémoire aux oiseaux et La famille au poil (BDJ)

Son blog (pas mis à jour depuis 2016) = voir FB

Feuilleter les premières pages (site de l’éditeur)

D’autres ont aimé aussi : Noukette, et ?

C’est la reprise de la BD de la semaine (même si j’ai loupé le coche…)

Et c’est chez Fanny du blog Mes pages versicolores