Louisiana – BD sur la ségrégation

LouisianaMémoires d’une plantation
Trilogie (2 tomes parus)

LOUISIANA ♥

La couleur du sang

Léa Chrétien & Gontran Toussaint (ill.)

Dargaud

*****

Le tome 1 est sorti en 2019, le tome 2 en 2021.

*****

Louisiane, 1961. Les petites filles de Louise viennent de terminer la lecture d’Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell. Enchantées par le romantisme de leur lecture, elles se précipitent vers leur grand-mère, qui a grandi dans une plantation pour qu’elle leur raconte des histoires de son enfance. Mais celle-ci refuse fermement, disant que ce ne sont pas des histoires pour enfants.

Plus tard dans la soirée, Hazel, la bonne (noire évidemment) passe voir sa patronne. Celle-ci lui demande le service suivant : Elle va lui raconter son enfance à la plantation et Hazel va mettre ça par écrit. Ceci afin que la mémoire familiale ne disparaisse pas totalement à son décès.

Puis elle commence son récit à l’automne 1805… Et en effet, son histoire va se révéler beaucoup moins romanesque qu’Autant en emporte le vent. Esclaves maltraités, violentés. Femmes battues et méprisées. Dans cet état esclavagiste du sud de l’Amérique, les hommes sont dominateurs, violents et sans pitié.

louisiana-la-couleur-du-sang-tome-2-louisiana-la-couleur-du-sang-tome-2

*****

Au départ, dans le premier tome, on a l’impression d’une certaine “facilité”. Les femmes sont présentées comme étant gentilles (et soumises), persécutées et brutalisées par les hommes, qu’elles soient noires ou blanches, esclaves ou faisant partie du cercle familial.

Mais dans le second tome, le ton change. Ce sont les femmes qui apparaissent dures et sans pitié…

Je trouve les couvertures magnifiques. Les illustrations et les couleurs sont très réussies également.

Bref, une BD qui parle de la difficile vie d’esclave dans une plantation mais également des conditions de vie des femmes à cette époque (dans un décor superbe).

J’ai hâte de voir comment cette sombre histoire va se terminer ! Un scénario qui serait tiré d’une histoire vraie…

Cette semaine, nous sommes avec Stephie !

Elle participe aussi à l’Objectif PAL chez Antigone

ainsi qu’au challenge d’Enna, l’African American History Month

https://lh3.googleusercontent.com/NJnOLTnUE8fkiZsVl1i1izT7vOHXNGOPHLQjqRId1JpfEFqKWAcUwN5n7GBF_e58zQILzh0WGngvDgQS7ipzPnq9H67GtMd2qXxvM9zbKIbK_MQ3_JAAldd8gaT1e7A3aGkZOMXBvjNJgJZlVIaJ2ATzFmtXj99njz-Et0r3dZ4THrCRoy_YbsiQ7fSYXRv0jyFRP-cYo9yrOw1F__P_zwu6bT0jzmZMF14ZCqb6n9Zz3x0jbt7DYh3OG3VQtqiRyWq5rcm2oI3OQIRVT4GvZXKW-4SyeXbYRAcg5ULbp8QTzveC_2a3NHvwpM5qtgbC0z4XoSSvjTcmO1pxLDrTSFF5fiLh_k_XRaydonBbOofIkq454r8re2zHzgpCLyVwRsvlDPDOoDT_exPnPqM8PFBqZJIXEH_rIe8vt9pZ_3i-YNaqssjQ-ucvhjNVg3XWErvt3XlJpnpfxrU-YGBrykRPrtRiKfXdYecBMXdtE2aw55_lZbv94o058_3V7qw9ovoNWHlwZyTCIYj4YuVSsfkmZxfwrUgVt2WrY0OlW_o2X7JhdY6OlRkWvMobupkxBuGk5pWynXfj1bmXegYuyYl66dl4esZ-rJCgvH01dIMRZquQ28bawqjhlidFq8mkCOjRWrMW_Z46OeCQtp1sRNOt4aWUHVNz=w960-h480-no

Gisèle Halimi – Doc jeunesse

GisèleSa robe d’avocate sera son armure…
A partir de 13/14 ans

GISÈLE HALIMI

Contre toutes les injustices

Évelyne Morin-Rotureau

Coll. Elles ont osé !

Éd. Oskar (2020)

*****

Lecture Commune avec Blandine

*****

Dès l’âge de 10 ans, la petite Zeiza Gisèle Élise Taïeb tient tête à ses parents. Elle ne voit pas pourquoi elle servirait de “bonne” à ses frères plus âgés. Pour faire céder ses parents, elle entame une grève de la faim qui durera 5 jours ! Puis, alors qu’elle travaille très bien à l’école, et qu’elle souhaite aller au lycée, on veut la marier… Elle décide alors de passer l’examen des bourses. Elle terminera première et le lycée sera gratuit pour elle. Mais sa mère insiste…

*****

De Gisèle Halimi (1927-2020), je l’avoue, je ne connaissais pratiquement que le nom. Ce petit documentaire m’a donné, dès les premières pages, l’envie d’en savoir plus sur cette “avocate irrespectueuse” comme elle s’était nommée elle-même.

Ne supportant pas l’in-justice, elle décide très tôt de devenir avocate. Et elle va tout faire pour y arriver, partant seule pour faire ses études à Paris. Une femme prête à se battre pour ses convictions, une femme décidée à faire triompher la justice.

Ce que je retiens de cette petite biographie, c’est que c’était une femme de convictions et une femme courageuse. Son histoire est liée à celle de la société française qui change beaucoup à cette époque là (à partir des années 50).

Si je l’ai indiqué à partir de 13/14,  c’est parce qu’on y parle de la guerre d’Algérie, de torture ou encore de viol.

Un livre très intéressant que je vous encourage à lire !

*****

Dans cette collection “Elles ont osé !“, nous vous avons déjà présenté : Dorothy Counts, Harriet Tubman, Greta Thunberg et Sarah Bernhardt

Anatomie d’un scandale – Prix des Lectrices ELLE (26)

Anatomie

Anatomie d’un scandale

Sarah Vaughan

Préludes / LGF (2019)

*****

Présentation de l’éditeur :

Kate vient de se voir confier l’affaire de sa vie, celle qui accuse l’un des hommes les plus proches du pouvoir d’un terrible crime. Elle va devoir faire condamner James Whitehouse.

Sophie adore son mari, James. Elle est prête à tout pour l’aider et préserver sa famille. Elle va devoir trouver la force de continuer comme avant.
Comme avant, vraiment ? Quels sombres secrets dissimule le scandale, et à quel jeu se livrent réellement ces deux femmes et cet homme ?

*****

Kate est une avocate pénaliste brillante. Mais elle vient de perdre une affaire et elle n’aime pas ça. Lorsque son clerc lui apporte une nouvelle affaire, touchant de près le pouvoir en place de surcroit, elle n’hésite pas une seule seconde…

Sophie, elle, doit faire face à l’infidélité de son mari, homme public, et à tout ce qui en découle… Mise à l’écart des voisins ou amis, traque de la presse, sans parler de la honte de voir tout cela déballé en public et du chagrin qu’elle éprouve.

Le procès se déroule en 2016, mais il y a de nombreux retours dans le passé, en 1992, lorsque Sophie et James étaient étudiants… Il y a aussi un retournement de situation plutôt réussi, car crédible dans la façon dont il est amené et expliqué.

Ce qui est terrible dans cette histoire, c’est ce qu’on apprend sur la justice et son fonctionnement !

Un livre avec un thème très actuel, le consentement sexuel. A partir de quel moment y a t-il viol ? A partir de combien de “NON”…

Un polar qui m’a bien plu pour ses personnages, que j’ai trouvé tout à fait crédibles, notamment Sophie et James.

Avec en prime quelques détails pas franchement “séduisants” sur le fonctionnement de “fratries” à l’université d’Oxford !

*****

ELLE

26ème lecture / 28 +1

(Ordre de lecture, pas de présentation)

La Décision d’Isabelle Pandazopoulos

roman adolescent

La Décision

d’Isabelle Pandazopoulos

Gallimard Jeunesse, janvier 2013
Scripto, 245 pages
9782070647965, 9,50€
Acheter sur Amazon ou chez votre libraire!

            Un roman à plusieurs voix pour une seule histoire, celle d’une adolescente sans problème, Louise. Un jour pourtant elle sort au milieu du cours de mathématiques et donne naissance, dans les toilettes, à une petit garçon. Personne, pas même elle, n’avait remarqué qu’elle était enceinte. Commence alors un combat avec elle-même. Que faire de ce bébé, quelle est la bonne décision… Ses amis s’éloignent peu à peu, elle aussi cherche à s’éloigner. Un ami pourtant reste fidèle et cherche à comprendre la vérité, à savoir comment elle a pu tomber enceinte sans s’en rendre compte et sans connaître le père.

           Ce roman est à la fois terrible et beau, de par ses thèmes et la fragilité de sa narratrice. Pourtant Louise n’est pas très attachante au début, on la croise à peine comme une étrangère et ce sont ses proches et les rapports médicaux qui nous la présente. Qui nous présente une jeune fille que tout le monde semble découvrir et le désarroi d’une famille entière, qui ne comprend pas, qui ne la crois pas.

           La deuxième partie du roman, en laissant la parole à Louise est beaucoup plus touchante. Elle nous permet de découvrir aussi d’autres jeunes mamans aux histoires différentes et d’élargir un peu le thème. Les échanges entre les personnages et les changements de point de vue font la force de cette histoire, assez simple et prévisible finalement.

           Un roman très bien construit qui aborde le thème difficile du déni de grossesse et des adolescentes maman. Ne vous fier pas à la couverture, poussez la porte de ce petit monde…

+ Les avis de Dorot, Fantasia

+ Isabelle Pandazopoulos est aussi l’auteur de On s’est juste embrassés, là aussi un roman adolescent coup de poing.

+ Challenge YA#2

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :