On apprend avec T’choupi

T’choupi est l’ami infatigable des enfants. Ce petit héros de Thierry Courtin qui accompagne souvent les enfants dans leur découverte de leur univers quotidien revient dans de nouveaux albums éducatifs, toujours pour les petits !

Vive les animaux avec T’choupi

Dans ce livre sonore, T’choupi invite le lecteur à découvrir des animaux mais aussi à les imiter, ce qui fonctionne toujours très bien avec les petits. Les animaux du cirque (étrange choix pour commencer que ces pauvres animaux captifs, mais c’est un autre débat), animaux de la ferme, animaux qui volent, poulailler, zoo (décidément!) et animaux familiers se côtoient donc dans ce livre, dans un ordre parfois un peu étrange. Pas vraiment de classement, pas vraiment d’histoire, mais un petit tour des animaux qui entourent T’choupi.

L’accompagnement sonore a un vrai intérêt, mais il conviendra d’accompagner l’enfant plus loin dans sa découverte avec les imitations d’animaux.

La ferme de T’choupi

Après le grand cartonné sonore T’choupi, place à un encore plus grand album cartonné. 31*29 cm pour la ferme, avec dès la couverture de quoi fasciner les petits : un énorme tracteur en relief, avec les roues qui tournent!

Dans cet album T’choupi découvre la ferme et la narration invite le lecteur à l’aider à retrouver la maman chat. A chaque page des volets à soulever permettent de rendre le jeu plus ludique pour les enfants, qui découvrent au fur et à mesure poule, cochon, pré, mouton. Cependant, les animaux ne sont pas nommés, il faudra donc que le lecteur ajoute quelques petites choses au fur et à mesure s’il souhaite que l’enfant apprenne.

Un très grand album ludique mais peu éducatif si le lecteur ne le transforme pas un peu…

T’choupi découvre les contraires

Retour au petit format classique et à la couverture molletonnée pour ce nouveau titre de T’choupi. Ici, la visée pédagogique est annoncée et toutes les illustrations vont dans ce sens. Grand / Petit, Sur / Sous, Plein / Vide… l’enfant découvre avec toujours T’choupi comme exemple ces mots qui sont parfois difficiles à appréhender, ces notions qui s’opposent. Vraiment juste quelques notions cependant, quelques exemples qui permettent d’aborder le thème avec les tout-petits.

L’intérêt de prendre T’choupi comme exemple peut paraître faible, cependant les enfants connaissent très bien son univers qui ressemble au leur, et c’est sans doute une bonne porte d’entrée dans l’apprentissage. Porte utilisée aussi pour un autre titre de cette série :

T’choupi découvre l’anglais

J’ai été agréablement surprise par ce titre qui, s’il ressemble aux traditionnels premiers imagiers anglais pour enfant, offre aussi des phrases simples mais complètent. En plus de découvrir quelques aliments les enfants vont donc découvrir aussi la faim… Un imagier de l’univers de T’choupi, mais améliorer grâce à quelques phrases de situation.

Famille, aliment, jardin, animaux, couleur, politesse et chiffres sont abordés pour un petit album très sympathique pour découvrir quelques mots d’anglais avec les enfants. Cependant, bien que tout soit traduit en français, cet album sera délicat à lire pour un adulte ne parlant pas anglais puisque la prononciation n’est pas du tout transcrite…

T’choupi a un bobo

Pour finir un album « classique » de T’choupi, avec une petite histoire. Dans cet album T’choupi tombe de la balançoire et ce fait mal. Une petite histoire toute simple, basée sur le dialogue avec sa maman, afin de rassurer les enfants. Un album tout simple et classique sur le sujet, avec les pages plastifiées pour éviter les déchirures des petites mains.

Un 53ème titre (!) qui fonctionne toujours aussi bien avec les enfants qui se raviront de découvrir que les bisous des mamans sont magiques…

à paraître le 6 février

Thierry Courtin, Nathan 2013 / 2014
dans l’ordre : 14,90€ 17,90€, 7,90€, 7,90€, 5,70

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

11 Commentaires

  1. Coucou miss!
    Alors tu as réfléchis pour le loto bd?
    J’espère que ton inspection s’est bien passée (mais je n’en doute pas un seul instant!), de mon côté je pense bientôt tuer ma remplaçante!! :p

    • Gloups, ça ne fait pas ta remplaçante ? (je viens de m’inscrire au loto, merci du rappel!)

      • non, je l’ai vu fin décembre, je lui ai dis que je préparais une commande avec pour base mon fichier « prochaine commande » que je lui ai montré et qu’elle pourrait rajouter ce qu’elle voudrait ensuite et quand j’ai repris contact elle avait déjà passé une commande… Et c’est pas tout mais bon, je crois que c’est un peu le lot des remplaçants sans formations et qu’on met là juste parce qu’il faut ouvrir le CDI…

      • Difficile c’est vrai sans formation. Je n’imagine même pas si je m’absente quand je vois là juste avec quelques heures dans la semaine avec des surveillants qui ouvrent le CDI les erreurs qui s’accumulent… :/

  2. Bon alors quitte à déplaire, je trouve qu’en terme d’albums jeunesse il y a quand même de vraies pépites et que T’choupi est à des milliers de kilomètres d’en faire partie.

    • :) Heureusement que chacun peut exprimer son opinion :) A titre personnel T’choupi ne fait pas partie de mes préférences de lectures mais l’univers crée apporte un réel plus en terme de reconnaissance et d’appréciation par les enfants. J’ai travaillé en crèche et mes beaux albums n’ont pas fait le poids contre T’choupi et Petit ours brun. Il faut savoir diversifier bien sûr mais T’choupi fait partie de ces codes culturels pour bébé comme les séries pour les ados par exemple. Une entrée dans le livre et la lecture qui peut permettre ensuite de découvrir autre chose :)

      • Voilà, ici aussi j’ai beaucoup de mal avec Tchoupi où d’ailleurs j’ai trouvé des fautes d’orthographe, où le prénom de sa petite soeur n’est pas orthographié de la même façon d’un album à l’autre!
        Mais il faut reconnaître que les enfants en sont dingues. Il en existe pour toutes les petites situations de la vie et les enfants s’y identifient terriblement!
        Ces livres demeurent des best of chez mes loulous, au grand damne de maman! ;-)

      • Difficile en tant qu’amoureux de la littérature jeunesse et pourtant il faut se rendre à l’évidence :)

  3. Ces petits livres sont effectivement très sympathiques pour faire la lecture aux petits. De bons sujets y sont abordés, tout en délicatesse… Parfait en terme d’éducation ! Certaines écoles maternelles les utilisent d’ailleurs !

    • Je ne doute pas de leur utilisation en maternelle, car même si la qualité littéraire n’est pas extrèmement élevée cela correspond bien aux préoccupations des enfants de cet âge, et sans en faire des livres médicaments ce sont de bons biais de communication!

  4. J’aime la littérature et les albums jeunesse mais je dois me rendre à l’évidence, ma fille est folle de T’choupi. Elle en a une vingtaine, aime qu’on lui lise, connaît les histoires par coeur, les raconte à ses bébés… Je veille juste à lui proposer autre chose afin de varier les plaisirs ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.