Radium Girls – BD

Radium

Quand le travail tue…
Roman graphique Ados/Adultes

Radium Girls

Cy

Glénat (2020)

*****

États-Unis, 1918. Edna commence à travailler pour l’USRC au côté de Grâce, Kathrine, Mollie, Albina et Quinta. Elles peignent les chiffres des cadrans de montres avec une peinture spéciale qui se voit dans le noir.

Lip. Dip. Paint. C’est par ces trois mots que l’on explique le travail à Edna. Lip : Tu lisses le pinceau entre tes lèvres. Dip : Tu mets la peinture sur le pinceau. Paint : Tu peins.

Un médecin essaie de les mettre en garde contre la toxicité de cette peinture au radium, il est viré. Mais du coup, elles essaient de savoir s’il y a un risque pour leur santé. “Non, non, pas du tout”, leur répond leur supérieure. Et pourtant…

*****

Et pourtant, l’espérance de vie de ces femmes a été très sérieusement raccourcie à cause de cette fameuse peinture contenant du radium. On croit rêver quand on s’aperçoit que c’est sciemment qu’on ne leur a pas dit la vérité ! C’est monstrueux. Bref.

J’avais vu passer cette BD chez les copines de la BD de la semaine. Je l’ai donc empruntée quand je l’ai vu à la médiathèque malgré une couverture qui ne me tentait pas plus que ça.

C’est une bande dessinée assez légère et plutôt gaie malgré le sujet. On y côtoie des jeunes femmes qui ont envie de sortir, de s’amuser, de rencontrer l’amour ou encore de faire des blagues en se peignant les dents avec cette peinture si drôle qui brille dans le noir… Des jeunes femmes totalement inconscientes du danger, et pour cause, on ne leur a rien dit !

Si je n’ai que moyennement apprécié ce dessin au crayon de couleur (certaines pages sont très belles pourtant, mais j’ai eu du mal avec les visages), j’ai beaucoup aimé cette histoire et ce qu’elle m’a appris. Un petit bout de l’histoire américaine que je ne connaissais pas du tout !

Et la mort de ces jeunes femmes, même si elle est terrible, n’aura pas été inutile. Les lois ont ensuite été modifiées pour que les travailleurs puissent plus facilement attaquer leurs patrons en justice et les normes de sécurité industrielle ont été améliorées.

Mais quand même… Quelle injustice pour ces jeunes femmes !

Une histoire touchante et très intéressante qui m’aura appris plein de choses, j’aime !

*****

Lire un extrait sur le site de l’éditeur

Une BD découverte grâce aux avis de Fanny et Caro

Cette BD a reçu le Prix BD Lecteurs.com 2021

Pour en savoir plus sur les “vraies” Radium Girls : Wikipédia et deux épisodes sur France Culture

Et pour ce dernier rendez-vous avant la pause estivale, nous nous retrouvons chez Noukette !

Nous suivre et partager :

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis que je sais lire. J'ai rarement passé une journée sans lire au moins quelques lignes ! J'aime la littérature jeunesse, les bandes dessinées, les romans (y compris polars et SFFF).
Lien pour marque-pages : Permaliens.

24 Commentaires

  1. Je veux le lire absolument !

  2. l’équilibre a l’air bien trouvé!

  3. Je n’aurais pas pensé que ça puisse être léger vu le sujet. Je note dans tous les cas, merci !

  4. J’avais déjà noté ce titre, tu confirmes grandement mon désir de la lire !

  5. Le dessin me tente autant que l’histoire : je note !

  6. Je n’ai pas trouvé cette bd si légère que ça, il y a des scènes assez tristes.
    Contrairement à toi, j’ai adoré les dessins :-)

    • Oui bien sûr, il y a des scènes tristes. Mais ça aurait pu être beaucoup plus axé sur leur maladie, leurs douleurs, la dangerosité du radium, les problèmes avec leur employeur… Toute une partie de la bd traite quand même de l’amitié d’une bande de jeunes femmes qui ont envie d’indépendance, de liberté et d’amour !

  7. J’avoue avoir parfois eu du mal aussi avec les visages, mais comme toi certaines pages m’ont épatée !

  8. Tout pareil que toi pour les visages. Heureusement que l’ambiance graphique est agréable…
    Merci pour le lien ;)

  9. Je suis sûre de tout aimer. Ce dessin aux crayons de couleur m’attire beaucoup

  10. Je n’ai pas encore pris le temps de découvrir cet album non plus. Comme toi la couverture ne m’attire guère, mais le sujet bien davantage. Il faut vraiment que je le lise.

  11. J’en lis beaucoup de bien, pour bientôt sur ma pile :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.