Angelnight 81 Larmes

Quelques larmes qui coulent, qui font écho aux tiennes sans que tu t’en rendes compte, des larmes qui n’ont peut etre pas lieu d’exister, car ce n’est pas ma peine, mais la tienne… Mais dans chacun de tes silences je sais depuis longtemps beaucoup des choses que tu chuchotes parfois au coeur de la nuit, beaucoup de ses absences que tu ne supportes plus, que tu n’as jamais supporté, et qui te hantent. Absence de calins, de sourires, de regards meme… J’ai peur de ne jamais reussir à te donner ce que tu attends, ce dont tu as besoin pour avancer, pour qu’elle soit fière de toi… Ce sont mes larmes mélées aux tiennes en secret, pas de la pitié, juste la tristesse de savoir que quoi que je fasse, quoi que je dise, je ne changerai rien à tout ca…

_photographie de Hans Van de Vorst, texte and legende by myself_

Nous suivre et partager :

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. De Gilgamesh le 25/09/07 (OML)
    L’homme ou la femme qui doit attendre 10 longues années pour sentir des larmes sur son visage ne cherche plus rien je crois ….. A moin que quelque cherche a sa place …… Ils lui dirons MERCI alor dans 10 ans quand ils aurons trouver ce qu’ils ne chercher plus !! Bisou jeune femme prends soin de toi stp

  2. De Patrick451 le 25/09/07 (WAP) +2 miams
    l amour ne meurt pas .mème le temps n y peut rien changer .crois en mn experience et je comprend tout a fait ce ke tu ve dire.biz
    De Clemju le 27/09/07 (WEB) +3 miams
    C’est triste et mélancolique…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.