la mécanique du coeur

mecanique du coeurLa mécanique du coeur

de Mathias Malzieu

Flammarion, 2007

Présentation de l’éditeur
« Édimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde.  Lorsque Jack naît, son coeur gelé se brise immédiatement.  La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.  Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme.  Mais gare aux passions!  Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le coeur de Jack à rude épreuve. »

Jack est un jeune homme fragile à tout égard, physiquement d’abord à cause de ce coeur mécanique, mais pas uniquement, car il vit seul, dans un milieu ultra protégé, avec cette sage femme qui bien vite remplace sa mère. Et dans cette maison en haut de la colline, à part quelques visites d’amis réguliers, et âgés, il n’y a pas grand chose… C’est pour cela que cette sortie en ville et cette rencontre avec la petite chanteuse va le bouleverser à jamais… Pour elle il ira à l’école, traversera les montagnes, et il apprendra aussi à se connaitre…
Un conte magnifique, sur le premier amour, celui qui dure toujours, emprunt de poésie à la Burton!

Je n’avais pas lu le précédent livre de Mathias Malzieu, mais une collègue me l’avait chaudement recommandé… Du coup quand je l’ai vu en poche, je me suis empressée de l’acheter!

Finalement plus d’un mois après l’avoir lu, ce livre me laisse perplexe… J’aime beaucoup ce conte, l’histoire qu’il raconte, les personnages aussi… mais j’ai un peu de mal avec l’écriture, trop de métaphores parfois je crois… un sentiment général…
Je vais tout de même chercher son précédent livre, il parait même qu’il est mieux!

Extrait :
« Imperceptiblement, je me laisse tomber amoureux. Perceptiblement, aussi. A l’intérieur de mon horloge, c’est le jour le plus chaud du monde. »
« Je descends un bocal entier de larmes en dévalant ce chemin que je connais si bien. Ca allège mon sac, mais pas mon coeur. Je dévore les crêpes pour éponger, mon ventre se dilate au point de me donner des allures de femme enceinte.
Sur l’autre versant de l’ancien volcan, je vois passer les policiers. Joe et sa mère sont avec eux. je tremble de peur et d’euphorie mêlées.
Un fiacre nous attend en bas d’Arthur’s Seat. Il se détache de la lumière des réverbères comme un morceau de nuit. Anna, Luna et Arthur s’installent en vitesse à l’intérieur. Le cocher, moustachu jusqu’aux sourcils, harangue ses chevaux avec sa voix de gravats. La joue collée contre la vitre, je regarde Edimbourg se disloquer dans la brume. »

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Partagez

A propos de Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Bookmarquez le permalien.

25 Comments

  1. Bonjour sophie , tu vas me faire regretter de ne pas lire , ce conte m’a l’air charmant !!!
    pour le concours un bisou pétillant sera suffisant , merci tout de même , belle fin de journée à toi et bisous de Thierry

  2. la description que tu en fait donne envie de lire ce récit. et j.aime bcp cet univers à la Burton. belle soirée. bisous douceur.

  3. bonsoir miss, moi qui cherche des livres pour mes vacances, j’ai déjà trouvé, il me parait superbe, si tu as d’autres sujétions, j’adore lire et j’emmène toujours plusieurs ouvrages avec moi, je sélectionne, je suis difficile en faite, je profite de mes congés pour lire je m’évade . merci pour ton gentil passage .. belle soirée .. bisous

  4. Décidement, troisième billet lu ce soir sur ce livre. Le tien est plus mitigé que celui des autres.

  5. J’ai bien aimé le côté conte également, et les métaphores ne m’ont pas vraiment dérangée… j’ai troujvé que ça contribuait à l’univers bizarre!!

  6. Warf ! J’ai écrit un billet sur ce livre hier !
    Quant à moi, j’aime beaucoup ce style, particulier c’est vrai.

  7. Bonjour Sophie , je passe te souhaiter un bon week-end , bisous de Thierry

  8. J’ai beaucoup aimé l’écriture et je compte bien lire son premier roman.

  9. Justement ma soeur a acheté le cd et j’ai découvert qu’il y avait un livre. Je voulais le lire, curieuse de cette histoire. Tu me le recommandes?? Quel est le titre de son précédent livre?

  10. Ce livre est dans ma PAL et je suis à la fois intriguée, curieuse et craintive d ele lire…

  11. Bonjour petit hérisson comment vas tu?
    Fini Orangeblog, mais overblog c’est pas mal je trouve !

  12. Bonjour, grande amoureuse des livres mais nouvelle dans la sphère des logs, j’ai fait un tour sur le tien. J’ai lu La mécanique du coeur: réticente au départ de confondre l’album de Dionysos et le livre de l’auteur, je trouve que l’ensemble est bien fait. Le livre m’a plu: ce conte pour adultes est pour ma part une réussite faite certes de nombreuses métaphores! A bientôt j’espère.

  13. j’ai été charmé tant par l’histoire que par le style avec La mécanique du coeur. Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi est dans ma LAL, je l’ai vu au CDI de mon lycée, donc il sera lu bientôt

  14. ils plaisent énormément par chez moi. surtout depuis que les documentalistes les ont mis dans leur sélection de leur concours de lecture. le bouche-à-oreille fait le reste

  15. je pense quand même qu’il peut plaire. question lecture, je sais que j’avais essayé de le lire au collège (sans le trouver au CDI) uniquement parce que l’auteur était Mathias Malzieu = célèbre chanteur de l’énormissime groupe de rock français Dionysos. tout le monde ne connaît pas Dionysos, mais pour les autres…

  16. il y en a plus que vous ne pensez : on se cache^^
    ce n’est que depuis cette année que je n’hésite plus à aller voir les documentalistes pour leur demander conseil voire débattre sur une lecture (j’ai souvent un point de vue très différent du leur). Et encore, il a fallu que je fasse 2h de route avec l’une d’elle (une histoire de concours de critiques, de seule élève invitée aux rencontres goncourt des lycéens à rennes et de trois accompagnateurs (mon prof de français, la documentaliste et le proviseur)(situation assez drôle quand même^^) dont elle-même qui me conduisait donc jusque là-bas) pour que je n’hésite plus à leur parler de ma passion (elles ont été dans les premières au courant pour ma participation au prix Ouest France/Etonnants Voyageurs , et elles m’ont exhorté le nom du lauréat du prix littéraire lycéen de la biennale de ma ville)

  17. tu as raison de continuer à en acheter, tu aurais encore moins de succès avec de vieux livres.
    j’avais tendance à en prendre à la bibliothèque municipale et pas au CDI : venir choisir des livres pendant les récrés, au collège, c’était… comment dire… « la honte » heureusement que l’on change

  18. tout dépens du collège, de sa taille, de ce qui s’y passe, de comment sont présentés les choses. j’étais dans un gros collège et la politique qui avait lieu chez les élèves parce qu’on nous présentait mal les choses était que le CDI était le lieu pour les gens qui n’avaient que très peu d’amis ou étaient des gros « intellos ». des bêtises, mais je comprend le choix de mes parents de changer de collège à mon petit-frère et ma petite-soeur : le nouveau est plus petit, il y a plus de suivi et être dans le « club lecture » du collège n’est pas une honte…

  19. Mon livre de chevet :)

     

    Je l’adooore =)

    Je pourrais le lire et le re lire !

  20. Bonjour tit herisson merci pour ton comm , bonne journée à toi

  21. bonne soiree merci de ta visite sur mon blog amities nadine

  22. bonjour non rien vue je suis pas douée pourtant j ai chercher partout

  23. J’ai lu ce livre il y a quelques années…

    C’est même un coup de coeur pour moi qui aime les contes et le fantastique.

    J’ai même réussi à en lire un extrait devant un groupe de personnes que je ne connaissais pas toutes l’année dernière. Le thème? « Le roman de votre vie ». J’aurais bien lu HP mon autre coup de coeur mais bon je ne savais pas quoi choisir, là si^^.

    Maintenant, je dois lire ces autres livres, si possible acheter des albums de Dionysos et voir ce que ce livre donne en film d’animation si ce projet se réalise un jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *