Walking Dead 16 Un vaste monde

Comics pour adulte

Walking Dead

16 Un vaste monde

de Robert Kirkman

et Charlie Adlard

 

Couleur : Cliff Rathburn
Traduction : Edmond Tourriol

Delcourt, septembre 2012
9782756028736, 13,95€

Thèmes : Zombie, survie

Ce n’est pas un mystère, j’aime les zombies (coucou Emma!) et surtout j’aime Walking Dead. Je vous ai parlé des premiers tomes, par gros paquets et j’ai hésité à vous parler de ce dernier tome. Mais après tout certains ont peut être raté mes précédents articles ?

Si vous ne connaissez pas du tout cette série, je vous conseille de vous rendre sur mes premiers billets, car elle mérite d’être largement découverte. Forcément entre le premier et le 16ème tome il se passe de nombreuses choses et vous allez perdu… et spoilés si vous commencez par ici!

Walking Dead c’est donc une fabuleuse histoire de zombies… mais plus que cela c’est une grande aventure humaine. Beaucoup trouvent d’ailleurs que les derniers tomes proposent moins d’action, moins de zombies. C’est indéniable et pourtant mon intérêt de baisse pas car je n’aime pas que les zombies dans cette série. En effet Walking Dead c’est de la survie, de l’organisation, une communauté… mais c’est surtout un personnage principal pas si fort qu’il n’y parait, et donc des questions et réflexions sur la nature humaine. Sur les choix que nous sommes prêts à faire, les concessions que l’on pourrait faire avec nous même. Seriez-vous capable de tuer, oh pas de tuer un zombie, mais de tuer un être humain, vivant, un obstacle pour vous ou votre famille ? Seriez-vous capable de vous imposer chef pour assurer votre sécurité ? Comment survivriez-vous à la mort de vos proches ? Pourriez-vous abandonner un ami ?

Toutes ces questions et bien d’autres sont au coeur pour moi de Walking Dead et font sa force, renforcée par les silences scénaristiques qui permettent à Charlie Adlard, illustrateur, d’exprimer toute la profondeur du personnage. Ces doubles pages entièrement consacrées aux illustrations sont absolument magiques.

Pour parler un peu plus de ce tome j’avoue qu’après un 15ème tome très lent il relance l’histoire avec l’apparition de nouveaux survivants, un groupe entier qui ne manquera pas d’apporter de l’animation… Tous les thèmes sous-jacents sont en plus exacerbés par l’arrivée de nouvelles entités… J’aime… et j’attends la suite!

Walking Dead 17 en français sort le 30 janvier en librairie !

La série Walking Dead me plait bien aussi, moins tout de même, mais je vous la conseille aussi!

+ Et même qu’il est sorti pour la rentrée littéraire 2012 ;)
+ Mercredi BD de Mango

 

Dites ça existe un challenge Zombies ? ça vous tente ?

Princesse Sara 1 Pour une mine de diamant – Alwett

Bande dessinée jeunesse

Princesse Sara

1 Pour une mine de diamant
2 La princesse déchue
3  Mystérieuses héritières

Audrey Alwett (scénario)

Nora Moretti (dessin)

et Claudia Boccato (couleurs)

 

Soleil, Collection Blackberry
9782302017863 (tome1), 10,50

 Sara a toujours vécu aux Indes, lorsque son père l’envoie parfaire son éducation en Angleterre dans le pensionnat sélect de Miss Minchin. Immensément riche, grâce à une fortune bâtie sur les automates, Sara suscite rapidement amitiés et jalousies. Les haines s’attisent d’autant plus que Sara a pour elle toutes les qualités d’une princesse. Jusqu’au jour où son père décide d’investir sa fortune dans une mystérieuse mine de diamants…

Mes élèves se l’arrachent, j’ai même bien failli ne pas pouvoir lire cette bande dessinée ! 

 Princesse Sara(h), ça parle je pense à beaucoup de lecteurs, soit par rapport au roman de Burnett, soit par rapport à l’anime japonais (Princeeessse Saraaah, Princesse, Princesse, Tu es bien jolie [Tu es bien jolie]…) ! Qui ne connait pas ? Si c’est ce qui m’a attiré vers cette bande dessinée ce n’est pas du tout le cas de mes élèves car ils ne connaissent ni l’un ni l’autre (ignares!).

En premier lieu ce sont les illustrations qui attirent le lecture. Cette collection Blackberry chez Soleil est vraiment superbe à ce niveau là et mes élèves aiment pour le moment tous les titres acquis! Je suis moi même très sensible aux illustrations et celles ci sont vraiment magnifiques ! Le trait un peu japonisant, les couleurs en plus… trop lisses je pense pour beaucoup mais c’est tout à fait ce que j’aime! Mon seul reproche réside dans l’âge des personnages. Les illustrations ne permettent pas toujours de bien les situer, puisque Sara semble souvent plus vieille qu’elle ne l’est, alors qu’au contraire son père ressemble à un adolescent. Les personnages sont tout de même bien reconnaissable et il n’y a pas de risque de confusion.

L’histoire est très semblable à celle du roman de Burnett, ainsi qu’à celle du dessin animé. Les personnages gardent leurs traits de caractères, leurs noms, et le déroulement de l’histoire est très semblable, jusque dans certains détails comme la boulangère… L’auteur introduit pourtant un aspect original à l’histoire, avec un petit coté science fiction puisque le père de Sara est à la tête d’une fabrique d’automates, des robots très sophistiqués. Ce petit coté steampunk est très plaisant.

Enfin je n’ai pour le moment lu que les trois premiers tomes mais l’histoire de Sara telle que je la connais touche à sa fin… alors qu’un 5ème tome vient de sortir « Retour aux Indes » qui continue l’histoire… Une série à découvrir !

 

Nora Moretti - Princesse Sara Tome 2 : La princesse déchue.Nora Moretti - Princesse Sara Tome 3 : Mystérieuses héritières.Nora Moretti - Princesse Sara Tome 4 : Une petite princesse !.Nora Moretti - Princesse Sara Tome 5 : Retour aux Indes.

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Le viandier de Polpette – Julien Neel

Bande Dessinée ados / adultes

LE VIANDIER DE POLPETTE

Volume 1 – L’ail des ours


Scénario : Olivier Milhaud, Julien Neel
Dessin : Julien Neel

Gallimard, 2011
144 pages
9782070629602, 18,3 €

 Noukette a dit du bien de cette BD, Faelys et Leiloona aussi je crois. Bref je ne suis plus très objective, quand ces miss me disent qu’il faut le lire, je m’exécute! Grand bien m’en fasse d’ailleurs, j’ai beaucoup aimé!

Le viandier de Polpette est une histoire hors du temps, celle d’une galerie de personnages et d’un domaine en pleine campagne, l’auberge du Coq Vert. Coupé de tout cette auberge semble un havre de paix, un petit coin de paradis qui acceuille à long terme des résidents marqués par la vie.

Son propriétaire le Comte Fausto est un grand enfant, mais quand son père, le roi, prévient de son arrivée à l’auberge, les habitudes tranquilles de l’auberge sont bouleversées!

J’ai plongé dans cette bande dessinée et d’emblée le personnage principal Polpette a ravi mon coeur. Un personnage abîmé par la vie, un grand gaillard que l’on a envie de prendre dans ses bras. Et tout autour de lui tous les personnages sont attachants, avec leurs blessures. Cette galerie de personnages est la principale force de cette bande dessinée, mais pas la seule, car deux autres éléments m’ont beaucoup plu.

En effet malgré la lenteur apparente le rythme s’accélère d’un coup sans pour autant que l’histoire perde de sa superbe. De l’action donc sans en faire trop, mais qui permette de fournir un réel objectif à l’histoire. De nous présenter les personnages sous un nouveau jour aussi. Et c’est tout simplement très réussi, un savant mélange.  Les illustrations rendent à merveille l’ambiance de cette auberge perdue au milieu de rien mais qui offre tant…

Enfin cette bande dessinée est culinaire ! Tout au long de cette bd les recettes se succèdent dans l’intrigue, sous prétexte d’un repas, d’un cocktail préféré d’un personnage. Ces recettes illustrées rendent l’ensemble tout simplement succulent, et l’on a aucune envie de terminer cette bande dessinée. La bonne nouvelle c’est qu’il y aura un deuxième tome !

 + L’avis de Leiloona, avec un extrait. Ceux de Noukette, FaelysClarabelJoëlleYaneckJérômeYvanKikineCanelSoukeeViolette,   LaureIsa …

Extrait, pour saisir un peu l’ambiance…

+ BD du mercredi de Mango

 +  Top BD des blogueurs de Yaneck

Pluto – Naoki Urasawa

Manga pour adolescents / adultes

Pluto
tome 1 à 3

de Naoki Urasawa et Osamu Tezuka

traduit par Thibaud Desbief

Kana, 2010
7,45 € /tomes

 Le très puissant robot Mont-Blanc a été détruit sans que l’on sache par qui ou par quoi. Au même moment, un des cadres du groupe de défense des lois sur les robots est assassiné… Deux affaires sans relation apparente… ? Pourtant, sur les lieux du crime, c’est le même ornement en forme de cornes qui a été retrouvé. Le meurtrier est-il un homme ou un robot ? ! Selon les lois sur les robots, c’est impossible, les robots ne peuvent pas s’attaquer aux hommes. Voilà une affaire sans précédent, étrange et compliquée et c’est l’inspecteur-robot Gesicht qui en est chargé ! Gesicht ne va pas tarder à découvrir l’objectif du meurtrier : éliminer les sept robots les plus forts du monde… dont lui-même, Gesicht, fait partie !

La couverture vends un thriller palpitant j’y ai d’abord vu un petit bijou de science-fiction! Un monde où les robots font partie intégrante de la vie quotidienne, dans tous les domaines. Un manga futuriste donc, qui passe assez rapidement sur l’évolution de notre monde, on croise seulement beaucoup certains gros conflits mondiaux et quelques créateurs de robots. Les robots sont tellement évolués qu’ils ressemblent à s’y méprendre aux hommes… et aux enfants puisque nous retrouvons Astro Boy !

Un manga policier effectivement, mais toujours avec ce thème des robots en premier plan puisque la plupart des victimes sont des robots, les suspects aussi… et même le policier chargé de l’enquête est un robot. Cette partie thriller est bien menée puisque nous avançons par toutes petites touches dans l’enquête, tout en découvrant de nombreux aspects importants. La découverte des protagonistes, pour beaucoup futures victimes est elle aussi très importante. Dans ce manga foisonnant nous prenons le temps d’aller à la découverte de ces robots, de leur vie quotidienne, des sentiments qu’ils ressentent et cela les rend extrêmement touchant et attachant.

Les mystères s’accumulent tout au long de ces trois premiers tomes, avec des protagonistes nombreux mais facilement identifiables qu’on apprend à connaître au fil des pages. J’ai forcément un petit faible pour les enfants que l’on croise, ils sont attachants, notamment Astro.

Impossible de s’arrêter au tome 3, ma découverte de cette série va se poursuivre très vite !

 

+ Merci Ludo pour le prêt!

+ Lu dans le cadre des Mercredi BD de Mango

+ et du top BD de Yaneck

+ L’avis de Bouma

+ Challenge Thriller 4/5