16 nuances de première fois – Nouvelles

1616 nuances de première fois

Dirigé par Manu Causse & Séverine Vidal
Éd. Eyrolles (2017)
*****

Ce recueil de nouvelles s’adresse aux plus de 15 ans.

16 nouvelles / 16 auteurs / 16 premières fois :

drôles, tendres, ratées, non désirées, seul ou à plusieurs…

Comme avec tous les recueils de nouvelles, certaines m’ont plus plu que d’autres, mais elles sont toutes intéressantes !!

*****

1- Nouvelle notification de Clémentine Beauvais

Échange de sms entre deux copines, dont l’une vient de vivre sa 1ère fois (je vous laisse découvrir comment). C’est drôle !

2- Dr Jekyll, Mr Hyde et moi de Benoît Broyart

Un jeune garçon s’interroge sur ce que sera sa « 1ère fois » et sur ces hormones qui lui ravagent le bas du ventre…

3- Le torse plastique d’Hélène Rice

Garance est invitée à la Soft night party, la soirée dont rêve toutes les filles ! Sauf qu’elle n’est pas intéressée… Elle va y aller pour faire plaisir à son amie Zoé.

4- Des fées d’Arnaud Tiercelin

Antoine est asthmatique et en cure à Murat le Quaire. Ayant besoin de « changer d’air », il va grimper jusqu’au banc de la Roche aux fées et faire une étrange rencontre…

5- Fixer les vertiges d’Antoine Dole

Florian raconte sa 1ère fois, entre désir et envie de fuite, entre hésitation et abandon.

6- Mon beau miroir d’Emmanuelle Urien

Un témoin muet regarde, sans pouvoir intervenir, une jeune fille essayer de résister aux avances insistantes d’un garçon plus âgé.

7- In Gode We Trust d’Axl Cendres

Et si « le faire » à trois devenait réalité ?

8- Action ou vérité de Manu Causse

Certainement une des nouvelles les plus « hot » de ce recueil !!

9- Il était une (première) fois de Rachel Corenblit

Lors d’une soirée, 4 amies se racontent « leur » rencontre avec le Prince Charmant…

10- Odessa de Cécile Chartres

Un ado avec une anatomie un peu particulière décide de devenir acteur de films porno… Mais il aura aussi sa « première » fois.

11- Toutes les connes s’appellent Manon de Driss Lange

Une jeune fille, musulmane et amoureuse, a cédé aux désirs du garçon qu’elle aime. Depuis, il a disparu et elle s’inquiète des conséquences.

12- Mike le bucheron de Taï-Marc Le Thanh

Gaspard, 16 ans, découvre par hasard un livre qui va lui ouvrir quelques horizons. C’est « chaud » et c’est drôle !!

13- Sans elle de Gilles Abier

Anaïs aime Pierrick. Un jour, elle veut lui faire une surprise, lui faire plaisir. Elle va réussir au-delà de ses espérances.

14- ça sert à rien de Sandrine Beau

Parfois on se pose beaucoup de questions, et puis… J’ai beaucoup aimé la chute !!

15- Something Evil’s Lurking in the Dark de Chrysostome Gourio

Celle-ci, je l’avoue, m’a un peu donné la nausée…

16- A l’ancienne de Séverine Vidal

Une dystopie qui fait un peu peur… C’est ça l’avenir ?

La préface + quelques pages à feuilleter par ici

Ils ont aimé aussi : Noukette, Jérôme, Pépita

La masque de la mort rouge (classique – Poe)

masque masqueLe masque de la mort rouge

et autres histoires extraordinaires

Edgar Allan Poe

Traduction de Charles Baudelaire

Éditions Milan (2000)

********

Indiqué « à partir de 9 ans », je trouve que c’est un peu exagéré ! C’est violent, morbide et très descriptif, et je ne pense pas qu’un enfant de cet âge-là y comprenne quelque chose…

Écoutez ou lisez la première nouvelle et revenez me dire si vous liriez ça à votre enfant de 9 ans ! ;)

********

6 nouvelles composent ce recueil paru initialement en 1842. Il s’agit de :masque

  1. Le masque de la mort rouge : Texte original ici.
  2. Le chat noir : Texte ici
  3. La chute de la Maison Usher : Le texte ici
  4. Le coeur révélateur : Texte
  5. Hop-Frog : Voici le texte
  6. La barrique d’amontillado : Texte en lien

Je n’ai volontairement pas mis les résumés de ces nouvelles. Tout l’intérêt de ces nouvelles, pour moi, réside, non pas dans l’histoire, mais dans la façon dont elle est racontée et mise en scène. Je me souvenais avoir lu ces nouvelles vers l’âge de 13 ou 14 ans. Une première approche de « l’horreur » parce qu’il faut bien avouer que c’est plus que du fantastique, c’est du fantastique qui fait peur et met mal à l’aise !!

Voilà en quoi, pour moi, Poe est un grand écrivain. Malgré le temps passé depuis l’écriture de ces nouvelles, le temps écoulé depuis ma première lecture, j’ai ressenti le même malaise. Ces descriptions, si imagées et si complètes, m’ont totalement « possédées » !!

********

Si vous voulez écouter « Le masque de la mort rouge » c’est par là (beaucoup d’autres sont également disponibles en audio) :

********

C’est bien de (re)lire des classiques, on fait quelques recherches pour se documenter et puis on s’aperçoit qu’un auteur dont on était intimement persuadé qu’il était anglais est en fait… américain ! Humm… Passons…

Participe au Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » et « Challenge des RE » chez Blandine

  classiques   

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Construire un feu – Nouvelle hivernale

ConstruireConstruire un feu

Jack London
Illustrations de Nathaële Vogel
Actes Sud Junior (1995)
*****

L’histoire se passe dans le Yukon, un territoire sauvage et montagneux du nord-ouest du Canada. Un homme, suivi d’un chien-loup, voyage à pied, sans bagages. Il compte rejoindre ses camarades au camp en fin de journée. Cet homme est nouveau dans la région, c’est son premier hiver ici. Il sait qu’il fait froid, très froid, il sent la morsure du froid, son inconfort. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il fait beaucoup trop froid pour voyager, surtout quand on est seul…

*****

C’est une histoire terrible que celle de cet homme, au comportement un peu arrogant, seul face à une nature qu’il ne connait pas assez, dont il ne comprend pas la dangerosité et qui va finir par avoir raison de lui…

Une histoire terrible et un texte magnifique

J’avais très envie de voir la neige cette année, beaucoup moins après avoir lu cette histoire !! ;)

Cette version chez Actes Sud Junior est très belle, sur un papier épais, jaune pâle ou beige, je ne sais pas trop, mais un très beau papier. Quand aux peintures de Nathaële Vogel, elles illuminent le texte. J’ai été très agréablement surprise par toutes les couleurs qu’elle donne à la neige dans cette ambiance sans soleil. On en sent presque la texture…

Bref, ça m’a donné envie de (re)lire d’autres écrits de Jack London ! J’ai lu, il y a fort longtemps, « Croc-blanc » et sans doute aussi « l’appel de la forêt », mais je les relirai bien volontiers ! C’est amusant parce que pour moi, Jack London, c’était le « Grand Nord » ! Alors qu’en fait, il a écrit de nombreux récits maritimes, exotiques ou autobiographiques…

Résultat de recherche d'images pour "jack london"

*****

Le blog de l’illustratrice Nathaële Vogel

Un site qui regroupe des évènements autour du centenaire de sa mort : biographie, bibliographie, photos…

Sur le grand nord, nous vous avons déjà présenté :

La bd « L’or sous la neige » d’après le roman de Nicolas Vanier

Le roman jeunesse : « Plus froid que le pôle nord »

Le dessinateur Chabouté a réalisé une très belle version de cette histoire (voir chez Noukette)Construire

*****

Pour lire la nouvelle : Construire un feu en pdf (Aller page 75)

Ci-dessous, présentation d’un docu-fiction réalisé par Michel Viotte

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Y aura-t-il trop de neige à Noël ? Nouvelles

NeigeY aura-t-il trop de neige à Noël ?

I. Alexis – T. Behar – A. Bréau – S. Henrionnet – M. Levy – M. Vareille
Ed. Charleston (2017)
*****

Crush et crashIsabelle Alexis

C’est Noël ! Pour l’occasion, Nicole et Patrick accueillent leurs filles, Charlotte (avec son mari Stan et leurs filles Augustine et Cerise) et Audrey, qui n’est pas encore arrivée au moment où débute ce récit (et l’apéro), ainsi que Martine, la sœur de Nicole qui est venue avec Yves son nouvel ami.

Nicole est ravie de pouvoir faire un beau discours sur cette famille unie et si parfaite ! Parfaite ? Heu… Vraiment ?

Y aura-t-il trop de neige à Noël ?Tonie Behar

Nina Samba est une jeune avocate américaine en stage à Paris. Elle qui aime tant passer Noël en famille a accepté de rester à Paris afin de passer le réveillon avec son collègue et petit ami, Henri. Nina, qui n’aime rien laisser au hasard, a tout prévu : le repas bien sûr, la musique, les bougies, la déco, sa tenue, le feu qui brûle dans la cheminée, jusqu’au DVD qui est déjà dans le lecteur (« la vie est belle » de Capra – film magnifique !)

Tout a été prévu dans les moindres détails ! Tout ? Oui, sauf l’imprévisible bien sûr !

Le marché de NoëlAdèle Bréau

Le brie à la truffe de Noël, c’est sacré pour Lalie, expatriée avec sa famille à Londres. Pourtant cette année, Mr Marsac, père de Lalie et Catherine, a oublié de commander le fromage… Catherine part donc au marché dans l’espoir de trouver le fameux brie. Va-t-elle en trouver ? Tout est possible grâce à la magie de Noël !

La théorie du pingouinSophie Henrionnet

Une fois de plus, Pauline s’est fait larguer. Du coup, pour ne plus croiser la nouvelle copine de son ex (ils bossent ensemble tous les 3), elle accepte une mission en Italie. #Docevita

Mais tout ne va pas se passer comme prévu… #Mondecruel

Keep calm & love ChristmasMarianne Levy

Sam est psychiatre et célibataire. Suite à un pari, sa sœur Imogène lui présente chaque année une jolie célibataire. Sam souffre à l’avance en pensant à cette pénible soirée, mais elle ne va finalement pas se dérouler comme prévu ! #Cendrillon

Cap ?Marie Vareille

24 décembre – 20h : Suite à un malencontreux concours de circonstances, Valentine se retrouve coincée dans une cabine d’essayage des Galeries Lafayette, dans le noir et sans son portable. Avec, pour toutes provisions jusqu’à la réouverture le 26, une bouteille de champagne et un paquet de chewing-gum.

On peut rêver mieux comme réveillon !

* * * * *

De bien jolies histoires sur la « magie de Noël ». Agréables à lire, légères, pétillantes, romantiques, elles sont, de plus, très amusantes !

L’une de ces nouvelles m’a rappelé un film « Elle et lui » de Leo McCarey, une comédie fort romantique…

Parfois, avec les nouvelles, on est un peu frustré parce que c’est très court et qu’on aimerait connaître la suite de l’histoire, savoir ce qui s’est passé après le point final.

L’originalité de ce recueil, c’est justement de nous donner la suite de l’histoire. Suite aux 6 premières nouvelles, on a donc le plaisir de retrouver les personnages, un an près !

 

Éditions Charleston/Leduc

challenge rentrée littéraire 2017

Ma 6ème participation au Challenge 1% Rentrée Littéraire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer