Avant les travaux – l’achat !

Avant de vous parler des travaux de notre maison, j’ai envie de vous parler rapidement de l’achat de la maison.

Une annonce sur leboncoin, postée par une agence. Un appel, tout de suite, un rendez-vous 4 jours plus tard. Peu de détails au téléphone. Vu l’annonce c’était surtout de la curiosité. Mais bon les photos n’étaient pas mal :

 

 

Nous sommes passés par une agence que je ne recommande pas, même si finalement tout s’est plutôt bien déroulé, ils ne respectent pas la loi (les diagnostics ne sont fait qu’après signature d’une proposition à l’agence!) et ne sont guère agréables, surtout si l’on a des questions…

C’était en août 2012.

Nous avons visité la maison et c’était clair dès le début, elle nous plaisait bien, cette maison. Petit coup de téléphone aux parents qui débarquent deux jours plus tard pour donner leur avis éclairé. Ils sont presque aussi motivés que nous… L’agence nous presse, nous signons donc le jour même une proposition d’achat. C’était le 25 août.

Pendant 15 jours pas de nouvelles de l’agence, que nous appelons tous les deux jours (moi, patiente ?). Pas de problème pour les vendeurs, mais les diagnostics à faire. Après 20 jours d’attente nous recevons les diagnostics, qui sont sans surprises – c’est à dire rien au norme, tout à faire – . Nous souhaitons donc prendre rendez-vous pour signer le compromis. Là ça se complique encore un peu, les vendeurs sont 4 héritiers, il faut joindre tout le monde. A chaque fois c’est nous qui recontactons l’agence (et le notaire, quitte à ne pas être patiente…). Ce n’est que fin octobre que nous signons enfin le compromis.

Les folies continuent. Nous avions fait le tour des banques début septembre, mais maintenant que le compromis est signé, les papiers ne sont plus valables. On recommence donc. Certaines banques de jouent pas le jeu, La Poste notamment, qui ne nous veut visiblement pas comme client avec une proposition à plus de 1,2% de plus… Notre choix revient finalement à nos deux banques, que nous mettons en concurrence. L’une ne veut pas nous faire de papier officiel pour la proposition, l’autre ne peut rien faire sans ce papier, bref on tourne en rond et on fini par prendre une décision, pour ne plus faire traîner. Clairement on a eu tort, vu les péripéties qui vont suivre.

La gentille banquière enceinte est partie laissant la place à une débutante, souriante mais qui ne connait pas son métier, on l’a compris à nos dépends. Rendez-vous non honorés, rendez-vous inutiles car finalement comme l’ordinateur ne veut pas, il faut attendre le lendemain… Le temps passe. Je gueule un peu, la chef nous reçoit, nous fait tout signer, nous affirme que ce sera fait dans les temps.

Dans les temps c’est à dire pour début janvier. Après la période des fêtes je recontacte la banque. “Vous devriez avoir reçu le papier”… non non…. “Je viens de regarder sur l’ordinateur, il a été envoyé il y a 3 jours”… toujours rien… En fait le dossier était bien enregistré, mais comme elle avait marqué 15 février au lieu de 15 janvier, la banque attendait pour nous envoyer le papier. On débloque l’affaire, on reçoit le papier… et là il faut encore attendre 10 jours, + 2 jours de délais postaux avant de débloquer le tout. Donc pas de signature possible avant le 25 janvier. Bien.

Re-contact avec la notaire, pour prendre le rendez-vous de signature, sachant qu’elle était au courant de chacun des contacts avec la banque. Il faut encore une semaine de délai pour faire virer l’argent, ils n’acceptent pas les chèques de banque. Bien (encore). Rendez-vous est pris début février. Le jour même, la neige tombe à flot, la notaire annule alors le rendez-vous. On se retrouve donc avec une maison payée (pendant ce temps l’argent a été viré), mais qui ne nous appartient pas.

Ce n’est finalement que le 19 février que l’on signe enfin les papiers! Le 20 on se rend compte que le propriétaire qui dit avoir vidé la maison ne l’a fait qu’à moitié… tant pis nous jetterons le reste nous même, pas le courage d’attendre! Dès le 21 les travaux commencent!

Je vous passe les nombreux problèmes de droit de passage qui n’intéressaient guère le notaire, ainsi que l’agent immobilier qui soupirait à chaque question posée lors de la vente, et à chaque erreur que je trouvait sur l’acte…

On l’a mérité notre maison, 6 mois pour signer, ça commence bien, non ?

Nous suivre et partager :
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.