Journal d’un enfant de lune – BD

journalXeroderma Pigmentosum* ??
BD à partir de 12 ans

Journal d’un enfant de lune

Chamblain & Nalin

Kennes éditions (2017)

*****

Cette bande dessinée a reçu de nombreux prix, dont « Facile à lire Bretagne » en 2019.

*****

Morgane, ado de 16 ans, vit plutôt mal le récent déménagement de la famille. En plus, pendant que ses parents font les travaux dans la maison, elle doit s’occuper du « microbe », son petit frère, ce qui ne l’enchante guère. En s’installant dans sa chambre, elle découvre le journal intime d’un garçon de 17 ans, Maxime. Il est atteint d’une maladie génétique rare, le Xeroderma Pigmentosum qui l’empêche de sortir le jour. Maxime est un enfant de la lune.

*****

Une bande dessinée jeunesse qui parle d’une maladie rare de cette façon (sans tomber dans le pathos) je trouve que c’est une excellent idée ! Les personnages sont plutôt réalistes (Morgane est peu l’ado « clichée » mais est-ce si loin de la réalité ?) et attachants.

Et surtout, on comprend bien que le quotidien des enfants de la lune n’est pas vraiment facile…

Une bd qui m’a bien plu, tant pour son scénario, ses illustrations que son sujet !

*****

Le blog de l’illustratrice

D’autres avis sur cet album : Un amour de BD, Enna, BlogOnoisettes, Un petit bout de bib(liothèque), Le petit carré jaune, Lasardine, Les lectures de Caro, Les lectures d’Azilis

Du même auteur, Sophie vous avait déjà présenté : Les Carnets de Cerise T1, le tome 2, le tome 3 et aussi Enola et les animaux extraordinaires T1 et 2 et tome 5. Et moi, toute la série des Carnets de Cerise.

Le site de l’association « Enfants de la lune »

Sur ce même sujet des enfants de la lune, le roman Susan Hopper et une des nouvelles du recueil « Sur le dos de la main gauche« .

* Cette maladie, qui s’appelle en réalité « xeroderma pigmentosum » est une maladie génétique rare (plus de 70 personnes touchées en France) mais très handicapante car les personnes atteintes de cette maladie ne peuvent pas sortir durant la journée (ou alors avec chapeau, gants, foulards, lunettes de soleil + de l’écran total) bref, difficile de scolariser des enfants dans ces conditions là ! Il n’existe à priori pas de traitement actuellement.

Dans cette vidéo, le quotidien de Thomas, enfant de la lune

Cette semaine nous sommes accueillis par Moka, Au milieu des livres

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Textos et Cie #ainsivalavie

Roman pour adolescents, 10 ans et plus

Textos et Cie

1 #Ainsivalavie!

de Geneviève Guilbault

Editeurs : Andara 2016
Kennes 2018
9782875805348, 14,90

Genre : Réaliste
Thèmes : Amitié, Textos, Pensionnat, Amour, SMS, Journal

***

Textos et cie raconte les  aventures de Morgane, une adolescente forte, qui vient de déménager avec sa mère à la campagne. Elle est alors contrainte d’être interne dans son nouveau lycée. Elle est forte, volontaire, et elle prend ça comme un nouveau défi, une expérience. Il faut dire que Morgane n’est pas une fille classique. Elle s’habille avec des t-shirt à motifs affreux, porte des sandales en plastique et ne semble pas décider à se fondre dans la masse.
Dès son arrivée elle crée un journal lycéen, avec sa colocataire et deux amis. Un journal qui essaye d’être différent, mais qui pourtant va vite parler des problèmes d’ados. Amitié, amour et cours sont les thèmes de Textos et Cie, tout ça dans le regard de Morgane.

Si l’histoire est très classique, sans grand rebondissement inattendu tant on est dans l’adolescence et ses problèmes, l’originalité de ce roman tiens dans les SMS que s’échangent les protagonistes au fil du récit et qui rythme une grande partie de l’histoire. Des pages entières de SMS, que l’on prend plaisir à lire, un roman presque épistolaire donc, avec un ton très léger. Le petit côté québécois ajoute aussi une petite touche d’exotisme à ce récit, avec de nombreuses expressions et des petits mots auxquels on s’habitue très vite.

Un roman léger et sympathique pour les adolescents, fans d’histoire d’amitié et d’amour. Ce récit est facile à lire dès 10 ans même si les personnages sont plus vieux, les préoccupations de l’héroïne, dans ce tome, reste assez enfantine.

 

+ lu en partenariat avec Netgalley

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k