BD en vrac… Seuls, Zap collège et Kamisama

Quelques mots sur des bandes dessinées lues ces derniers temps et pour lesquelles quelques mots suffiront…

Zap Collège

de Tehem

Une série qui nous permet de retrouver les héros découvert dans Okapi autour soit de blague sur une ou deux pages, soit d’histoire complète selon les tomes. J’avoue que j’ai une nette préférence pour le premier tome qui nous propose une avalanche de gags autour de l’univers du collège. C’est farfelu mais il y a un tel fond de vérité qu’on pourrait presque l’étudier en classe ;)

Une bande dessinée humoristique qui fonctionne vraiment bien avec ces gags sur une page (tome1), mais qui m’a déçu dans ses histoires plus construites…

Seuls tome 2 & 3

de Gazotti et Vehlman

Je vous ai déjà parlé du tome 1 de Seuls, j’étais plutôt sceptique il faut bien l’avouer… Après ma lecture du tome 2 et malgré tout le bien qu’on m’en avait dit, je n’étais pas bien plus avancé. L’hôtel 5 étoiles, les tonnes de jouet et de l’action, c’est vrai, mais rien qui vraiment me captive. C’est intéressant, les dessins sont très agréables et ces enfants sont attachants dans l’ensemble… mais ils sont aussi tellement énervants…

Le tome 3 cependant à réveiller mon intérêt avec à la fois une nouvelle situation et plus de personnages. De l’action des découvertes, la nature humaine qui s’exprime et enfin des révélations peu à peu qui donnent vraiment envie de lire la suite!

Une série que je vais donc continuer à suivre (de toute façon mes élèves sont fans, je n’ai pas bien le choix!)

Kamisa : les contes de la colline

de Keisuke Kotobuki

Un étrange de recueil de petits histoires colorées en manga… Des dessins tout doux, un bel univers onirique, et des pages qui défilent trop vite. C’est à la fois beau par le coté graphique et par l’histoire, c’est touchant même si parfois cela laisse complètement perplexe, comme si l’on ne pouvait pas tout comprendre, mais que cela était bien normal…

Un joli voyage, où les histoires se rejoignent et se croisent pour former un très bel ensemble!

Au final trois bandes dessinées très différentes mais ont su me plaire!

+ Mercredi BD de Mango

Magellan #BD

Magellan BDBande dessinée ados / adultes

Magellan :
jusqu’au bout du monde

de Christian Clot,
Bastien Orenge et
Thomas Verguet

Glénat, mars 2012
Collection Explora, 56 pages
9782723481977, 14,50€

1519. Jusqu’où faut-il aller pour démontrer la justesse de ses idées, pour vivre ses rêves jusqu’au bout ? C’est ce que Magellan devra apprendre, en allant jusqu’au sacrifice ultime pour que jamais son nom ne soit oublié…

Les très belles illustrations de la couverture notamment m’ont tout de suite attirée et j’ai parcouru les océans avec plaisir.

Cet album nous conte l’histoire de Magellan d’une façon romancée mais proche de la réalité dans les grandes lignes. Magella, ce portugais parti sur les mers au nom du roi d’Espagne était visiblement un homme froid et peu aimé. Mutineries, découvertes, déconvenues et secrets rythment son voyage, son tour du monde.
Le récit du voyage de Magellan est en fait une histoire imbriquée puisque cette histoire est elle même contée au roi d’Espagne, ce qui permet coupures et retours en arrière. Si nous savons dès le début que Magellan est mort, la grande question est « comment ? ». Ce mystère nous pousse dans notre lecture rendant l’ensemble efficace et attrayant.

J’ai eu tout de même un peu de mal à me repérer dans les personnages et j’aurais apprécié un peu plus de données historiques au cours du récit. Un peu perdu par moment donc dans les personnages j’ai trouvé certains passages un peu long mais finalement une surprise m’a permis de retrouver l’intérêt en fin de lecture…

Une bande dessinée intéressante pour découvrir Magellan autrement, mais qui reste assez loin de la « bande dessinée historique ». L’accent est mis sur l’homme, l’aventure et le mystère.

 

+ BD du mercredi : une initiative de Mango, chez qui vous retrouvez chaque semaine le choix de tous les participants

 

 

+ Je profite de cet avis BD pour vous faire part du guide BD Decitre qui vient de sortir, pour 3€ : « Découvrez la BD sous un nouvel angle. Nos libraires Decitre vous proposent huit thématiques originales pour aborder la BD contemporaine. Romans graphiques, BD, mangas, comics, tous les genres sont représentés et chroniqués par nos libraires. Retrouvez également en exclusivité les coups de coeur de notre parrain, le scénariste Fabien Vehlmann. Enfin, huit portraits d’auteurs emblématiques complètent cette sélection afin de vous offrir un large panorama de la BD d’aujourd’hui, et portez un nouveau regard sur la BD »

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Chi Une vie de chat tome 2 de Konami Kanata

Chi
une vie de chat
tome 2

de Konami Kanata

Manga jeunesse

Glénat Kids, 2011
9782723478458, 10,55

 

Que faire quand on est un mignon petit chaton dans une maison qu’on ne connaît pas ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du bac à sable aux crayons, du chat d’à côté au bain, des serviettes aux légumes… la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

J’ai commencé ma découverte de Chi au Salon du Livre de Montreuil 2010, quand George a acheté le tome 1. Je l’ai parcouru mais je n’ai pas pris le temps de le lire. Depuis elle a bien complété sa collection, et j’ai donc profité de son hospitalité lors du salon 2011 pour lire enfin Chi. En commençant par le tome 2. Parce que le tome 1 a disparu de l’étagère d’Antoine. Aucune importance, il n’est pas nécessaire de commencer par le début pour apprécier ce petit chat.

Chi est un petit chat espiègle, qui cumule à lui tout seul toutes les bêtises des chats je pense. Mais ça fonctionne très bien, et je suis tombée sous le charme de Chi et sa famille. C’est drôle et nous avançons dans l’histoire peu à peu, en parallèle des sortes de gag rapides de quelques pages. C’est un gros matou de l’extérieur qui nous permet les plus grand éclat de rire, car Chi le prend pour un monstre, avant de se rendre compte qu’il est lui même un chat.

Les situations sont tour à tour courantes ou originales, mais toujours elles nous font rire et c’est un vrai moment de plaisir que la lecture de Chi. En plus ce manga est tout en couleur, propose peu de texte, un sens de lecture français, et permet ainsi d’ouvrir les portes aux plus jeunes lecteurs de la BD et du manga.

L’avis de George sur le tome 1, avec sa photo qui représente bien Chi :

  Et l’avis de Meldc, elle aussi sur le tome 1. On aurait voulu faire une lecture commune on aurait même pas réussi je pari!

Uchronie(s) : New Harlem d’Eric Corbeyran

newharlem.gif

Bande Dessinée (science fiction)

Uchronie(s)
New Harlem

d’Eric Corbeyran

Illustrateur : Tibéry

Editeur : Glénat
Collection : Uchronie(s)
Date : 2008 > …
Pages : 53 par BD
Prix : 13€
ISBN
978-2-7234-6002-6 et 978-2-7234-6503-8

 

Thèmes : Histoire, préscient

Présentation de l’éditeur :
« New Byzance, New Harlem, New York.
Une même ville. Trois réalités. « 

Résumé :

Alors avant toute chose il faut expliquer un peu le principe de cette série. Corbeyran a donc lancé une grande saga, un peu particulière.

Uchronie(s) devrait comprendre 10 BD.
3 New Harlem
3 New York
3 New Byzance
1 tome final pour tout relier.

Là où se situe la particularité, c’est qu’il n’y a pas d’ordre pour lire les 9 premiers tomes! Tout ne va se rejoindre que dans le dernier tome. Par ailleurs chaque série a un illustrateur différent. Assez complexe donc, tout comme les histoires puisque ce sont des uchronies, toutes différentes.

Dans New Harlem (je n’ai lu que New Harlem 1 et New Harlem 2 pour le moment) Zack (qu’on retrouve à priori dans chaque série, donc dans chaque « monde ») un blanc, a le don de pré-science c’est à dire qu’il peut voir l’avenir proche. Dans son monde, dominé par les noirs, et où les ghettos regroupent les blancs, pauvres et rejetés, il mène une vie parfaite, au service d’une entreprise. Pourtant son don commence à lui faire défaut… Suite à cela les événements s’enchaînent à un rythme enlevé.

Avis :
Même si certains trouveront l’idée de départ assez facile, je trouve cette vision du monde intéressante. Un noir arrivé au gouvernement il y a déjà longtemps (Luther King pour ne pas le citer) est à l’origine de cette inversion des pouvoirs… Je n’ai pas pu m’empêcher de lire que dans un autre, c’est suite au 11 septembre…

J’ai aussi trouvé l’action bien menée, avec de bonnes idées, un scénario très science fiction, avec voyage entre les mondes… Beaucoup de choses très complexes et emmêlées, mais vraiment bien amenées.

Les illustrations quand à elles sont très nettes, très belles, parfois même un peu trop « parfaites » à mon goût ! Je trouve que les autres séries sont plus attrayantes niveau graphisme. Au final une belle découverte, et il ne me reste plus qu’à trouver les autres tomes… et attendre la sortie des
suivants !

Avez-vous lu New Harlem ou d’autres tomes de la série Uchronies ?