Nanami 1 & 2 de Nauriel, Corbeyran et Amélie Sarn

 

Nanami


nanami1.gif
Auteur : Nauriel

Illustrateur : Corbeyran et Amélie Sarn

Editeur : Dargaud

Date : 2006 – 2010 (en cours)
Pages : 82 pages
Prix : 12,50€
ISBN
978-287129-876-9

 

 

Bande Dessinée jeunesse


Tome 1 : Le théâtre du vent
Tome 2 : L’inconnu
Tome 3 : Le royaume invisible
En cours…


Thèmes : Théâtre, adolecence, Fantastique

 

 

Présentation

Après la découverte d’un livre étrange et dangereux, Nanami n’a plus qu’une idée en tête : le rendre à son
propriétaire.

C’est ainsi qu’elle fait la connaissance d’Allessandro, prof de théâtre aveugle, et de l’effrayante bande des Black Rose. Cette
rencontre va l’entraîner dans un monde mystérieux, un monde sur lequel elle a un pouvoir qu’elle ne soupçonne pas…

 

Avis :

Je n’ai pour le moment lu que les deux premiers tomes de cette série en cours. Des couleurs très vives, une histoire qui
mèle adolescence, théâtre et fantastique, les bons ingrédients pour une BD qui plait aux collégiens. C’est sur les conseils de Noukette que j’ai commandé cette BD pour mes
élèves… et je ne le regrette pas, les filles surtout adorent!

nanami2.gif

Personnellement par contre je n’ai  pas vraiment adhéré à cette histoire. De nombreuses choses m’ont plu, vraiment, comme
les dessins… un brin de Corbeyran, mais plus dynamique, plus jeune, plus coloré aussi peut être… Ca pulse et c’est plaisant! Du coté de l’histoire, l’idée est intéressante, celle d’une troupe
de théâtre qui se retrouve propulser dans un autre monde quand elle joue. Cet autre monde est différent, intéressant, avec une histoire particulière, un gouvernement oppressant, ça promet de
nombreuses aventures. Surtout qu’il semblerait que certains personnages se soient aussi échapper de ce monde là pour venir dans notre monde… ou quelque chose dans ce genre, mystérieux…

Venons en à ce que je n’aime pas… J’ai la nette impression que cette BD n’avance pas assez vite. Cela préserve le mystère bien
sûr, mais en deux tomes il y a encore de nombreuses choses très floues… et moi ça me frustre. J’en ai un peu marre en ce moment de ces BD et manga qui ont besoin de 10 tomes pour ce qu’Hergé
aurait raconté en 1… Evidemment ce n’est pas la même époque, et c’est superbe de prendre le temps, grace aux images de découvrir l’histoire, sa poésie… mais je dois être trop impatiente en ce
moment. Tous ces détails superflux, et improbable, comme cette jeune fille qui se retrouve à faire du théâtre avec un groupe qu’elle n’aime pas, et même dont elle a peur… Bref je pense que
cette BD n’est pas tombée au bon moment pour moi…

   


 

 

***

 Le mercredi
c’est BD, avec Mango et pleins d’autres !

Et chez Liyah : Mercredi journée des enfants !


Logo-Mercredi-journee-des-enfants-Les-lectures-de-Liyah1.jpg

Uchronie(s) : New Harlem d’Eric Corbeyran

Uchronie(s) – New Harlem

newharlem.gif
Auteur : Eric Corbeyran

Illustrateur : Tibéry

Editeur : Glénat
Collection : Uchronie(s)
Date : 2008 > …
Pages : 53 par BD
Prix : 13€
ISBN
978-2-7234-6002-6 et 978-2-7234-6503-8

 
  Bande Dessinée (science fiction)

Thèmes : Histoire, préscient

Présentation de l’éditeur :
« New Byzance, New Harlem, New York.
Une même ville. Trois réalités. « 

Résumé :

Alors avant toute chose il faut expliquer un peu le principe de cette série. Corbeyran a donc lancé une grande
saga, un peu particulière.


Uchronie(s) devrait comprendre 10 BD.

3 New Harlem

3 New York

3 New Byzance

1 tome final pour tout relier.

Là où se situe la particularité, c’est qu’il n’y a pas d’autre pour lire les 9 premiers tomes! Tout ne va se
rejoindre que dans le dernier tome. Par ailleurs chaque série a un illustrateur différent.

 

Assez complexe donc, tout comme les histoires puisque ce sont des uchronies, toutes différentes.

 

Dans New Harlem (je n’ai lu que New Harlem 1 et New Harlem 2 pour le moment) Zack (qu’on retrouve à priori dans
chaque série, donc dans chaque « monde ») un blanc, a le don de préscience c’est à dire qu’il peut voir l’avenir proche. Dans son monde, dominé par les noirs, et où les ghettos regroupent les
blancs, pauvres et rejettés, il mène une vie parfaite, au service d’une entreprise. Pourtant son don commence à lui faire défaut… Suite à cela les évenements s’enchainent à un rythme
enlevé.


Avis :
Même si certains trouveront l’idée de départ assez facile, je trouve cette vision du monde intéressante. Un noir arrivé au gouvernement il y a déjà longtemps (Luther King pour ne pas le citer)
est à l’origine de cette inversion des pouvoirs… Je n’ai pas pu m’empecher de lire que dans un autre, c’est suite au 11 septembre..

Cependant j’ai trouvé l’action bien menée, avec de bonnes idées, un scénario très science fiction, avec voyage
entre les mondes…

Les illustrations quand à elles sont très nettes, très belles, parfois même un peu trop « parfaites » à mon goût
!

Au final une belle découverte, et il ne me reste plus qu’à trouver les autres tomes… et attendre la sortie des
suivants !