Le papillon à roulettes – Marie Garnier

Le papillon à roulettes

de Marie Garnier * illustrations de Jeanne Chapelle

Editions Baudelaire, 2012
9791020301314, 12€

Thèmes : Handicap, Papillon, Famille, Amitié

J’ai lu cet album. Puis je l’ai fait lire à mon ami. Nous sommes dans l’ensemble d’accord. Je vais tenter de vous expliquer au mieux mon avis, en essayant de ne froisser personne, car ce n’est vraiment pas le but…

Cet album aborde un thème très intéressant, j’avais donc hâte de le découvrir. Surtout que la couverture est superbe. L’histoire est touchante. Celle d’une famille papillon qui a un bébé papillon. Mais un papillon un peu différent des autres, puisqu’il ne peut pas voler. Ignoré par les autres enfants papillons, voire rejeté, notre petit papillon n’est pas très heureux. Pourtant une lueur d’espoir survient lorsqu’un petit papillon décide d’être son ami et de l’aider à voler.

La métaphore du papillon pour parler de la différence et du handicap est vraiment une très riche idée. J’ai apprécié ce point de départ et ce papillon offre une belle image. On sent l’histoire personnelle de l’auteur au fur et à mesure de l’histoire et c’est d’autant plus touchant et dur de mettre en avant les points négatifs qui ont entachés ma lecture. En effet la métaphore du papillon est une très bonne idée mais j’ai eu du mal à “y croire”. On voit le petit papillon debout et comme il ne peut pas voler, on le met dans un fauteuil roulant. Bien entendu en tant qu’adulte on comprend la métaphore, mais est-ce que les enfants vont comprendre cela aussi ?

Le déroulement de l’histoire met beaucoup en avant la famille, la venue du papillon, la fête qui suit, au détriment de la partie “handicap”, traité un peu trop rapidement. Ce n’est pas cependant très grave, mais ce qui a fini de me déranger dans cette lecture c’est la conclusion de l’album. Le petit papillon trouve des amis, il y a donc une vraie lueur d’espoir, sauf que la phase d’acception par ses nouveaux amis passent par l’obligation de la rendre comme eux, en lui permettant de voler. C’est adorable bien sûr, mais j’aurais préféré qu’ils l’acceptent comme tel et trouve un jeu pour l’inclure.

Il faut bien entendu replacer ce livre dans son contexte : celui d’une mère qui cherche à partager son histoire, à la faire comprendre par des enfants. Et je pense malgré mes points négatifs qu’elle réussit en grande partie son objectif, il faut donc saluer son travail d’autant plus qu’elle reverse ses droits à l’Association régionale Rhône-Alpes des infirmes moteurs cérébraux.

Un album qui reste intéressant par son thème et qui offre de magnifiques illustrations, colorées et douces à la fois, qui ont charmé mon regard. Si ce thème vous intéresse je vous invite à découvrir le roman adulte écrit par l’auteur sur son expérience.

+ Une lecture Commune avec Liyah, je vous invite à découvrir son avis (d’autant plus que nous sommes rarement d’accord!) > Effectivement pour elle c’est un coup de coeur!

+ l’avis enthousiaste de Sophielit

+ Le blog de l’auteur

+ Le site de l’association Halte Pouce

+ Je vous conseille de jeter un coup d’oeil aux commentaires où l’auteur Marie Garnier me répond sur mes arguments, très intéressants et cela complète parfaitement l’article!

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

11 Commentaires

  1. la couverture est vraiment très belle, le thème me plait bien je me laisserai bien tenter

  2. Bonjour Sophie,
    Le titre déjà donne envie d’avoir le livre !
    J’ai du mettre mon blog en mode “secret” j’aimerais t’envoyer les liens en privé, mais comment faire, je ne vois pas de formulaire “contact” peut-être sur Facebook ?

    Bonne journée, amitiés, Véronique.

  3. Voilà un avis bine différent en effet… mais tout aussi intéressant !

  4. Avis bien développé on comprend bien pourquoi tu n’as pas aimé ^.^
    En tout cas la couverture est superbe et les dessins je suppose le sont aussi :) ! :D

  5. Bonjour Sophie,
    Je viens de découvrir votre commentaire et je voulais tout d’abord vous remercier d’avoir lu et analysé le papillon à roulettes. Oui vous avez parfaitement raison, vos réactions quant au déroulement de l’histoire sont pertinentes. Parler de handicap lorsqu’on vit le handicap n’est pas facile. La peur de cette différence, de ses conséquences fait que l’on s’en détourne souvent. Pour interpeller les petits il me fallait donc imaginer une fin heureuse où chacun parviendrait à s’identifier. J’aurai pu effectivement finir comme vous le dites en imaginant un jeu qui mettrait les autres papillons à la “hauteur” de mon petit papillon, mais j’avais très envie que ce papillon vole, très certainement parce que mon coeur de maman a très envie que sa fille marche !!! Mon vécu a pris le dessus (rire). Le symbole du fauteuil et du papillon était incontournable pour toutes les raisons que vous avez si bien décrites.
    Savoir que des petites mains serrent ce petit papillon et demandent à leur maman de le relire tous les soirs me comble de bonheur.
    J’espère maintenant que ce petit papillon volera encore et encore de plus en plus haut, je réfléchi à une suite et qui sait la fin pourrait peut-être ressembler à ce que vous décrivez !!!!!
    Un grand merci à vous.
    Marie

    • Bonjour Marie, je vous remercie pour votre commentaire ! Votre réponse me fait d’autant plus plaisir que cela rejoint mon avis et fait que je compte bien faire découvrir cet album malgré les points négatifs que j’ai pu mettre en avant! Une suite avec les aventures de ce petit papillon dans le monde pourrait être intéressante en effet et permettre de mettre en avant d’autres éléments importants à aborder sur l’intégration dans la société.
      Merci de partager ainsi votre histoire avec les enfants!
      Je vous souhaite un bon dimanche!

  6. Des remarques fort intéressantes !

  7. Grand Ange est en train de le lire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.