RESILIENCE – BD série terminée

resilienceSi la terre se mourrait, combattriez-vous ?
BD anticipation écologique

RESILIENCE

Lebon & Poupelin

Casterman (2017-2020)

*****

Série terminée en 4 tomes

*****

Ça commence comme ça : Septembre 2068, l’Europe est devenue un vaste désert agricole. Les pâturages, les forêts et les villes ont été presque intégralement rasés et remplacés par d’innombrables champs de céréales transgéniques. Les frontières ont été dissoutes, un gouvernement unique réside désormais dans la capitale surpeuplée, et des “cités agricoles” ont été implantées dans chaque région.
C’est DIOSYNTA une puissante multinationale qui exploite 90% des terres et fait respecter ses droits de propriété à l’aide de la nouvelle armée européenne : les F.S.I. (Forces de Sécurité Intérieure). Rongée par la malnutrition et les maladies génétiques, la population vit dans des camps misérables au bord des champs. Elle a perdu tout contrôle sur son alimentation et s’en remet aux aides humanitaires.
Pour lutter contre la famine et reconquérir le droit de se nourrir dignement, un réseau clandestin qui s’est baptisé LA RESILIENCE organise un trafic de semences et tente de soigner les sols à l’agonie. (Texte des deux premières pages de la BD)

*****

Au début de cette histoire, nous rencontrons Adam et Agnès, deux jeunes gens en train de s’occuper du potager des parents d’Adam, deux résilients acquis à la cause. Mais les choses se gâtent vite. Les parents d’Adam ont été arrosés de pesticide et meurent devant la maison. Adam et Agnès doivent fuir…

Le plus triste dans cette histoire, c’est que c’est de la fiction en train de devenir réalité…

Mon seul bémol : La fin, que j’ai trouvé un peu trop rapide et un peu trop “facile”… Mais c’est une série qui m’a bien plu, tant pour les illustrations que l’histoire.

 

 

 

 

 

 

 

*****

Plus de planches sur le site de l’éditeur

La BD de la semaine est en pause pour la période estivale

Blonde 1 de Meg Cabot

Roman adolescent, chick litt et anticipation

Blonde

tome 1

de Meg Cabot

traduit par Josette Chicheportiche

Livre de poche jeunesse, 2013
Planète fille, 327 pages
Première édition française 2009
6,90€

Emerson Watts aime les jeux vidéos, défend l’image d’une femme libre, bref elle est très loin du monde des stars et de la mode. Alors qu’elle accompagne sa petite soeur dans un Megastore pour rencontrer un chanteur, les événements s’enchainent : Nikki, la star adolescente du moment fait son entrée au moment même où un écran géant se détache et tome sur la tête d’Em. Quand elle se réveille ensuite à l’hopital elle se sent différente….

Ce premier tome permet surtout de mettre en place le décor afin de comprendre cette histoire un brin fantastique et de faire connaissance avec les protagonistes. On s’installe dans l’histoire comme Em dans son nouveau corps mais on a envie d’en savoir plus. Comment Em va-t-elle s’en sortir ? Pourra-t-elle redevenir amie avec Christopher son meilleur ami ?

Un tome intéressant mais qui gagnerait à être un plus condensé pour éviter les répétitions un peu lassantes… car s’il est vrai que l’idée de départ est un peu complexe elle n’est vraiment pas dur à comprendre… Les frasques de la jet set adolescente, tout le côté chick litt de l’histoire, avec l’amour qui s’en mêle souvent plaira tout autant que le côté anticipation du roman aux jeunes lecteurs.

Une double vision du monde de la mode instructive mais un peu trop idyllique malgré tout… et l’attente du deuxième tome pour relancer l’intrigue!

+ D’autres avis : sosobooks, daniela, orbe

+ Retrouvez aussi, le tome 2 toujours blonde, le 3ème Éternellement blonde et attendez vous à des révélations!

+ Est-ce que ça vous tenterait un petit challenge Meg Cabot, c’est vraiment une auteur prolifique et j’ai trouvé dans sa biblio le pire comme le meilleur ?

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :