Treize raisons de Jay Asher

Treize raisonsRoman adolescents dès 12 – 13 ans

Treize raisons

de Jay Asher

traduit par Nathalie Peronny

Albin Michel, 2010
réédition janvier 2014
Wiz, 316 pages.
9782226255334, 13,90€
Disponible en poche

Un paquet attend Clay. A l’intérieur, treize cassettes audio et une seule consigne : les écouter jusqu’au bout puis les transmettre à la personne suivante de la liste. Clay commence alors à écouter ces cassettes. Elles contiennent le témoignage de Hannah Baker, juste avant son suicide.

Hannah a enregistré 13 cassettes, et chacune correspond à un évènement, mais plus encore à une personne. Ces treize personnes, ces treize événements expliquent son geste. Recevoir ces cassettes est donc un électrochoc, surtout pour notre narrateur, Clay, qui n’a pas l’impression d’avoir nui à Hannah.

Outre les cassettes, Hannah leur propose un parcours dans leur ville, autour des lieux qui l’ont marqué, les lieux des différents évènements. Une sorte d’audio tour guidé. Un tour dur et éprouvant pour Clay qui pourtant va se plier au jeu, et découvrir, une soirée et une nuit durant, la vie d’Hannah.

Hannah est une jeune fille à laquelle on s’attache à travers son témoignage, une jeune fille que la rumeur a enfermée dans un rôle qui n’est pas le sien. De nombreuses petites choses, à peine visible de l’extérieur. Des choses qui font rire, elle aurait du rire elle aussi. Sauf que l’ensemble qui se développe avec ces treize raisons est terrifiant. On bascule de la rumeur un peu drôle à un cas de harcèlement partagé. C’est à la fois une histoire simple et terrible qui prend place sous nos yeux.

Mais pas seulement sous nos yeux puisqu’en parallèle de cette histoire, nous suivons Clay, qui parcourt la ville en écoutant ses cassettes. Une alternance entre leurx deux voix parfois difficiles à suivre tant les coupures sont fréquentes. Pourtant découvrir le regard extérieur de Clay sur cette histoire ajoute une touche plus réelle à cette histoire. Clay qui ne comprend pas pourquoi il reçoit ces cassettes, lui qui aimait Hannah en secret.

Entre la voix d’Hannah, déterminée et qui offre un recul terriblement mature, et celle de Clay, terrifié par ce qu’il découvre, le lecteur est plongé en plein coeur de cette histoire, sans possibilité d’arrêter, lui non plus, d’écouter cette histoire…

Un roman puissant sur les implications de ces rumeurs pseudo humoristiques qui circulent dans les couloirs des établissements scolaires, à partager!

petit++ prix Books for Young Adults (YALSA)

+ Les avis sont nombreux sur ce livre, en voici quelques uns : Stephanie, Livrons-nous, Mya Rosa, Hylyirio,

+ Challenge YA#3,

Extrait : « Et vous tous qui m’écoutez, avez-vous remarqué les cicatrices que vous laissiez derrière vous? Non, ça m’étonnerait. Parce que la plupart des cicatrices ne se voient pas à l’œil nu. »

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

28 Commentaires

  1. Il faudra que je prenne le temps de le lire. Pourtant dans un petit collège assez tranquille, nous somme de plus en plus confrontés à des problèmes de harcèlement et insultes via les réseau sociaux…

  2. une lecture qui m’avait fait froid dans le dos, en tant que maman…

  3. Une lecture qui m’avait chamboulé! Je crois qu’on ne peut rester indifférent…

    Je préférais l’ancienne couverture par contre.

  4. Il a l’air assez terrible celui-ci…
    Mais j’ai bien envie de le lire, et de le faire lire ensuite à ma belle-fille (15 ans – 1ère année de Lycée !).

  5. Le sujet me tentait beaucoup, il faut que je le lise !

  6. J’avais beaucoup aimé ce livre, même si beaucoup l’ont critiqué en disant que les raisons étaient « nunuches »…
    je trouve qu’avec un regard d’adultes, oui, ces raisons prises une à une sont un peu exagérées pour en arriver là, mais avec la sensibilité de l’ado et le tout mis ensemble, c’est juste terrible et bien d’actualité, je trouve.
    merci pour m’avoir remis ce livre en mémoire,
    bisou
    ps, j’aime beaucoup cette couverture…

    • J’ai lu quelques critiques allant dans ce sens, j’ai d’ailleurs hésité à en parler ici. Je ne suis pas du tout d’accord avec ces avis. Si les raisons parraissent nunuches c’est que ces personnes n’ont pas compris le livre selon moi, et encore moins les adolescents et le suicide en général. Est-ce que toutes les personnes qui se suicident ont des raisons valables ? Rarement aux yeux des proches, mais toujours suffisament pour eux même et c’est aussi cela que montre ce livre. Cette accumulation de rien ou de pas grand chose qui entraine vers cette fin. Les cas de harcèlement sont bien d’actualité comme tu le dis, et si quelques adolescents pouvaient se rendre compte du mal qu’ils font sans même toujours le vouloir, ça serait déjà un grand pas!
      Bref, je suis assez virulente sur le sujet car le débat fait souvent rage au collège de savoir si « cela vaut vraiment la peine » d’intervenir dans certaines situations simples, et ce livre est un bon éclairage, bien que fictionnel évidemment! :)
      La nouvelle couverture change, je ne sais pas si elle sera préférée mais je l’aime bien, moi aussi! Bises!

      • Je rejoins parfaitement ton avis…
        Et puis, qui peut juger des raisons d’un mal être? quand on n’est pas dans la tête d’une personne, comment savoir comment elle vit les choses, les ressent, etc…
        belle soirée à toi

  7. Un article intéressant qui me donne envie de découvrir l’ouvrage ! Je profite par ailleurs de ce commentaire pour vous inviter à découvrir mon blog naissant…
    A bientôt !

  8. A chaque fois que je viens chez toi, j’allonge ma LAL !!!! Bon, certes, j’ai la bonne excuse que ça plaira à un de mes enfants, mais quand même ;-)

  9. Oh il me donne très envie :-)

  10. Rien que de lire ton article j’en ai la chaire de poule !
    Je ne sais donc pas si je le lirais, si j’ai l’occasion de me le procurer pourquoi pas, mais l’histoire a l »air très touchante ! Et étant maman je pense que je flipperais en le lisant !

    • Forcément en tant que maman… mais c’est bien de savoir aussi!

      • Oui oui c’est bien de savoir, prévenir plutôt que guérir … sauf que je suis une âme hyper sensible et que je pense qu’en sortant de cette lecture il me faudra plusieurs jours pour m’en remettre et que du coup je risque de flipper à mort et d’être encore plus chiante que je ne le suis avec mes enfants, genre ultra protectrice, ultra chiante quoi !

  11. Bonjour,

    Je découvre votre blog qui a l’air très intéressant. .ce livre m’interpelle car j’ai été une Hannah et en tant que maman maintenant, ma plus grande hantise c’est que mes enfants vivent ça un jour …

  12. Rholàlà deja que c’est une de mes hantises en tant que maman!
    Je ne sais pas si lire ce livre me ferais du bien. ;-)
    Mais je trouve ça bien et important d’en parler surtout aux ados! Le sujet a l’air vraiment traité à leur niveau!

  13. Voilà un livre qui rejoint ma LAL ! Merci Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *