LC# Un amour de Geek de Luc Blanvillain

Un amour de Geek

de Luc Blanvillain

Roman pour adolescent

Plon jeunesse, 2011
9782259215916, 16€

Thomas est un geek.
Un quoi ? Un geek. C’est-à-dire un nolife qui fragge comme il respire, slappe les cheaters et bizute les noobs. Si vous n’y comprenez rien, c’est que vous êtes un pauvre parent, perdu dans la réalité. Mais si, comme Thomas, vous passez vos nuits devant l’écran à dégommer des crâs, à assiéger les donjons d’Azeroth, à diriger des guildes, vous savez ce que vivre veut dire. Dans son monde Haute Définition, Thomas échappe aux êtres désagréables qui grouillent  » in real life  » : les nazes du lycée, l’odieux Latreille, Mme Friol, la prof de français fan de gros bouquins bourrés de descriptions.
II supporte même ses parents, leurs gratins bios et sa petite soeur Pauline. Alors ? Où est le problème ? Le problème, c’est Esther dont Thomas est bêtement tombé amoureux. Esther qui voltige sur le dos des chevaux, aime la lumière dans les arbres et rêve de vrais voyages. Esther qui déteste les ordinateurs et ne sortira avec lui que s’il cesse d’être un nolife et jure de ne plus s’approcher d’un écran.
Thomas relèvera-t-il l’impossible défi ?

Thomas est un geek. Pas tout à fait un nolife pourtant puisqu’il sort de chez lui tous les jours pour aller en cours, au lycée. C’est là qu’il découvre Esther, superbe lycéenne aux allures de « Petite Maison dans la Prairie ». Sauf que il fini par approcher Esther elle lui reproche d’être un geek et lui demande de se passer d’écran. Comment va-t’il réagir ? Et si en se passent d’écran il ouvrait les yeux sur sa famille qui part en lambeaux justement à cause de ces écrans ?

Un roman frais et bien mené, même s’il n’est pas tout à fait crédible à cause de l’enchaînement des évènements, mais avec des situations qu’on peut totalement imaginer. Pauline, la petite soeur est de loin le personnage le plus intéressant! Une jeune fille vive et intelligente qui permet à l’histoire d’avancer. C’est aussi dans sa fragilité qu’elle est touchante, offrant alors vraiment le visage d’une enfant.

Une écriture entraînante qui nous porte au milieu des affres de ces adolescents amoureux, dans une famille que les parents délaissent, dans un monde que les écrans contrôlent. Un bon roman qui attirera surtout les filles mais tout à fait accessible aussi aux garçons. 

+ Les avis de Claire, Mya, Clara, Valérie (et celui de sa fille) : toutes sont séduites!

+ Un peu de vocabulaire (au début du livre) :
Geek : Selon les mauvaises langues (celles des filles et des parents), un geek est un garçon plutôt discret, qui passe son temps devant son ordinateur en se nourrissant de choses malsaines, conditionnées dans des paquets faciles à déchirer d’une seule main, et qui font des miettes.
Nolife : Geek obsédé par les jeux sur ordinateur, au point de renoncer à sa vie sociale. Le nolife sort peu de sa chambre. Remarque : le vocabulaire des nolifes est incompréhensible aux humains.

Lu dans le cadre d’une lecture croisée avec Liyah autour de l’amour! Elle nous présente :
RL2011b   

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

14 Commentaires

  1. Ping :Pierre Delye et Irène Bonacina – La Drôle De Maladie De P’tit Bonhomme | LesLecturesDeLiyah.com - Blog de Litterature Jeunesse et Culture. Partagez vos critiques litteraires

  2. Ca me fait bien rire tout ce langage ! Je note pour ma culture et j’essaierais de ressortir quelques mots à table.

  3. C’est drôlement sympa d’avoir mis l’avis de Pitchounette. Moi aussi, j’ai ressenti une grande affection pour Pauline.

  4. ça a l’air sympa! Peut-être pour la prochaine commande!

  5. J’ai bien aimé ce livre également. J’ai laissé un avis sur mon blog. Si quelqu’un a envie de découvrir…http://www.livres-de-dorot.fr/un-amour-de-geek-luc-blanvillain-a12005412.

  6. Merci pour le partage, d’accord avec votre point de vue

  7. C’est bien tentant comme lecture je trouve !! et d’actualité ;-)

  8. oh ! je l’ai lu il y a peu, je dois en faire un billet également ! et grace à qui ? hein ? grace à qui ? mon avis en gros ? ce ne fut pas un coup de coeur, mais une lecture trés plaisante à lire que j’ai beaucoup apprécié !!! ;)
    merci encore ! ;)

    • Avec plaisir, si c’est une lecture distrayante c’est déjà bien! Je ne l’avais pas encore lu quand je te l’ai envoyé, mais je ne regrette pas ce choix!

  9. J’adore l’écriture de Luc Blanvillain ! (mais je ne suis pas sectaire, je peux comprendre qu’il agace)

  10. un roman pour ado différent des autres, je note!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *