Lundi découverte 3 – Manolosanctis

Pour cette troisième édition des lundis découvertes, je vais vous parler des éditions Manolosanctis !


Cette maison d’édition est avant tout un site internet, type communautaire, où auteurs et lecteurs peuvent trouver
leur plaisir !

Le principe est simple : les auteurs peuvent mettre en ligne une partie ou une BD entière. Les internautes peuvent
lire ce contenu gratuitement, et dire ce qu’ils en pensent. 

Résultat ? Certaines BD sortent du lot, et sont éditées !


La bande annonce de la sortie en librairie :



Des petits plaisirs à découvrir en avant première en quelque sorte… Il suffit de faire le tri !


Pour compléter cette présentation, et grâce à BoB, je vous présente en complément une des premières BD éditées par
Manolosanctis :


Mon cauchemar et moi de Yohan

http://www.manolosanctis.com/data/slides/slideshow_mcem2.jpg

 Présentation :

« Quel enfant ne s’est jamais réveillé en pleine nuit en proie à une terreur nocturne ?
Plongé dans un univers haut en couleurs, notre jeune héros brise le tabou des peurs enfantines en se liant d’amitié avec son pire cauchemar.
Son parcours initiatique avec cette étrange créature va cependant prendre au fur et à mesure du récit une tournure de plus en plus inquiétante…
A mi-chemin entre le bestiaire fantasmagorique foisonnant de vie de Miyazaki et l’univers gothique de Burton, Yohan nous délivre un conte enfantin qui s’avère plus sombre qu’il n’y
paraît. »


Mon avis :

Une petite BD au style graphique vraiment agréable, qui m’avait tapé dans l’oeil !

La mise en page est sympa, bien menée, et amène un rythme à la fois calme et oppressant à la BD. Oppressant parce
que cette BD qui semble légère par le thème est finalement beaucoup plus profonde qu’il n’y parait… Et chose que j’adore, quand on a fini, on a qu’une envie : la relire pour voir tout ce que
l’on a raté !

L’histoire en elle même est assez simple, un petit garçon rencontre un monstre ‘qui ne fait pas peur’ et le suit
jusque chez lui. Est ce la réalité ? Un rêve ? Un cauchemar ? Difficile de savoir. Et ce monstre est-il gentil? Il faut attendre les toutes dernières pages pour le savoir, et mon dieu quelle
histoire !

J’ai donc beaucoup aimé cette histoire, mais contrairement à tout le monde je pense (et c’est très personnel) j’ai
tellement aimé le coeur de cette BD, que je n’ai pas aimé la fin, la chute qui donne toute sa splendeur à l’histoire, et qui vous surprendra sans nul doute, m’a rendu si mal à l’aise, que j’ai
regretté d’avoir tourner les dernières pages…

 

Une Bd à lire, et relire, vraiment, pour appréhender les double sens, les mystères et les détails de cette
histoire, magnifiée par des dessins modernes mais réalistes.


 

La BD en ligne ici (en
partie) si vous aussi vous souhaitez la découvrir, mais aussi dans toutes les bonnes librairies, ce qui je vous conseille doublement, car l’objet est très beau, et le papier vraiment agréable. Il
fait, en plus, très bien ressortir les illustrations ! Et puis la lecture sur l’écran, c’est bien connu, ça abîme les yeux ;)

 

A lundi prochain pour une autre (belle) découverte !

Si d’autres personnes veulent prendre ce pretexte pour nous faire découvrir des choses, je suis partante
:)


Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. C’est intéressant ce principe ! Et cette BD me fait de l’oeil ;-)

  2. C’est super d’avoir des extraits en ligne, ça donne une bonne idée de la mise en page. En tout cas ton article m’a donné envie d’aller feuilleter cette BD de plus près

    Gwen

  3. génial comme rubrique rendez-vous :)

  4. J’ai découvert cette maison d’édition à l’occasion du dernier salon du livre de Paris, où Diglee venait de sortir une petite bande dessinée. Le principe de donner au lecteur un aperçu sur internet est une excellente idée, je trouve ! 

  5. Ping :Mon Cauchemar Et Moi – Yohan Sacré | LesLecturesDeLiyah.com - Blog de Lecture et Culture. Partagez vos critiques litteraires

  6. Moi aussi j’ai regretté d’avoir tourné les dernières pages :( Rien que quand il donne son prénom, j’ai compris. Pouah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.