La poudre d’escampette #BD

poudre d'escampetteBande dessinée jeunesse

La poudre d’escampette

de Chloé Cruchaudet

Delcourt, 2015
Les enfants gâtés
978-2-7560-7583-9, 14,50€

*

Paul et son chien Paulette viennent d’emménager. En se promenant dans la campagne tous les deux, ils tombent sur une bande d’enfants prêts à par partir à l’aventure sur un radeau. Pas quelques planches de bois, non, bien plus que cela ! Un véritable radeau de luxe, avec salle des machines, commande de pilotage et un super hublot… de machine à laver. Hublot que l’on découvre sur la couverture découpée de cette grande et belle bande dessinée pour enfants.

Une aventure sans adultes, mais avec des gamins débrouillards, qui s’attache surtout à ces petits héros et à leur perception du monde qui les entoure. C’est à la fois calme et pétillant ! Le voyage sera mouvementé, car rapidement il va croiser celui d’une bande rivale… la course peut alors commencer.

Paul est un jeune garçon surprenant de ressource, et son short de scout est véritablement magique tant il contient de choses utiles. C’est un personnage simple et attachant, qui plaira aux jeunes lecteurs.

poudre d'escampette

C. Éditions Delcourt – 2015 – C. Cruchaudet

La poudre d’escampette, cette expression obscure, trouve ici un très joli sens. Un album emplit d’amour, d’humour mais surtout de poésie. L’imagination y joue un rôle prépondérant, et le trait de l’auteur, parfois exagéré, notamment pour les cheveux, va dans ce sens. Un travail graphique coloré et vif, mais qui prend le temps de faire rêver le lecteur avec des décors et paysages soignés. Le découpage des cases est aussi intéressant, car il se fait par l’absence de frontières. C’est le blanc, l’absence, qui crée le découpage. Tout simple mais visuellement intéressant et plus facile d’accès pour les lecteurs novices en bande dessinée.

La poudre d’escampette, avec son très grand format, la découpe dans la couverture, et la maquette du radeau à construire, est au final un objet unique, une belle façon de mettre en valeur l’histoire et d’attirer des enfants peu lecteurs de bande dessinée, mais plus habitués aux albums. Une transition impeccable !

*

+ Sur le site de l’éditeur, avec quelques pages à découvrir

+ Rdv La BD de la Semaine, chez Stephie

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

9 Commentaires

  1. Le graphisme est très joli. Ça donne envie ^^

  2. Super cette nouvelle collection chez Delcourt ! J’ai adoré cet album et je présente le second aujourd’hui, on est raccord ! ;-)

  3. Une chose est sûre, les illustrations sont vraiment très belles !

  4. j’adore le dessin! Et je sais déjà que ça plairait à ma louloute!

  5. Un album tout mignon au graphisme on ne peut plus frais et attirant.

  6. Quelle magnifique couverture pour les jeunes (et moins jeunes)… oui oui, j’ai adoré cette dernière ainsi que la page que tu présente. On a l’impression qu’on nous annonce une belle aventure! Un livre que ma nièce aimera surement lorsqu’elle aura l’âge de lire :-)

  7. Autant je n’avais pas trop aimé « Mauvais genre », autant celle-ci m’attire beaucoup ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.