Mathilde 1: le temps des soupirs de Jenny

Mathilda
 
 


mathilde.gif
Auteur : Jenny

Editeur : Delcourt

Date : septembre 2009
Pages : 46 p.
Prix : 10,50€
ISBN
978-2-7560-1548-4

 

Tome 1 : Le Temps des soupirs

 
Bande Dessinée, 2 tomes.

Thèmes : Vie, Changement, Métier, Relation homme-femme

 Présentation :

 

 » Un matin d’été à la terrasse d’un café…A l’aube de mes 25 ans, qu’ai-je accompli dans ma vie ? Qu’en est-il de mes rêves
d’enfant, de mes espoirs d’adolescente ? Je crains qu’à l’heure du bilan, le temps ne soit plus à la fête.

C’est le temps des soupirs. « 

 

 

Avis :

Quand j’ai vu la couverture de cette BD à la bibliothèque, je n’ai pas cherché à en connaître le sujet, je l’ai emprunté.
Finalement je n’ai pas regretté cette découverte. Mathilde est une jeune femme qui me ressemble un peu, et j’ai apprécié de la suivre, de la voir évoluer, avancer. Elle souhaite devenir écrivain,
et je pense que cet aspect sera plus traiter dans le deuxième tome. Ici c’est surtout sa relation amoureuse, et la rencontre à son travail d’un auteur qui sont abordés. Ce que j’ai aimé c’est
surtout la fraicheur, et la couleur des dessins. Ensuite j’avoue que l’histoire est assez facile et que les dialogues sont assez pauvres, mais j’ai tout de même apprécié ce petit moment de
parenthèse, qui m’a fait réfléchir à ma vie, et à son évolution ces dernières années.

Les dessins sont dans un style assez manga, je ne suis pas du tout spécialiste pour expliquer, mais ce sont les expressions des
personnages, souvent exagérées, qui me font dire cela. Moi j’aime, mais je préfère le signaler car la couverture ne le montre pas!

 

Jenny est aussi l’auteur de Pink Diary, qui est plus connu ! 


Extraits :

«Mon rêve est de devenir écrivaine.

S’il existe un dieu quelque part ce serait la seule prière que j’aurais à lui adresser. »

 

***

 Le mercredi c’est BD, avec Mango et pleins d’autres !

 

****

     

Rosalie Blum 1 Impression de déjà vu de Camille Jourdy

Rosalie Blum
rosalieblum.gif

Auteur : Camille Jourdy

Editeur : Actes Sud

Collection : Actes Sud BD
Date : 19/11/2007
Pages : 128 p.
Prix : 18€
ISBN
978-2-7427-7108-0

Tome 1 : Impression de déjà vu – Bande Dessinée, 3 tomes.

Thèmes : Dépression, Banlieue, Vie, Destin croisé

Présentation : (via http://www.bedetheque.com)

Une petite ville de province pour un singulier trio composé de Rosalie, Aude et Vincent par l’auteur de la BD très remarquée
Une araignée, des tagliatelles et au lit, tu parles d’une vie.

Une rencontre inattendue pour trois personnages dont les modes de vie sont bien différents. Derrière l’intrigue, le portrait
psychologique de trois solitaires un peu dépressifs : Vincent qui envisage après trente ans de couper le cordon ombilical, Rosalie Blum qui ne cesse de noyer un passé noir et douloureux dans le
whisky et Aude qui se laisse aller aux hasards de la vie. Cette rencontre les aidera-t-ils à vaincre leurs démons ?

Camille Jourdy suit ses trois héros pour lesquels elle ne cache pas son ironique tendresse.

Avis :

Cette BD je l’avais repéré chez Loula, elle semblait totalement fan.
Je note rarement des titres de livres, mais les couvertures me restent en mémoire, et je les repère donc facilement en librairie ou à la bibliothèque. Cette BD m’a donc sauté dans les bras bien contre moi ^^

Ce premier tome nous présente Vincent, trentenaire dépressif, qui vit avec sa mère, du moins trop près de sa mère ! Il tient un salon de coiffure, et attend son amie partie à Paris.

Suite à une rencontre inopinée, il se met à suivre Rosalie, à rêver d’elle… Les deux tomes suivants vont continuer peu à peu l’histoire… Une petite histoire sans prétention, aux illustrations douces et sympathiques, qui rendent cette BD très agréable à lire.

Extraits :

« Bref, j’avais 30 ans, une petite vie simple, triste, sans projet…
… jusqu’à ce jour d’automne…
»

Camille Jourdy a remporté le Fauve d’Angoulème 2010 – Prix
Révélation
avec Au hasard Balthazar ! (le tome 3) Ainsi que le Grand le Prix RTL de la bande dessinée
!

***

Le mercredi c’est BD, avec Mango et pleins d’autres !

****

Mon année : Printemps de Taniguchi et Morvan

Mon année : Printemps

mon-annee.gif

Auteur : Jean David Morvan

Illustrateur : Jiro Taniguchi

Editeur : Dargaud
Date : novembre 2009
Pages : 62 planches
Prix : 19,00 €
ISBN
9782505007517

Tome 1 : Printemps

Bande Dessinée, en 4 tomes. (grand format)

Thèmes : Enfance, Famille, Trisomie

Présentation de l’éditeur :

Capucine vient d’avoir 8 ans. C’est une petite fille comme les autres. A une seule toute petite différence près : Capucine est porteuse de trisomie 21. Le pire pour elle, c’est qu’elle n’en a que très peu les caractéristiques physiques : les braves gens ne comprennent donc pas pourquoi elle est  » si bizarre « . Ce printemps est un tournant dans le vie de Capucine, car elle va voir fleurir soudainement de nombreux problèmes qui n’étaient alors que des germes. Entre une école de la République qui la pousse vers la sortie, une tante gravement malade, une famille inquiète et des parents sur le point de craquer, Capucine va devoir apprendre à  » gérer  » ses problèmes, mais aussi ceux des autres. Dans la tourmente, elle n’aura souvent que son amour à offrir, et sa façon  » extra-ordinaire  » de voir les choses.


Avis :

Cette BD est une belle association, celle d’un français (qui a notamment écrit Sillage) et d’un japonais (auteur
de Quartier Lointain). A travers une histoire très délicate, celle de Capucine, une petit fille trisomique, leurs talents se conjuguent et s’expriment pour créer un vrai trésor de sensibilité et d’amour.

Des dessins pastels absolument splendides, et une histoire très touchante, pleine de poésien et d’espoir. Pas de
l’espoir inutile non, juste l’espoir que Capucune soit heureuse, avec sa façon bien particulière de voir le monde, et d’aimer. Mais c’est aussi le problème de ses parents, ce couple qui ne sait plus comment gérer cette maladie, qui est abordé ici. Loin de la tristesse ou de la pitié, c’est l’amour et la vie qui sont abordés, du moins dans ce premier tome.

Les jolis paysages de Normandie en sortent grandis, et nous aussi.

***

Le mercredi c’est BD, avec Mango et pleins d’autres !

****

Les mercredis de l’album, Un rendez-vous organisé par Fleur

Ce mois ci il s’agissait d’écrire autour de la maison d’édition Etre. Je n’ai pas eu le temps de relire un de ces albums pour
vous le présenter, je vous propose donc de relire un de mes lundi découverte, autour de cette maison d’édition,
c’est ici !

Les quatre de Baker Sreet de Djian, Legrand et Etien

Les quatre de Baker Street

bakerstreet.gif
Auteur : Djian et O. Legrand

Illustrateur : David Etien

Vents d’Ouest,  janvier 2009
Collection : les Quatre de baker Street
55 p.
 9782749304373, 13,50 €

Tome 1 : L’affaire du rideau bleu

Bande Dessinée, en 2 tomes (actuellement) (jeunesse)

Thèmes : Londres, Enfance, Enquête, Sherlock Holmes, Epoque victorienne

Présentation de l’éditeur :

Trois détectives en herbe pour une enquête digne du maître de Baker Street !

Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l’East End
londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d’un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d’espions des rues… Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve… en s’adjoignant les services d’un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux Quatre de Baker Street, la plus jeune équipe de détectives de l’époque victorienne !


Avis :
Baker Street cela fait immédiatement penser à Sherlock Holmes… et cette BD ne fait pas l’impasse sur ce grand personnage de l’époque victorienne. Pourtant ce n’est pas lui le personnage central, mais bien les enfants de la couverture. Billy, Charlie et Black Tom passent leur vie dans la rue, c’est bien pour cela qu’ils sont les observateurs privilégiés de S Holmes. Ici, ce n’est pas pour Sherlock Holmes qu’ils vont travailler, mais avec lui, afin de résoudre le kidnapping de la jeune fleuriste, fiancée de Tom. Si l’intrigue n’est pas aussi alambiquée que les enquêtes
d’Holmes, cette bande dessinée brille par son humour et ses splendides planches.

Après une préface de Loisel, Djian, Legrand et Etien nous enchante dans cette BD. On découvre de nombreux coins de Londres à l’époque victorienne, ainsi que de nombreux détails de la vie quotidienne, grâce aux talents d’Etien. L’illustration, ses couleurs, ses coupes, permettent de donner à cette BD toute sa dynamique, et c’est vraiment ce qui m’a charmé.

Une très belle lecture, à conseiller tant aux enfants qu’aux adultes !

Extraits :