Association Valentin Haüy – Livre audio

Ceux qui me connaissent savent que j’aime beaucoup lire à haute voix, je trouve que les textes ont alors plus de résonance, plus de force… Je lis à haute voix à mes élèves, régulièrement, même à ces grands troisième qui font comme si rien ne les intéressaient… Et ils aiment, dans l’ensemble, ils aiment tous. Et ils en redemandent! J’ai découvert ce plaisir il y a longtemps déjà, d’abord en lisant avec mon père, en alternant, un chapitre sur deux, puis en lisant à ma petite soeur et par la suite dans le cadre de mes stages, où j’ai osé lire devant des classes entières, apeurée mais heureuse.

Aujourd’hui ces lectures à haute voix, ces lectures offertes comme je les appelle font partie de mon quotidien, et même Monsieur aime que je lui lise des histoires ! Pourtant j’ai beaucoup de mal avec les livres audio, et je préfère lire les histoires plutôt qu’on me les raconte… Mais tout le monde n’a pas le choix, le handicap visuel touchant de nombreuses personnes qui aiment pourtant les livres !

L’association Valentin Haüy oeuvre juste pour rendre des livres accessibles aux personnes aveugles et malvoyantes. L’Association Valentin Haüy défend ce droit d’accès à la culture, notamment à travers l’opération AudioSolidaire. Pour la troisième fois il propose ainsi aux internautes de donner leur voix pour enregistrer un roman. Cette année il s’agit de La délicatesse, de David Foenkinos. J’ai le livre dans ma PAL mais je ne l’ai toujours pas lu, pourtant je sais que c’est le cas de nombre d’entre vous… Une raison de plus pour participer à cette belle action !

Concrètement c’est un peu effrayant mais c’est finalement très simple, car nous sommes guidés tout du long. J’ai testé pour vous, promis!
Après s’être enregistré sur le site de l’association Valentin Haüy (via Facebook ou Nom Prénom Mail), le site nous propose au hasard 5 extraits. Prenez le temps de les lire à haute voix pour vous, de voir celui qui vous convient… et passez à l’étape suivante. Ici il vous faut au mieux un casque avec micro, au pire un micro intégré à votre pc. Si vous ne savez pas si vous avez un micro sur votre pc, faites un test, le site vous dira !

L’enregistrement donc, moment crucial ! Rien de compliqué niveau technique, il suffit de cliquer sur enregistrer, de lire, de cliquer sur stop… C’est fait! Les extraits étant très courts, cela prend quelques secondes seulement. Et pas d’inquiétude si vous vous trompez, il y a possibilité d’écouter son extrait et de recommencer autant de voix que vous le souhaitez! Le plus dur finalement c’est d’être content de soi et de finir par se dire que c’est bon… moi qui déteste écouter ma voix enregistrée ce n’est pas évident!

Rendez-vous sur le site pour participer, entre le 1er et le 30 octobre, vous pourrez ainsi découvrir ou redécouvrir La délicatesse, et offrir votre voix! Mieux encore, venez ensuite dire en commentaire que vous avez participé, pour qu’on puisse découvrir votre voix! Vous devriez me trouver facilement sur le site ;)

Pour les très curieux, vous aurez l’occasion de découvrir la voix de David Foenkinos, très semblable à sa voix « en vrai », chaleureuse et posée!

Et pour les fanas de concours, sachez que l’association Valentin Haüy offre un livre dédicacé par l’auteur tous les 100 participants… alors tentez votre chance en faisant une belle action!

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Pour marque-pages : Permaliens.

8 Commentaires

  1. Je pense que je vais participer, je ferai mon enregistrement demain au calme ! J’ai écouté et reconnu ta jolie voix ;) ! j’ai aussi écouté ma copine Virginie B. j’adore son accent du Sud ! Très belle initiative et merci de l’avoir partagée !

  2. C’est une super idée :) Merci pour la découverte, je vais partager ! Et j’ai participé :P

  3. Je connais cette association mais je n’ai jamais participé, je le ferais avec plaisir ! Il faut que je regarde si je suis bien équipée par contre

  4. Merci ! moi aussi, j’aime lire à haute voix, je dis plutôt à voix nue. dans mon boulot précédent, je lisais à des patients psychiatriques et peu à peu, ils s’y sont mis. Ce fût des moments de pure découverte !
    Il y a longtemps, j’ai participé à l’expérience de la Bibliothèque sonore (enregistrer des livres pour les malvoyants. A l’époque, c’était sur cassette avec un magnétophone). Je vais essayer de prendre le temps d’explorer ça…

  5. c’est marrant ça. Moi, je préfère écouter que lire à haute voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.