La maîtresse donne trop de devoirs – Cases 9 & 10

la maitresse donne trop de devoirs

La maîtresse donne trop de devoirs

de Marie-Aude Murail
Dessins de Caroline Ayrault

Albin Michel Jeunesse, 2017
Premier roman,  dès 7 ans
128 p. – 130 x 200 – 8,90 €

 

***

Thèmes : école, devoir, maîtresse, famille,

***

 

J’adore Marie-Aude Murail, ça se voit sur mon blog, ça se voit au CDI, ça se voit dans les concours du Calendrier de l’avent ! Je ne parle pas toujours de ses romans pour jeunes lecteurs, préférant les romans ados, mais il faut avouer qu’elle maîtrise aussi parfaitement l’expérience, comme avec Zapland.

La Maîtresse donne trop de devoirs n’est pas un nouveau titre, mais un classique des années 90, dans une nouvelle édition. Peut-être vous souvenez-vous de Qui a peur de Madame Lacriz ? Le titre ne me disait rien, mais avec le résumé, finalement, si ! C’est un joli petit roman très drôle qui parlera à tous les enfants de l’école primaire, même si les devoirs sont sensés être moins nombreux qu’alors…

Solène a des devoirs par-dessus la tête ! Si seulement Mme Lacriz était moins sévère…
Solène est dans la classe de CM1 de Mme Lacriz et elle croule sous les devoirs : plusieurs heures de travail chaque soir ! Entre les recherches interminables sur l’art gothique et la classification des invertébrés à apprendre par cœur, c’est bien simple, elle n’a plus une minute pour jouer. Ses parents, à court d’idées, lui ont bien proposé de changer d’école mais cela voudrait dire quitter Gianni et ça, c’est impossible !

En plus des devoirs, Madame Lacriz distribue des punitions collectives et menace les enfant de redoublement… pour elle, il faut faire peur aux élèves pour les motiver ! Je suis sûre que mes sixièmes adoreraient l’idée :) Heureusement, avec Solène, on va creuser un peu… Pour Gianni son meilleur ami, même galère, surtout avec des parents mal le français… par contre sa voisine Gabriella s’en sort très bien, quel est son secret ?

Une histoire courte mais intéressante (ce n’est pas toujours le cas avec les premières lectures), qui nous propose de réfléchir avec humour sur les devoirs et l’école en général ! Cela devrait plaire à la plupart des enfants, sauf peut-être les premiers de la classe (rires) ?

Case 9

Bravo à Olivia Philippe

qui remporte ce livre La Maîtresse donne trop de devoirs,
offert par Albin Michel Jeunesse – Merci !

Case 10

Bravo à Charlotte

qui remporte le spray Puressentiel !

 

Mademoiselle Zazie en folie ! – Thierry Lenain

Roman jeunesse dès 6 ans –
Première Lecture (niveau CE1)

Mademoiselle Zazie en folie !

de Thierry Lenain ,

illustré par Delphine Durand.

Nathan, 2012
9782092541708, 14,90€
144 p.

Un recueil spécial Mademoiselle Zazie !

Vous connaissez Mademoiselle Zazie ? Cette petite héroïne de cours de récré aux merveilleux mots d’enfants ! Dans ce livre on retrouve 4 histoires qui ont fait le succès de Zazie ainsi qu’une inédite :

Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?

Pour Max c’est simple, il y a les Avec Zizi, qui sont forts, et les Sans Zizi, moins forts. Ce n’est quand même pas de la faute de Max s’il manque quelque chose aux filles. Sauf que le jour où Zazie entre dans sa classe, il commence à se demander si toutes les filles sont des Sans Zizi, parce qu’elle est bien téméraire. Elle grimpe même aux arbres !

Cette histoire est tout simplement hilarante, vraiment sympathique et elle permet de prouver aux garçons que les filles sont largement aussi bien que les Avec Zizi ;)

Mademoiselle Zazie veut un bébé…

Zazie qui a sans doute bien compris les choses de la vie demande à Max, puisqu’il l’aime, de faire un bébé avec elle. C’est là encore très marrant car c’est plein de petites choses d’enfants. Ainsi pour faire un bébé il faut que la porte de la chambre soit bien fermée. Et il faut se serrer bien fort.

Mademoiselle Zazie veut embrasser Max

Enfin peut-être veut-elle l’embrasser… en attendant elle lui demande de s’asseoir et d’attendre… Encore une belle histoire d’amour entre Max et Zazie, avec beaucoup d’humour et une maîtresse super !

Mademoiselle Zazie et la robe de Max

Zazie elle est plutôt du genre ballon de foot et mecano. Les robes roses de danseuse, très peu pour elle. Et pourtant on lui en offre une. Max tente de la convaincre de l’essayer…  La chute est superbe !

Mademoiselle Zazie va au Love Burger

Dans ce récit plusieurs passages sont codés, il faut donc utiliser le révélateur pour les lire, ce qui apporte une touche de mystère à l’histoire. Par contre le texte devient du coup plus difficile à lire pour les enfants qui débutent. Pour la fête des amoureux Zazie invite Max au Love Burger, et son papa joue le chauffeur. Mais au Love Burger, dans le menu enfant il y a des cadeaux pour les filles et des cadeaux pour les garçons. Pas évident avec notre Mademoiselle Zazie un peu garçon sur les bords… de quoi énerver la vendeuse ! Cette dernière histoire n’est pas illustrée ce qui est fort dommage car elle en devient un peu moins appétissante du coup.

Tous les autres textes sont magnifiquement illustrés, avec encore plus de détails drôles. Ces petites histoires sont simples, écrites en gros caractères, ce qui permet aux enfants qui lisent seuls depuis peu (CE1) de découvrir seuls les aventures de Zazie.

Ce pack contient en plus de quoi amuser les enfants avec en cadeau un crayon mademoiselle Zazie et un révélateur magique (plastique rouge transparent) pour déchiffrer les mots cachés du dernier texte.

+ L’avis de Maman Baobab

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Mademoiselle Zazie déteste la maîtresse – Thierry Lenain

Roman pour jeunes lecteurs, dès 7 ans

Mademoiselle Zazie déteste la maîtresse

Thierry Lenain

et Delphine Durand

Nathan, 2012
Premiers romans
9782092539675, 5,60€

Thèmes : école, maîtresse, amour, jalousie

“La maîtresse remplaçante est aussi jolie que les dames de la télé qui sont bêtes.” Ça, c’est ce que se dit Zazie… jusqu’au moment où elle croise le  regard de Max qui semble hypnotisé par la maîtresse. D’un seul coup, Zazie est drôlement énervée et se dit que finalement la remplaçante est carrément moche !

Un petit roman pour jeunes lecteurs avec une héroïne très sympathique que l’on retrouve avec plaisir de titre en titre. Ici Zazie n’aime pas sa maîtresse… elle est surtout jalouse!

Enfin, elle n’aime pas Mme Mirette, la remplacante de la maîtresse. Pas parce qu’elle est méchante, juste par ce que Max est hypnotisé par elle. Elle est très belle mais Zazie la trouve alors très moche!

Max est tellement fou de la maîtresse, qu’il n’aime même plus Zazie! Quel coup dur!

L’histoire est sympathique mais avec moins d’humour que dans les premiers tomes que j’ai pu lire et je n’ai pas beaucoup aimé finalement la conclusion, pour une raison principale : Zazie se fait complètement avoir! Pas bien grave cependant dans cette histoire vu l’âge des lecteurs mais si on commence à dire aux petites filles que si un garçon tombe amoureux d’une autre fille il peut revenir si cette fille est déjà prise… bof non ?

Mais je chipote parce que sinon ce petit roman est mignon, notamment dans les réactions de Zazie qui a bien envie d’insulter la maîtresse mais ne peut pas!

Écrit gros, avec des lignes bien espacées et de belles illustrations ce roman est parfait pour une fin de CP ou un début de CE1… et même un peu plus tard pour les fan de Mademoiselle Zazie!